Envies suicidaires (suicide) ...

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
KoaKao
Forcené
Messages : 2620
Enregistré le : jeudi 28 août 2014 à 22:53
Localisation : Bretagne
Contact :

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#226 Message par KoaKao » jeudi 6 septembre 2018 à 6:26

Mr Blourk a écrit :
lundi 3 septembre 2018 à 11:10
Et puis on n'a peut-être pas eu le meilleures cartes pour avoir une belle vie, mais on n'a pas eu les pires non plus. Si vous pensez au suicide, demandez vous pourquoi des gens ayant bien plus d'emmerdes (pays en guerre, famine, maladies atroces, etc...) trouvent la volonté de continuer. Je sais, c'est le genre de phrases qu'on pourrait lire dans un article de psychologie bidon dans un magazine à la gomme, mais si on y réfléchit un peu ça peut aider à voir les choses autrement. On trouve toujours pire que soi. Facilement, même!
absolument pas DU TOUT d'accord...
Déjà quand on est en dépression et qu'on est au plus bas on en rien à secouer des malheurs dans le monde, on pense à soit égoïstement, à nos soucis, nos soucis quand on est en dépression nous prends déjà toute la tête c'est envahissant donc les malheurs des autres osef... D'ailleurs ce dire que le monde va mal ne va pas nous remonter le moral... ça ne remontera même pas le moral à quelqu'un de valide au mieux il en aura rien à faire... Mais la dépression c'est une maladie tu peux dire tout ce que tu veux ça changera pas les idées noirs, seul truc qui marche c'est les médocs, les thérapie, arranger ce qui dans la vie ne va pas ou à déclencher la dépression et le temps... et encore ce n'est pas universelle ce que je dit ça dépends bien des gens...
(et entre nous même sans être en dépression, les malheurs du tière monde c'est le cadet de mes soucis, j'ai mes soucis personnelle avant tout et avoir cette pensé égoïste c'est tout à fait normal).
Mr Blourk a écrit :
lundi 3 septembre 2018 à 11:10
Meddio a raison à ce propos : on finira bien par mourir un jour, inutile de vouloir précipiter les choses.
non il n'a pas raison, je ne suis pas d'accord. Du moins pas du point de vue de quelqu'un qui tente de ce suicider et probablement dépressif... Faut bien savoir que quelqu'un qui tente de se suicider (ou pire qui ce suicide) c'est qu'il est au fond du gouffre et qu'il n'a plus aucun espoirs... il souffre continuellement, il a tout essayer, mais rien ne marche, il broie que du noir, il ne vois pas qu'il y a peut-être un espoir, que des gens peuvent l'aider etc, non pour lui c'est fini ça vie est fichue donc il ne veut pas continuer à vivre il n'en voit pas l'intérêt.. Il ne veut pas attendre des années ou des décénis pour mourir de vieillesse ou de maladie il veut pas continuer à vivre pour rien en souffrant donc il se tue. Il abrège c'est souffrance si tu veux.
Et encore je ne parle que dans le cas d'une dépression sévère... Mais il y a pleins d'autres raisons qui peuvent pousser à un suicide (flash back des sspt devenant trop dur à supporter; rupture sentimental ou deuil trop dur à vivre etc) et jamais la personne va se dire qu'elle ferais mieux d'attendre quitte a souffrir un peu quelques temps avant que les choses s'arrange, non le moment est trop dur.

pour le sujet global sur le suicide je conseille cette vidéo du psylab :
loup autiste

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19870
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#227 Message par Jean » jeudi 6 septembre 2018 à 18:12

Autisme et suicide - Etudes britanniques

L'étude publiée en 2014 par la Dr Sarah Cassidy et autres a eu des suites, avec la participation de personnes autistes. Un commentaire par une psychiatre italienne.
Image
https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... itanniques
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19870
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#228 Message par Jean » mardi 11 septembre 2018 à 11:41


Autisme - Agir contre le risque de suicide

Image
En conclusion de cette série d'articles sur autisme et suicide : quelle prise en compte dans le 4ème plan autisme ? Et les autres actions gouvernementales ... Revue de détail.

Une question de genre suivant le 4ème plan ?

Le 4ème plan autisme (« stratégie autisme dans le cadre des Troubles neuro-développementaux ») ne tient pas compte des risques majeurs pour la vie des personnes autistes.

Les causes de mortalité ont été identifiées par une étude suédoise.

Le deuxième risque est le suicide (surtout pour les adultes autistes sans déficience intellectuelle) .

Le 4ème plan n'y fait allusion que par rapport aux femmes : page 94 du 4ème plan

« Les recherches montrent également que les filles présentent des troubles de l’anxiété, des dépressions, voire des risques suicidaires plus importants. »

Il n'est pourtant pas établi qu'il y a plus de morts par suicide chez les femmes que chez les hommes autistes. L'étude britannique de S. Cassidy, S. Baron Cohen et autres ne constate pas de différence.

Il pourrait y avoir des différences selon le genre entre tendances suicidaires et suicides "réussis". On sait que c'est le cas dans la population générale. L'enquête d'Asperansa, avec les biais possibles, montrent des tendances suicidaires plus présentes pour le genre féminin et pour les personnes non-binaires (qui ne se reconnaissent pas dans un seul des deux genres).

Compte tenu de la prévalence écrasante des hommes sans déficience intellectuelle par rapport aux femmes, le risque de suicide est très important chez eux.

Les différents articles publiés me semblent démontrer la nécessité d'actions spécifiques sur ce point. Cela a été clairement défendu dans des groupes de travail pour la préparation de ce 4ème plan.

Et les plans territoriaux de santé mentale ?


A suivre : https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... de-suicide
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19870
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#229 Message par Jean » mardi 11 septembre 2018 à 11:42

Dossier autisme et suicide

Un ensemble d'articles sur le thème du suicide chez les personnes autistes : c'est la deuxième cause de mort prématurée chez les personnes autistes dites "légères".

https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... et-suicide
Image
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Manfromnowhere
Habitué
Messages : 87
Enregistré le : samedi 29 avril 2017 à 18:37

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#230 Message par Manfromnowhere » jeudi 27 septembre 2018 à 18:29

bonjour à tous,

aujourd'hui j'ai eu des envies suicidaires toute l'après-midi parce que je viens de réaliser que je ne serai pas prêt pour mes épreuves du master qui arrivent dans un mois.
Je me sens seul mais d'un autre côté j'ai juste envie qu'on me fiche la paix, je ne sais pas si ça vous le fait vous aussi.

j'ai aucun talent et tout le monde me déteste.... dans un gros mois j'suis censé retrouver du travail, changer de voiture etc.... mais je me dis qu'à 30 ans c'est foutu, ma vie professionnelle devrait déjà être à son apogée...

mikkel
Forcené
Messages : 889
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#231 Message par mikkel » vendredi 28 septembre 2018 à 15:35

Bonjour Manfromnowhere,
J'en connais un autre qui a voulu mourir au lieu de passer un examen... c'est extrême mais ça arrive (c'est peut-être une autre façon de vouloir fuir, qui est une réaction normale au stress, à la peur de l'échec).
Le point positif est que toi, ça arrive très en avance. 1 mois, t'as encore le temps. Essaie de te rappeler d'autres examens, comment tu les as géré... essaie de te dire que ça disparaîtra au moment pile ou l'examen commencera et que ce sera une libération lorsqu'il sera terminé.
Pense aussi que l'échec n'est pas une fin, ça arrive. Ne te mets pas de pression et fais de ton mieux, ce sera suffisant. Arriver en master, c'est déjà exceptionnel. Tu dois être sacrément doué.
Je te dirais bien de penser aussi à ce que tu pourrais faire si tu échoues mais je ne sais pas si c'est une bonne technique ?
Comment ça va déjà depuis hier ? Généralement, on trouve toujours des ressources et des solutions avec le temps.
Papa d'un pré-ado autiste

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26614
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#232 Message par freeshost » vendredi 28 septembre 2018 à 22:13

Tu peux demander de l'aide.

Tu as le talent que tu reconnais et que tu aimes, peu importe si les autres le voient ou non.

Il n'y a pas qu'un parcours de vie. Il n'y a pas qu'une seule durée d'études.Tu fais ton propre bonhomme chemin.

On ne peut pas satisfaire à toutes les attentes des autres personnes. Quant à nos propres attentes envers soi-même, on peut fixer des petits objectifs, y aller progressivement, au lieu de tout de suite placer la barre trop (puis se décourager alors).
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Manfromnowhere
Habitué
Messages : 87
Enregistré le : samedi 29 avril 2017 à 18:37

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#233 Message par Manfromnowhere » samedi 29 septembre 2018 à 13:41

bonjour,

merci d'avoir pris le temps de me répondre.
Oui effectivement, y'a des examens où un mois avant je n'étais pas prêt du tout et j'ai finalement reussi, ca va peut-être etre le cas le mois prochain mais je n'y crois pas trop, je pense que je vais refaire une stratégie pour passer plus efficacement l'année prochaine.

ce qu'il y a c'est que j'ai des échéances qui arrivent bientôt, cette année devrait etre riche en changements pour moi parce que je vais
- changer de voiture
- prendre un appart'
- trouver un boulot
ce qui fait beaucoup d'un coup.

là aujourd'hui oui ca va mieux, je ne sais pas trop ce que j'ai eu l'autre jour, peut-être un gros coup de stress….

merci encore :)
merci de me trouver intéressant :)

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26614
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#234 Message par freeshost » samedi 29 septembre 2018 à 23:16

Manfromnowhere a écrit :
samedi 29 septembre 2018 à 13:41
- changer de voiture
- prendre un appart'
- trouver un boulot
ce qui fait beaucoup d'un coup.
Ne peux-tu point échelonner dans la durée ?
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

mikkel
Forcené
Messages : 889
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#235 Message par mikkel » dimanche 30 septembre 2018 à 8:09

Content que ça aille mieux, j'espère que ça ne reviendra pas aussi violemment. Ça pompe trop d'énergie inutilement et tu finiras par être trop épuisé.
En effet, tu devrais prendre les choses une par une. Voir même essayer de reporter à plus tard tes autres impératifs pour te concentrer uniquement sur ton examen.
Très vite après l'exam, tu envoies tes cv et lettres de motivation. Pour ta recherche de voiture et d'appart, y a le bon coin qui est génial et qui facilite grandement la recherche. A la rigueur entre 2 révisions tu fais une PETITE recherche. J'ai vu dans ta présentation que tu as un trou de plusieurs mois sur ton cv, est ce que ça t'inquiète ? Que comptes tu dire aux recruteurs ? Si tu ne sais pas encore comment le justifier, n'essaie pas d'y penser tout de suite, d'abord l'examen.
keep calm and carry on !
Papa d'un pré-ado autiste

Manfromnowhere
Habitué
Messages : 87
Enregistré le : samedi 29 avril 2017 à 18:37

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#236 Message par Manfromnowhere » dimanche 30 septembre 2018 à 18:21

Bonjour,

merci de m'avoir répondu,
ça va le moral se maintien j'ai remonté la pente, je crois que j'avais besoin de faire un gros dodo… :oops:

mon trou sur le CV ne se compte plus en mois, désormais il se compte en année, et ma dernière expérience n'a duréeque 2 semaines. Là j'ai un job coach qui est psy aussi et qui va m'aider à me réinsérer dans la vie professionnelle, j'espère que je vais réussir cette année à trouver un taff' stable où je reste, c'est vraiment mon objectif.

oui je vais étaler mais je pense que dès que les exams seront finis je vais m'acheter une nouvelle voiture, j'en ai envie et la mienne est trop vieille.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26614
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#237 Message par freeshost » dimanche 30 septembre 2018 à 20:15

Si jamais, ne fais pas du curriculum vitae une obsession.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

mayasoleil7
Habitué
Messages : 68
Enregistré le : dimanche 30 septembre 2018 à 10:35

Re: Envies suicidaires (suicide) ...

#238 Message par mayasoleil7 » vendredi 23 novembre 2018 à 19:12

j'ai eu par le passé de nombreuses idées suicidaires que j'ai souvent mis en pratique dont une dernière en 2014 qui m'a conduit direct en hôpital psychiatrique
mon traitement pour le trouble bipolaire me stabilise maintenant mais en regardant en arrière site à ma dernière ts, je me suis rendue compte que la dernière fait suite au fait que ma belle mère a tout tenter pour me faire rentrer ans le moule de la bonne société en me rabâchant sans cesse ce que je devais faire pour changer, insupportable pour moi et ma seule manière de crier ma souffrance pour devoir me conformer à la société a été un appel à l'aide. ca a failli briser mon couple et par la même me priver de mes enfants. à l'époque la pmi a même voulu placer mes enfants alors bonjour le stress. donc j'ai failli tout perdre à cause de ce foutu soucis de conformité à la société. comme quoi la prochaine fois j'y réfléchirai à deux fois, je m'écouterais et je m'écoute plus et je comprends mieux mes failles t renonce absolument à faire comme les autres. on me prend telle que je suis et tant pis si cela ne plait pas, car c'est trop d'effort pour pas grand chose...
maman bipolaire et pré diagnostiquée autiste, enfants, 1 avec un tsa et cyclothymique, Un autre enfant dysgraphique et un troisième tdah

rapsody
Adepte
Messages : 250
Enregistré le : lundi 24 mars 2014 à 18:44

Idées suicidaires

#239 Message par rapsody » dimanche 30 décembre 2018 à 21:50

Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (début).


Bonsoir,
Mon insertion au milieu des autres, dans la société ou la famille, me semble être un mirage.
Tant d'efforts d'adaptation, pour être conforme à la normalité.
Dire ce qu'il faut, réagir de la bonne façon, être en phase avec ce qui est attendu.
Que ceci est éprouvant.
Parfois comme ce soir je suis sans ressources, et je pense au suicide, non pas avec souffrance ou tristesse, mais comme quelque chose de logique, la seule chose qui ferait sens.
(je ne le ferais pas, mais j'y pense et ca m'attire beaucoup).

Est ce que certains parmi vous vivent ces moments là ?
TSA pour la psychologue, TED Asperger pour le psychiatre.

user5754
Adepte
Messages : 202
Enregistré le : vendredi 7 décembre 2018 à 22:39
Localisation : IDF

Re: Idées suicidaires

#240 Message par user5754 » dimanche 30 décembre 2018 à 23:34

Oui je comprends tout à fait. Mais je suis en dépression sévère résistante, cause ou conséquence ?

Enfin si tes pensées sont envahissante, je te conseille de consulter, c'est plus sage.
THPI, Asperger, dépression sévère et résistante depuis 3 ans

la folie est de toujours se comporter de la même manière et de s'attendre a un résultat different
A. Einstein

Répondre