Le TSA versus permis de conduire ?

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.

Avez vous obtenu le permis de conduire ?

Oui, du 1er coup
10
26%
Oui, après plusieurs tentatives
19
49%
En plein dedans
1
3%
Non, malgré plusieurs tentatives
4
10%
Non, rien que d'y penser...
3
8%
Autre
1
3%
Non concerné (on ne sait jamais)
1
3%
 
Nombre total de votes : 39

Message
Auteur
Avatar du membre
Itaya
Adepte
Messages : 249
Enregistré le : dimanche 11 juin 2017 à 19:29

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#16 Message par Itaya » mardi 29 août 2017 à 20:58

Nataldie a écrit :Bonjour.

Pour ma part le seul examen que j'ai raté dans ma vie c'est l'épreuve de conduite du permis de conduire.
Si bien que mon code est désormais périmé.
Je n'arrive pas à entendre les directions et conduire en même temps, je n'arrive pas à maîtriser les commandes en continuant de regarder ce qui se passe autour.
Les moniteurs me disent que je dois intégrer les " mécanismes" et moi je répond que pour ce faire il faudrait que je sois un robot ...
Bref je n'y arrive pas.
Tu as essayé avec la conduite accompagnée ?

Je suis parfois pareil, je m'embrouille dans les boutons. Je suis souvent obligé de regarder, même dans les vitesses, je suis obligé de regardé qu'elle vitesse j'ai embrayé.
Probablement HP sans tests officiels.
Non diagnostiquée, je pense être aspie et les differents tests internet tendent de ce côté. (En attente CRA pour ~2020)
Ps : dyslexique fâchée avec l'orthogrape et la grammaire (les efforts me demandent beaucoup)

Avatar du membre
TiZ
Forcené
Messages : 2853
Enregistré le : dimanche 16 septembre 2012 à 11:31

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#17 Message par TiZ » mercredi 30 août 2017 à 15:01

Pour ma part, j'ai eu le code du 1er coup et le permis du 2ème coup.

Pas de difficultés pour le code, je l'ai passé en 3 semaines en y allant tous les soirs (pendant les vacances d'été).

Puis j'ai fait les heures de conduite avant de faire la conduite accompagnée : Au début, j'avais indifféremment le mari ou la femme comme moniteur, mais ça ne se passait pas bien avec le mari (je ne comprenais pas ses instructions, il criait souvent de manière injustifiée à mon sens, etc. Si bien qu'à une leçon j'ai fini par éclater en sanglots car je ne comprenais pas ce qu'il voulait que je fasse.), donc la plupart des leçons ont été faites avec la femme, qui est vraiment sympa, et même si elle m'a parfois engueulée, c'était bien mieux. J'ai donc fait la conduite accompagnée avec mes parents (j'ai arrêté de compter après 6000 kms), puis j'ai repris quelques heures de conduite avant de passer une première fois le permis. Je l'ai raté car je me suis arrêtée avant un passage piéton, puis j'ai oublié de m'arrêter à nouveau au Stop juste après, tout ça à 100m de l'arrivée au centre d'examen... J'ai encore repris des leçons jusqu'à la deuxième tentative qui a été la bonne. La monitrice a d'ailleurs dit que je n'avais jamais aussi bien conduit que ce jour-là :D
Je crois que le moniteur/la monitrice influe beaucoup sur l'envie/la réussite, avec la monitrice ça se passait très bien et même si je ne savais pas encore pour le SA, elle faisait de son mieux pour me faciliter les choses. En y repensant, c'est l'une des rares personnes que j'arrive à (mieux) regarder dans les yeux.

Maintenant, j'ai une voiture (celle de mes parents, sur laquelle j'ai fait la conduite accompagnée et qu'ils m'ont refilée car ma sœur était incapable de la conduire pour faire la conduite accompagnée), mais je la prends assez peu. La conduite en ville est extrêmement stressante pour moi, du coup si j'y vais je passe toujours par les chemins que je connais, quitte à devoir marcher pour aller à l'endroit où je veux aller. Pareil pour les manœuvres, j'essaie de trouver des places "faciles", même si c'est plus loin.

L'un de mes soucis était aussi le fait que je n'avais pas peur quand je conduisais, partant du principe que tout le monde respectait le code. Bon, maintenant j'ai appris à me méfier des autres :) mais j'ai fait de belles frayeurs à mes parents et à la monitrice ^^
Diagnostiquée Aspie en février 2015 (psychiatre libéral) puis confirmation au CRA en novembre 2016

On peut revenir de tout, sans être parti très loin, on peut revenir de loin, sans être parti du tout ! - Bazar et bémols

Georges-André
Passionné
Messages : 441
Enregistré le : samedi 8 août 2015 à 3:17

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#18 Message par Georges-André » mercredi 30 août 2017 à 22:57

L'un de mes soucis était aussi le fait que je n'avais pas peur quand je conduisais, partant du principe que tout le monde respectait le code.
c'est le piège :mryellow: Moi j'ai tendance à anticiper les conneries des autres (ex: qd je suis sur un rond point, je roule assez lentement car j'anticipe les gens qui vont s'insérer sur le rond point devant moi alors qu'ils ont pas priorité... c'est très fréquent)...
diag SA avril 2013

Aurore99
Régulier
Messages : 50
Enregistré le : mercredi 14 décembre 2016 à 17:16

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#19 Message par Aurore99 » samedi 2 septembre 2017 à 20:25

Bonsoir,

Voilà un an que je reporte le code de Matthieu (pas inquiète) et la conduite accompagnée. Ce que je redoute le plus est bel et bien ce que vous décrivez ....Voilà 15 ans que je reprends tout ce qui se fait à l'école......alors me coller à la conduite, je manque franchement de courage. !!!!!

signé maman désemparée :D

Avatar du membre
Itaya
Adepte
Messages : 249
Enregistré le : dimanche 11 juin 2017 à 19:29

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#20 Message par Itaya » samedi 2 septembre 2017 à 22:02

Georges-André a écrit :
L'un de mes soucis était aussi le fait que je n'avais pas peur quand je conduisais, partant du principe que tout le monde respectait le code.
c'est le piège :mryellow: Moi j'ai tendance à anticiper les conneries des autres (ex: qd je suis sur un rond point, je roule assez lentement car j'anticipe les gens qui vont s'insérer sur le rond point devant moi alors qu'ils ont pas priorité... c'est très fréquent)...
Au début, quand j'ai commencé à apprendre, je partais aussi du principe que les autres conducteurs respectaient le code de la route (feux rouge, priorités, stop, ...)
Et mon moniteur m'a rapidement fait comprendre que les autres conducteurs n'étaient pas respectueux, et qu'on devait l'être a leur place. Il a été bien vigilent de vérifier que j'intègre bien : ralentir même si le feu est vert, qu'on a le priorité.
Alors aujourd'hui je suis dans l'hyper interprétation des autres chauffeurs, on m'a souvent fait la réflexion sur ma conduite, et le stress que me provoque la conduite en ville. Mais j'arrive bien en conduisant tranquillement et laissant les énervés, s'énerver tous seuls.
Aurore99 a écrit :Bonsoir,
Voilà un an que je reporte le code de Matthieu (pas inquiète) et la conduite accompagnée. Ce que je redoute le plus est bel et bien ce que vous décrivez ....Voilà 15 ans que je reprends tout ce qui se fait à l'école......alors me coller à la conduite, je manque franchement de courage. !!!!!
signé maman désemparée :D
Je ne suis pas experte en la matière pour apporter les meilleurs conseils.

D'abords, ressent-il l'envie de vouloir apprendre à conduire ? Pour le code, lui offrir le livre ou dvd, si ce n'est pas déjà fait ?

Je vais parler de pon expérience, si cela peut aider.
Avant d'apprendre à conduire, mon frère m'avait amener sur un énorme parking d'hyper marché m'essayer à la conduite. Ça m'avait aider de prendre en main le véhicule et être sûrement moins stressé au 1er cours. Je trouvais engoissant toutes ces pédales et boutons au tableau de bords. Les nouvelles voitures doivent être encore plus stressantes avec tout cet électronique ?!
Quand j'ai appris, la partie code était un forfait sans contrainte de temps ni d'essais. Je ne sais pas cela a beaucoup changé en 20 ans. Nous avions des séances de cours, suivant les heures, il arrivait que la salle soit quasiment vide, avec maximum 10 où nous discutions des questions. Je ne sais plus si c'était obligatoire des séances sans cours. Bon c'était l'époque de la VHS et quelques support en dvd.
Probablement HP sans tests officiels.
Non diagnostiquée, je pense être aspie et les differents tests internet tendent de ce côté. (En attente CRA pour ~2020)
Ps : dyslexique fâchée avec l'orthogrape et la grammaire (les efforts me demandent beaucoup)

Avatar du membre
Mariemento
Passionné
Messages : 454
Enregistré le : samedi 1 novembre 2014 à 18:38

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#21 Message par Mariemento » dimanche 3 septembre 2017 à 12:46

J'ai passé le permis 5 fois, l'ai raté à chaque fois à cause de crises de paniques, de larmes, etc...
J'ai eu le code deux fois.
Aujourd'hui, j'ai renoncé. Nous vivons dans une ville universitaire avec transports en commun "potables", et je marche beaucoup (j'adore ça). Les courses sont livrées à la maison (tout est livrable en fait).
Mon épouse a même revendu sa voiture, et adopté mon rythme "sans voiture". Résultat, moins de stress, beaucoup plus d'argent et une autre vision du temps. On ne renoncerait pour rien au monde, même quand on aura des enfants.
"Ils avaient créé leur propre soleil pour combattre la nuit ."
"Simplement, un jour, j'ai pris conscience que, en matière d'humanité, la laideur aussi pouvait être intérieure."

Ayerdhal

Autiste diagnostiquée.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26054
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#22 Message par freeshost » dimanche 3 septembre 2017 à 12:53

Ouais, bonne chose que de se passer de voiture toute sa vie (hormis quelques éventuels emprunts ou locations de voitures très provisoires). :)
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

MyKingdomForAHorse
Occasionnel
Messages : 12
Enregistré le : mardi 5 septembre 2017 à 15:22
Localisation : Bretagne

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#23 Message par MyKingdomForAHorse » mardi 5 septembre 2017 à 21:59

Holala le permis! J'ai mis onze ans à l'obtenir! Et même si je conduis j'ai toujours beaucoup de soucis liés à la voiture! :cry:
En attente d'évaluation par le CRA de ma région, en quête de clefs.

Avatar du membre
Onchao
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : mercredi 25 octobre 2017 à 14:33
Localisation : chez mon chat

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#24 Message par Onchao » mercredi 25 octobre 2017 à 16:16

J'ai eu besoin de 6 ans, 6 passages du permis, 2 passages du code, 4000km de conduite accompagnée et presque 170 heures de conduite avec moniteur pour obtenir mon permis. J'ai passé mon permis uniquement à cause de la pression sociale.

Résultat : j'ai un papier rose qui sert à rien parce que de toute façon dès que je conduis, je fais une surcharge sensorielle et des shutdown.
Pronom : iel ; accords : féminins ou inclusifs.

Diagnostiquée autisme Asperger et THQI

Cagliostro
Occasionnel
Messages : 19
Enregistré le : vendredi 12 juin 2015 à 13:20

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#25 Message par Cagliostro » mercredi 1 novembre 2017 à 18:05

c'est pareil pour moi; je l'ai passé en 2011 à cause de la pression sociale. Je ne conduis pas, je suis trop peu sûr de moi; pas assez fiable, je m'emmêle les pinceaux.
75+ heures de conduite, conduite accompagnée, deux passages du code réussis (si on prend trop de temps entre l'obtention du code et l'examen de conduite , le code n'est plus valable et on doit le repasser). J'ai eu l'examen de conduite à force de refaire les parcours typiques de l'examen. Mais je n'arrivai pas bien a rechercher les bonnes informations parmi la surcharge visuelle dans des lieux nouveaux, dès qu'il ne se passe rien un bref temps j'ai des difficultés à maintenir l'attention requise, j'ai eu beaucoup de mal ou bien je n'arrive pas avec les "automatismes" malgré un très grand nombre de répétition il faut toujours que j'y réfléchisse,et n'y arrive parfois pas toujours (perte de moyens- blanc-sidération dans la tête) je suis lent j'ai du mal à agir dans l'instant, à la demande , tout çà me fatiguai très vite à cause d'un état de stress ou de vigilance trop grand.Savoir présent les autres automobilistes me stressait, et ils me klaxonnaient souvent. En état de stress, parfois je n'arrivait pas avec les règles de priorité, comme si je ne pouvais plus réfléchir. mon regard était trop fixe et parfois mon attention attirée par le ciel, ou je ne sais quel détail, à la place des marquages ou des conditions alentours.

Une fois sur ce site j'ai lu une plaquette sur la dyspraxie et la conduite automobile, de mémoire. çà correspondait assez au sujet des problèmes d'automatisme avec le passage des vitesses. Mais une autre personne m'a dit que la dyspraxie n'était pas çà.( ou peut être je m'étais trompé de terme...) mais un problème avec les mouvements fins.

Je ne sais pas ce que c'était que ces problèmes liés à la conduite ? est ce que çà vous inspire une idée ?
diagnostiqué asperger au cra en 2015.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19671
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#26 Message par Jean » mercredi 1 novembre 2017 à 18:16

Cagliostro a écrit : Une fois sur ce site j'ai lu une plaquette sur la dyspraxie et la conduite automobile, de mémoire. çà correspondait assez au sujet des problèmes d'automatisme avec le passage des vitesses. Mais une autre personne m'a dit que la dyspraxie n'était pas çà.( ou peut être je m'étais trompé de terme...) mais un problème avec les mouvements fins.
La dyspraxie ne concerne pas seulement les mouvements fins.
Lien vers le post avec la plaquette : viewtopic.php?p=224626#p224626
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Cagliostro
Occasionnel
Messages : 19
Enregistré le : vendredi 12 juin 2015 à 13:20

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#27 Message par Cagliostro » mercredi 1 novembre 2017 à 19:26

merci pour cette précision.
diagnostiqué asperger au cra en 2015.

Répondre