Délinquants et autistes

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
scorame
Forcené
Messages : 526
Enregistré le : lundi 16 janvier 2017 à 20:09

Re: Délinquants et autistes

#241 Message par scorame » mardi 12 juin 2018 à 18:19

Bonjour

Je ne connais pas assez l'autisme pour disserter dessus mais je pose juste la question: Pourquoi les autistes n'auraient-ils pas des comportements humains délictueux ?
Les raisons des délits peuvent-ils être simplement différents? Ou pas?
oui la vengeance peut être :innocent: ......... dans les cas sans empathie je pense que cela peut favoriser les délis .
jnnjn

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19111
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Délinquants et autistes

#242 Message par Jean » mardi 12 juin 2018 à 18:56

Why police need training to interact with people on the spectrum

https://www.spectrumnews.org/features/d ... -spectrum/
père d'une fille SA de 34 ans

FinementCiselé
Forcené
Messages : 1162
Enregistré le : mercredi 28 août 2013 à 13:26

Re: Délinquants et autistes

#243 Message par FinementCiselé » mercredi 13 juin 2018 à 14:35

pédeuceu a écrit :Bonjour

Je ne connais pas assez l'autisme pour disserter dessus mais je pose juste la question: Pourquoi les autistes n'auraient-ils pas des comportements humains délictueux ?
Les raisons des délits peuvent-ils être simplement différents? Ou pas?
Je laisse ceux qui prétendent que c'est impossible ou peu probable te donner leurs arguments du pourquoi les autistes ne pourraient pas avoir de comportements délictueux (voir criminels).
Aspie "cru 2014".

Avatar du membre
Meddio
Passionné
Messages : 418
Enregistré le : jeudi 29 mars 2018 à 7:16
Localisation : PACA

Re: Délinquants et autistes

#244 Message par Meddio » mercredi 13 juin 2018 à 15:37

Il me semble que ça va dépendre des individus.

Certains ont déjà été saoul en public, certains ont déjà pris de la drogue : ce n'est pas légal.

D'autres ont pu se battre avec le désir de faire mal, de blesser, voir pire, car ils ont (estimé avoir) été oppressés : illégal.

D'autres ont pu casser du matériel public car crise de nerf en extérieur : illégal.


Il y a peu pour que chaque situation dérape autiste ou pas, il me semble. Parfois, il suffit de perdre le contrôle, d'être poussé à bout. Peut-être que ça peut concerner plus l'autisme à cause de la gestion des émotions, je ne sais pas. Mais il me semble que ça peut concerner beaucoup d'humains en tout cas.

"homo sum et nihil humani a me alienum puto"
Diagnostiqué SA et HPI

Répondre