Recherches sur l'autisme

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 29951
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Recherches sur l'autisme

#1546 Message par freeshost » lundi 20 septembre 2021 à 22:33

Ouais, c'est d'une complexité où tout s'enchevêtre. :crazy: :lol: :crazy:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21466
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Recherches sur l'autisme

#1547 Message par Jean » mardi 21 septembre 2021 à 9:18

Les comportements répétitifs vont et viennent chez les jeunes autistes
Rituels de réconfort : Les enfants et adolescents autistes utilisent certains comportements restreints et répétitifs pour réguler leurs émotions. Les thérapies ciblant la régulation émotionnelle peuvent donc être plus bénéfiques que les thérapies ciblant des comportements spécifiques.

spectrumnews.org Traduction de "Repetitive behaviors wax and wane among autistic youth" par Peter Hess / 20 septembre 2021
https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... s-autistes
Screenshot 2021-09-20 at 17-25-38 Repetitive behaviors wax and wane among autistic youth Spectrum Autism Research News.png
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21466
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Recherches sur l'autisme

#1548 Message par Jean » mardi 21 septembre 2021 à 10:20

La recherche sur l'autisme continue de privilégier la science fondamentale à l'amélioration des interventions

La recherche appliquée teste les pratiques d'évaluation ou d'intervention auprès de populations et des études portant sur les facteurs susceptibles d'influencer ces pratiques, comme les disparités dans l'accès aux services. Sa part dans la recherche est minoritaire et n'évolue pas dans le temps.

spectrumnews.org Traduction de "Autism research continues to stress basic science over improving interventions" par Peter Doehring / 14 septembre 2021
https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... erventions
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21466
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Recherches sur l'autisme

#1549 Message par Jean » mercredi 22 septembre 2021 à 16:15

Une infection sévère peut augmenter les risques d'autisme chez certains enfants

Maladie précoce : Les garçons autistes sont plus susceptibles que leurs pairs non autistes d'avoir eu une infection grave avant l'âge de 4 ans, des résultats qui soutiennent un modèle à "deux coups" de la condition.

spectrumnews.org Traduction de "Severe infection may raise odds of autism in some children" par Giorgia Guglielmi / 17 septembre 2021
https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... ns-enfants
sciadv.abf2073-f10.jpg
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 31822
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Recherches sur l'autisme

#1550 Message par Tugdual » mercredi 22 septembre 2021 à 22:13

La nouvelle thérapie préventive de l’autisme iBASIS-VIPP :
Extrait :
La méthode iBASIS-VIPP (iBASIS-Video Interaction to Promote Positive Parenting) est ce que l’équipe appelle une « thérapie médiée par les parents ». Il ne s’agit en aucun cas d’une « cure » pour l’autisme, mais d’une approche visant à « réduire le handicap à long terme » des TSA.

Le diagnostic peut généralement être posé à partir de l’âge de deux ans environ, mais certains signes peuvent apparaître bien plus tôt, comme le fait d’éviter le contact visuel et d’utiliser moins de mots que ses camarades. Ce sont ces symptômes précoces qui intéressent les chercheurs, car de petits changements précoces pourraient conduire à des résultats de développement nettement meilleurs plus tard.

Dans le cadre de la nouvelle étude, les chercheurs ont suivi 103 nourrissons présentant ces signes précoces de TSA, âgés de neuf mois à trois ans, dans une expérience randomisée et en aveugle. Cinquante d’entre eux ont suivi la thérapie iBASIS-VIPP, qui consiste initialement à apprendre aux parents à modifier la façon dont ils interagissent avec leur bébé, afin de stimuler son développement sociocommunicatif. Les 53 autres ont reçu des soins normaux.

Les résultats étaient stupéfiants : parmi ceux qui avaient reçu le traitement iBASIS-VIPP, seuls 3 des 45 participants qui ont été testés à nouveau à l’âge de trois ans ont atteint le seuil clinique pour être diagnostiqués autistes, contre 9 des 44 qui avaient reçu des soins normaux (participants totaux : 89).

[...]

Cette découverte constitue un premier pas remarquable, mais l’évaluation de cette approche comporte des détails importants qui doivent encore être réglés. Premièrement, les enfants participant à cet essai n’ont été suivis que jusqu’à l’âge de trois ans, et bien qu’il s’agisse d’un âge limite typique pour le diagnostic clinique des TSA, il est toujours possible que les symptômes de certains de ces enfants changent ou apparaissent plus tard dans la vie.

[...]

À cela, il faut ajouter la taille relativement restreinte de l’échantillon. En effet, chaque groupe ne comprenait que 45 enfants lors du test à 3 ans.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21466
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Recherches sur l'autisme

#1551 Message par Jean » lundi 11 octobre 2021 à 10:01

Trouver une voie pour les médicaments pour l'X fragile

Différents médicaments sont étudiés pour les personnes avec X fragile.

spectrumnews.org Traduction de "Finding a path forward for fragile X drugs" par Chloe Williams / 23 septembre 2021
https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... lx-fragile
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Répondre