Les Aspies INFP

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
rainbow
Passionné
Messages : 480
Enregistré le : mardi 25 août 2015 à 7:31

Re: Les Aspies INFP

#16 Message par rainbow » jeudi 23 février 2017 à 14:30

Merci de ta réponse Castiel :bravo:

Cela me fait penser à une question, mais comme elle est hors-sujet par rapport à ce fil, je l'ai posée sur le topic consacré au MBTI en général : http://forum.asperansa.org/viewtopic.ph ... 78#p342278 :wink:
Enfin diagnostiquée Syndrome d'Asperger à 36 ans !

http://hors-competition.over-blog.com

Avatar du membre
Nova
Forcené
Messages : 2021
Enregistré le : mardi 19 novembre 2013 à 16:40

Re: Les Aspies INFP

#17 Message par Nova » jeudi 23 février 2017 à 18:46

rainbow a écrit :
Castiel a écrit :Pour les HQI, oui, pour les Asperger, non. Il n'y a pas de lien et pas de représentativité entre Asperger et INFP.
Donc que peut-on en déduire pour "Asperger HQI" et INFP ?
Le Infp ne semble pas être une particularité SA
Encore moins pour le INFJ puisqu'il est plus rare dans la population donc encore beaucoup plus rare pour les SA
Đī@gnőstįqué

Aby
Forcené
Messages : 2566
Enregistré le : vendredi 16 janvier 2015 à 9:51
Localisation : Pays de la Loire

Re: Les Aspies INFP

#18 Message par Aby » jeudi 23 février 2017 à 19:45

J'ai fait le test par curiosité et parce que ce genre de tests m'amuse pour voir la tendance de mon profil non Aspie, ni HPI, je suis INFP et je m'y reconnais dans les grandes lignes.
" Etre différent, c'est normal ! "

Maman de Tom, 12 ans, diagnostiqué TSA (AHN) en janvier 2016,
avec dysgraphie - TDA confirmé par les tests en mars 2017
Egalement épouse d'un homme au fonctionnement "atypique".

Avatar du membre
guillaume
Passionné
Messages : 445
Enregistré le : samedi 7 mars 2015 à 23:49
Localisation : Finistère

Re: Les Aspies INFP

#19 Message par guillaume » vendredi 24 février 2017 à 1:47

Castiel, on est d'accord, il n'y a aucun lien entre MBTI et fonctionnement cognitif.
Certes, il y a des INFP chez les HQI, mais il y a aussi un peu de tout.

Côté effet barnum : je déteste qu'on me dise que je suis un truc sans aller lire ailleurs toutes les autres description, des fois que le test se soit planté (ou que j'aie mal compris les questions, etc). J'ai parfois une vague ressemblance avec l'INTP, mais en fait non. Le reste, ce sont des personnalités qui ne me correspondent pas.

La principale critique faite au MBTI est qu'il n'est pas absolu : on peut évoluer.
Il faut plus le prendre comme un instantané de notre "fonctionnement" préféré à un moment donné.
Du coup, en aucun cas il faut le prendre comme un diag quelconque.

Mais dans un monde où l'idéal attendu tend vers l'ESTJ, être INFP, c'est pas tous les jours facile.
NB : je ne m'appelle pas Guillaume pour de vrai, c'est un pseudo.

Diag : AHN & HQI hétérogène + "difficultés attentionnelles".
Père de F, AHN et de G, atypique mais pas aspie.

Avatar du membre
Flower
Forcené
Messages : 3723
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: Les Aspies INFP

#20 Message par Flower » vendredi 24 février 2017 à 12:42

Il semblerait quand même que chez les personnes HQI, il y a une majorité de personnes qui ont une préférence pour l'intuition (N), tandis que dans la population générale, ces profils sont plutôt minoritaires.
Détectée HQI à 7 ans, diagnostiquée aspie le 07/07/2015.

Aby
Forcené
Messages : 2566
Enregistré le : vendredi 16 janvier 2015 à 9:51
Localisation : Pays de la Loire

Re: Les Aspies INFP

#21 Message par Aby » samedi 25 février 2017 à 1:01

Flower a écrit :Il semblerait quand même que chez les personnes HQI, il y a une majorité de personnes qui ont une préférence pour l'intuition (N),
Sais-tu comment l'expliquer ?
Je n'ai approfondi le sujet...mais j'aurais plutôt pensé que l'intuition était "anti HQI".(c'est seulement intuitif :roll: ). Je suppose que cela dépend aussi de la définition que l'on donne à "intuition"...
" Etre différent, c'est normal ! "

Maman de Tom, 12 ans, diagnostiqué TSA (AHN) en janvier 2016,
avec dysgraphie - TDA confirmé par les tests en mars 2017
Egalement épouse d'un homme au fonctionnement "atypique".

Avatar du membre
Flower
Forcené
Messages : 3723
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: Les Aspies INFP

#22 Message par Flower » samedi 25 février 2017 à 11:49

Le N est généralement vu comme une tendance à voir l'ensemble plus que les détails et d'y attacher une plus grande importance, en version simplifiée. Cela correspond probablement davantage à la manière de penser des HQI.

Beaucoup de HQI vont aussi avoir tendance à comprendre des choses de manière instantanée, sans être capables d'expliquer pourquoi ils arrivent à tel résultat. On connaît le cliché du surdoué qui sait les résultats d'un calcul sans pouvoir expliquer comment il y arrive.
Détectée HQI à 7 ans, diagnostiquée aspie le 07/07/2015.

Aby
Forcené
Messages : 2566
Enregistré le : vendredi 16 janvier 2015 à 9:51
Localisation : Pays de la Loire

Re: Les Aspies INFP

#23 Message par Aby » dimanche 26 février 2017 à 10:25

Flower a écrit :Beaucoup de HQI vont aussi avoir tendance à comprendre des choses de manière instantanée, sans être capables d'expliquer pourquoi ils arrivent à tel résultat.
Cela "éclaire ma lanterne" puisque dans mon esprit, la compréhension des choses de manière instantanée des HQI résultait plutôt généralement d'un raisonnement très rapide.
" Etre différent, c'est normal ! "

Maman de Tom, 12 ans, diagnostiqué TSA (AHN) en janvier 2016,
avec dysgraphie - TDA confirmé par les tests en mars 2017
Egalement épouse d'un homme au fonctionnement "atypique".

Avatar du membre
Autiste ou surdoué ?
Forcené
Messages : 901
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2016 à 15:07
Localisation : Bretagne

Re: Les Aspies INFP

#24 Message par Autiste ou surdoué ? » dimanche 26 février 2017 à 11:20

Un raisonnement tellement rapide qu'on ne le voit pas passer !
Et que souvent, il est plus long d'essayer d'expliquer le chemin, de faire la démonstration, que de donner la réponse.
"- C'est comme ça !...
- pourquoi ?
- j'sais pas, moi !
- ... ?
- c'est logique, quoi !
-Ah bon... J'ai toujours pas compris.
Tu es sûr de ce que tu me dis ?
- Ben oui. Pourquoi ? "
Dossier déposé au CRA : en attente du R-V.
Possibilité d’asperger envisagée par plusieurs professionnels (dont une professionnelle du CRA).
HQI diagnostiqué.
Relations sociales rares et difficiles.

Avatar du membre
Flower
Forcené
Messages : 3723
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: Les Aspies INFP

#25 Message par Flower » dimanche 26 février 2017 à 11:37

Le raisonnement n'est en fait pas toujours conscient ni explicable, comme le montre l'exemple d'AoS.
Détectée HQI à 7 ans, diagnostiquée aspie le 07/07/2015.

Avatar du membre
Roxane-James
Occasionnel
Messages : 17
Enregistré le : jeudi 22 février 2018 à 23:05
Localisation : France

Re: Les Aspies INFP

#26 Message par Roxane-James » samedi 23 juin 2018 à 14:37

Bonjour :D,
Je reviens sur le sujet parce que j'ai fait récemment les tests du MBTI et j'ai obtenu le résultat de INFP (avec deux sites différents :roll:) et j'ai lu par ici que la plupart des Aspies ne sont pas INFP. Y'en a-t-il cependant parmi vous ?
Bonne journée.
Nouvelle par ici, et peut-être autiste aspie ? (diagnostic à suivre...) Aspie Quizz : 185
Timide de nature :oops:

Raven
Régulier
Messages : 39
Enregistré le : dimanche 27 mai 2018 à 19:17

Re: Les Aspies INFP

#27 Message par Raven » samedi 23 juin 2018 à 21:01

Bonjour ou bonsoir!

Je me permets de répondre parce que j'ai trouvé ce test intéressant. A chaque fois que je l'ai fait pour en tester les mouvements par rapport à mon état psy (déprimée, pas déprimée...). J'ai toujours été INFP-T. Si j'ai bien compris le T implique je que je suis davantage repliée sur moi-même que le type A.

Tout ne me correspond pas complètement dans ce test et dans ce que j'en lis mais j'y vois une idée globale de moi et qu'on me traduit qui est proche de ce que je pense et entends. Ceci dit, je dirais que dans mon cas, c'est "maladif" et ce type de personnalité si bien vendu sur le site n'est pas en réalité aussi pratique qu'ils le disent. En soi, oui, je suis concernée par les autres et j'ai une tendance à être sensible (trop, on me le dit souvent), mais je le suis parfois pour rien; je m'explique : parfois je me dis 'elle a l'air d'aller mal' et psychote quand en fait, la personne n'avait rien du tout! J'avais simplement mal interprété un truc.
Désolée c'est un peu brouillon...

J'édite pour dire que je ne suis pas tout à fait d'accord, par exemple, avec l'idée de l'observation dans son ensemble; au contraire, j'ai une tendance à apprécier observer davantage un détail, et à me focaliser sur lui plus qu'un ensemble. Je suis toujours celle qui fait remarquer les petites choses à mes proches, et surtout les oiseaux ou les papillons que j'affectionne tout particulièrement.
Inscrite pour des questionnements et un doute... :innocent:

Avatar du membre
guillaume
Passionné
Messages : 445
Enregistré le : samedi 7 mars 2015 à 23:49
Localisation : Finistère

Re: Les Aspies INFP

#28 Message par guillaume » jeudi 5 juillet 2018 à 11:30

Du temps a passé et je n'ai pas eu le temps de participer comme je voudrais à ce sujet.
Bon, ça ne va toujours pas être le cas cette fois-ci...

Ma vision des choses :
C'est normal que l'INFP soit minoritaire dans le SA : il est minoritaire tout court.
J'ai l'impression que l'apparition de ce profil serait facilitée par l'accumulation du HQI et d'un léger TDA,
sans pour autant n'avoir aucun lien plus fort que la corrélation.
C'est à dire qu'à force de voir trop de détails, le cerveau "décroche" et reconstruit le raisonnement à partir d'extrapolation.
Sachant que ça demande énormément d'énergie, ça fonctionnerait mieux pendant le sommeil.
Et donc bon courage pour retrouver la source du raisonnement.
Surtout quand il est plus dur (SA/AHN) de contextualiser l'information.
NB : je ne m'appelle pas Guillaume pour de vrai, c'est un pseudo.

Diag : AHN & HQI hétérogène + "difficultés attentionnelles".
Père de F, AHN et de G, atypique mais pas aspie.

Répondre