Chronologie des intérêts restrictifs/restreints/spécifiques

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
Ome Etzli
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : lundi 17 juillet 2017 à 17:08

Re: Chronologie des intérêts restrictifs/restreints/spécifiq

#16 Message par Ome Etzli » jeudi 27 juillet 2017 à 17:44

Ma question est peut-être bête, mais quelle est la différence entre une "simple" passion et un intérêt restreint (ou restrictif) quand celui-ci ne nuit pas à notre quotidien (hygiène, sommeil, etc.) ? Je vois bien ce qu'est un intérêt restreint lorsqu'il est obsessionnel, voire handicapant, et symptomatique d'un TSA, mais sur d'autres fils certaines personnes utilisent ce terme de manière plus large, et là je suis perdu.
Asperger quarantenaire venant d'être diagnostiqué. Avec phobie sociale et sspt.

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2372
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Chronologie des intérêts restrictifs/restreints/spécifiq

#17 Message par olivierfh » jeudi 27 juillet 2017 à 18:34

Ome Etzli a écrit :Je vois bien ce qu'est un intérêt restreint lorsqu'il est obsessionnel, voire handicapant, et symptomatique d'un TSA
Comme critère de diagnostic du DSM-5 ils doivent être "abnormal in intensity or focus"/"anormaux dans leur intensité ou leur cible (focus)".
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, aucun diagnostic lancé.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Chronologie des intérêts restrictifs/restreints/spécifiq

#18 Message par Benoit » jeudi 27 juillet 2017 à 18:43

Tiens, je ne connaissais pas le mot français "persévératifs" (traduction de pervasive?).

Il est pas mal je trouve (il contient l'idée de perséverance à leur satisfaction je trouve).
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Ome Etzli
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : lundi 17 juillet 2017 à 17:08

Re: Chronologie des intérêts restrictifs/restreints/spécifiq

#19 Message par Ome Etzli » jeudi 27 juillet 2017 à 18:54

olivierfh a écrit :
Ome Etzli a écrit :Je vois bien ce qu'est un intérêt restreint lorsqu'il est obsessionnel, voire handicapant, et symptomatique d'un TSA
Comme critère de diagnostic du DSM-5 ils doivent être "abnormal in intensity or focus"/"anormaux dans leur intensité ou leur cible (focus)".
Merci, ça correspond à l'idée que j'en avais.

Ça confirme mon impression que le terme est utilisé à tort par certains pour qualifier des passions non envahissantes.
(je ne parle pas de ce fil, ne vous sentez pas visés !!!)
Asperger quarantenaire venant d'être diagnostiqué. Avec phobie sociale et sspt.

Anja-louise
Fidèle
Messages : 161
Enregistré le : jeudi 27 octobre 2016 à 19:59

Re: Chronologie des intérêts restrictifs/restreints/spécifiq

#20 Message par Anja-louise » vendredi 28 juillet 2017 à 8:31

Je suis tout à fait d'accord avec vous tous :D
Il ne faut pas confondre "activités passionnelles" et "activités restreintes"
Pour ma part, lorsque ma psy du CRA m'a dit que la cuisine était chez moi une activité restreinte,je pense qu'elle se trompait car il s'agit plus d'une passion qu'autre chose.
Par exemple lors de ma dernière visite chez mon père, ma belle mère n'a pas voulu que je fasse ma "fameuse quiche aux légumes variées" :mryellow: . Sur le coup je l'ai suppliée plusieurs fois, ça m'a beaucoup frustré et j'ai même pensé à bouder :x mais en moins d'une heure tout ça est rentré dans l'ordre donc j'ai su pas mal géré en soi.
Alors que pour "le coup de la mosaïque et course à pied"(cf post plus haut), je pense que même si on m'avait forcé, traîné par les pieds pour y aller, j'aurais été tellement omnibulé par mon projet que je n'aurais pas pu me détacher de cette idée et je me serais sentie mal toute la journée :( . Au final malgré ma volonté de compensation, cela n'aurait servi à rien. :naugty:
Je pense que chez moi, ces deux notions sont assez subtiles mais j'ai l'impression que plus j'avance dans le temps, plus j'arrive de plus en plus à les repérer et à essayer des les "apprivoiser :love:
TSA+ nombreuses comorbidités

Avatar du membre
TimeLady
Passionné
Messages : 383
Enregistré le : mercredi 12 juillet 2017 à 11:20

Re: Chronologie des intérêts restrictifs/restreints/spécifiq

#21 Message par TimeLady » vendredi 28 juillet 2017 à 8:57

Perso je fais la différence entre passion et intérêt restreint de la façon suivante : quand je m'intéresse à quelque chose mais pas au point d'oublier des choses essentielles (manger, dormir) : c'est juste une passion. Cf. certaines séries télévisées que j'aime beaucoup mais qui ni me feront jamais perdre de vue ces besoins primaires.

Par contre, quand je bascule sur un intérêt restreint, je perds toute notion du temps, je peux y passer la journée, ne faire que ça et finir par m'en rendre physiquement malade (yeux explosés si je fais du puzzle pendant 10 heures, mal au crâne, mal au cou, etc.), oublier carrément que je n'ai pas mangé (et me demander sur le coup de 23h00 pourquoi je me sens toute faible !), repousser au maximum l'heure du coucher (et ne plus réussir à dormir ensuite car même en m'étant raisonnée, je reste focalisée sur mon IR du moment et je n'arrive pas à décrocher), etc...

Dans mon cas rentre aussi l'aspect financier : pour une passion, je me raisonne. Par exemple je veux m'acheter tous les anciennes saisons de Doctor Who (les toutes premières, de la série originale) : j'ai budgétisé, j'en ai acheté une quinzaine pour commencer, le reste viendra quand je pourrai. Si je suis en IR, je vais dépenser d'abord, très compulsivement, et regretter ensuite, quand l'IR sera retombé façon soufflé. Jusqu'à la phase (moi je dis "crise" :P ) suivante... Il suffit de voir le nombre de puzzles que j'ai en stock, je me fais honte... :crazy:

Le pire c'est que certains IR sont éphémères (ça m'arrive de plus en plus rarement en vieillissant heureusement)... Je me souviens de ma phase "j'ai des origines italiennes donc je veux parler italien" qui a duré six mois... J'emmenais mes bouquins au boulot, je ne faisais que ça entre midi et deux, j'écoutais des bandes enregistrées dans le bus... Et puis un jour, plouf, fini. Je me suis retrouvée avec des tas de logiciels, dictionnaires, bouquins que j'ai fini par brader sur Internet un an après, l'IR ayant disparu de la surface aussi vite qu'il était arrivé. :cry:
pré-diagnostic établi en 2012 (à 30 ans passés) par une psychologue comportementaliste - pas de démarche d'officialisation auprès du CRA prévue dans l'immédiat

arius
Passionné
Messages : 360
Enregistré le : jeudi 29 juin 2017 à 13:32
Localisation : Alsace

Re: Chronologie des intérêts restrictifs/restreints/spécifiq

#22 Message par arius » vendredi 11 août 2017 à 21:00

Mes IR, hors informatique, sont plus court. En général d'une semaine à 3/4. ça peut être tout et n'importe quoi...

Ensuite les récurrents... Harry Potter est assez annuel. En général en période de noël, ou a son approche. Obliger de lire tout les bouquins, les écouter en audio et regarder les films. Et parfois jouer au jeux pc, les normaux, et les legos. Je n'oublie cependant ni de manger, ni d'aller travailler. Est ce que ce n'est pas un IR?

Sinon des cycles plus long. Ma plus grande passion depuis l'enfance, c'est l'informatique. Et j'ai des phases assez cyclique. Réseaux => Sécurité => (Domotique) => Réseaux => .... (parfois des petits + genre Dev )
Le problème... c'est que ça coute cher, et ça prend de la place...
L'avantage, c'est que c'est mon métier :D
Ici, idem, je n'oublie pas de manger (enfait je n'oublie jamais de manger! c'est trop important ^^ ) je décale juste l'heure. Et je décale énormément celle du couché aussi...

Sinon, les jeux vidéos... C'est plus confus, mais ce sont souvent les mêmes qui revienne. Ce qui est horrible, c'est que je m'ennuie dedans maintenant... Mais les elder scrolls à chaque fois, ensuite les "The guild", les stronghold également... Ah et les KOTOR :D (et d'autres jeux SW)

Et parfois, ma passion pour la culture britannique. Je trouve ce pays magnifique, son humour sublime, son architecture ravissante. Et le meilleur moyen pour m'en imprégner... c'est de regarder plein de séries anglaises ^^ (enfin des sitcoms surtout ... genre black books, coupling ... et des plus recentes également comme how to not live your life, fresh meats ... )


Je tombe aussi vite dans l'addiction des mmo... et la c'est plus cyclique.

Mais le problème c'est que parfois, quand je suis au travail... je passe des heures a faire des recherche sur mes interets du moment... et ça influe vachement sur mon travail!

Et l'autre problème, c'est qu'a la maison, je suis toujours interrompu par ma copine... et ça me rend ouf...
Après je n'arrive pas a me remettre à ce que je faisais... quelle sensation horrible! Du coup... je passe a autre chose.

C'est comme ça que je peux lacher les jeux video, une coupure de 2/3 jour et je n'arrive plus a m'y remettre.... jusqu'a la prochaine fois!
CRA 02/10/2017 -> pas Asperger

06/06/2018 -> TDAH


Hqi

Avatar du membre
Anahata
Forcené
Messages : 1386
Enregistré le : mercredi 26 juillet 2017 à 17:51

Re: Chronologie des intérêts restrictifs/restreints/spécifiq

#23 Message par Anahata » vendredi 11 août 2017 à 22:57

Ah je le trouve vraiment intéressant ce fil. Le truc, voyez, c'est que vous ne me semblez pas extraterrestres et que je ne savais pas que ça méritait une appellation dans le dico psy tout ca. Je ne me suis jamais sentie anormale dans ces intérêts. C'est fou comme l'extérieur peut nous faire sentir gagas
C'était quand je les perdais moi, que je m'inquiètais. J'en par!ais a une psy presqu'en lui demandant quand ils allaient revenir.
J'ai passé deux ans à me nourrir de la culture catho. Pareil, nuits courtes, repas sautés, etc.
J'ai passé pas mal d'année sur la psychologie, c'est le plus long celui la. Comprendre les autres, moi meme, la communication non violente etc.
Un intérêt principal : comment faire fonctionner une relation. Comment supporter ma famille, moment être en paix, c'est un sujet qui m'a occupée bien 8 ans.
Ensuite, toutes mes annees d'études ont pris la place du reste. Telles un rouleau compresseur venu dynamiter ma délicate mécanique qui ne voulait que me faire vivre.
Quand j'étais petite, mes ir c'était mes devoirs. Je pleurais quand mes parents tardaient pour qu'on rentre d'une soirée chez leurs amis. Je n'allais pas à un concert pour ne rater aucune journee d'école. Et pendant un moment j'ai passé mon temps dans les perles, la pâte à sel, l'argile, la laine, les bouts de tissus, 'dessinons la mode' la coupe de cheveu de mes poupées et aussi et surtout le grand plaisir à faire un rangement parfait dans les placards (inventaires etc), beau sur le plan esthétique etc etc remaniement des meubles etc
:arrow: Diagnostiquée sur le Spectre de l'Autisme :shock: :D :? :cry: :innocent: :wink: :geek: :arrow:

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5263
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Chronologie des intérêts restrictifs/restreints/spécifiq

#24 Message par Bubu » samedi 12 août 2017 à 0:07

Moi aussi, il m’intéresse ce fil. :bravo:
Oui, entre passion et intérêt restreint, quelle différence ?
Enfant : les robots (via Star Wars), la Dictée Magique, puis ensuite est venue la NES.
Complètement fasciné par Super Mario Bros.
Ce qui me fascinait, c'était de voir tout bouger en même temps : Mario, les ennemis, les niveaux ....
C'est sans doute pour ça que j'ai développé une fascination pour l'informatique. (Enfin les algorithmes surtout)

Et du Vivaldi en 45 tours ... :love:
J'ai donc pris des cours au Conservatoire suite à ça.
(Saxophone, puis contrebasse, puis orgue, puis clavecin)

Le gros pendant, c'est que je n'ai (encore) rien fait de ces passions. :innocent: :hotcry:
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Ombrine
Régulier
Messages : 40
Enregistré le : dimanche 6 août 2017 à 22:54

Re: Chronologie des intérêts restrictifs/restreints/spécifiq

#25 Message par Ombrine » samedi 12 août 2017 à 0:09

TimeLady a écrit :Par contre, quand je bascule sur un intérêt restreint, je perds toute notion du temps, je peux y passer la journée, ne faire que ça et finir par m'en rendre physiquement malade (yeux explosés si je fais du puzzle pendant 10 heures, mal au crâne, mal au cou, etc.), oublier carrément que je n'ai pas mangé (et me demander sur le coup de 23h00 pourquoi je me sens toute faible !), repousser au maximum l'heure du coucher (et ne plus réussir à dormir ensuite car même en m'étant raisonnée, je reste focalisée sur mon IR du moment et je n'arrive pas à décrocher), etc...
Oh mince :shock: moi qui croyait que je n'avais pas d'intérêt restreint, mais c'est tout à fait moi... et le pire c'est comme l'a dit Arius, je cite:
Mais le problème c'est que parfois, quand je suis au travail... je passe des heures a faire des recherche sur mes interets du moment... et ça influe vachement sur mon travail!
Après je fais des crises de conscience énorme, je m'en veux puis j'ai carrément un sentiment d'être un misérable être qui triche au travail en faisant autre chose que travailler, et à la maison je me sens misérable d'avoir volé ce temps à ma famille

C'est vraiment une source de souffrance pour moi et pourtant j'en ai besoin. Par contre je pensais que ce comportement était dû à mon TDAH.
non diagnostiquée pour le TSA
diagnostiquée TDAH (11/20016)

arius
Passionné
Messages : 360
Enregistré le : jeudi 29 juin 2017 à 13:32
Localisation : Alsace

Re: Chronologie des intérêts restrictifs/restreints/spécifiq

#26 Message par arius » samedi 12 août 2017 à 0:17

Bubu a écrit : Enfant : les robots (via Star Wars), la Dictée Magique, puis ensuite est venue la NES.
Complètement fasciné par Super Mario Bros.
Ce qui me fascinait, c'était de voir tout bouger en même temps : Mario, les ennemis, les niveaux ....
C'est sans doute pour ça que j'ai développé une fascination pour l'informatique. (Enfin les algorithmes surtout)
Au niveau des robots, je me suis déjà demandé si me couper un membre, pour ne plus pouvoir travailler et prendre des cours de mécatronique/robotique/médecine afin de pouvoir développer des prothèse (et du coup les tester sur moi) tout en étant motivé pour réussir par le manque d'un membre, ne serait pas une bonne idée... Mais je ne me suis pas posé la question qu'une fois... (Heureusement ,j'ai encore mes 4 membres)

Pour l'informatique, deux pistes pour ma passion :
- L'atari ST de mes parents, je les ai vu passer des nuits entière dessus. J'y jouais avec ma soeur à l'age de 4 ans (on l'a gardé jusqu'a mes 12/13 ans. Puis mes parents m'ont avoué l'avoir vendu)
- Le vieux Win95 que j'ai découvert en rentrant de l'hopital post appendicite. 16mo de ram. DD de 650mo. Le pied. Plantage illimité, débogage extrème. J'avais 7 ans. Et puis, on m'a offert Star Wars Rebel Assault 2 pour mes 9ans. Un chef d'oeuvre (a l'époque).
CRA 02/10/2017 -> pas Asperger

06/06/2018 -> TDAH


Hqi

Azur
Habitué
Messages : 61
Enregistré le : samedi 1 avril 2017 à 10:16

Re: Chronologie des intérêts restrictifs/restreints/spécifiq

#27 Message par Azur » samedi 12 août 2017 à 15:33

Timelady,
Tu as parlé de maux de tête. J'apprends l'arabe et les échecs depuis 3 ans (moins l'année où j'étais en formation). Ça devient une obsession et je travaille des heures entières. Là, j'essaie de diminuer à cause de la fatigue pas intellectuelle mais psychique.
Je ne me souviens pas de mon enfance et ma famille pareille. Du coup, je ne sais pas si j'avais des IR. Je me rappelle d'une collection de roches, que j'aimais l'histoire de l'Égypte antique...
Plus tard, j'ai fait de la peinture, puis de la guitare. J'étais nul en plus à cause de la dyspraxie je suppose. Puis d'autres IR. Les gens me croient patient parce que je donne du temps à mes IR. Ma psychologue sait que je suis obsessionnel. Être patient, c'est pouvoir mettre une chose de côté, ce que je ne sais pas faire.
Le forum devient envahissant aussi pour moi car je perd le contrôle.
Pré-diagnostic syndrome d'Asperger.
RV en septembre avec psychiatre.
Dyspraxique: diagnostiqué à 42 ans

Larsen
Fidèle
Messages : 152
Enregistré le : lundi 24 juillet 2017 à 11:12
Localisation : Belgique

Re: Chronologie des intérêts restrictifs/restreints/spécifiq

#28 Message par Larsen » samedi 12 août 2017 à 17:40

Avez-vous déjà connu une période sans intérêt restrictif ? J'ai toujours été intéressé par un sujet qui monopolisait toute mon attention, et ce depuis l'enfance, même si ces sujets ont varié avec le temps... Mais là, pour la première fois de ma vie, je me désintéresse de mon dernier intérêt restrictif sans avoir d'autre intérêt pour le remplacer. Cela n'était jamais arrivé auparavant. C'est une situation étrange, qui me rend assez... anxieux.
Diagnostiqué autiste Asperger.
Babelio

Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1269
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: Chronologie des intérêts restrictifs/restreints/spécifiq

#29 Message par Autrey » samedi 12 août 2017 à 19:49

En ce qui me concerne j'ai aussi des cycles avec par exemple une passion pour les champignons avec achats de livres que je lis soigneusement pour les détails sur chaque champignon, idem pour l'astronomie ou le Moyen Age, mais après je vais sur autre chose comme le cyclisme, puis je reviens sur ces passions.
Je pense que pour moi c'est dû à une vie parfois chaotique avec des soucis qui accaparent tout et donc j'ai dû mal à me concentrer sur ce qui m'intéresse, mais en contrepartie ces intérets me permettent de m'évader quand je réussis à ne pas penser à ces soucis. Quand j'étais plus jeune, je ne me souciais de rien et me plongeait dans mes passions : Vraiment dans ma bulle !

Je ne comprends pas vraiment la différence passion/intérets (du moins dans mon cas) car les 2 impliquent du plaisir ou de la tranquillité d'esprit, et peuvent parfois mener à des excès.
Diagnostiquée récemment, à la quarantaine passé. :geek:
Bénévole

Vanille64
Habitué
Messages : 86
Enregistré le : jeudi 22 mars 2018 à 13:44
Localisation : Arudy, Pyrénées-Atlantiques

Re: Chronologie des intérêts restrictifs/restreints/spécifiq

#30 Message par Vanille64 » lundi 26 mars 2018 à 22:17

Je viens de commencer un puzzle, pour me détacher de la lecture du forum, qui devenait envahissante...
et tout à coup, je me dis : tiens, au fait, d'autres personnes font-elles aussi des puzzles ? Donc je reviens ici, et je tombe sur ce fil
Alors, oui, je suis servie, voilà de bonnes réponses à mes questions :lol:
va seulement falloir que je réussisse à aller me coucher, parce que quand je suis dedans, ben, oui, moi aussi, je perds la notion du temps, je ne mange plus, ne dors plus, ne m'habille plus, rien ... ne sors même plus ma chienne... :oops: C'est terrible de culpabiliser pour elle qui a besoin de sortir à son heure, et de ne pas réussir à décrocher.
Heureusement, des fois, mon mari se réveille, grogne un coup, m'appelle et là, hop, faut que j'attrape immédiatement le train pour aller dormir, et ouf, sauvée pour une nuit ! :innocent:
HPI attesté à 9 ans et confirmé au printemps 2018 ; diagnostic Asperger en juin 2019. J'ai l'impression de (re)naître. Il n'est jamais trop tard pour que la vie en vaille la peine :wink:

Répondre