a l'évocation de l'asperger au gens que disent t'ils ??

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 3433
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: a l'évocation de l'asperger au gens que disent t'ils ??

#46 Message par hazufel » mercredi 25 octobre 2017 à 10:25

Benoit a écrit :Non-"éducable":
Toutefois, il est probable qu’ils demeurent plus marginaux ou plus excentriques que les sujets SDNV, tant dans le choix de leurs créneaux d’intérêts que dans leur incapacité à tirer partie de leurs expériences.
A mon avis ils ont raison, personne d'autre qu'un asperger lui même peut "participer" aux choix de ces intérêts spéciaux.
Quand à la question de l'incapacité à tirer partie de l'expérience, ça arrive tellement comme un cheveu sur la soupe que je ne vais pas commenter, je n'ai pas envie de devenir grossier.
Je crois qu'on est d'accord, c'est le fait de vouloir rendre les personnes SA "éducables" qui me dérange vraiment. Ça rejoint certaines pratiques que je ne cautionne pas.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

scorame
Forcené
Messages : 526
Enregistré le : lundi 16 janvier 2017 à 19:09

Re: a l'évocation de l'asperger au gens que disent t'ils ??

#47 Message par scorame » mercredi 25 octobre 2017 à 19:09

je suis assez d'accord sur cet état de faite
la partie des particularités d’hypersensibilités sensorielles et émotionnelles n’existe pas dans ce syndrome et il est quand même ce qui mène le plus rapidement à saturation chez les personnes présentant le syndrome Asperger. Ni la part d’anxiété sociale ou d’intérêt restreint.
j'en dis pour observation que les gens décalé dans leurs ensembles ont un problème de définition, les "surdoués" par exemple :naugty: pas bon ,ni HP cela fais hopital psychiatrique , même difficulté! :naugty: , surefficient pareil au même ,asperger reste encore ce qui est le plus parlant actuellement , SDNV niet pour moi :roll: ....

alors que vous à ton encore dis a l'évocation d'asperger ?? :shock:
jnnjn

Avatar du membre
Anahata
Forcené
Messages : 1386
Enregistré le : mercredi 26 juillet 2017 à 17:51

Re: a l'évocation de l'asperger au gens que disent t'ils ??

#48 Message par Anahata » mercredi 25 octobre 2017 à 19:33

Que des conn..ies. scorame. La majorité en tout cas. Ou alors ils ont problème de formulation. Lol.
La seule vraie bonne réponse c'est : qu'il n'y a pas besoin de réponse, quand on aime quelqu'un ça l'aidera sans doute à ne pas s'inquiéter mais si ce quelqu'un t'aime, c'est juste une information supplémentaire... les autres, faut pas trop leur donner la paroles, entre le manque de délicatesse probable, les mots mal choisis, l'agressivité possible parce qu'ils s'en foutent ou je ne sais quoi... les aveugles de service pire que nous, ceux qui veulent rien savoir. Y a de quoi écourter son espérance de vie. Je compatis vraiment pour les personnes dont la famille est rejetante ou maladroite ou agressive.
:arrow: Diagnostiquée sur le Spectre de l'Autisme :shock: :D :? :cry: :innocent: :wink: :geek: :arrow:

Avatar du membre
fantasio
Régulier
Messages : 58
Enregistré le : jeudi 21 septembre 2017 à 16:27

Re: a l'évocation de l'asperger au gens que disent t'ils ??

#49 Message par fantasio » mercredi 25 octobre 2017 à 19:37

Quand hier, j'ai évoqué ma suspicion ASPERGER à mon médecin traitant il m'a regardé avec un sourire ... je ne vous dis pas combien j'ai mal pris la chose. :evil:

Mais je pense aussi qu'il s'en est rendu compte, car il a vite perdu son sourire par après. :yawn:
Suspicion Asperger

Pour le diagnostic, j'y pense...j'y pense...

Mickou
Habitué
Messages : 88
Enregistré le : dimanche 15 mai 2016 à 18:28

Re: a l'évocation de l'asperger au gens que disent t'ils ??

#50 Message par Mickou » mercredi 25 octobre 2017 à 20:38

Quand j'en ai parlé a quelques personnes de mon entourage, j'ai eu beaucoup de mal a me faire comprendre.
On arrive pas a se mettre à la place des autres, mais c'est pareil pour les autres qui n'arrivent pas à se mettre a notre place.
Si vous parlez d'hypersensibilité à la lumière, on va vous dire : moi aussi le soleil m'éblouie.
Si vous parlez d'hypersensibilité au touché, on va vous dire : moi aussi je suis chatouilleux.
Si vous parlez de problèmes de sociabilité : mais non, t'es juste timide

C'est comme parler à un mur

Le SA est très pervers, car on compense énormément et inconsciemment.
Le fait de le caché minimise fortement les symptômes... d’ailleurs c'est fait pour ça :lol:
On passe pour des gens originaux, mais pas pour des autistes.

Après pour les gens diagnostiqués, il y a une preuve médical et c'est plus difficile à contredire.
Après pour les suspectés comme moi, c'est difficile d'en parler, même si parfois ça ferait du bien.
Michaël, 30 ans, aspie soupçonné.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: a l'évocation de l'asperger au gens que disent t'ils ??

#51 Message par Benoit » mercredi 25 octobre 2017 à 21:11

Mickou a écrit : Le SA est très pervers, car on compense énormément et inconsciemment.
Je suis en profond desaccord avec ce qualificatif.
Compenser n'est pas gratuit du tout, et il est connu et documente que la 'compensation' a long terme conduit a des effets reellement pervers pour le coup.

Si vous arrivez a compenser enormement et inconsciemment, il faudrait penser a chercher ailleurs.
Mickou a écrit : Si vous parlez de problèmes de sociabilité : mais non, t'es juste timide
Je n'ai pas de problemes de sociabilite. La sociabilite est un trait de personnalite.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Onchao
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : mercredi 25 octobre 2017 à 14:33
Localisation : chez mon chat

Re: a l'évocation de l'asperger au gens que disent t'ils ??

#52 Message par Onchao » mercredi 25 octobre 2017 à 21:22

Si je dis "je suis autiste" on me répond :
- ça ne se voit pas
- c'est pas vrai, t'es pas une vraie autiste, les vrais ne parlent pas
- tu mens pour attirer l'attention
- c'est pas de l'autisme c'est juste des caprices

Si je dis "je suis Asperger" on me répond :
- ben non t'es juste surdouée
- si c'était vrai tu aurais eu ton diagnostic plus tôt
- tu connais toutes les décimales de Pi ? Non ? Alors tu n'es pas Asperger
- tu as des ami-e-s ? Oui ? Alors tu n'es pas Asperger
- en vrai tu fais juste pas d'efforts

Mais mes ami-e-s, les vrai-e-s, me disent :
- OMG comme moi en fait !
- oh, et ça veut dire que tu as besoin que je fasse quoi pour t'aider ?
- si tu as besoin de t'isoler durant la soirée, tu peux aller dans le bureau
Pronom : iel ; accords : féminins ou inclusifs.

Diagnostiquée autisme Asperger et THQI

AspergerPi
Occasionnel
Messages : 16
Enregistré le : jeudi 19 octobre 2017 à 21:39
Localisation : Marseille

Re: a l'évocation de l'asperger au gens que disent t'ils ??

#53 Message par AspergerPi » mercredi 25 octobre 2017 à 21:26

Onchao a écrit : - tu connais toutes les décimales de Pi ? Non ? Alors tu n'es pas Asperger
C'est débile comme question Pi est irrationnel .
Non diagnostiqué .

Avatar du membre
Anahata
Forcené
Messages : 1386
Enregistré le : mercredi 26 juillet 2017 à 17:51

Re: a l'évocation de l'asperger au gens que disent t'ils ??

#54 Message par Anahata » mercredi 25 octobre 2017 à 21:36

C'est bien ce que je disais des bêtises. Je sais pas comment vous faites vous pour rester stoïque face à des montagnes de lettres comme ça aussi insensées que pénibles.
Moi j'ai installé un interrupteur dans ma tête. Le seul moyen de le faire fonctionner c'est de rediriger la décharge négative qu'ils m'ont envoyé vers l'extérieur. C'est un effort de concentration mais parfois ça marche ! J'ai des phrases clés que je me répète qui désamorcent le chaos, quand j'y arrive.
:arrow: Diagnostiquée sur le Spectre de l'Autisme :shock: :D :? :cry: :innocent: :wink: :geek: :arrow:

Mickou
Habitué
Messages : 88
Enregistré le : dimanche 15 mai 2016 à 18:28

Re: a l'évocation de l'asperger au gens que disent t'ils ??

#55 Message par Mickou » mercredi 25 octobre 2017 à 21:51

Benoit a écrit :
Mickou a écrit : Le SA est très pervers, car on compense énormément et inconsciemment.
Je suis en profond desaccord avec ce qualificatif.
Compenser n'est pas gratuit du tout, et il est connu et documente que la 'compensation' a long terme conduit a des effets reellement pervers pour le coup.
J'ai pas dis que c'était gratuit... Au contraire, c'est très fatigant.
Ce que je veux dire, c'est que l'on est pas conscient que l'on a quelque chose à compenser.
Moi j'ai toujours pensé que les gens faisaient le même travail intellectuel que moi lorsqu'ils étaient dans des situations sociales.
Benoit a écrit :
Mickou a écrit :
Mickou a écrit : Si vous parlez de problèmes de sociabilité : mais non, t'es juste timide
Je n'ai pas de problemes de sociabilite. La sociabilite est un trait de personnalite.
Moi j'en ai.
Le fait de toujours intellectualiser me fatigue et j'ai tendance à m'isoler.
Chez moi, seul, ca me repose.
Mais j'aime pas la solitude non plus... En gros je suis jamais bien
Michaël, 30 ans, aspie soupçonné.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: a l'évocation de l'asperger au gens que disent t'ils ??

#56 Message par Benoit » mercredi 25 octobre 2017 à 21:58

Et il y a egalement des personnes aspies qui sont attirees par les contacts humains, travaillent dans le domaine et n'en sont pas moins indubitablement autistes.

C'est le cliche des autistes "coupes du monde" que je veux denoncer ici, c'est une representation grossiere et avec les moyens qu'offre internet de nombreux autistes peuvent maintenant trouver des communautes d'echanges, autistes ou non autistes.
(Et je recommande d'echanger avec des gens qui partagent vos passions si vous en trouvez, plutot qu'avec des gens qui seraient "comme vous" comme les autistes).
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Anahata
Forcené
Messages : 1386
Enregistré le : mercredi 26 juillet 2017 à 17:51

Re: a l'évocation de l'asperger au gens que disent t'ils ??

#57 Message par Anahata » mercredi 25 octobre 2017 à 22:08

Perso mon intérêt c'est la relation. J'ai un intérêt vraiment tenace depuis petite. Avoir les bons mots. Les mots qui font du bien, les mots qui rassurent. Du coup j'ai appris à me taire, souvent. J'y ai clairement découvert mes limites mais c'est la ma plus grande decouverte.
J'aime le sentiment de connexion à l'autre. Mais mon hypersensibilité mêlée aux difficultés de comprendre les choses de suite sur le plan émotif physique font que je me ménage aussi. C'est un intérêt à double tranchant les autres... drôle d'intérêt du coup !
Je ne savais pas que je travaillerais 33 ans dessus et que j'y travaillerais encore et que je me decouvrirais 'speciale'. Donc j'aime vos témoignages. Ils me créent tout un tas de liens qui me grisent.
:arrow: Diagnostiquée sur le Spectre de l'Autisme :shock: :D :? :cry: :innocent: :wink: :geek: :arrow:

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10554
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: a l'évocation de l'asperger au gens que disent t'ils ??

#58 Message par Lilette » jeudi 26 octobre 2017 à 0:29

Benoit a écrit :Et il y a également des personnes aspies qui sont attirées par les contacts humains, travaillent dans le domaine et n'en sont pas moins indubitablement autistes.
C'est le cliche des autistes "coupés du monde" que je veux dénoncer ici, c'est une représentation grossière et avec les moyens qu'offre internet de nombreux autistes peuvent maintenant trouver des communautés d’échanges, autistes ou non autistes.
Je confirme, travaillant dans le domaine social & étant malgré tout diagnostiquée autiste.
TSA.

patisuit
Adepte
Messages : 217
Enregistré le : samedi 2 août 2014 à 13:26

Re: a l'évocation de l'asperger au gens que disent t'ils ??

#59 Message par patisuit » jeudi 26 octobre 2017 à 9:41

@Benoit et @Mickou : je crois qu'il y a une incompréhension, vous semblez utiliser le même terme pour deux choses différentes.

Mon interprétation : Mickou ne dit pas qu'il n'aime pas ou ne veut pas sociabiliser mais qu'il éprouve des difficultés à y arriver (c'est mon cas également).
J'ai connu quelques autistes qui ne souhaitaient pas sociabiliser (donc ça existe), il étaient plus heureux à l'écart mais c'est loin d'être la majorité.
Diagnostiqué

Avatar du membre
Onchao
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : mercredi 25 octobre 2017 à 14:33
Localisation : chez mon chat

Re: a l'évocation de l'asperger au gens que disent t'ils ??

#60 Message par Onchao » jeudi 26 octobre 2017 à 9:51

Pareil pour moi. Je travail au contact de personnes (mais pas trop à la fois) et j'aime discuter avec les gens - mais quand je n'ai pas besoin de travailler, je m'enferme chez moi et j'allume mes réseaux sociaux, parce que voir les gens "en vrai", leur parler, etc. ça reste pénible et épuisant.

J'ai parfois l'impression d'être une personne qui aime les chats, travaille dans un refuge pour chats, mais est allergique aux chats...
Pronom : iel ; accords : féminins ou inclusifs.

Diagnostiquée autisme Asperger et THQI

Répondre