L'angoisse chez les aspies

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
V4V
Passionné
Messages : 308
Enregistré le : jeudi 15 mars 2018 à 23:16

Re: L'angoisse chez les aspies

#46 Message par V4V » lundi 16 avril 2018 à 10:22

J'aurais tendance à les prendre pour des synonymes. Quelle distinction concrète en fais-tu ?
Aspie diagnostiqué, nombreuses comorbidités

Avatar du membre
Meddio
Passionné
Messages : 418
Enregistré le : jeudi 29 mars 2018 à 7:16
Localisation : PACA

Re: L'angoisse chez les aspies

#47 Message par Meddio » lundi 16 avril 2018 à 11:42

Le Larousse a écrit :angoisse

nom féminin

(latin angustia, resserrement)


1) Grande inquiétude, anxiété profonde née du sentiment d'une menace imminente mais vague : Passer une nuit d'angoisse.
2) Pour certains philosophes existentialistes, comme Heidegger, expérience fondamentale de l'homme, qui lui permet de saisir la réalité du monde, ainsi que la sienne propre.
3) Sentiment pénible d'alerte psychique et de mobilisation somatique devant une menace ou un danger indéterminés et se manifestant par des symptômes neurovégétatifs caractéristiques (spasmes, sudation, dyspnée, accélération du rythme cardiaque, vertiges, etc.).

anxiété

nom féminin

(latin anxietas)



1) Inquiétude pénible, tension nerveuse, causée par l'incertitude, l'attente ; angoisse : Son regard trahissait son anxiété.
2) Trouble émotionnel se traduisant par un sentiment indéfinissable d'insécurité.

Tu as raison , les deux sont très proches sinon par l'intensité peut-être ("grande", "profonde" par exemple pour qualifier angoisse).

Mais pour moi je le voyais plus comme ça :

Anxiété : inquiétude continuelle (comme en arrière plan), stress, peur de ce qu'il va se passer, oppression (ex : je suis anxieux pour tout, je planifie tout, plan A,B,C, j'ai peur des gens, je vais vite, j'ai peur que les choses ne se passent mal, il y a trop de choses, trop de bruit en même temps, mais je suis maître de moi-même - bien qu'un peu plus bête - ça dégrade juste mes conditions de fonctionnement)

Angoisse : lors de crises, perte complète des moyens, pressions à l'estomac et nœud à la gorge, maîtrise de la respiration impossible, tremblements impression de mort imminente sans danger objectif extérieur. (d'où l'idée de vertige : l'impression qu'on est au-dessus du vide, qu'on est attiré par lui, et qu'on va y tomber, et sans maîtrise sur rien) (ex : avant de m'endormir, j'ai perdu toute maîtrise, j'étais incapable de faire quoi que ce soit, j'avais l'impression que tout était fini)

pour résumer les principales différences à mes yeux :
- intensité
- anxiété = en continu, altère mes facultés, mais je reste maître de ce que je fais (un minimum)
- angoisse = une grosse crise avec perte de contrôle, et sans maîtrise
Diagnostiqué SA et HPI

V4V
Passionné
Messages : 308
Enregistré le : jeudi 15 mars 2018 à 23:16

Re: L'angoisse chez les aspies

#48 Message par V4V » lundi 16 avril 2018 à 12:04

Oui, cette distinction me convient, même si elle reste subtile (cf l'interconnexion des définitions de ces 2 termes dans le Larousse que tu cites).
Aspie diagnostiqué, nombreuses comorbidités

Répondre