Ocytocine, la molécule du "bonheur"

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 4393
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: Ocytocine, la molécule du "bonheur"

#271 Message par WinstonWolfe » samedi 3 juillet 2021 à 11:09

piedsboueux a écrit :
samedi 3 juillet 2021 à 9:09
L'Ocytocine serait une substance qui permet plus de plasticité au cerveau (ou qui y est associée), permet de "tout chambouler" pour réajuster "ses circuits" à une situation nouvelle, c'est aussi et surtout "l'hormone des câlins".
Pour info, une méta-analyse récente (Siafis et al, Molecular Autism, 2020) a mis en avant le fait que l'ocytocine n'avait pas d'effet notoire, distinguable de l'effet placebo, dans plus d'une quarantaine d'études. Le seul petit effet observable, et encore plutôt timide, c'est une diminution des comportements répétitifs chez les adultes. Et encore, sans qu'on en comprenne le mécanisme. L'ocytocine, du point de vue de la science, est actuellement plutôt vu comme une impasse thérapeutique, et seuls ses effets sur le développement embryonnaire sont encore explorés de façon sérieuse, sur le modèle murin généralement.
piedsboueux a écrit :
samedi 3 juillet 2021 à 9:09
Les études ont trouvé que les autistes manquent d'ocytocine justement dans ces situations, "de naissance", des études ont montré qu'il y avait un lien entre relations sociale et ocytocine.

je ne les cite pas, mais si vous en cherchez vous les trouverez par dizaines...
Justement, ce qu'on a trouvé par dizaine (57 précisément dans le cadre de cette méta-analyse), ce sont des études qui montrent plutôt le contraire...
(Diagnostiqué autiste en 2013, à 40 ans)
Papa d'un petit garçon autiste né en 2018

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.

Avatar du membre
piedsboueux
Forcené
Messages : 1065
Enregistré le : mardi 3 mai 2016 à 16:35
Localisation : CILAOS
Contact :

Re: Ocytocine, la molécule du "bonheur"

#272 Message par piedsboueux » samedi 3 juillet 2021 à 16:45

supprimé
Modifié en dernier par piedsboueux le samedi 3 juillet 2021 à 18:44, modifié 1 fois.
Diagnostiqué Asperger vers 37 ans (2007)
le reste c'est 100 intérêts

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 4393
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: Ocytocine, la molécule du "bonheur"

#273 Message par WinstonWolfe » samedi 3 juillet 2021 à 17:10

piedsboueux a écrit :
samedi 3 juillet 2021 à 16:45
Les études ont trouvé que les autistes manquent d'ocytocine justement dans ces situations, "de naissance", des études ont montré qu'il y avait un lien entre relations sociale et ocytocine.
Pour info, la quantité d'ocytocine n'est pas un marqueur de l'autisme, il n'y a aucun consensus scientifique (parce qu'il n'y a pas d'étude reproductible) sur ce point. La vasopressine (proche chimiquement de l'ocytocine, mais avec des effets notoirement différents) a été décrite comme un marqueur, mais, là encore, ce n'est pas encore au stade du consensus.

Bref, ce serait bien d'arrêter de vêtir tes assertions d'habits scientifiques indus. C'est malhonnête (et accessoirement contraire à la charte).
(Diagnostiqué autiste en 2013, à 40 ans)
Papa d'un petit garçon autiste né en 2018

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.

Avatar du membre
piedsboueux
Forcené
Messages : 1065
Enregistré le : mardi 3 mai 2016 à 16:35
Localisation : CILAOS
Contact :

Re: Ocytocine, la molécule du "bonheur"

#274 Message par piedsboueux » samedi 3 juillet 2021 à 18:50

Bref, ce serait bien d'arrêter de vêtir tes assertions d'habits scientifiques indus.


"Les études ont trouvé que les autistes manquent d'ocytocine " ne voulait pas dire
"Les études ont trouvé que le manque d'ocytocine signale l'autisme" si on en manque pour d'autre raison.

Je regrette maintenant d'avoir évoqué ce sujet, j'autocensurerais toute communication de ma part qui a un lien avec les câlins, sujet trop sensible (que je pense central), qui n'est pas sujet à argumentation, et dont on ne devrait plus jamais discuter.
Diagnostiqué Asperger vers 37 ans (2007)
le reste c'est 100 intérêts

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21521
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Ocytocine, la molécule du "bonheur"

#275 Message par Jean » mardi 26 octobre 2021 à 17:38

L'ocytocine intranasale est inefficace dans le traitement de l'autisme selon un essai de grande envergure

Effet placebo : l'ocytocine intranasale est peu susceptible d'augmenter la sociabilité chez la plupart des enfants autistes, selon une nouvelle étude de grande envergure.

spectrumnews.org Traduction de "Intranasal oxytocin ineffective for autism in large trial" par Angie Voyles Askham / 13 octobre 2021 https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... aste-essai
Action_photo_of_nasal_spray_on_a_black_background.jpg
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Répondre