Accueil forumAccueil site

Nous sommes le Mercredi 22 Novembre 2017 à 4:20

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 79 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Samedi 26 Août 2017 à 18:21 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 à 16:51
Messages: 876
Oui pareil pour moi. Je ne comprends pas cette d'histoire de 'en meme temps' .On ne peut rien faire en même temps vraiment.
Pour la synesthésie, possible mais ça sort des exemples que j'ai lus. Pareil quand une personne parle, j'ai l'impression que je suis focalisée uniquement sur la forme et le contenu, pas le sens. Lol. Je vois de suite les effets de mots, les rimes,alors je répète ce que j'ai entendu mais ça ne fait rire personne. Ça n'intéresse personne non plus. Le nombre de fois où je tire la chansonnette avec ce que la personne a dit...... Maintenant je tempère et me tais parce que je passe vraiment pour une dingue. Dommage.
En même temps, je conduis et je mange

_________________
Diagnostic Asperger validé !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mardi 12 Septembre 2017 à 16:47 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mercredi 8 Avril 2015 à 12:13
Messages: 3177
Localisation: Un peu à l'Est (géographiquement parlant)
J'arrive à regarder la télé pendant que je fais du repassage, à écouter de la musique pendant que je fais de la vaisselle et même à chanter en conduisant (quand il n'y a rien de compliqué), je ne suis pas sûre pour autant que cela corresponde à "faire plusieurs choses en même temps". Ce sont des choses qui font appel à des compétences très différentes. Autant écouter de la musique classique instrumentale m'aide à me concentrer pendant que je dessine, s'il y a des paroles, je n'arrive plus à dessiner, par exemple...

Pour le HQI, il y a des indices autres que le test de QI, mais ce dernier est quand même l'élément le plus fiable, même si à nuancer avec d'autres informations qui peuvent impacter le passage du test (TDAH, troubles dys, TSA, anxiété...). On considère d'ailleurs généralement qu'on peut avoir un résultat en-dessous des capacités réelles, mais pas au-dessus.

_________________
Détectée HQI à 7 ans, diagnostiquée aspie le 07/07/2015.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mardi 12 Septembre 2017 à 19:20 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 à 16:51
Messages: 876
Oui et bien si le doute persiste, je repasserai les tests dans deux ans, après avoir dormi, bien déjeuné etc etc etc
Évidemment j'aimerais, ça serait une double étiquette agréable
Voilà, après.. ce que je désire c'est pouvoir me réaliser, avoir de la fierté et un équilibre dans une activité. Je crois je le plus dur c'est de vivre sur le brèche. Attendre un diagnostic. Attendre de voir des pistes possibles... Me sentir exclue finalement. Au moins, quand je travaille, je suis inclue.
Voilà... J'ai pas envie de croiser mes collègues et me fabriquer un cancer à chaque fois que je les écoute ou qu'on me demande une participation sociale. Je refuse. On ne leur demande pas de vive isolés dans leur bulle 5 jours sur 7 alors pourquoi nous le demanderaient ils. Je m'énerve.

Et c'est clair les neurosciences ont de quoi faire et c'est là que ça me captive moi :) merci pour les infos précises.

Je sais pas comment elle a pu se prononcer sur un non-hpi. Peut être parce que je parle peu et que je suis lente, parce que pas accrochée, parce que plein de trucs. J'en sais rien. C'est sur que c'est semble un peu limite du coup question professionnalisme. Mais il est possible que ses éléments pour se prononcer, même de manière hypothétique, m'échappent aussi. Bon, un gros manque d'intérêt pour les exercices type qi et autres. Ça me saoule avant même de commencer. Je trouve ça chiant, ultra chiant. Je vois clairement que c'est pour un autre cerveau, avec d'autres intérêts etc. Ce qui ne veut pas dire qu'il ne me représentent pas d'une certaine manière. Au final j'ai obtenu un résultat quand même intéressant.

_________________
Diagnostic Asperger validé !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mardi 12 Septembre 2017 à 21:40 
Hors ligne
Occasionnel

Enregistré le: Lundi 11 Septembre 2017 à 20:27
Messages: 18
Localisation: Finistère
Je débarque sur le forum , j'ai passé les matrices de Raven avec 1 seule erreur et avec un "bon" temps , total le psy pense que HQI et très peu de possibilité d'être asperger . J'avoue que j'étais un peu colère qu'un simple test amène aussi vite a cette conclusion . Vu le profil général on continue néanmoins à explorer et je vais passer le WAIS en libéral pour avancer un peu dans la file ...on m'a annoncé 3 ans d'attente ...ça fait déjà 1 mois que c'est le festival du flapping tellement je suis angoissée :crazy: , je ne vais pas survivre à 3 ans d'attente dans cet état !!! mais je digresse ... j'espère que le WAIS saura montrer un profil plus étayé que les matrices .

_________________
Katell , maman de 5 enfants , N°2 diagnostiqué Asperger , N°1 en début de parcours diagnostic , moi même en tout début de parcours .


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mardi 12 Septembre 2017 à 21:57 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 à 16:51
Messages: 876
Ils n'ont pas de crainte à nous donner leur hypothèse... Jusqu'à ce qu'elles soient validées ou rejetees. Le truc c'est qu'ils ne semblent pas réaliser le trouble jeté...

_________________
Diagnostic Asperger validé !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mardi 12 Septembre 2017 à 22:02 
Hors ligne
Occasionnel

Enregistré le: Lundi 11 Septembre 2017 à 20:27
Messages: 18
Localisation: Finistère
Du coup je lui ai envoyé un courrier de 6 pages ... et d'une ça a occupé ma nuit ...et de 2 j'ai pu écrire ce que je suis incapable de dire tellement je suis confuse lorsque je parle ...

_________________
Katell , maman de 5 enfants , N°2 diagnostiqué Asperger , N°1 en début de parcours diagnostic , moi même en tout début de parcours .


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mercredi 13 Septembre 2017 à 8:36 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 à 16:51
Messages: 876
:(
Au moins il aura de quoi lire !
Hihi

_________________
Diagnostic Asperger validé !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mercredi 13 Septembre 2017 à 9:17 
Hors ligne
Occasionnel

Enregistré le: Lundi 11 Septembre 2017 à 20:27
Messages: 18
Localisation: Finistère
C'est ça ... Je lui ai écris que si a tout hasard il etait insomniaque , ça lui ferait de la lecture ... Bon après je sais pas trop si on parle comme ça a un médecin spécialiste ... C'est toujours le même problème ! Quand on habitait à Tahiti tout le monde se tutoyait, c'était bien plus simple !

_________________
Katell , maman de 5 enfants , N°2 diagnostiqué Asperger , N°1 en début de parcours diagnostic , moi même en tout début de parcours .


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mercredi 13 Septembre 2017 à 9:28 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 à 16:51
Messages: 876
Je crois qu'on peut dire beaucoup de choses. C'est surtout la manière qui compte, la clarté et la formulation. Je pars du principe que tout est ecoutable du moment que la phrases commence par 'je'. Si ça commence par tu ou vous, d'entrée de jeu, c'est mal barré. Surtout si on est dans l'émotion lol.
Voilà ça c'est mes règles de conversation. C'est un sacré exercice. J'essaie.

_________________
Diagnostic Asperger validé !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mercredi 13 Septembre 2017 à 14:27 
Hors ligne
Adepte

Enregistré le: Samedi 4 Février 2017 à 20:07
Messages: 247
breizhfenua a écrit:
Je débarque sur le forum , j'ai passé les matrices de Raven avec 1 seule erreur et avec un "bon" temps , total le psy pense que HQI et très peu de possibilité d'être asperger . J'avoue que j'étais un peu colère qu'un simple test amène aussi vite a cette conclusion . Vu le profil général on continue néanmoins à explorer et je vais passer le WAIS en libéral pour avancer un peu dans la file ...on m'a annoncé 3 ans d'attente ...ça fait déjà 1 mois que c'est le festival du flapping tellement je suis angoissée :crazy: , je ne vais pas survivre à 3 ans d'attente dans cet état !!! mais je digresse ... j'espère que le WAIS saura montrer un profil plus étayé que les matrices .


Surtout, avant d'écarter une piste, il faut tomber sur le bon professionnel qui connait bien le TSA... Rares sont ceux qui maîtrise à la fois le HP et le TSA...
Qd tu cumules les deux, les pros peuvent passer à côté de l'un de l'autre ou des deux profils, s'ils ne sont pas bien calés sur le sujet.

Et pour les femmes, c'est encore plus compliqué d'être détectées.

_________________
maman d'un formidable fiston,
récemment diagnostiqué avec TSA de type Asperger, EIP, dysgraphique...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: question aux hauts potentiels
MessagePosté: Samedi 7 Octobre 2017 à 9:02 
Hors ligne
Régulier

Enregistré le: Mercredi 23 Août 2017 à 1:26
Messages: 37
Localisation: 75 Paris
 Modération : Fusion de sujets (début). — (Tugdual) 


Bonjour.

Je me suis inscrite ici il y a quelque temps car en cherchant une " réponse " à mes difficultés je m'étais trouvé beaucoup de points communs avec les TSA / asperger.

Pour la première fois, je me suis tournée vers des professionnels en espérant obtenir de l'aide car j'arrive à un stade de ma vie où je ne me sent plus apte à gérer quoi que ce soit ....

Je suis donc allée voir d'abord un psychologue, qui assez rapidement m'a dit avoir une "piste". Puis quelques séances apres, il m'a parlé de haut potentiel, m'a posé de nombreuses questions, m'a donné des exercices, un livre, et m'a dirigée vers une psychiatre spécialisée.
Ces deux voudraient établir un diagnostic.

Je me suis donc renseignée sur ce sujet, et effectivement je m'y retrouve.
Seulement je dois passer un test de QI, et je ne pense craiment pas avoir un QI plus élevé que la moyenne.
Je veux dire par là que j'ai toujours été mauvaise en maths et en toutes les matières relevant de la logique, eTC.

Donc je ne suis pas convaincue d'être sur la bonne voie, j'ai peur de perdre mon temps mais je vais le faire, car si jamais c'était ça alors que perdrait de toutes façons mon temps à continuer D' essayer de devenir quelqu'un d'autre ....


Bref, j'aimerais bien avoir vos avis, pour ceux qui ont été diagnostiqués HP, étaient ils convaincu de l'être ou au contraire très sceptiques comme je le suis?

Bonne journée.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Samedi 7 Octobre 2017 à 10:11 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Dimanche 8 Décembre 2013 à 17:40
Messages: 2935
Localisation: Deuxième étage
Une petite signature, comme demandé par la charte, comme tout le monde fait ici, et comme ça t'a déjà été demandé ici ? Merci !

_________________
(Diagnostiqué aspie en 2013, à 40 ans)

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Samedi 7 Octobre 2017 à 10:19 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Jeudi 15 Novembre 2012 à 0:13
Messages: 16294
Localisation: Nord-44
Cette discussion est susceptible de t'intéresser ...

À noter que les résultats aux subtests d'un WAIS
peuvent inciter à creuser la piste des TSA ...

_________________
Bilan le 24/09/2014 : non-Aspie, juste trouble de la communication sociale ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Samedi 7 Octobre 2017 à 10:33 
Hors ligne
Fidèle

Enregistré le: Mardi 10 Janvier 2017 à 18:49
Messages: 184
Bonjour Nataldie,

Ton cas est assez fréquent je crois. Il y a certaines particularités de fonctionnement communes au SA et au HPI, si bien qu'une personne HPI qui chercherait à comprendre l'origine de ses difficultés peut très bien tomber sur des descriptions du SA (surtout chez la femme) et se reconnaître dedans.
Il arrive assez fréquemment que des personnes consultant pour une suspicion de SA ressortent avec un diagnostic de HPI. D'autre fois que la personne soit diagnostiquée SA mais également HPI (deux particularités qui sont parfois combinées).

Par ailleurs, au niveau scientifique, il y a des études en cours ou en tout cas des réflexions chez des groupes de personnes qui s'intéressent à ces problématiques qui s'interrogent sur le lien entre SA et HPI, avec comme hypothèse que ce serait une espèce de continuum, ou en tout cas intriqué (et que le fait de retrouver les deux particularités chez une même personne ne serait pas fortuit).

Pour répondre à ta question, j'ai personnellement été diagnostiquée HPI alors que je consultais pour une suspicion de SA. Le SA n'a été ni confirmé ni écarté (diagnostic trop compliqué à établir pour la médecin que j'ai consulté en libéral selon ses propres explications). Par contre pour le HPI, on m'avait déjà conseillé de creuser dans ce sens, ce qui a été fait en libéral, et le diagnostic de HPI à été confirmé.
Je n'étais pas franchement convaincue que je puisse être concernée. En réalité, j'ai accepté de passer le test uniquement parce que je me disais que je ne pouvais pas demander de l'aide au corps médical, mais refuser ce qu'ils me proposaient et estimaient nécessaire pour avancer dans leur évaluation de ma situation. J'ai effectué le test sans vraiment m'y mettre, je l'ai même plus ou moins bâclé (le test a été difficile à passer pour moi car contrairement à ce qu'on peut lire parfois, je n'ai pas du tout trouvé les épreuves "ludiques" ou amusantes : je trouvais ça très ennuyeux, et j'ai eu beaucoup de mal à maintenir mon attention pendant toute la durée de la passation).

Toujours est-il qu'il y a de nombreux témoignages de personnes qui ont fini par se faire tester pour le HPI alors qu'elles ne croyaient pas vraiment être concernées, mais à force de chercher une explication, elles ont sauté le pas en se disant "pourquoi pas après tout".
De l'autre côté, les psychologues qui testent les adultes pour étudier la piste d'un HPI disent qu'elles voient majoritairement des personnes qui ne croient pas vraiment à l'hypothèse d'un HPI (et qui se révèlent bien être HPI), et qu'il arrive rarement qu'elles restent quelqu'un qui pense être HPI et qui ne le soit pas en réalité.

Je te conseillerai donc de suivre cette hypothèse, qui peut être te donnera une explication quant à tes difficultés. Et dans le pire des cas, ce ne sera pas la bonne explication, ce n'est pas grave, au moins tu auras avancé dans ta recherche de réponses.

_________________
Démarches diagnostiques en cours


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Samedi 7 Octobre 2017 à 11:52 
Hors ligne
Forcené

Enregistré le: Vendredi 3 Janvier 2014 à 3:44
Messages: 5325
...............

_________________
HPI

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières


Modifié en dernier par Pupuce le Dimanche 5 Novembre 2017 à 2:46, modifié 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 79 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com