humeur du jour/du moment.

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5584
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: humeur du jour/du moment.

#301 Message par Fluxus » mardi 27 septembre 2022 à 18:52

Manger dormir :hotcry: :hotcry:
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5584
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: humeur du jour/du moment.

#302 Message par Fluxus » mardi 27 septembre 2022 à 21:21

:arrow: Réussi à prendre une douche

:arrow: Réussi à manger

:arrow: Prochaine étape : Le dodo.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5584
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: humeur du jour/du moment.

#303 Message par Fluxus » jeudi 6 octobre 2022 à 23:24

C'est très dur de devoir aider des gens qu'on ne connaît pas à travers un écran et encore plus quand on a du mal avec la gestion des émotions de manière globale...

Et encore plus quand les problématiques qu'on lit sont plus ou moins similaires à des choses qu'on a vécu...

Je me rends compte peu à peu ce que j'ai potentiellement pu "faire subir" aux gens auprès de qui je me plaignais pendant des mois entiers, voir des années. Mais en même temps, je n'en culpabilise pas.

Parce que maintenant que je vais plus ou moins mieux sur certains plans, je sais que c'est pas si simple que ça de s'en sortir, peu importe la situation. Souvent quand c'est vraiment très complexe, il y a un ensemble de choses qui amènent au changement que la vie décide pour nous.


Moi je sais que pas encore tout le monde comprend mais que ça fait 3 ans que ma vie n'est plus la même. Je ne veux pas dire que ça a été un déclic parce que je veux pas que les gens qui essaient de se dépatouiller d'une situation pensent qu'il faut (qu'il faille ? :?: ) attendre de vivre quelque chose de très dramatique dans sa vie pour que les choses changent (1) et je ne veux pas non plus qu'on puisse penser qu'avoir un déclic, ça signifie seulement une amélioration (2). C'est juste un changement. Mais avec sa dose de bonnes et de moins bonnes choses.


Je suis actuellement en train de tenter depuis plusieurs soirées de remonter le moral et d'aider une personne qui se pense condamnée... Je ne suis pas psy. J'ai juste ma propre expérience de vie et de très vagues et maigres connaissances en psycho mais très loin d'être suffisantes pour changer la vie de quelqu'un.

Je ne ressens rien émotionnellement envers la personne que j'essaie d'aider. J'ai l'impression que la démarche est seulement intellectuelle et naturelle, mécanique, j'essaie de donner des tips, de soutenir et encourager parce que je sais qu'on peut se sortir même de situations ultra dramatiques mais je sais aussi que c'est pas parce que c'est possible que ça veut dire que c'est simple.

Mais bref, je ne sais pas, je ne veux pas commencer à porter quelqu'un de cette manière là, je veux juste que cette personne ait le courage d'aller demander et chercher de l'aide pour qu'elle puisse aller mieux. Mais c'est dur.


Voilà, c'est ça que je comprendrai jamais : Pourquoi, de manière naturelle, je suis comme "programmée" pour essayer de rendre service naturellement aux gens ? J'avais commencé à penser qu'à moi depuis quelques temps, même si j'ai toujours été assez centrée que sur mes trucs mais j'ai toujours aussi été du genre à venir en aide naturellement parce que c'était comme une sorte de "norme" pour moi. Y a pas d'émotionnel, c'est juste "mécanique".

Et ouais, ça fait 3 ans que j'ai commencé à penser réellement qu'à moi, au sens où maintenant, je m'en fous de devoir venir en aide aux gens "mécaniquement" par "norme" parce qu'avec les coups de la vie auxquels j'ai toujours eu droit + l'évènement de trop, ça m'a juste comme "servi de leçon" pour que j'arrête de me faire avoir.


Bref, je sais plus où je voulais en venir...

Juste je suis gavée. C'est dur d'aider quelqu'un mais ça je le savais déjà.

Et en même temps, je me rends compte de mon évolution.


Y a quasi 3 ans, j'étais à l'hôpital, mutique, coincée dans la salle de soins avec un médecin urgentiste et une aide-soignante, en pleurs sans pouvoir rien faire, l'impuissance totale, pour moi j'étais juste condamnée en fait. Et quand on me posait cette question débile "Si t'avais une baguette magique ou un super pouvoir, tu ferais quoi avec ?", je savais même pas quoi répondre tellement tout paraissait impossible.

Aujourd'hui, j'ai quand même des idées de quoi répondre... Je pense que ça témoigne d'une certaine avancée ? Et c'est moi qui pose cette question à mon tour.

Enfin bref, voilà voilà...

Je vais aller dormir je crois. La journée a été longue.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Controleur
Prolifique
Messages : 609
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Re: humeur du jour/du moment.

#304 Message par Controleur » lundi 10 octobre 2022 à 12:39

:naugty: :crazy: :naugty: :crazy:


C'est toujours compliqué en début de semaine mais là, je suis remonté. Ca abuse avec des scotchs mal placés, des documents pas conformes en A4

Allô, Monsieur, Madame le pensionné , vous êtes conscients que le fait d'être payé par l'état ca vous donne pas tout les droits?

Et pour finir :evil: le banquier qui ne travaille pas aujourd'hui à rappeller demain .....
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la course à pied.

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5584
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: humeur du jour/du moment.

#305 Message par Fluxus » lundi 10 octobre 2022 à 17:50

Trop de projets super bien qui arrivent d'un coup dans le cadre de mes études, c'est ouf ! Et en même temps... C'est juste trop.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5584
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: humeur du jour/du moment.

#306 Message par Fluxus » lundi 10 octobre 2022 à 23:59

Très énervée ce soir, tout pleins de problèmes à la con.

Très fatiguée depuis ce matin, pas pu dormir de la journée, passé mon temps à envoyer des mails, des messages, communiquer avec des profs...

J'ai pleins de travaux à rendre, certains pour d'ici pas longtemps, d'autres pour la fin du semestre mais ça m'énerve.

J'étais super fatiguée, j'avais prévu de me coucher tôt ce soir et au final, je me suis cassée le c*l à essayer de continuer de bosser... L'heure est passée, je me suis énervée sur des choses qui ne fonctionnaient pas, j'ai demandé de l'aide, on ne me l'a pas apportée, il était tard, j'ai trouvé que finalement, j'avais fait de la grosse merde donc j'ai tout effacé et je recommencerai plus tard...

Bref, ensuite j'ai pas arrêté de gaffer. J'ai du prendre une gomme de mélatonine pour pouvoir réussir à dormir correctement parce que j'ai vraiment besoin de dormir...

Dodo.

Je supporte pas la pression. Et d'un côté, je sais que y a pleins de gens, s'ils étaient dans mon cas, ils auraient pas la motivation et la volonté que j'ai pour bosser.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5584
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: humeur du jour/du moment.

#307 Message par Fluxus » mercredi 12 octobre 2022 à 18:21

Je trouve que j'ai refait des progrès sur les interactions sociales, même si je sais que c'était pas perdu mais en ne côtoyant que très peu de gens pendant ces 3 dernières années, j'ai vraiment senti la giga régression.

Et je sais pas, y a des gens avec qui c'était pas spécifiquement spontané avec qui ça le devient et je trouve ça cool parce que y a plus de filtre et c'est limite mieux.

Après j'imagine que ça dépend des personnes en face.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5584
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: humeur du jour/du moment.

#308 Message par Fluxus » mercredi 12 octobre 2022 à 21:38

Je fais tout pour prendre sur moi et tolérer des choses qui me font du mal, je passe mon temps à encaisser et fermer ma gueule parce que j'ai plus la force, ni l'énergie de m'user pour quelqu'un qui refuse de comprendre les choses et au final, c'est moi qui me retrouve à chialer comme une merde dans mon lit parce que je me sens juste blessée et je comprends pas...

Je suis gavée, clairement.

Je sais plus quoi faire. Je me sens juste coincée. Dans une impasse.

J'ai l'impression que peu importe ce que je vais faire, c'est voué à l'échec...


Je commence à me sentir mal sans trop comprendre pourquoi et au final, en essayant de chercher à comprendre, je me mets à chialer comme un caca et j'ai limite même pas le droit de pleurer parce qu'on pourrait dire que je pleure pour rien alors que...

Non. Je suis juste HS, j'en peux juste plus et à un moment, ça déborde. Je crois que ça m'atteint pas mais en fait si.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5584
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: humeur du jour/du moment.

#309 Message par Fluxus » mercredi 12 octobre 2022 à 21:41

J'en ai ras le cul qu'on arrête pas de m'enfoncer h24. Clairement.

A la limite si ça me touchait pas, si ça me faisait rien... Mais en fait c'est juste que ça me blesse...
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5584
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: humeur du jour/du moment.

#310 Message par Fluxus » mercredi 12 octobre 2022 à 21:43

Puis j'avoue être déçue ces derniers temps aussi... De voir que les gens que je rencontre à l'extérieur se comportement bien mieux que mon entourage avec moi. Ça me fait encore plus de peine parce que je me dis que moi, j'ai même pas la chance de pouvoir avoir ça en dehors de certaines choses...
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5584
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: humeur du jour/du moment.

#311 Message par Fluxus » samedi 15 octobre 2022 à 13:27

J'ai fait un cauchemar cette nuit.

J'ai rêvé qu'on m'avait séquestré et agressé très violemment et une autre personne se faisait agresser aussi à côté de moi. Et on se faisait agresser tous les deux par la même personne mais y avait pas de visage spécifique ou connu. Je sais très bien que ça n'avait rien d'un souvenir ou autre mais ça m'a paru vachement réel quand même donc c'était perturbant au réveil.


Ouais j'fais des rêves chelous des fois. :crazy:

Surtout quand c'est des trucs et des gens que je connais pas dedans, c'est encore plus chelou.


Mais bon, des fois j'ai le cerveau qui mélange tout et n'importe quoi pendant la nuit. :innocent:
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5584
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: humeur du jour/du moment.

#312 Message par Fluxus » dimanche 16 octobre 2022 à 16:29

J'aime pas la sensation quand j'ai tout pleins d'idées en tête, tellement, que ça finit par déborder et le fait que je sois incapable de passer à l'action.

Dans ma tête, y a littéralement tout et n'importe quoi qui est possible, en version "projection", en imaginant les choses et pourtant, c'est beaucoup plus compliqué d'agir dans la réalité.

C'est juste atrocement frustrant. Je me sens freinée.

C'est clairement lourd... Et un peu triste aussi.

EDIT : J'ai lu récemment mais je ne sais plus où qu'en fait, quand on regarde ce qu'il se passe dans le cerveau d'une personne qui a tendance à procrastiner, elle pense réellement que le fait de repousser la tâche aidera à mieux la remplir, comme si le fait de la repousser laissait le temps à une certaine préparation mentale de se faire.


Moi je me sens paumée entre la procrastination et mes fonctions exécutives merdiques.


Pourtant ma Psychopompologue Shadok elle dit qu'elle trouve que je me débrouille pas si mal avec les fonctions exécutives et qu'en continuant à les travailler, je pourrais réussir à faire pleins de choses.

M'enfin reste quand même que c'est très fatigant.

Bref, bref, je m'égare...
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5584
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: humeur du jour/du moment.

#313 Message par Fluxus » lundi 17 octobre 2022 à 13:47

Fatiguée... J'ai besoin d'une sieste, je pense...
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5584
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: humeur du jour/du moment.

#314 Message par Fluxus » lundi 17 octobre 2022 à 16:13

En train de pleurer comme un caca dans mon lit. De temps en temps, j'ai l'impression que le temps s'arrête et puis je me repasse toute ma vie en boucle et je me rends compte que je suis là, alone comme une m*rde et que ma vie pour l'instant, elle est rien.

Je m'investis énormément dans les études en ce moment. Parce que j'aime mes études. Parce que pour la première fois de ma vie, j'ai l'impression que mes études me seront utiles pour autre chose que juste satisfaire ma propre soif d'apprendre. Et je fais aussi à côté, énormément de sensibilisation sur le sujet de l'autisme.

Mais je ne peux pas m'empêcher de me demander si je suis bien placée, comme s'il y avait une question de légitimité derrière tout ça.

En tant que personne TSA, bien-sûr que oui, je suis légitime et même bien placée pour savoir que je pourrai bosser avec des personnes TSA dans le cadre de mon boulot plus tard...

Mais... Je sais pas.

Je veux pas revenir à ce truc où j'ai l'impression de faire ça pour combler un manque personnel de quelque chose. Je peux pas m'empêcher de pleurer dès que je repense à tout mon parcours de vie et que d'un autre côté, je vois des personnes TSA et heureuses dans leur vie.

Je n'en veux à personne mais je ne peux pas m'empêcher quand même... Depuis le diag, j'ai l'impression que j'ai plus le droit de penser et de parler.

J'ai plus le droit parce que sinon, ça ferait culpabiliser l'entourage... De ne pas avoir vu ou su avant. Pour se rassurer, ils se disent régulièrement que de toutes façons, ils ne pouvaient pas savoir...

Alors que pour moi, y a toujours ces 2 parties à l'intérieur de moi qui sont toujours là : Moi qui discute et qui vis dans ma tête, qui sais tout ce que j'ai vécu, qui ai tout vu et tout laissé faire passivement pendant des années alors que c'était pourtant plus que visible et tellement trivial. Et puis y a le moi qui a l'accès à l'extérieur et au minimum de communication et qui ne laisse rien voir.


C'est abstrait en fait.


J'ai l'impression que tout le monde parle mais que personne ne sait.

J'aime pas quand on continue à parler de mon haut-potentiel, de mes capacités intellectuelles, de performance. J'aime pas parce que pour les gens, cette absence de déficience intellectuelle, ça leur permet de dire que je peux faire des choses dans ma vie. Encore et toujours.

Alors que moi, je trouve pas.

Et surtout, ça efface en quelques sortes tout ce que j'ai vécu depuis ma naissance en quelques sortes. C'est comme si ça justifiait aux yeux des autres, le fait que je puisse faire pleins de choses alors que tout ce que j'ai fait jusqu'à maintenant, c'est en partie subir et souffrir.

Je sais plus trop quoi penser, j'avoue.

Ça faisait un moment que je m'étais pas trop penchée de nouveau sur la réflexion que y a pu avoir après le diag ou autre. Mais quand j'avance dans ma propre vie, c'est inévitable.

Après mon but, c'est pas de m'enfermer là-dedans en ne fréquentant plus que des personnes TSA comme moi.

Mais je sais pas... J'aimerais bien qu'un jour, tout le monde puisse comprendre ce qu'ils ignorent depuis tant de temps.

J'ai envie que tout le monde sache à quel point ça peut être un enfer et à quel point ça l'est en fait, parfois.

Je suis gavée...

Et avoir mon meilleur pote de lycée en éduc spé, bordel...

Ça me gave, lui non plus il sait rien de ce qu'il s'est passé pendant toutes ces années où il me voyait en pensant que j'avais l'air d'aller bien alors qu'à côté de ça, j'ai été frappée, harcelée, humiliée, moquée, méprisée, insultée juste parce que j'étais pas comme tout le monde et que pour les autres, c'était de ma faute. Lui, la seule chose qu'il a vu de moi pendant des années, c'est Fluxus l'intello, Fluxus qui bosse acharné, Fluxus qui fout pas trop le bordel en cours, Fluxus qui arrive toujours à l'heure, Fluxus qui fait ses devoirs, Fluxus qui a de bonnes notes, Fluxus qui fait un cours de maths ou de physique particulier juste avant les DS... Et tout un tas de choses du genre...

Moi aussi, un jour, j'aimerais qu'on puisse connaître toute mon histoire.

J'aimerais tellement... Juste pour qu'on arrête. Qu'on arrête de me mettre dans le même sac que tous ces gens qui ne me ressemblent en rien et qui ne savent rien.

Je sais pas si c'est une sorte d'autovictimisation là mais j'en ai pas l'impression...

Je sais pas trop quoi faire. Je veux pas qu'on me prenne en pitié. Mais j'en peux plus. J'en ai marre d'entendre des conneries à tout bout de champ et j'en ai marre de devoir me retirer de tout pour des choses qui ne dépendent pas de moi...

Je sais plus trop où j'en suis. J'ai juste l'impression d'être une merde et rien d'autre.

Peut-être que le fait que je baigne dedans h24, que ce soit dans mon quotidien initialement et maintenant dans mes études, ça ouvre des portes, ça pousse à en parler, je ne sais pas...


Je sais plus.

Je sais pas ce que je dois faire en fait. J'en ai marre de ma vie actuellement.

Je songe pas du tout au pire, loin de là mais je trouve qu'elle n'a pas trop de sens en fait.

Elle n'est pas palpitante. C'est juste une personne qui vit ou qui survit.

Mais y a rien de beau, y a rien de fort et d'intense, à part de la tristesse, de la colère et des émotions négatives.

Enfin je sais pas... Moi j'ai envie que ma vie elle ait un sens pour moi aussi. J'aime mes études, j'aime ce que j'étudie, j'aime faire certaines activités, j'aime des choses... Mais ça me dégoûte d'être là et de pas pouvoir faire plus ou de pas pouvoir aller au bout de ce que je veux faire à chaque fois.

Je sais pas si y aura 1 jour où j'arriverai à me dire que j'aime ce que j'ai accompli ou que j'aime trop ma vie mais pour ce que moi je suis, indépendamment des autres.


En fait, j'ai l'impression que je n'existe pas, sans les autres. C'est con mais c'est ça.

Et quand bien même j'existe sans les autres, ça suscite pas l'intérêt de grand monde...


Je sais pas. Je remets aussi en question toute ma personnalité que je me suis forgée longtemps sur les remarques des autres. Mais en vrai, je sais pas qui je suis. Enfin je peux donner quelques adjectifs ou décrire certaines choses mais ça donne un peu l'impression d'une personne ultra saine et ultra sainte qui n'a jamais commis d'erreurs dans sa vie et qui est tout le temps en position de victime.

Aujourd'hui, je ne me considère pas juste QUE comme une victime mais je dois bien avouer que oui, c'est vrai, j'ai été victime d'énormément de choses de la vie et que pour mon âge, j'ai eu un sacré paquet de choses qui font que très très peu de gens auraient pu survivre à ça. Donc d'un autre côté, ça fait ma force.

Mais je veux pas avoir besoin de ressasser le passé tout le temps pour me rappeler que je suis une bonne personne ou une personne forte en fait.

Je veux juste pouvoir le penser indépendamment de mes paroles ou de mes actes au quotidien. Indépendamment de mon vécu.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5584
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: humeur du jour/du moment.

#315 Message par Fluxus » lundi 17 octobre 2022 à 16:54

Bref, faudrait que je prenne mon goûter.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Répondre