Vide-ordures des articles sur l'autisme et le S.A.

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1249
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: Vide-ordures des articles sur l'autisme et le S.A.

#31 Message par Autrey » mardi 1 août 2017 à 11:28

Manichéenne a écrit :Enfin tout de même, il semble dire qu'on diagnostique des TSA un peu partout n'importe comment. En général c'est plutôt l'inverse : on cherche longtemps le professionnel compétent. Alors un deuxième avis quand dans certaines région on a du mal à en avoir un seul... Mais bien sûr on peut aller le voir lui, lacanien, qui se permet de balayer d'un revers de main le diagnostic de son "ami" sans tests, sans connaitre son enfance, sans nier les difficultés de regard ou les intérêts envahissants. Peut-être effectivement son ami n'est-il pas concerné par les TSA, mais se baser sur un unique cas pour faire un article qui remet en cause tous les diagnostic qui ne sont pas revalidés....
En fait il y'a le diagnostic et le suivi post-diagnostic :

-Diagnostic :
Quand j'ai pensé au diagnostic le CRA m'a dit qu'il fallait passer par des hôpitaux ou des spécialistes reconnus pour que le diagnostic ne soit pas discutable par la MDPH ou Pôle Emploi par exemple.
De plus j'ai eu un pré-diagnostic du CRA et le pré-diagnostic permet de "débroussailler", je pense que c'est une étape importante.
La personne qui m'a diagnostiquée m'a été conseillé par le CRAIF et effectivement ce spécialiste est reconnu par Pôle-Emploi : Pôle-Emploi m'a demandé le nom de ce spécialiste et ils ont regardé dans un listing et effectivement ce spécialiste était dans le listing de l'autisme qu'a Pôle-Emploi.
Je pense que le processus de diagnostisme est contrôlé par les CRA de façon sérieuse.
Par contre gare à ceux qui se font diagnostiquer par des psychiatres non reconnus par le CRA ou qui ne sont pas spécialistes de l'autisme car leur diagnostic ne sera pas reconnu.

-Suivi Post-Diagnostic :
Par contre certains autistes pour des raisons pratiques choisissent d'être suivis par des psychologues ou psychiatres proche de chez eux et là c'est la "roulette Russe", Manichéenne tu as certainement raconté ma mésaventure récente ! :mrgreen: Le suivi post-diagnostic est important mais il est compliqué d'avoir un bon psy, perso la personne qui m'a diagnostiqué a accepté de faire le suivi post-diagnostic.

Enfin je signale que le spécialiste qui a effectué le diagnostic me concernant a dès le permier entretien a rejeté l'autisme d'autres personnes qui m'avaient demandé ses coordonnées et avaient été le voir, je pense qu'une personne effectuant le diagnostic d'autisme doit être précise, objective et honnête.
Les spécialistes de l'autisme ne doivent pas avoir des critères d'argent, se dire qu'on verra l'autisme au bout de 5 ou 6 séances de tests donc de rentrée d'argent. Un vrai spécialiste remarque par des gestes, le regard ou d'autres données si quelqu'un est autiste assez rapidement. S'il a des doutes, il fait quand même passer la batterie de test, mais s'il considère dès le premier entretien que la personnes a d'autres problèmes psychologiques, il doit lui dire et l'orienter vers des spécialistes d'autres pathologies.

Le diagnostic en France est quand même sérieux et c'est suivi par les CRA qui ont des listings de spécialistes d'hôpitaux ou libéraux, qui effectuent souvent des pré-diagnostics, de plus le diagnostic ne peut pas être fait par des psychologues ou psychanalystes (seuls les psychologues peuvent faire des tests mais avec validation par un psychiatre).
Diagnostiquée récemment, à la quarantaine passé. :geek:
Bénévole

Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1249
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: Vide-ordures des articles sur l'autisme et le S.A.

#32 Message par Autrey » mardi 1 août 2017 à 11:35

Ome Etzli a écrit :Juste une remarque : sur les forum de bipolaires, on affirme qu'Einstein (et bien d'autres célébrités) étaient bipolaires. Sur des forums de troubles de la personnalité limite, on affirme qu'ils étaient tpl. J'ai du mal à comprendre qu'on puisse prétendre établir un diagnostic sur une simple biographie, aussi précise soit-elle, alors qu'on est incapable de le faire à propos d'un proche. Et à titre plus personnel, je ne comprends même pas l'intérêt d'essayer, sinon dans une volonté d'appropriation communautaire. :roll:
Je pense qu'on peut être autiste et bi-polaire........Certaines personnalités citées chez les bi-polaires ne le sont pas chez les autistes et inversement, ce ne sont pas les mêmes personnes.....
Pour un proche on peut savoir quand même, si évidemment on s'est informé sur l'autisme, si celui-ci a des traits d'autisme......C'est pour cela que des parents s'interrogeant sur leur enfant et se renseignant sur l'autisme effectuent une démarche pour leur enfant qui finit par un diagnostic positif.

Ceci dit le diagnostic post-mortem peut-être une branche de la psychologie à développer concernant l'autisme et autres pathologies.
Diagnostiquée récemment, à la quarantaine passé. :geek:
Bénévole

Avatar du membre
Ome Etzli
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : lundi 17 juillet 2017 à 17:08

Re: Vide-ordures des articles sur l'autisme et le S.A.

#33 Message par Ome Etzli » mardi 1 août 2017 à 12:07

Autrey a écrit :Je pense qu'on peut être autiste et bi-polaire
Ce n'est pas la question. Il y a des dizaines de célébrités qui sont citées dans chaque "communauté". Chacun voit les symptômes où il veut les voir et néglige les éléments qui ne vont pas son sens (biais de confirmation et d'échantillonnage).
Autrey a écrit :Pour un proche on peut savoir quand même, si évidemment on s'est informé sur l'autisme, si celui-ci a des traits d'autisme......C'est pour cela que des parents s'interrogeant sur leur enfant et se renseignant sur l'autisme effectuent une démarche pour leur enfant qui finit par un diagnostic positif.
Les parents soupçonnent, oui, ils ne concluent pas. Par contre, des gens qui n'ont jamais rencontré une personne, et ne sont pas professionnels, se permettent, eux, de conclure sur leur cas. Logique ?


Après, libre à chacun de diagnostiquer les morts qu'il veut, ça ne fait de tort à personne.


Personnellement, ce genre d'affirmations sur Einstein continue de sonner à mes oreilles comme une volonté d'appropriation. Je me trompe sûrement, et j'aurais aimé qu'on me l'infirme clairement.
Asperger quarantenaire venant d'être diagnostiqué. Avec phobie sociale et sspt.

Avatar du membre
Laura Ingalls
Forcené
Messages : 1461
Enregistré le : jeudi 31 janvier 2013 à 23:47

Re: Vide-ordures des articles sur l'autisme et le S.A.

#34 Message par Laura Ingalls » mardi 1 août 2017 à 12:09

Autrey a écrit :Enfin une petite anecdocte : Le fils de Trump est fortement soupçonné d'autisme, une journaliste l'ayant su a fait une mauvaise plaisanterie en disant qu'il allait tuer tout le monde en référence à la fusillade dans l'Oregan en 2015 ou le tueur était asperger. Cela a fait scandale et elle a été viré de son émission. Mais est-ce qu'on dirait que parcequ'un neurotypique a tué des personnes, toutes les personnes neurotypiques vont aussi se transformer en tueur?
ça c'est clair! :bravo: Non on ne dirait jamais ça! Et si le tueur de la fusillade était non pas autiste, mais myope par exemple, est-ce qu'on croiraient alors que tous les myopes vont tuer des gens? Est-ce qu'on préciserait même un tel détail dans un quelconque article? Et est-ce que qui que ce soit se permettrait une plaisanterie aussi douteuse sur quelqu'un qu'on soupçonne d'avoir besoin de lunettes?

A la limite, le tueur était armé parce qu'il a pu se procurer des flingues aussi facilement qu'un petit pain dans une boulangerie...
Audrey a écrit :Preuve que les autistes doivent encore de nos jours se battre contre maints préjugés et les raccourcis les concernant sont faciles. Dans ces conditions citer des personnalités pouvant être aspergers peut aussi être un moyen de les défendre, de se défendre aussi. Le mieux évidemment est que la société évolue vers moins de préjugés à leur encontre évidemment.....

ouais, tout à fait!
"L'autisme n'est pas contagieux et je trouve que c'est bien dommage d'ailleurs!" J. Schovanec

Diagnostiquée asperger

Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1249
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: Vide-ordures des articles sur l'autisme et le S.A.

#35 Message par Autrey » mardi 1 août 2017 à 12:26

Ome Etzli a écrit :
Autrey a écrit :Je pense qu'on peut être autiste et bi-polaire
Ce n'est pas la question. Il y a des dizaines de célébrités qui sont citées dans chaque "communauté". Chacun voit les symptômes où il veut les voir et néglige les éléments qui ne vont pas son sens (biais de confirmation et d'échantillonnage).
Autrey a écrit :Pour un proche on peut savoir quand même, si évidemment on s'est informé sur l'autisme, si celui-ci a des traits d'autisme......C'est pour cela que des parents s'interrogeant sur leur enfant et se renseignant sur l'autisme effectuent une démarche pour leur enfant qui finit par un diagnostic positif.
Les parents soupçonnent, oui, ils ne concluent pas. Par contre, des gens qui n'ont jamais rencontré une personne, et ne sont pas professionnels, se permettent, eux, de conclure sur leur cas. Logique ?

Après, libre à chacun de diagnostiquer les morts qu'il veut, ça ne fait de tort à personne.

Personnellement, ce genre d'affirmations sur Einstein continue de sonner à mes oreilles comme une volonté d'appropriation. Je me trompe sûrement, et j'aurais aimé qu'on me l'infirme clairement.
Ce n'est parcequ 'Einstein est mort qu'on décrète arbitrairement qu'il n'était pas autiste........
De plus on a le droit de s'interroger sur l'autisme d'une personnalité sans avoir une réponse lapidaire comme : Il n'est pas autiste car chaque communauté s'approprie son soi-disant autisme, bi-polarisme, etc....
Les faits : Plusieurs personnes s'interrogent sur l'autisme d'Einstein, on peut le faire de façon froide et analytique sans que tout de suite on rétorque qu'il n'est pas autiste car il est mort et on ne peut pas le savoir......On peut s'interroger ou alors on ne s'interroge plus sur rien....
Idem pour d'autres personnalités évidemment.

Pour les parents, je n'ai pas dit que les parents faisaient le diagnostic ! Evidemment et si on lit mon post, il s'agit de soupçons confirmés, pas de certitude des parents ! :wink:
Diagnostiquée récemment, à la quarantaine passé. :geek:
Bénévole

Avatar du membre
Ome Etzli
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : lundi 17 juillet 2017 à 17:08

Re: Vide-ordures des articles sur l'autisme et le S.A.

#36 Message par Ome Etzli » mardi 1 août 2017 à 12:46

Merci d'avoir pris le temps de me répondre, mais de toute évidence l'échange argumenté est impossible. Tu caricatures ma position et réponds par sophismes. (Einstein aurait détesté ;) )

Tant pis pour moi. Bonne journée à toi.
Asperger quarantenaire venant d'être diagnostiqué. Avec phobie sociale et sspt.

Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1249
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: Vide-ordures des articles sur l'autisme et le S.A.

#37 Message par Autrey » mardi 1 août 2017 à 12:52

Ome Etzli a écrit :Merci d'avoir pris le temps de me répondre, mais de toute évidence l'échange argumenté est impossible. Tu caricatures ma position et réponds par sophismes. (Einstein aurait détesté ;) )

Tant pis pour moi. Bonne journée à toi.
Tu caricatures un peu tout de même aussi :wink: ......pour certains qu'Einstein soit bi-polaire, autiste ou ayant autre chose est motif de fierté donc Einstein apparait un peu partout.
Ce que je voulais dire et cela n'a rien de caricatural est qu'on peut s'interroger sur son autisme ou de l'autisme d'autres personnalités de façon neutre.
Diagnostiquée récemment, à la quarantaine passé. :geek:
Bénévole

Avatar du membre
Ome Etzli
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : lundi 17 juillet 2017 à 17:08

Re: Vide-ordures des articles sur l'autisme et le S.A.

#38 Message par Ome Etzli » mardi 1 août 2017 à 13:24

(message édité car redondant et inutile)
Asperger quarantenaire venant d'être diagnostiqué. Avec phobie sociale et sspt.

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10477
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Vide-ordures des articles sur l'autisme et le S.A.

#39 Message par Lilette » mardi 1 août 2017 à 13:46

Ome Etzli a écrit :Juste une remarque : sur les forum de bipolaires, on affirme qu'Einstein (et bien d'autres célébrités) étaient bipolaires. Sur des forums de troubles de la personnalité limite, on affirme qu'ils étaient tpl. J'ai du mal à comprendre qu'on puisse prétendre établir un diagnostic sur une simple biographie, aussi précise soit-elle, alors qu'on est incapable de le faire à propos d'un proche. Et à titre plus personnel, je ne comprends même pas l'intérêt d'essayer, sinon dans une volonté d'appropriation communautaire. :roll:
Très juste.
TSA.

Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1249
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: Vide-ordures des articles sur l'autisme et le S.A.

#40 Message par Autrey » mardi 1 août 2017 à 14:03

Ome Etzli a écrit :(message édité car redondant et inutile)
Message ne voulant rien dire : de quel message ?
Diagnostiquée récemment, à la quarantaine passé. :geek:
Bénévole

Avatar du membre
Ome Etzli
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : lundi 17 juillet 2017 à 17:08

Re: Vide-ordures des articles sur l'autisme et le S.A.

#41 Message par Ome Etzli » mardi 1 août 2017 à 14:26

Autrey a écrit :
Ome Etzli a écrit :(message édité car redondant et inutile)
Message ne voulant rien dire : de quel message ?
Je sais que ce que j'écris ne veut rien dire et que mes questions sont idiotes et ne méritent pas qu'on y réponde, merci, tu me l'as parfaitement fait comprendre, inutile de le répéter.
Asperger quarantenaire venant d'être diagnostiqué. Avec phobie sociale et sspt.

Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1249
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: Vide-ordures des articles sur l'autisme et le S.A.

#42 Message par Autrey » mardi 1 août 2017 à 14:32

Personne ne s'approprie ni Einstein, ni Churchill, ni Mozart,etc.....À part pour des visées communautaires (qui peuvent être politiques ou religieuses aussi).
Ceci dit pour Einstein son fameux comportement pour le moins excentrique, son enfance, etc.....laisse penser à une forme d'autisme selon certains spécialistes. Dire cela n'est pas dire qu'il l'était, mais il y'a quand même soupcons. Il n'y a rien de communautariste à dire cela.

Je ne fais pas partie des personnes fières d'être "aspies" (terme que j'emploie peu), pour moi vu mes problèmes c'est même plutôt l'inverse. Ceci dit quand on annonce un diagnostic d'autisme à des proches (pour les gens l'autisme est souvent considere comme une tare), il vaut mieux préciser une à deux personnes etant connues comme etant autistes asperger (j'avais cité Bill Gates), la "pillule" passe mieux chez les proches recevant une telle nouvelle.....

D'autre part je pense que certaines personnes étant autistes, bi-polaires, schizophrènes, sourdes, voire gauchères, donc ayant souvent souffert d'être mis en position d'inferiorite, doivent être réconforte de voir des célébrités ayant eu des symptômes proches des leurs avoir réussi dans leurs domaines respectifs.
Certains en deviennent fiers, peut-on leur reprocher ? Eux qui ont des vies si compliquées, qui souffrent qu'on leur fasse comprendre au quotidien qu'ils ne sont pas comme les autres?
Il faut remettre les propos de ces personnes dans le contexte de leur vie souvent chaotique.
Après comme par exemple pour les autistes, certains se fichent qu'Einstein ou Mozart aient été autistes, chacun sa perception par rapport à son vécu.
Diagnostiquée récemment, à la quarantaine passé. :geek:
Bénévole

Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1249
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: Vide-ordures des articles sur l'autisme et le S.A.

#43 Message par Autrey » mardi 1 août 2017 à 14:35

Ome Etzli a écrit :
Autrey a écrit :
Ome Etzli a écrit :(message édité car redondant et inutile)
Message ne voulant rien dire : de quel message ?
Je sais que ce que j'écris ne veut rien dire et que mes questions sont idiotes et ne méritent pas qu'on y réponde, merci, tu me l'as parfaitement fait comprendre, inutile de le répéter.
Je pensais que c'était l'inverse et que ce je disais ne voulait rien dire (des sortes d'élucubrations), on n'est pas sur la même longueur d'onde sur ce sujet mais un topic sert à cela, :wink:
Diagnostiquée récemment, à la quarantaine passé. :geek:
Bénévole

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4914
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: Vide-ordures des articles sur l'autisme et le S.A.

#44 Message par Manichéenne » mardi 1 août 2017 à 16:56

Autrey a écrit :Après comme par exemple pour les autistes, certains se fichent qu'Einstein ou Mozart aient été autistes, chacun sa perception par rapport à son vécu.
Personnellement, ce qui me dérange c'est surtout qu'en prenant de telles références :
-on s'expose à la critique que l'autisme c'est n'importe quoi, que les critères sont fantaisistes, qu'il n'y a pas réellement de tests pour le diagnostic, ni de réelle observation de la personne. C'est d'ailleurs ce qui est fait dans le premier article...
-on s'expose à l'inverse pour ceux qui y croient à des attentes démesurées et des perceptions faussées. Comme les gens qui demandent si on peut compter les allumettes parce qu'ils ont vu Rainman, ou ceux qui demandent quel est notre super capacité. Ben oui, t'es pas autiste si tu n'as pas composé une symphonie ou compris la relativité restreinte avant 10 ans. On a déjà les médias qui montrent souvent Shovanec pour insister sur les nombreuses langues qu'il a appris, Tammet pour ses capacité mémorielles, sans parler des génies informatiques, prodiges du violon ou du piano et autres choix sensationnalistes. C'est comme ça aussi qu'on aura aussi des parents qui vont croire que leur enfant a le potentiel d'être un génie (c'est mieux que de croire l'inverse, mais idéalement accepter que c'est un être humain unique avec ses forces et faiblesses sans qu'on sache ce qu'il peut faire ou devenir, comme tout le monde, ce serait mieux).
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1249
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: Vide-ordures des articles sur l'autisme et le S.A.

#45 Message par Autrey » mardi 1 août 2017 à 17:25

Manichéenne a écrit :
Autrey a écrit :Après comme par exemple pour les autistes, certains se fichent qu'Einstein ou Mozart aient été autistes, chacun sa perception par rapport à son vécu.
Personnellement, ce qui me dérange c'est surtout qu'en prenant de telles références :
-on s'expose à la critique que l'autisme c'est n'importe quoi, que les critères sont fantaisistes, qu'il n'y a pas réellement de tests pour le diagnostic, ni de réelle observation de la personne. C'est d'ailleurs ce qui est fait dans le premier article...
-on s'expose à l'inverse pour ceux qui y croient à des attentes démesurées et des perceptions faussées. Comme les gens qui demandent si on peut compter les allumettes parce qu'ils ont vu Rainman, ou ceux qui demandent quel est notre super capacité. Ben oui, t'es pas autiste si tu n'as pas composé une symphonie ou compris la relativité restreinte avant 10 ans. On a déjà les médias qui montrent souvent Shovanec pour insister sur les nombreuses langues qu'il a appris, Tammet pour ses capacité mémorielles, sans parler des génies informatiques, prodiges du violon ou du piano et autres choix sensationnalistes. C'est comme ça aussi qu'on aura aussi des parents qui vont croire que leur enfant a le potentiel d'être un génie (c'est mieux que de croire l'inverse, mais idéalement accepter que c'est un être humain unique avec ses forces et faiblesses sans qu'on sache ce qu'il peut faire ou devenir, comme tout le monde, ce serait mieux).
Je suis d'accord avec toi, il faut utiliser ces références mais à bon escient.
Les gens sont souvent éblouis par des personnes comme Tammet et du coup elles cessent de prendre les autistes pour des imbécile, donc c'est positif.
Mais d'un autre côté les gens ne doivent pas tous penser que tous les autistes sont comme Tammet ou Rainman. Les médias ont fait exprès je pense de mettre en avant des personnes comme Schovanec ou laisser penser qu'Einstein est asperger pour que les gens changent d'avis sur l'autisme et cessent de voir dans chaque autiste un type ne parlant pas et se tapant la tête contre les murs.
Diagnostiquée récemment, à la quarantaine passé. :geek:
Bénévole

Répondre