Envies suicidaires (suicide) ...

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Piquéchou
Occasionnel
Messages : 28
Enregistré le : mercredi 22 décembre 2021 à 7:20

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#271 Message par Piquéchou » lundi 27 décembre 2021 à 3:28

Personnellement, je ne sais pas si cela passe avec l’âge, ou alors peut-être à un âge plus avancé que le mien...

Flexus, as-tu quelqu’un pour parler de ton mal être « en vrai » ?

Récemment a été créé ce numéro national de prévention du suicide : 31 14

Je n’ai jamais essayé, mais il y a aussi SOS Amitié : 09 72 39 40 50

Les deux numéros sont disponible H24 et 7Jours/7.

Est-ce que ça ne vaut pas le coup d’essayer ?
Diagnostic TSA novembre 2021, à 46 ans.
Préparation dossier MDPH.

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 4516
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#272 Message par Lilas » lundi 27 décembre 2021 à 9:08

EnHans a écrit :
lundi 27 décembre 2021 à 2:35
Mais si ça peut te rassurer, ces pulsions de mort (désolé, c'est freudien comme théorie...) devraient pouvoir se déliter en vieillissant
En ce qui me concerne, elles ont totalement disparu depuis que je prends un anti-dépresseur. C'est un réel soulagement.
Lilas - TSA (AHN)

Mon roman : Ma dame aux oiseaux

Dehlynah
Forcené
Messages : 809
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#273 Message par Dehlynah » lundi 27 décembre 2021 à 9:42

Fluxus a écrit :
lundi 27 décembre 2021 à 0:24
A défaut de pas pouvoir se jeter sous un train, y a l'option d'aller éventuellement se jeter sous une voiture...

La défenestration c'est plus trop possible niveau hauteur ou pas tout de suite en tout cas...

La lame de rasoir ou le combo alcool+médocs, pour qu'on me retrouve chez moi, c'est pas la peine...

Je préfère que ça reste en extérieur, ce sera moins choquant.

Y a presque 10 ans de ça maintenant, quand j'étais gosse (genre 12-13 ans), j'ai failli avoir des problèmes avec la justice à cause de ce genre de choses...

Parler de suicide de manière directe ou indirecte sur un forum, avant, c'était pas très légal. Aujourd'hui, je sais pas ce qu'il en est.

Ce que je sais, c'est juste que j'ai failli me prendre une putain de tarte un soir parce que les gendarmes se sont pointés sur le lieu de travail de ma daronne parce que j'avais été dénoncée à la cyberpolice parce qu'à l'époque, soit disant si on évoquait le suicide quelque part sur le net et qu'au final, on ne faisait rien, c'était considéré comme un canular. Donc, on a même pas le droit de parler de ses envies ? Ou d'être pris au sérieux sur ça sans être considéré comme canular ? C'est quoi ce tabou sur la question ?

Tout le monde et n'importe qui pense à la mort, peut-être pas à la façon dont ça va se passer mais chaque humain sur Terre y pense à 1 moment ou un autre dans sa vie. Alors pourquoi chercher à pénaliser des gens qui souhaitent juste en parler librement ?

Au mieux, ça peut toujours aider en attendant de manière provisoire le temps de trouver autre chose, donc je sais pas, je comprends pas.

Mais qui sont ces gens qui se permettent de déduire de si on va vraiment le faire ou non selon un message ?

Qui sont ces gens pour juger de ça ? Récemment, y a quelques jours, j'étais en train de poser la question de comment ça se passait quand une personne avait vraiment toute sa lucidité et choisissait vraiment ça par choix en ne le voyant ni comme une contrainte, ni comme un moyen d'en finir avec des problématiques...

Bref, j'ai pas la réponse mais je veux juste pas avoir de problèmes avec la justice.


Surtout quand on se rend obligé de le faire ou de l'envisager parce que c'est juste mieux pour tout le monde et qu'on a pas vraiment d'autres choix pour éviter pire...


Je veux pas avoir à supprimer ce message sous prétexte que quelqu'un va me dénoncer et si quelqu'un décide de le faire, j'aimerais, par respect svp, qu'on me prévienne avant. Merci.
salut Fluxus
Bon, ça semble assez envahissant depuis un moment ces "envies" (le terme "envie" est un peu étrange pour moi, "idées "suicidaires), alors se jeter sous une voiture, bof, tu peux créer un accident, te rater -
mais je connais ça, à une époque, dès que je traversais une rue, je prenais des risques, j'étais tentée très fort devant un flot de voitures de me jeter dedans, dessous.
J'ai lutté, c'est épuisant (je culpabilisais aussi, 2 enfants- mon premier amant s'est suicidé -père de 2 petits enfants - beaucoup l'ont jugé -mais j'ai réussi à le comprendre depuis, quand on souffre trop, on oublie tout, tout le monde, on veut juste disparaître - et ce n'est pas un choix -j'ai.lu sur ce forum un texte destiné aux personnes qui veulent se suicide, j'essaie de le retrouver).
J'ai pris un AD et un mois après devant le flot des voitures je me suis surprise à ne PAS penser à me jeter dessous, j'en ai éprouvé un grand soulagement .
En Hans, malheureusement ce sont des pensées envahissantes, difficilement contrôlables surtout quand elles s'installent dans la durée, l'idée suicidaire peut devenir quasi permanente, quasi automatique (on repère toute occasion, tout tourne autour de ça, c'est en en sortant que je me suis rendue compte à quel point c'était devenu obsessionnel chez moi ), et entre 20 et 50 ans t'as le temps de te suicider 1000 fois et je pense que pour des personnes avec des terrains sensibles quelque soit l'âge ça peut revenir, selon les circonstances et les événements qui peuvent déclencher la crise...

Quand on se sent agressé, dénigré/ quand on se fait agresser physiquement, verbalement je vois 3 solutions (dont 2 fausses solutions, disons des issues de secours d'urgence quand on se sent submergé, couler):
1. Retourner la violence contre soi (ce qui est souvent ma façon de réagir, je pense que c'est comme prolonger l'agression, la violence vécue, voire la finaliser une bonne fois pour toute)
2. Agresser l'autre en retour - c'est un système de défense qui peut aussi être très dangereux selon le degré d'agressivité des personnes.

Les phases 1 et 2 peuvent alterner

3. Arriver à dépasser les 2 stades pulsionnels, ce qui est souhaitable sur le long terme
- en évitant les personnes toxiques pour nous
- si ce n'est pas possible (car malheureusement la vie fait qu'on y est sans cesse confronté) , leur affirmer nos limites (tout en ayant 1 assise intérieure solide, pour affirmer ses limites il faut une assise, mais affirmer ses limites DONNE une assise)
C' est le travail d'une vie
-Donc se faire aider par tous les moyens, en urgence, appeler quelqu'un, un numéro gratuit (pour se reconnecter avec 1 réel bienveillant, aidant), thérapie, médication temporaire ou non, car en effet ce n'est pas vivable mais c'est jouable ...
TSA (diagnostic en 2019 par psychiatre spécialisé) - troubles anxio-dépressifs

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 32813
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#274 Message par Tugdual » lundi 27 décembre 2021 à 10:11

Fluxus a écrit :
lundi 27 décembre 2021 à 0:24
Ce que je sais, c'est juste que j'ai failli me prendre une putain de tarte un soir parce que les gendarmes se sont pointés sur le lieu de travail de ma daronne parce que j'avais été dénoncée à la cyberpolice parce qu'à l'époque, soit disant si on évoquait le suicide quelque part sur le net et qu'au final, on ne faisait rien, c'était considéré comme un canular. Donc, on a même pas le droit de parler de ses envies ? Ou d'être pris au sérieux sur ça sans être considéré comme canular ? C'est quoi ce tabou sur la question ?
Il faut bien comprendre que sur un forum ou ailleurs, s'exprimer publiquement sur une envie de suicide impacte et implique forcément les personnes qui reçoivent ce message.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 32813
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#275 Message par Tugdual » lundi 27 décembre 2021 à 10:14


Pour être tout à fait honnête, tes messages évoquant de façon répétée un risque vital nous mettent mal à l'aise en modération :
  • C'est assez violent pour les lecteurs, qui peuvent même développer une forme de culpabilité en se sentant impuissants à t'aider.
  • Humainement et légalement, si en modération on ressent un risque réel, on est tenu de réagir, c'est à dire de signaler le problème aux autorités compétentes. Nous préférons éviter d'en arriver là, mais le cas échéant nous n'hésitons pas à le faire (cela nous est déjà arrivé par le passé).
  • La répétition des menaces peut amener à minimiser la situation, et ne pas reconnaître l'urgence le jour où elle se présente.

En fait, nous aimerions que tu puisses exprimer clairement comment tu vas sans faire ce genre d'insinuations, que nous avons du mal à évaluer.

À défaut de savoir comment t'aider, nous te rappellons qu'il y a un sujet avec des liens utiles sur le suicide.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Fluxus
Forcené
Messages : 1614
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#276 Message par Fluxus » lundi 27 décembre 2021 à 11:42

C'est justement ça qui est problématique, on ne peut même plus évoquer le sujet sans que les mots "chantage" ou "menaces" soient mentionnés.

J'imagine que c'est par rapport à l'emploi de ce genre de termes qu'on associe les personnes suicidaires à l'égoïsme ?

Bien-entendu, loin de moi l'idée de provoquer l'inquiétude chez les gens autour, c'est pas mon but du tout...

J'ai un vieux souvenir de l'été 2020 où j'étais dans une situation du même genre...

Quelqu'un a appelé les pompiers pour moi. Les pompiers avaient dit ne pas pouvoir se déplacer et nous avaient mis directement en relation avec le SAMU. Une fois le SAMU au téléphone, ils nous ont dit d'aller à la gendarmerie.

Même encore autant de temps après, dans mon esprit c'est juste : :?: :?: :?:

Bref, tout ça pour dire que y a pas besoin d'avoir des envies et le dire de manière répétée pour qu'on ne le prenne pas au sérieux. Même lorsqu'on s'adresse directement aux personnes les plus aptes à gérer ce genre de problématiques, on se fait envoyer bouler.


Sinon, j'ai passé une très sale nuit et j'avoue qu'à plusieurs moments, je me suis demandée si j'allais recevoir un appel ou de la visite par rapport à ce qui a été posté ici.

Je crois que d'un côté, ça m'aurait presque arrangé sur le moment que quelqu'un intervienne parce que j'étais vraiment dans une très sale situation...

Sinon, je sais pas comment je vais, juste ça m'emmerde que ça fasse autant de vagues alors qu'initialement, j'avais juste envie d'écrire ce qui me passait par la tête. J'avais justement l'impression que c'était le seul endroit où on pouvait en parler sans que ça n'ait d'incidence ailleurs.


Je sais pas vraiment quoi penser, je suis juste HS actuellement et je vais probablement passer ma journée à me faire insulter parce que j'ai crisé comme pas possible hier soir et une grosse partie de la nuit et que ça fait chier les gens alors que je n'ai le contrôle sur rien dans ce genre de moments.

Ça me rappelle l'histoire d'un couple, parents d'un enfant TSA qui disaient avoir eu à plusieurs reprises des problèmes avec les voisins qui ont tenté de contacter la gendarmerie ou les services sociaux à cause des cris et des pleurs car ignorants de ce qu'est le TSA alors que c'était juste lié à des crises... Et ils pensaient qu'il s'agissait d'autre chose.

Ba moi, ça c'est mon quotidien depuis toujours, peu importe, que ce soit le jour ou la nuit et sauf que de temps en temps, ça peut vraiment amener les gens en face à vouloir utiliser la violence.

Heureusement pour moi, j'ai pas reçu de coups mais c'est moi qui vais payer les conséquences de l'incompréhension des gens autour par la suite parce que tout le monde refuse de comprendre et passe son temps à attaquer de manière brutale et violente là où ça renforce les comportements dangereux pour moi.


Bref, comment un enchaînement d'événements exténuants peut mener à des situations de la sorte...


J'ai l'impression de devoir me justifier ou me faire pardonner auprès de la communauté...
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage avec trouble anxio-dépressif associé - C.R.A. (2021)

Dyspraxique : Trouble développemental de la coordination + trouble neurovisuel (2020)

HPI (2018)

~ Les contemplations de Fluxus ~

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 32813
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#277 Message par Tugdual » lundi 27 décembre 2021 à 12:05

Fluxus a écrit :
lundi 27 décembre 2021 à 11:42
C'est justement ça qui est problématique, on ne peut même plus évoquer le sujet sans que les mots "chantage" ou "menaces" soient mentionnés.
Personne ici n'a parlé de "chantage".

Mais on est d'accord que le sujet, c'est à dire "l'envie de suicide", n'a rien à voir avec une envie de chocolat. Les personnes qui reçoivent le message peuvent légitimement s'inquiéter, percevoir une menace possiblement vitale (pas pour elles, mais pour l'auteur du message), et ressentir le besoin de réagir.

Fluxus a écrit :
lundi 27 décembre 2021 à 11:42
Bien-entendu, loin de moi l'idée de provoquer l'inquiétude chez les gens autour, c'est pas mon but du tout...
Il faut que tu comprennes que quelle que soit ton intention, évoquer à répétition une envie de suicide provoquera forcément de l'inquiétude chez les personnes qui t'écoutent ou te lisent.

Fluxus a écrit :
lundi 27 décembre 2021 à 11:42
Sinon, j'ai passé une très sale nuit et j'avoue qu'à plusieurs moments, je me suis demandée si j'allais recevoir un appel ou de la visite par rapport à ce qui a été posté ici.
Ce n'est pas passé très loin.

Fluxus a écrit :
lundi 27 décembre 2021 à 11:42
Sinon, je sais pas comment je vais, juste ça m'emmerde que ça fasse autant de vagues alors qu'initialement, j'avais juste envie d'écrire ce qui me passait par la tête. J'avais justement l'impression que c'était le seul endroit où on pouvait en parler sans que ça n'ait d'incidence ailleurs.
S'exprimer publiquement sur un tel sujet, c'est forcément prendre le risque que les lecteurs s'inquiètent et possiblement réagissent.

Tu peux éventuellement préciser explicitement que c'est juste une idée qui te passe par la tête, mais ce n'est pas sûr que ça empêche vraiment les lecteurs de s'inquiéter...
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 30634
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#278 Message par freeshost » lundi 27 décembre 2021 à 12:54

Dehlynah a écrit :
lundi 27 décembre 2021 à 9:42
j'ai.lu sur ce forum un texte destiné aux personnes qui veulent se suicide, j'essaie de le retrouver).
Celui-ci ?

Fixer des limites fermes n'est pas facile non plus, tout comme demander de l'aide (honte, culpabilité, peur de déranger, etc.).

Et, malheureusement, le suicide est encore un sujet relativement tabou (étant lié à l'un des sujets les plus tabous : la mort), alors qu'il est bien d'en parler, et d'écouter, sans juger.

À ce sujet, je préfère l'approche sociologique d'Émile Durkheim à celle des psychanalyste (à la Freud, Dolto, etc.). :idea:

Autrement, il est bien de s'exprimer avec précautions sur le sujet - et à plus forte raison sur l'internet - notamment pour éviter de donner certaines idées à d'autres personnes ou de favoriser l'effet copycat.

Tu peux aussi en parler aux psychologues qui te suivent. :)
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Dehlynah
Forcené
Messages : 809
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#279 Message par Dehlynah » lundi 27 décembre 2021 à 15:08

freeshost a écrit :
lundi 27 décembre 2021 à 12:54
Dehlynah a écrit :
lundi 27 décembre 2021 à 9:42
j'ai.lu sur ce forum un texte destiné aux personnes qui veulent se suicide, j'essaie de le retrouver).
Celui-ci ?

Fixer des limites fermes n'est pas facile non plus, tout comme demander de l'aide (honte, culpabilité, peur de déranger, etc.).

Et, malheureusement, le suicide est encore un sujet relativement tabou (étant lié à l'un des sujets les plus tabous : la mort), alors qu'il est bien d'en parler, et d'écouter, sans juger.

À ce sujet, je préfère l'approche sociologique d'Émile Durkheim à celle des psychanalyste (à la Freud, Dolto, etc.). :idea:

Autrement, il est bien de s'exprimer avec précautions sur le sujet - et à plus forte raison sur l'internet - notamment pour éviter de donner certaines idées à d'autres personnes ou de favoriser l'effet copycat.

Tu peux aussi en parler aux psychologues qui te suivent. :)
Je pensais au lien mis par Tugdual.

Pour les limites, ah pas de "yaka " de ma part, quand on a subi des violences, qu'on y a été habitué.e, c'est le travail d'une vie (et il y a une affaire de chance aussi, tout un ensemble de facteurs qui aideront à aller vers un autre fonctionnement)
Merci Tugdual pour ces rappels.
Le terme de "dénonciation " à gênée, voire me choque en effet :
si on entend, lit des appels au secours qui plus est répétés - et ça peut être des signes de maltraitance en effet,( j'ai moi même fait un signalement et il était justifié - une amie a subi l'omerta autour de sa situation)
La majorité des gens font l'autruche, peur de l'ingérence, peur de représailles - il y a certainement plus de cas où des enfants , des femmes sont mort.e.s à cause du silence des voisins, de la famille que l'inverse, pour le suicide idem-
Il vaut mieux ne rien faire?
Dans ce cas ça peut être considéré comme "non assistance à personne en danger".
TSA (diagnostic en 2019 par psychiatre spécialisé) - troubles anxio-dépressifs

Avatar du membre
Fluxus
Forcené
Messages : 1614
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#280 Message par Fluxus » lundi 27 décembre 2021 à 15:27

Dans mon cas, le mot "dénonciation" était bien correctement utilisé puisque dans l'histoire que je relate datant d'il y a 10 ans maintenant, on a bien dit qu'on m'accusait de publier quelque chose de l'ordre du "canular" et non pas que le signalement se faisait pour "assistance à personne en danger" justement.

Je me souviens que ça avait même créé de grosses histoires dans ma famille après ça parce que justement, tout le monde n'avait retenu que le faux dans l'histoire, à savoir, que j'avais écrit dans le but de faire un canular alors que la situation était plus que sérieuse. Et j'étais juste passée pour quelqu'un qui avait voulu foutre la merde...

Et puis après j'ai du passer par une blinde de spécialistes et tout le reste et encore aujourd'hui, on me rappelle quasi systématiquement cette histoire.

Signaler parce qu'il y a présence d'un potentiel danger pour la personne, c'est un fait et je comprends. Signaler pour dire qu'il s'agit d'un canular en sachant que ça peut être sanctionné et puni par la loi alors que la personne n'avait pas besoin de ça dans sa vie, c'est différent.

Bref, peut-être que c'est mieux que je m'éloigne d'ici, je veux vraiment pas avoir de soucis avec ça...


Je pense que j'en ai déjà suffisamment pour que ça crée encore des problèmes sachant que s'il se passe quelque chose, de type intervention, ce sera ma famille qui recevra l'information avant moi...

Je me revois encore, en Février 2012, j'étais dans ma salle de bain avec la gueule en sang parce que je passais mon temps à pisser le sang du nez violemment, aux alentours de 18h30, en train de me faire hurler dessus parce que les gendarmes ont débarqué au boulot... M'en prendre plein la tronche pendant 3 plombes parce qu'on me dit que j'ai fait ça volontairement alors qu'à l'époque, je demandais juste de l'aide et rien d'autre et que j'étais la seule personne à connaitre toutes les problématiques de ma vie et que c'était entièrement invisible aux yeux des autres...

2 mois après, j'étais convoquée en CMP avec obligation de passer par les services sociaux et psy etc.

Heureusement ça a rapidement été clos mais pour tout le monde autour, c'est comme si c'était hier.


Et bordel, ça me rappelle comment j'ai bien subi et comment j'en ai bien chié pendant des années quand je pense à mon diagnostic maintenant...


Bref, je modifie tous mes post, je veux pas de soucis avec la justice moi, même si ça peut se retracer facilement ou que y a déjà des screens en réserve. J'ai déjà eu ma dose.

Je peux comprendre entièrement que du point de vue du lecteur, ce soit très légitime et même recommandé voir même crucial d'essayer de faire en sorte que quelqu'un intervienne...

Mais du point de vue de quelqu'un qui a déjà vécu ça, les flics, quand ils arrivent, ils ne connaissent rien du quotidien et des situations dans lesquelles vivent les personnes en question et si en plus ils s'attachent à juste faire en sorte de dire que y a eu ça ou ça, avec un blabla en ce qui concernerait une sanction qui n'est pas justifiée car fausse accusation et ne cherchent pas à étaler leur boulot plus loin, clairement, à part compliquer la situation de certaines familles, ça aide pas.

D'ailleurs, c'est même pas normal que la personne accusée n'ait même pas le droit d'être entendue (en l'occurrence, à l'époque, moi) mais bon...
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage avec trouble anxio-dépressif associé - C.R.A. (2021)

Dyspraxique : Trouble développemental de la coordination + trouble neurovisuel (2020)

HPI (2018)

~ Les contemplations de Fluxus ~

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 32813
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#281 Message par Tugdual » lundi 27 décembre 2021 à 16:06

Fluxus a écrit :
lundi 27 décembre 2021 à 15:27
Bref, je modifie tous mes post, je veux pas de soucis avec la justice moi, même si ça peut se retracer facilement.
Ça n'a pas d'utilité, en terme de conséquence judiciaire, puisque aucun signalement n'a été fait.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Fluxus
Forcené
Messages : 1614
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#282 Message par Fluxus » lundi 27 décembre 2021 à 16:09

Par principe, juste pour ma conscience...
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage avec trouble anxio-dépressif associé - C.R.A. (2021)

Dyspraxique : Trouble développemental de la coordination + trouble neurovisuel (2020)

HPI (2018)

~ Les contemplations de Fluxus ~

Dehlynah
Forcené
Messages : 809
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#283 Message par Dehlynah » lundi 27 décembre 2021 à 16:29

Fluxus a écrit :
lundi 27 décembre 2021 à 16:09
Par principe, juste pour ma conscience...
ok je comprends mieux ce qui s'est passé avec cette dénonciation
et c'est hallucinant et je comprends que tu aies été traumatisée...
Mais ici pour le coup on te prend vraiment au sérieux, d'autant qu'on est pas mal je pense à être concerné (ou être passé par là) par les pulsions/ idées / projets suicidaires...
J'espère que tu as pu lire le texte du lien mis par Tugdual, ça m'avait bcp parlé à 1 époque (le fait qu'on cherche le soulagement - je crois me rappeler que tu n'es pas trop adepte de médication mais quand il y a trop de souffrances accumulées, ça peut vraiment aider...Là il s'agit d'avancer heure par heure)
:kiss:
TSA (diagnostic en 2019 par psychiatre spécialisé) - troubles anxio-dépressifs

jg.06
Occasionnel
Messages : 10
Enregistré le : jeudi 30 décembre 2021 à 18:09

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#284 Message par jg.06 » jeudi 30 décembre 2021 à 18:16

Bonsoir tout le monde,

Je suis nouveau sur ce forum.

Pour suivre la discussion, je dirais que "les idees noires" sont aussi dependantes du reseau social de soutient que l on peut avoir.

A titre perso j ai largement passé la quarantaine et je vis seul.
C est pesant a la longue ....
TDAH & HPI ( 2020 )
TSA en cours d'évaluation

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 4516
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#285 Message par Lilas » jeudi 30 décembre 2021 à 18:45

Bonsoir et bienvenue jg.06,

Peux-tu mettre à jour ta signature (dans ton profil) avec ton statut quant au diagnostic (voir notre charte, chapitre 1.2) ?
Spoiler : Pour modifier la signature : 
  • cliquer (en haut à droite) sur ton pseudo ;
  • dans le menu qui apparaît, cliquer sur "Panneau de l'utilisateur" ;
  • cliquer sur l'onglet "Profil" ;
  • cliquer (à gauche) sur "Modifier la signature" ;
  • préciser ton statut dans la zone d'édition
    (exemples : suspicion de TSA, TSA diagnostiqué, parent...) ;
  • cliquer (en bas) sur "Envoyer".
Une petite présentation dans la section dédiée serait aussi bienvenue.
Lilas - TSA (AHN)

Mon roman : Ma dame aux oiseaux

Répondre