Reconnaitre un autiste dans la rue ?

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 4106
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Reconnaitre un autiste dans la rue ?

#46 Message par lulamae » mercredi 3 juin 2020 à 17:52

Autrey a écrit :
mercredi 3 juin 2020 à 17:24
La communication entre autistes est un vaste sujet : certains refusent de discuter avec des autistes, d'autres acceptent mais il faut que l'autiste soit comme lui (le plus souvent geek), d'autres acceptent mais sur les internet, en réel ils ont un peu honte de discuter avec leurs pairs.
C'est assez vague comme indication, mais je trouve étrange l'idée que des autistes aient honte de discuter avec d'autres autistes. Dans quel sens ? J'ai peut-être mal compris - veux-tu dire que ces autistes (catégorie de ceux qui veulent bien parler sur internet mais pas IRL) sont gênés, et ne sont pas plus à l'aise pour parler avec des gens, fussent-ils autistes, qu'avec n'importe qui ? Ou qu'ils ont honte d'être autistes avec d'autres autistes ?
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Veilleur
Régulier
Messages : 30
Enregistré le : mercredi 24 octobre 2018 à 22:58
Localisation : Île-de-France

Re: Reconnaitre un autiste dans la rue ?

#47 Message par Veilleur » mercredi 3 juin 2020 à 20:40

De mon côté, je pense bien avoir des comportements autistiques (ou comportements incluables dans ceux-ci). Physiquement, il m'arrive d'être nerveux et de ne pas tenir en place, de souvent regarder autour de moi, par exemple regarder un endroit que je connais déjà comme si c'était la première fois que je le découvrais, mais aussi parce que j'ai l'habitude d'observer. Il m'arrive de penser seul, marmonner, rire (un peu) seul, même si je sais que cela peut déranger... Et je remarque aussi que les autres ne se comportent pas avec moi comme ils le feraient avec d'autres (pour des raisons de familiarité, ou même avec d'autres inconnus au hasard...). Je pense que des neurotypiques sont capables de cerner qu'on ne se comporte ou qu'on ne s'exprime pas trop comme eux, mais ça varie encore avec le milieu ambiant, la socio, le cadre, etc. Même chez les neurotypiques on a beaucoup de sphères différentes, même si j'ai quand même l'impression que les neurotypiques sortent moins souvent de leurs "cases et appartenances sociales", ce genre de choses, même si une fois ou l'autre, ça peut toujours arriver (gens qui naviguent entre plusieurs milieux et sphères, par exemple), ça dépend...

Pour les autistes refusant de parler avec d'autres autistes, ça me semblerait aussi étonnant. Ce seraient des autistes n'acceptant pas vraiment de l'être ? Ayant eux-mêmes une image plutôt réticente vis-à-vis des autistes ?
Plus le temps passe, plus je m'entoure d'Asperger, parce qu'ayant déjà pas mal essayé les liens avec d'autres, j'ai constaté que certaines choses n'allaient parfois pas trop sur le long terme des choses, ou que les incompréhensions persistaient. Ou alors je m'entoure de personnes apriori non Aspies, mais originales et bizarres dans un bon sens du terme, assez pour tolérer et même apprécier mes propres étrangetés. Pour que ce soit tout de même fluide et pas trop casse-tête comme relation.
Entre autistes, je dirais qu'on a la même variété de personnalités et différences qu'ailleurs, sauf que la "communauté Asperger" (s'il y en a une) se fonde peut-être sur sa différence avec la population la plus large, donc sur le fait d'être une minorité avec éventuellement des problématiques communes. Le spectre est large, et deux Asperger ne s'entendent pas forcément, mais jusqu'à présent, je trouve aussi qu'en général, il y a moins de problèmes entre Aspies (à part peut-être pour ceux qui ne savent pas encore qu'il le sont, j'en ai déjà repérés :lol: ). Et sinon, j'ai aussi remarqué que certains étaient plus verbaux, communicatifs, expressifs, portés sur les relations humaines, etc, comparativement à d'autres, ce qui peut faciliter les choses pour eux aussi, éviter quelques incompréhensions, bien qu'ils soient tout de même autistes. Le défi reste de trouver des interlocuteurs qui les comprennent... Et d'autres qui ont des difficultés à communiquer, ou à maintenir des liens stables ou durables, ou qui disparaissent par désintérêt... Et pour le reste, je crois que c'est une question de manières, de goûts et de couleurs... Vaste question.
HP (diagnostiqué en 2017)
TSA (diagnostiqué en 2019)

Avatar du membre
Controleur
Passionné
Messages : 435
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Re: Reconnaitre un autiste dans la rue ?

#48 Message par Controleur » mercredi 3 juin 2020 à 21:14

lulamae a écrit :
mercredi 3 juin 2020 à 17:52
Autrey a écrit :
mercredi 3 juin 2020 à 17:24
La communication entre autistes est un vaste sujet : certains refusent de discuter avec des autistes, d'autres acceptent mais il faut que l'autiste soit comme lui (le plus souvent geek), d'autres acceptent mais sur les internet, en réel ils ont un peu honte de discuter avec leurs pairs.
C'est assez vague comme indication, mais je trouve étrange l'idée que des autistes aient honte de discuter avec d'autres autistes. Dans quel sens ? J'ai peut-être mal compris - veux-tu dire que ces autistes (catégorie de ceux qui veulent bien parler sur internet mais pas IRL) sont gênés, et ne sont pas plus à l'aise pour parler avec des gens, fussent-ils autistes, qu'avec n'importe qui ? Ou qu'ils ont honte d'être autistes avec d'autres autistes ?
:arrow: Quand tu te trouve en situation même inclusive avec des pairs non autiste, les compromis sont obligés. Donc dans cet objectif, parler avec des gens autistes pourrait être considéré comme quelque chose qui va te faire régresser. J'insiste sur pourrait parce que ca peux arriver que ca soit autre chose...
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la médecine chinoise.

Determe
Occasionnel
Messages : 23
Enregistré le : vendredi 21 juin 2019 à 14:34

Re: Reconnaitre un autiste dans la rue ?

#49 Message par Determe » jeudi 4 juin 2020 à 0:31

lulamae a écrit :
mercredi 3 juin 2020 à 17:52
Autrey a écrit :
mercredi 3 juin 2020 à 17:24
La communication entre autistes est un vaste sujet : certains refusent de discuter avec des autistes, d'autres acceptent mais il faut que l'autiste soit comme lui (le plus souvent geek), d'autres acceptent mais sur les internet, en réel ils ont un peu honte de discuter avec leurs pairs.
C'est assez vague comme indication, mais je trouve étrange l'idée que des autistes aient honte de discuter avec d'autres autistes. Dans quel sens ? J'ai peut-être mal compris - veux-tu dire que ces autistes (catégorie de ceux qui veulent bien parler sur internet mais pas IRL) sont gênés, et ne sont pas plus à l'aise pour parler avec des gens, fussent-ils autistes, qu'avec n'importe qui ? Ou qu'ils ont honte d'être autistes avec d'autres autistes ?
Si certains autistes ont l'air juste un peu réservé / timide et qu'ils n'attirent pas vraiment l'attention, c'est loin d'être le cas de tous. Certains ont un aspect physique très négligé (vêtements, hygiène, etc.) et un comportement inadéquat/gênant en public. Sur le net ça ne pose aucun problème, mais une fois dehors ...

La gêne de se retrouver entre autistes doit être ressentie principalement par ceux qui arrivent +ou- à camoufler leur autisme parmi les neurotypiques
Modifié en dernier par Determe le vendredi 5 juin 2020 à 23:01, modifié 1 fois.
Diagnostic TSA (asperger) / HP : 2019

Avatar du membre
Controleur
Passionné
Messages : 435
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Re: Reconnaitre un autiste dans la rue ?

#50 Message par Controleur » jeudi 4 juin 2020 à 7:48

Determe a écrit :
jeudi 4 juin 2020 à 0:31
lulamae a écrit :
mercredi 3 juin 2020 à 17:52
Autrey a écrit :
mercredi 3 juin 2020 à 17:24
La communication entre autistes est un vaste sujet : certains refusent de discuter avec des autistes, d'autres acceptent mais il faut que l'autiste soit comme lui (le plus souvent geek), d'autres acceptent mais sur les internet, en réel ils ont un peu honte de discuter avec leurs pairs.
C'est assez vague comme indication, mais je trouve étrange l'idée que des autistes aient honte de discuter avec d'autres autistes. Dans quel sens ? J'ai peut-être mal compris - veux-tu dire que ces autistes (catégorie de ceux qui veulent bien parler sur internet mais pas IRL) sont gênés, et ne sont pas plus à l'aise pour parler avec des gens, fussent-ils autistes, qu'avec n'importe qui ? Ou qu'ils ont honte d'être autistes avec d'autres autistes ?
Si certains autistes ont l'air juste un peu réservé / timide et qu'ils n'attirent pas vraiment l'attention, c'est loin d'être le cas de tous. Certains ont un aspect physique très négligé (vêtements, hygiène, etc.) et un comportement inadéquat/gênant en public. Sur le net ça ne pose aucun problème, mais une fois dehors ... La gêne de se retrouver entre autistes doit être ressentie principalement par ceux qui arrivent +ou- à camoufler leur autisme parmi les neurotypiques
La notion de physique négligé n'est pas un signe d'autisme tout comme le comportement inadéquat/gênant en public.
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la médecine chinoise.

Determe
Occasionnel
Messages : 23
Enregistré le : vendredi 21 juin 2019 à 14:34

Re: Reconnaitre un autiste dans la rue ?

#51 Message par Determe » jeudi 4 juin 2020 à 12:15

Controleur a écrit :
jeudi 4 juin 2020 à 7:48
Determe a écrit :
jeudi 4 juin 2020 à 0:31
lulamae a écrit :
mercredi 3 juin 2020 à 17:52


C'est assez vague comme indication, mais je trouve étrange l'idée que des autistes aient honte de discuter avec d'autres autistes. Dans quel sens ? J'ai peut-être mal compris - veux-tu dire que ces autistes (catégorie de ceux qui veulent bien parler sur internet mais pas IRL) sont gênés, et ne sont pas plus à l'aise pour parler avec des gens, fussent-ils autistes, qu'avec n'importe qui ? Ou qu'ils ont honte d'être autistes avec d'autres autistes ?
Si certains autistes ont l'air juste un peu réservé / timide et qu'ils n'attirent pas vraiment l'attention, c'est loin d'être le cas de tous. Certains ont un aspect physique très négligé (vêtements, hygiène, etc.) et un comportement inadéquat/gênant en public. Sur le net ça ne pose aucun problème, mais une fois dehors ... La gêne de se retrouver entre autistes doit être ressentie principalement par ceux qui arrivent +ou- à camoufler leur autisme parmi les neurotypiques
La notion de physique négligé n'est pas un signe d'autisme tout comme le comportement inadéquat/gênant en public.
Non, mais ça reste un problème particulièrement fréquent parmi les autistes. J'ai lu une quarantaine d'ouvrages sur l'autisme, la plupart en parle.
Diagnostic TSA (asperger) / HP : 2019

Clovis
Forcené
Messages : 675
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: Reconnaitre un autiste dans la rue ?

#52 Message par Clovis » jeudi 4 juin 2020 à 12:46

Determe a écrit :
jeudi 4 juin 2020 à 0:31
lulamae a écrit :
mercredi 3 juin 2020 à 17:52
Autrey a écrit :
mercredi 3 juin 2020 à 17:24
La communication entre autistes est un vaste sujet : certains refusent de discuter avec des autistes, d'autres acceptent mais il faut que l'autiste soit comme lui (le plus souvent geek), d'autres acceptent mais sur les internet, en réel ils ont un peu honte de discuter avec leurs pairs.
C'est assez vague comme indication, mais je trouve étrange l'idée que des autistes aient honte de discuter avec d'autres autistes. Dans quel sens ? J'ai peut-être mal compris - veux-tu dire que ces autistes (catégorie de ceux qui veulent bien parler sur internet mais pas IRL) sont gênés, et ne sont pas plus à l'aise pour parler avec des gens, fussent-ils autistes, qu'avec n'importe qui ? Ou qu'ils ont honte d'être autistes avec d'autres autistes ?
Si certains autistes ont l'air juste un peu réservé / timide et qu'ils n'attirent pas vraiment l'attention, c'est loin d'être le cas de tous. Certains ont un aspect physique très négligé (vêtements, hygiène, etc.) et un comportement inadéquat/gênant en public. Sur le net ça ne pose aucun problème, mais une fois dehors ... La gêne de se retrouver entre autistes doit être ressentie principalement par ceux qui arrivent +ou- à camoufler leur autisme parmi les neurotypiques.
Je me classe dans cette catégorie. Même si je sais que je dois souvent avoir l'air décalé j'ai toujours fait un maximum d'efforts pour ne pas me faire remarquer, ne pas commettre d'impair. Du coup je suis très angoissé quand je remarque chez une personne avec laquelle je me trouve un comportement susceptible de sortir de la norme et donc d'être remarqué (par exemple ça me crispe beaucoup lorsque je vois que le stress de ma femme transparaît en public).

En fait je suis en effort constant pour maîtriser ma tension, si ceux autour de moi laissent paraître la leur je ne suis plus capable de gérer, c'est d'une certaine manière une question de survie.
Diagnostiqué TSA en 2020.

Pierre de lune
Régulier
Messages : 32
Enregistré le : samedi 30 mai 2020 à 21:39

Re: Reconnaitre un autiste dans la rue ?

#53 Message par Pierre de lune » vendredi 5 juin 2020 à 22:02

Autrey a écrit :
mercredi 3 juin 2020 à 17:24
La communication entre autistes est un vaste sujet : certains refusent de discuter avec des autistes, d'autres acceptent mais il faut que l'autiste soit comme lui (le plus souvent geek), d'autres acceptent mais sur les internet, en réel ils ont un peu honte de discuter avec leurs pairs.
oui, c'est ce que j'ai remarqué. Souvent les personnes autistes veulent être avec des gens qu'ils considèrent de leur "niveau".
Parfois, le critère c'est d'être geek, mais d'entre fois c'est de ne pas avoir de traits autistiques apparents tels que le Flapping, balancements ou marche sur la pointes des pieds. J'en ai entendu et lu de toute sortes...J'ai vu le fait d'avoir une vie conjugale aussi.
Femme, diagnostiquée TSA :love:

Mylie
Adepte
Messages : 222
Enregistré le : lundi 20 avril 2020 à 13:12

Re: Reconnaitre un autiste dans la rue ?

#54 Message par Mylie » vendredi 5 juin 2020 à 22:27

"Marcher sur la pointe des pieds" c est une stéréotypie ça ? (c est la première fois que je lis ça d'où mon étonnement).
En questionnement - début de parcours au CRA
(J'ai une maladie pulmonaire depuis toujours)

Pierre de lune
Régulier
Messages : 32
Enregistré le : samedi 30 mai 2020 à 21:39

Re: Reconnaitre un autiste dans la rue ?

#55 Message par Pierre de lune » vendredi 5 juin 2020 à 22:36

Mylie a écrit :
vendredi 5 juin 2020 à 22:27
"Marcher sur la pointe des pieds" c est une stéréotypie ça ? (c est la première fois que je lis ça d'où mon étonnement).
oui, c'est une stéréotypie. certains autistes font ça.
Femme, diagnostiquée TSA :love:

Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1371
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: Reconnaitre un autiste dans la rue ?

#56 Message par Autrey » dimanche 7 juin 2020 à 19:55

Je le fais moins maintenant mais je marchais souvent sur la pointe des pieds étant ado. Quand j'étais enfant et que je restais immobile je joignais mes pieds (ça peut encore m'arriver de la faire).
Diagnostique TSA - la cinquantaine mais jeune dans la tête

Avatar du membre
Loner
Forcené
Messages : 928
Enregistré le : jeudi 20 octobre 2011 à 21:03

Re: Reconnaitre un autiste dans la rue ?

#57 Message par Loner » dimanche 7 juin 2020 à 19:59

Je marche tout le temps sur la pointe des pieds quand je suis chez moi ou seul. J aime bien. Je pense que c est ma posture naturelle.
HQI, Dyspraxique.
Autiste Asperger
Épileptique

Mylie
Adepte
Messages : 222
Enregistré le : lundi 20 avril 2020 à 13:12

Re: Reconnaitre un autiste dans la rue ?

#58 Message par Mylie » dimanche 7 juin 2020 à 20:47

Ça m'a surprise, je ne pensais pas; je le fais souvent également, je n'aime pas le bruit et la sensation du talon qui s'écrase sur le sol, et puis ça a un côté "déplacement de chat" :mryellow:
En questionnement - début de parcours au CRA
(J'ai une maladie pulmonaire depuis toujours)

Clovis
Forcené
Messages : 675
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: Reconnaitre un autiste dans la rue ?

#59 Message par Clovis » mercredi 24 juin 2020 à 13:07

Je ne sais pas si on peut reconnaître un autiste dans la rue mais sur mon lieu de travail il y a un collègue qui présente vraiment les signes caractéristiques (ce qui me fait espérer passer plus inaperçu, en comparaison !).

Aujourd'hui je me suis retrouvé à manger seul avec cette personne (qui semble a priori m'apprécier). Au début j'avais envie de rire, à la fois par nervosité et par le je ne sais quoi de cocasse de la scène. C'est que deux personnes socialement maladroites qui interagissent ça doit faire quelque chose de particulier vu de l'extérieur.

J'ai par ailleurs une collègue qui semble relativement au fait de l'autisme et à plusieurs reprises j'ai eu l'étrange impression qu'elle faisait des allusions à mon égard (ce qui me décevrait parce que j'ai l'espoir de bien le cacher, quand même :innocent: ).
Diagnostiqué TSA en 2020.

Répondre