Page 14 sur 17

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

Posté : vendredi 13 avril 2018 à 21:31
par rapsody
Je pense comme toi V4V, et comme plus haut aussi.
J'ai un fils, et je précise que jamais de son vivant je ne me suiciderais.
Je préfère mes grandes difficultés à la peine au désastre que je lui infligerais.

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

Posté : vendredi 13 avril 2018 à 21:34
par V4V
Je n'avais pas lu l'avis de Mickou (cité en page précédente), il exprime parfaitement ma pensée, c'est troublant à ce point

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

Posté : vendredi 13 avril 2018 à 21:52
par rapsody
V4V a écrit :Je n'ai pas d'enfant, et ne souhaite pas en avoir, ce qui facilite ma position... :|


Edit : je n'avais pas lu l'avis de Mickou (cité en page précédente), il exprime parfaitement ma pensée, c'est troublant à ce point

Oui le texte de Michou est vrai et bien écrit.

Bonne soirée

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

Posté : vendredi 13 avril 2018 à 23:35
par misty
Juste pour réagir à ça:
Aline26 a écrit :Je comprend totalement ça. Je vois que les autres créent du lien, qu'ils rigolent ensemble, qu'ils sortent ensemble, et moi je suis là, je ne suis pas comme eux, je n'arrive pas à m'en sortir...forcément ça rend triste.
Il y a plein de façons de créer du lien (c'est ce que tu fais ici même, quoi que tu en penses et quelle que soit la valeur que d'autres ou toi y donnez) , pour ce qui est de rigoler et sortir, une longue expérience d'observations et d'analyse minutieuse de ce genre de choses me permet de dire que pour certains voire beaucoup c'est totalement superficiel et très lié à l'alcool et/ou autres substances, et pour finir le fait de ne pas être comme eux n'est pas une tare. En fait, pas mal d'entre eux aimeraient certainement être comme toi.

Je sais que ça peut paraître idiot à lire comme ça mais pour avoir connu cet état d'esprit régulièrement et parfois sur de très longues périodes, je peux t'assurer que ça finit toujours par passer. Et tu peux être très surprise par la vie dans les moments où tu n'en attends vraiment plus rien. Il n'y a pas plus cliché mais je l'ai expérimenté plein de fois.

Sans compter qu'il y a d'autres Syndrigasti, je pense même que nous sommes aussi nombreux que planqués :wink:
Spoiler :  : 
"Ses bottines furent un point de départ pour le personnage. J'adorais cette dichotomie entre légèreté aérienne et lourdes bottines. Lourdes, oui, mais élégantes. Une représentation graphique de la singularité, en somme: apprendre à vivre avec ce qui peut être un fardeau vous mettant à part, mais qui peut aussi être très beau."
Tim Burton, à propos des bottines d'Emma.

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

Posté : samedi 14 avril 2018 à 0:19
par Aeryn
V4V a écrit : "ok, il y a un mur devant toi, on essaye de voir ce qu'il y a derrière ?"
Je trouve que c'est une très belle façon d'appréhender les choses, merci pour cette image V4V !

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

Posté : samedi 14 avril 2018 à 9:36
par lulamae
Le sujet qui tue (c'est le cas de le dire...) dès le matin !
Je me lance, parce que j'ai une loooooongue expérience sur le sujet :
- à 2 ans, j'ai fait une anorexie infantile, suite à une hospitalisation forcée, sans mes parents.
- adolescente, comme j'ai lu plus haut, je me faisais des tatouages avec un compas, en cours - personne n'a jamais rien remarqué.
- j'ai fait plusieurs comas éthyliques en buvant de la vodka comme une brute, avant 20 ans.
- A 20 ans, j'ai fait une TS, et j'en ai gardé une belle cicatrice au poignet - comme je m'étais un peu essayée sur mon bras avant avec la lame de rasoir, j'ai aussi plusieurs cicatrices sur le biceps, et je suis bien embêtée pour expliquer d'où ça vient.
- Après mon divorce, j'ai été fortement tentée par l'idée de me noyer, j'ai hésité deux fois devant la plage, mais j'ai rencontré deux "anges gardiens" pile au bon moment.
- Les pensées suicidaires me reviennent régulièrement, parfois avec des scénarios plus aboutis. Quand ça m'arrive à ce point, je cherche de l'aide. J'en trouve... plus ou moins (les psychiatres de l'hôpital, un vrai bonheur !!)

Je précise que j'ai deux filles, et que oui, la culpabilité d'avoir pensé à ça est intolérable et renforce encore plus les ruminations. Mais j'ai réussi à me préserver malgré tout jusque-là, c'est donc la preuve que je tiens à elles. :love:
Maintenant c'est l'inverse : si le soupçon de SED est avéré, et qu'elles l'ont, je me dois d'être présente pour elles, parce que je suis convaincue que moi seule saurai comment affronter les choses - je vais essayer de me rapprocher de leur père, mais sachant comment il fonctionne, je crains qu'il ne reste dans le déni.
Maintenant j'ai peur de ne pas tenir le coup physiquement, de mourir et de ne pas assurer ma mission - c'est un comble ! :roll:

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

Posté : dimanche 15 avril 2018 à 16:32
par Aline26
misty a écrit :Il y a plein de façons de créer du lien (c'est ce que tu fais ici même, quoi que tu en penses et quelle que soit la valeur que d'autres ou toi y donnez) , pour ce qui est de rigoler et sortir, une longue expérience d'observations et d'analyse minutieuse de ce genre de choses me permet de dire que pour certains voire beaucoup c'est totalement superficiel et très lié à l'alcool et/ou autres substances, et pour finir le fait de ne pas être comme eux n'est pas une tare. En fait, pas mal d'entre eux aimeraient certainement être comme toi.
C'est vrai. Mais je pense que ce que je voudrais vraiment, c'est au moins un ami avec qui je serais proche plutôt que de sortir et boire. Et le forum, c'est pas la même chose que dans la "vraie vie" même si c'est quand même sympa d'échanger avec des personnes qui peuvent avoir des expériences similaires à la tienne ça c'est sûr.
misty a écrit :Je sais que ça peut paraître idiot à lire comme ça mais pour avoir connu cet état d'esprit régulièrement et parfois sur de très longues périodes, je peux t'assurer que ça finit toujours par passer. Et tu peux être très surprise par la vie dans les moments où tu n'en attends vraiment plus rien. Il n'y a pas plus cliché mais je l'ai expérimenté plein de fois.

Sans compter qu'il y a d'autres Syndrigasti, je pense même que nous sommes aussi nombreux que planqués
J'espère bien que ça finira par passer, parce que c'est vraiment pas drôle. En tout cas, même si tu dis que c'est cliché, je sais qu'on peut en effet être bien surpris par la vie et ça me donne de l'espoir.

Eh oui, je pense aussi que nous sommes nombreux, et c'est toujours rassurant de le savoir.

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

Posté : dimanche 15 avril 2018 à 19:08
par le jean moulant
Je n'ai jamais eu d'idées suicidaire...jusqu'à hier soir.
Ma boîte de temesta me faisait de l'oeil :love: ...je me demandais combien en faudrait-il pour partir peut-être dans le monde de mes rêves? :bravo:

Je ne l'ai bien sûr pas fait...car finalement je ne sais pas ce qui me fait le plus peur...la mort...ou la vie... :yawn:

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

Posté : dimanche 15 avril 2018 à 19:47
par scorame
haaaa!! ouiii!!

tien Lulamae aussi à fais ........ Moi oui j'ai voulu m'envoyer en l'air et deux fois (et limite pleins d'autres fois) :innocent: , TS à 23 ans un flacon d'exomil et l'autre TS à 28 ans , la c'était 130 cachetons de médoc méchant et 1 mois d'hospitalisation pour rien :? ...... bon la j'y pense souvent , ça a été depuis tjrs ainsi c'est récurrent :innocent: ...... en fais dans 3 ans j'aurais un demis siècles , vivre un demi siècles c'est bcp! :lol: (certains c'est 1 mn) ...... donc oui si j'estime que ma life est trop pourris moi je dis mrd a tous! et avec le sourire :mrgreen: ....... je suis ravis à l'idée que la vis humaine à une fin, j'exulte alors j'en rie ! , peur de la mort ?? ..... non...... les gens marchent avec la peur , la mort est naturel et nombres de peuple la célèbrent (les gens ont un rapport malsain avec elle en occident , j'estime que cela à un impact négatif sur leurs vie , qu'ils sont pas vraiment vivant ) , ils font la fête :lol: ....... moi je peut mourir je m'en fiche , quelle vienne!! :lol: pfff aprés tout hein vue ce que je vois ci bas et entend , bof :cry: ...... la nature est belle mais ils l'a détruisent, si elle meurt moi je suit , l'humain ce croie pour le centre de l'univers mais c'est un point de vue trés anthropocentré et nullement la vérité lol , on n'est rien et important car composante de l'univers lui même et ces particules avec , le siège de l'âme la conscience est semble t'il par des physiciens bien localisé, des micro-tubules dans les neurones ou elle réside, elle repart dans l'univers en cas de comas et reviens résidé en leurs saint si l'activité biologique repart, donc nous serions immortelle autrement dis (sujet trés long à traité). J'estime que l'humain est un hybride (autres sujet sur ces origines et les civilisations anciennes) , je l'aime pas c'est un parasite hirsute tout poilu! :crazy: baaaaa un cancer pour cette planète , un super prédateur prédaté mal auto-régulé ... j'ai pas procrée j'en suis fier trés fier! :lol: ...... j'en rajoute une couche j'ia plutôt bien réussi mon coup à ce sujet , je ' m'en serais voulu :mryellow: ....... à la limite je me re incarnerais dans une entité biologique extraterrestre pour l’éradiquer de la surface du planché, la vermine ne dois pas se répandre dans l'univers , le film Avatar préfigure une vision futur plausible ....

donc le privilège de l'humain est s'il le souhaite est de ce défaire de son enveloppe charnelle .... je compte plus les fois ou j'étais sur le fil du rasoir et si je le fais .... personnes ne sera rien d'avance et on me retrouveras peut être pas :mryellow: ,dans 3 ans il va se passer quelque chose j'aurais un demi-siècle ..... tchao pantin .

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

Posté : dimanche 15 avril 2018 à 19:49
par Nanar02
Quelque chose a changé jean pour que tu sois tenté de passer à l'acte?

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

Posté : dimanche 15 avril 2018 à 20:04
par lulamae
scorame a écrit :haaaa!! ouiii!!

tien Lulamae aussi à fais ........ Moi oui j'ai voulu m'envoyer en l'air et deux fois (et limite pleins d'autres fois) :innocent: , TS à 23 ans un flacon d'exomil et l'autre TS à 28 ans , la c'était 130 cachetons de médoc méchant et 1 mois d'hospitalisation pour rien :? ...... bon la j'y pense souvent , ça a été depuis tjrs ainsi c'est récurrent :innocent: ...... en fais dans 3 ans j'aurais un demis siècles , vivre un demi siècles c'est bcp!
Ah oui, moi c'est dans un an le demi-siècle... :)
Tu n'es pas mieux en ce moment @scorame, à l'idée de t'expatrier par exemple ? De voir autre chose ailleurs ?

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

Posté : lundi 16 avril 2018 à 10:49
par Flower
J'ai eu et j'ai encore parfois des envies suicidaires, mais ça reste à l'état d'idée. A un moment c'est allé jusqu'à une recherche comment faire pour que ce soit rapide et ne pas souffrir, mais c'était le plus extrême. J'ai connu quelqu'un qui s'est suicidé et j'ai vu l'impact que ça avait sur les autres, donc je me dis que franchement, ce n'est pas une bonne idée...
C'est souvent lié à une impression que je n'ai pas de place dans le monde, la société - que personne ne veut vraiment de moi et que mes difficultés rendent impossibles une utilisation de mes compétences sans m'y épuiser en même temps. En gros soit je fais des efforts de compensation énormes pour arriver à m'intégrer à peu près, soit je ne sers à rien.

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

Posté : lundi 16 avril 2018 à 11:09
par lulamae
Flower a écrit :J'ai eu et j'ai encore parfois des envies suicidaires, mais ça reste à l'état d'idée. A un moment c'est allé jusqu'à une recherche comment faire pour que ce soit rapide et ne pas souffrir, mais c'était le plus extrême. J'ai connu quelqu'un qui s'est suicidé et j'ai vu l'impact que ça avait sur les autres, donc je me dis que franchement, ce n'est pas une bonne idée...
C'est souvent lié à une impression que je n'ai pas de place dans le monde, la société - que personne ne veut vraiment de moi et que mes difficultés rendent impossibles une utilisation de mes compétences sans m'y épuiser en même temps. En gros soit je fais des efforts de compensation énormes pour arriver à m'intégrer à peu près, soit je ne sers à rien.
Non, @Flower, déjà ici et maintenant, tu es utile, parce que je te lis et je me dis que c'est vrai, et que je ressens la même chose, et ce n'est pas rien dans ma journée, de lire le témoignage de gens qui vivent les mêmes épreuves, et ne sont pas dans le "tout-va-bien" de mise en société. :D
Tu n'as pas encore trouvé ta place, moi non plus, mais ce n'est pas pour ça que nous sommes inutiles. Il faut espérer encore un peu que notre vie ait son utilité, ait un (petit) retentissement dans la vie d'autres personnes.
Je ne sais pas, par exemple : quand je souris à une personne dans la rue, ou échange quelques mots avec quelqu'un, je me dis que peut-être ce sera le petit moment dans sa journée où il/elle aura eu un échange social, comme moi. Peut-être que ça aura représenté son rayon de soleil pour ce jour-là, quelques mots même anodins, un sourire...
Il faut savoir rester modeste dans ses objectifs ! 8)

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

Posté : lundi 16 avril 2018 à 15:53
par TiZ
+1 lulumae ! :wink:

En ce qui me concerne, j'ai fait 3 tentatives de suicide quand j'étais en 1ère, peu après la rentrée. Je voyais que beaucoup de mes camarades avaient travaillé l'année précédente sur le commentaire, la dissertation, alors que moi pas du tout, et je pensais que je n'allais jamais réussir le bac de français à la fin de l'année. Comme le scolaire était extrêmement important pour moi (on pourrait même dire un "intérêt spécifique" :mrgreen: ), je ne pouvais pas faire autrement.
J'ai vu des psychiatres, tous plus nuls les uns que les autres (sauf la dernière qui était un peu mieux), de thérapeutes en tous genres (ma mère croit beaucoup en ça), et ça ne m'a jamais vraiment aidée. Par contre, j'ai 2 profs (dont une en particulier) qui m'ont portée à bout de bras jusqu'au bac, qui étaient toujours là pour moi. Maintenant, elles sont devenues des amies, et je suis vraiment contente de les avoir.
Ce n'est que depuis un an environ que je vais mieux, je vois les choses différemment, et même s'il m'arrive d'avoir envie de mourir, c'est beaucoup plus rare et moins intense qu'avant.

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

Posté : lundi 16 avril 2018 à 16:37
par lulamae
TiZ a écrit :+1 lulumae ! :wink:

En ce qui me concerne, j'ai fait 3 tentatives de suicide quand j'étais en 1ère, peu après la rentrée. Je voyais que beaucoup de mes camarades avaient travaillé l'année précédente sur le commentaire, la dissertation, alors que moi pas du tout, et je pensais que je n'allais jamais réussir le bac de français à la fin de l'année. Comme le scolaire était extrêmement important pour moi (on pourrait même dire un "intérêt spécifique" :mrgreen: ), je ne pouvais pas faire autrement.
J'ai vu des psychiatres, tous plus nuls les uns que les autres (sauf la dernière qui était un peu mieux), de thérapeutes en tous genres (ma mère croit beaucoup en ça), et ça ne m'a jamais vraiment aidée. Par contre, j'ai 2 profs (dont une en particulier) qui m'ont portée à bout de bras jusqu'au bac, qui étaient toujours là pour moi. Maintenant, elles sont devenues des amies, et je suis vraiment contente de les avoir.
Ce n'est que depuis un an environ que je vais mieux, je vois les choses différemment, et même s'il m'arrive d'avoir envie de mourir, c'est beaucoup plus rare et moins intense qu'avant.
C'est à ça que je me rends compte que les profs peuvent beaucoup pour certains élèves. :D
Ca a été pareil pour moi : juste après ma TS en hypokhâgne, mon prof d'anglais (pourtant une terreur) a été super gentil, et m'a conseillé de faire khâgne à Poitiers, avec une prof qu'il connaissait. Ca a été une bénédiction : elle nous prêtait à l'internat des DVD de classiques en VO et nous a vraiment cocoonées ; par la suite, elle m'a emmenée deux fois en vacances avec elle, à Londres et à Paris - ma mission : visiter les musées et nous balader avec son fils, un zèbre de 14 ans, que j'adorais, et avec qui j'avais des discussions presque comme un adulte. Je suis toujours en contact avec elle 25 ans après.
Après ma TS, mes parents m'ont emmenée chez un psychiatre, pas si mal, mais qui a eu le malheur de me dire de me concentrer sur mon point fort : le travail (scolaire). Je l'ai un peu trop pris au mot... :innocent: