Votre enfance ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Flower
Modératrice
Messages : 4398
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: Votre enfance ?

#16 Message par Flower » mercredi 22 mars 2017 à 9:46

Le syndrome d'Asperger n'était pas connu quand j'étais enfant, puis on m'a détecté un HQI et on a expliqué mes difficultés sociales à travers cela plus de la timidité. Et ma mère m'a inculqué les règles de politesse, parfois avec engueulades si je ne suivais pas ou me trompais... J'ai été victime de harcèlement scolaire pendant toute l'école primaire, malgré des changements d'école, mais ça s'est estompé au collège parce que j'étais dans un milieu plus "protégé" à ce moment-là et de plus valorisée par les professeurs parce que j'étais une très bonne élève. (Au primaire, ce point a plutôt rajouté au problème.) Et ma mère m'a appris les règles de politesse etc., parfois avec engueulades d'ailleurs.
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Avatar du membre
Breizh75
Régulier
Messages : 48
Enregistré le : samedi 11 juin 2016 à 21:31

Re: Votre enfance ?

#17 Message par Breizh75 » mercredi 22 mars 2017 à 12:38

Pour ces personnes, comment ont-ils alors vécu les 12 premières années de leur vie ?
Comment avez-vous vécu non pas tellement votre adolescence mais votre enfance, loin d'un diag. ou d'une suspicion ?!
Moi, je l'ai très mal vécu, que ce soit l'enfance ou l'adolescence, toujours plein d'incompréhension que ce soit de ma part envers les autres et le monde qui m'entoure, soit de la part des autres envers moi-même.


Quand j'entends les personnes dire :"c'était bien quand j'était enfant, l'insouciance, l'inconscience, je donnerai n'importe quoi, pour revivre ces moment là" Je leur rétorque : "Ben moi, ça été un calvaire du début à la fin, et je préférerai me tirer une balle dans la tête que de revivre ça..." Je suis mieux en étant adulte, sans après avoir appris à compenser et à vivre plus dans mes propres besoins.
TSA confirmé depuis le 23 février 2017 en libéral et le 8 octobre 2018 au CRA de ma région

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2322
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Votre enfance ?

#18 Message par olivierfh » mercredi 22 mars 2017 à 14:52

Pénible oui à partir de l'école (et même avant vu les problèmes entre les adultes qui m'entouraient), mais il y avait de bons moments aussi. Tranquille tout seul à lire, ou à jouer (vu de maintenant, un peu des jeux d'autiste), ou à explorer la nature chez mes cousins (carte topographique en main quand même, à 8 ou 9 ans).

La nostalgie des adultes pour leur enfance, :) ça me fait penser à comment les adultes se sont moqués quand vers 6 ou 7 ans j'ai dit, en entendant les adultes parler de ça: l'âge de ma vie le meilleur et dont j'ai la nostalgie c'était mes 5 ans (c'est-à-dire en fait avant l'école).
Modifié en dernier par olivierfh le jeudi 23 mars 2017 à 8:33, modifié 1 fois.
Ma présentation - HQI (11/2016), TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, aucun diagnostic lancé.

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3289
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: Votre enfance ?

#19 Message par Lilas » jeudi 23 mars 2017 à 8:05

Revivre mon enfance, pourquoi pas, mais en gardant la connaissance et la compréhension que j'ai maintenant des choses, histoire d'essayer de me réparer, d'avoir une deuxième chance.
Parce que telle qu'elle a été, ce mélange d'angoisse, de colère, d'impuissance, d'incompréhension, hors de question !
Lilas - TSA (AHN) - Quiet as a mouse

Avatar du membre
Controleur
Passionné
Messages : 321
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Re: Votre enfance ?

#20 Message par Controleur » samedi 25 mars 2017 à 12:45

Né en 1989, suite à une naissance très prématuré, les signes de l'autisme tel que la non réponse quand mon père m'appelait, le regard fuyant, l'intolérance à la lumière et aux gestes brusques, ca se voyait dès un an (j'ai mis la main sur des vidéos de moi tout petit). Après à deux ans, il y'a eut les gestes brusques, les problèmes de motricité (hypotonie constatée dès 8 mois au camps de Tours) , la propreté qui fut tardive( à 12 ans je le serait) , des soucis de gestion émotionelle ( j'ai vraiment appris à pleurer dès 25 ans sans refoulement de ma tristesse), la fascination pour les mots dès 18 mois (j'ai parlé très tôt et j'ai marché tôt).

Après pour les difficultés relationelles, elles sont venus au grand jour dès le jardin d'enfant et en crèche au contact d'autres enfants. idem en sport d'éveil ou les jeux collectifs m'interessaient pas.

J'ai eut un suivi au cmpp dès octobre 1993 quand j'ai changé d'école pour la moyenne section et diagnostic tombé: dhysarmonie évolutive.

Passage obtenue en cp d'adaptation puis poursuite en cursus normal. Pas d'avs, pas d'emploi du temps visuel ( mis en place en 2014 pour la première fois). Dyspraxie reconnue tardivement (bilan en cours) ,mal prise en considération.

J'ai vécu de bons moments aussi avec ma famille et d'autres enfants.

Le CMPP m'avait suspecté d'être autiste léger en 1996 et puis bah plus jamais de creusage de piste jusqu'en 2009 par le CRA du Limousin à limoges. J'ai obtenu mon dossier du cmpp l'année suivante.

Et pour le camps, je l'ai eut en 2016, en pleine préparation de mon concours.

J'espère juste qu'ils ont changé complètement leur pratique à tours parce que ce qu'ils disaient étaient très floue ("bizzareries de développement", ect...) voir même réducteur.

Voilà ce que j'ai à dire sur mon enfance.
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la médecine chinoise.

helene-22
Fidèle
Messages : 171
Enregistré le : jeudi 24 septembre 2015 à 18:19

Re: Votre enfance ?

#21 Message par helene-22 » samedi 25 mars 2017 à 13:34

alors pour mon cas, vu que j'ai 40 ans, il n'existait aucune sorte de dépistage de sproblemes type autisme ou autre chez les enfants donc, dans l'ordre
J'ai été propre rapidement mais ai marché tard ( 18 mois)
Mes parents m'ont crue sourde à un moment car je ne parlais pas. Cela s'est débloqué vers 2/3ans.
J'étais difficile pour manger : je refusais de le faire seule.
Mon instit en petite section n'a pas fait beaucoup d’observation à mon sujet...
Je me souviens des tricycles dans la cour de récré... et d'un petit garçon qui avait déchiré le nez rouge que j'avais fabriqué pour mardi gras, sans que je ne comprenne la raison de son geste.. cela m'avait vraiment perturbée. Pourquoi avait-il fait cela ? Je n'ai toujours pas la réponse.
Moyenne section : l'instit s'est intéressée cette fois ci à moi et il parait que j'étais dans mon coin, seule, sans participer aux activités. Elle m'a beaucoup sollicité et a obtenu notamment que j'accepte de peindre avec les mains. apparemment cela a débloqué quelque chose chez moi car l'année suivante, en grande section, j'avais une amie ( d'origine étrangère, comme la plupart de tous mes amis...) avec qui je jouais. Mais je me souviens de réflexions que je me faisais sur les autres enfants : je les trouvais bruyants, violents... je ne comprenais pas leur attitude et me tenait loin du bac à sable qui semblait tous les intéresser...
En primaire, j'étais une bonne élève mais silencieuse. C'était la remarque habituelle de mes instits. j'avais toujours cette copine avec qui je jouais (mais qui est partie quand j'étais en cm1 et je n'ai jamais eu d 'autre amie aussi proche) et j'ai eu aussi un bon copain ( dont les parents ont du comprendre que j'avais un truc pas comme les autres car il lui interdisait qu'on joue ensemble)...
J'étais relativement bien acceptée par la classe car nous vivions tous dans le même quartier, mais bon je restais à part, passais souvent mes récréations à lire (un bouquin hyper épais, sans dessin ni rien, sur les chats, que j'ai toujours... je connaissais par coeur les maladies, les races...) je me passionnais pour les tritons, salamandres, tétard que j'allais pêcher...
Si je jouais aux billes un peu, j'étais assez mauvaise et en fait avec mes billes je m'amusais surtout à les ranger selon leur aspect ( honnêtement jusqu'à il y a peu, je voyais cela comme un truc normal que font tous les enfants...) Je n'étais pas harcelée mais peu intégrée dans les jeux de fille ( élastique ou saut à la corde où j'étais assez mauvaise) ou de garçon (nulle au foot)... Je jouais avec mes deux amis au mystérieuses cités d'or en reprenant le scenario de ce dessin animé que j'adorais et en leur dictant quoi faire, un peu comme un metteur en scène mais qui participerait à la pièce... et puis on se moquait quand même de moi sur ma maladresse en sport...
J'ai fugué à 9 ans quand on a déménagé à quelques kilomètres de là dans une maison. N'importe quel gosse aurait été ravi de passer d'un appart à une maison avec jardin, moi je regrettais mon quartier hlm...
Je passe sur mes parents qui s'engueulaient sans cesse et finalement s'occupaient assez peu de ce que je pouvais ressentir...
Ma grand-mère me traitait de sauvage, j'avais peur du téléphone (on avait pourtant de gros téléphones oranges en jouets...), en classe verte je me souviens avoir été très très perturbée par le fait de devoir me laver (pas la douche, juste les dents, la figure) devant les autres enfants.
Bref, c'était pas trop trop mal comparé à la pré adolescence et à l'adolescence à partir de la 6e... mais il y avait des trucs bizarres quand même comme ma passion pour les chiffres ou les mots. Les chiffres surtout en maternelle. Lire des nombres style 1 852 695 421 était ma version du jeu "on fait comme à l'école"... ou alors j'ouvrais le dico au hasard et lisait un mot que je ne connaissais pas et sa définition.
Le pire c'est que mon père jouait avec moi avec ça ( il est hqi)... en fait si je lui demande s'il me trouvait bizarre, je crois qu'il me dirait non car il était pareil que moi, voir pire gamin à ce que j'ai compris :crazy:
Non diagnostiquée TSA. Démarche de diagnostic lancée avec mon MT, le 24/05/17. Dossier CRA Brest envoyé le 30 aout 2017.
HPI suspecté, non testé...
Diagnostic de phobie sociale

Lia
Forcené
Messages : 755
Enregistré le : samedi 29 octobre 2016 à 9:22

Re: Votre enfance ?

#22 Message par Lia » dimanche 26 mars 2017 à 9:14

Deja je voulais pas sortir du ventre de ma mère. ...ils ont attendu attendu je venais pas .... suis née par césarienne.

Bébé ma mère me sur sur protégeais il fallait faire aucun bruit quant je dormais je pleurais beaucoup.

Enfant très timide avec les gens mais qui répondait mal parfois "arrêtez de me faire des bisous madame vous sentez mauvais de la bouche" j obligeais les camarades que ma mère invitait ( c est toujours ma mere qui a invité des camarades) à ranger ma chambre après qu ils ai foutu le bazar avrc mes jouets.
Je fesais des crises quant on m arrachait à la télé ( je finissais parterre en pleurant hurlant à tourner en tapant le sol) idem quant fallait aller au parc ou quant ça allait pas comme je voulais je (me) tapais aussi....j étais méchante et sadique parfois aussi.... mon dieu...... :(


Et l ecole.... ahhh l ecole.... j ai fais que la moitié de ma scolarité l'autre moitié je l ai faite dans mon lit avec des migraines et vomi!

J ai jamais été à l aise avec les "populaires" je me sentais hyper nul à côté . ... mais pleins de gens m aimais bien. Et comme ces gens fessaient partie de "clans" différents.... ba j avais tous les meneurs de chaques clans qui me pourrissait la vie ( insultes menaces and co)
Les filles ne m aimaient pas parce que semblerait il que je suis plutôt jolie et que j avais beaucoup d amis garçons alors moi je voyais en eux toujours que de l'amitié. J avais droit à des ohhhh la menteuse elle est amoureuse!
Ado j avais une copine ( ma meilleure amie que je connais depuis que j ai neuf mois et elle avait 1 jour :D ) sinon j arrivais pas à m en faire et la c est toujours un peu compliqué.
Sinon j ai eu des troubles alimentaires aussi
Je suis sur l arc-en-ciel ( diagnostiquée le 06.03.2017)

Avatar du membre
Nanouille
Adepte
Messages : 280
Enregistré le : lundi 16 janvier 2017 à 14:53

Re: Votre enfance ?

#23 Message par Nanouille » vendredi 31 mars 2017 à 19:17

Breizh75 a écrit :Quand j'entends les personnes dire :"c'était bien quand j'était enfant, l'insouciance, l'inconscience, je donnerai n'importe quoi, pour revivre ces moment là" Je leur rétorque : "Ben moi, ça été un calvaire du début à la fin, et je préférerai me tirer une balle dans la tête que de revivre ça..." Je suis mieux en étant adulte, sans après avoir appris à compenser et à vivre plus dans mes propres besoins.
Moi pareil ! Je n'ai jamais connu l'insouciance. C'est terrible en fait.

Helene c'est fou le nombre de souvenirs que tu as, et précis en plus. J'ai très peu de souvenirs de mon enfance, et même de mon adolescence (pour ça, ayant beaucoup souffert, je pense plutôt que mon cerveau a volontairement fait le noir). C'est assez frustrant.
Diagnostiquée TSA le 5 mai 2017

Mlle-Qui
Fidèle
Messages : 110
Enregistré le : samedi 15 juin 2019 à 11:22

Et votre enfance ?

#24 Message par Mlle-Qui » vendredi 26 juillet 2019 à 10:32

Bonjour,

Je suis en début de cours de diagnostic, j'ai eu le numéro d'un psy du CRA je dois appeler lundi. Sinon j'ai déjà rencontré une psy en libérale à qui j'ai soumis ma liste de stereotypies. Donc j'en suis qu'au début !!

Je lis beaucoup d'articles sur l'autisme adulte et enfant. Je me reconnais dans beaucoup de caractéristiques en tant qu'adulte, mais en tant qu'enfant je ne me reconnais pas vraiment. Et mes parents n'ont jamais fais allusion à la moindre chose, au moindre détail me concernant.

Alors je voulais savoir pour vous, que vous soyez diagnostiqué ou pas, comment vos parents vous racontent ils votre enfance ?


Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (message unique).
Profil atypique HPI
Suspicion TSA (démarche auprès de ma psy)

pimpoline
Passionné
Messages : 452
Enregistré le : lundi 1 mai 2017 à 20:51

Re: Votre enfance ?

#25 Message par pimpoline » vendredi 26 juillet 2019 à 13:42

Je me reconnais également bien dans les descriptifs d'adultes mais pas vraiment pour les enfants.

J'étais l'enfant modèle, qui ne pose pas problème... partant de là, il n'y avait rien à en dire évidemment.
C'est là tout le fond du problème justement.

Et toi Mlle-Qui?
En attente du RDV au CRA pour fin 2019...

Avatar du membre
Liloë
Fidèle
Messages : 150
Enregistré le : dimanche 22 juillet 2018 à 12:53
Localisation : Paris, 21 ème arrondissement

Re: Votre enfance ?

#26 Message par Liloë » vendredi 26 juillet 2019 à 13:58

Je partage ton interrogation.

Petite, j'avais de gros troubles du comportement. J'ai été une enfant très difficile pour mes parents. Intenable, hyperactive, complètement insensible au regard des autres, remplie de tocs, faisant de grosses crises... J'ai vu pas mal de spécialistes: psy, orthophoniste et psychomotricien. On me pensait surdouée mais après test de QI, il s'est avéré que non.

Mais quand je lis des articles sur les symptômes de l'autisme chez les enfants, surtout dans la petite enfance, je ne m'y reconnais que partiellement. C'est notamment valable pour la sociabilité. J'étais, quand quelqu'un prenait la peine d'être gentil avec moi (ce qui était très rare), aussi sociable que n'importe quel enfant. J'aimais jouer avec ma soeur et mes rares amis (mais jusqu'à mes 8 ans, j'ai été seule une écrasante majorité du temps), mais je jouais aussi beaucoup dans mon coin. C'est le principal point qui me fasse douter que je sois autiste.
Suspicion de TSA. En cours de diagnostic.

Déesse de la raclette auto-proclamée.

Mlle-Qui
Fidèle
Messages : 110
Enregistré le : samedi 15 juin 2019 à 11:22

Re: Votre enfance ?

#27 Message par Mlle-Qui » vendredi 26 juillet 2019 à 15:46

Merci pour vos expérience et merci d'avoir reclassé mon post, j'avais pas vu qu'il existait déjà :oops:

Pour ma part, d'après ma mère, j'étais une petite fille très sage, jamais une crise de colère, je dormais sans problème, je jouais beaucoup...
Dans mes souvenirs, j'ai toujours été très intimidé par les adultes, je me suis toujours tournée vers les enfants et même les plus jeunes. D'où mon métier aujourd'hui !! (je suis animatrice périscolaire :mryellow: )
Je "forçais" mes copines à jouer à des jeux de rôles à la récréation, c'était mon occupation favorite. Et quand ça suivait pas de leur côté, bah c'étaient plus mes copines... J'avais aussi un chien imaginaire, parce que mes parents n'en voulaient pas un à la maison.
J'ai beaucoup joué avec mon petit frère, on passait des heures à créer des histoires avec nos playmobiles et à créer l'environnement adéquat pour y jouer !

Enfin voila, une enfance ordinaire quoi...

Par contre mes relations avec les adultes n'ont pas changé, je suis toujours mal à l'aise ; :?
Profil atypique HPI
Suspicion TSA (démarche auprès de ma psy)

Avatar du membre
Elinounette
Fidèle
Messages : 115
Enregistré le : dimanche 14 avril 2019 à 11:41

Re: Votre enfance ?

#28 Message par Elinounette » vendredi 26 juillet 2019 à 18:38

Je me souviens d'avoir toujours été harcelée, depuis la maternelle. J'étais une enfant très "timide", très petite et fluette. Une cible de choix.
Je regardais beaucoup les autres faire. Je les enviais de pouvoir être aussi à l'aise, d'avoir cette fluidité d'actions et de paroles, les uns avec les autres.
Je me braquais assez violemment avec les professeurs. J'acceptais mal leurs critiques que je trouvais injustes. J'oubliais souvent mes livres, mes cahiers. On était assez pauvres donc que j'étais obligée de taxer des affaires aux autres pour éviter de demander à ma mère. Parce que j'avais peur d'elle. J'étais son souffre douleur. J'avais l'impression que rien de ce que je faisais n'allait.
En 6ie, j'ai découvert que l'humour pouvait me faire accepter des autres. Alors j'en usais énormément. C'est seulement l'année d'après plus tard qu'on m'a dit que je taclais les gens, qu'on me craignait pour ça. Je n'avais jamais réalisé que je tenais de propos méchants. Ensuite, j'ai été la cible des harceleurs, je me faisais frapper et insulter.
Chez moi aussi. Je me souviens de ma mère qui n'arrêtais pas de dire "mon dieu ! qu'ai-je fait pour avoir une fille pareil". Je restais souvent dans ma chambre pour fuir la réalité. Je m'inventais des histoires, je dessinais. C'est ce que j'ai fait jusqu'à la vingtaine. Je lisais aussi beaucoup. Je préférais lire mes romans de fantasy que d'aller me balader à la montagne avec ma famille.
Pré-diag TSA par ma psychiatre le 09/05/19
Hypersensorielle, troubles anxieux, phobie sociale, défaut d'affirmation de soi
Entretien pré-tests à la Salpêtrière le 10/10/19
-----------------------------------
Ghost plus vite que son ombre

Mlle-Qui
Fidèle
Messages : 110
Enregistré le : samedi 15 juin 2019 à 11:22

Re: Votre enfance ?

#29 Message par Mlle-Qui » vendredi 26 juillet 2019 à 19:58

Eh bien quelle enfance :oops: ça fend le coeur...
Profil atypique HPI
Suspicion TSA (démarche auprès de ma psy)

Avatar du membre
Liloë
Fidèle
Messages : 150
Enregistré le : dimanche 22 juillet 2018 à 12:53
Localisation : Paris, 21 ème arrondissement

Re: Votre enfance ?

#30 Message par Liloë » vendredi 26 juillet 2019 à 20:40

Je fais souvent le constat qu'une majorité des autistes a subi le harcèlement scolaire. Et je trouve que ce constat fait froid dans le dos, même si il est assez logique d'un point de vue humain, car on s'attaque toujours à celui qui est différent.
Suspicion de TSA. En cours de diagnostic.

Déesse de la raclette auto-proclamée.

Répondre