concernant les (T)HPI / Asperger : entourage familial

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Lilette
Forcené
Messages : 10315
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: concernant les (T)HPI / Asperger : entourage familial

#16 Message par Lilette » dimanche 5 novembre 2017 à 11:15

Carapa a écrit :
Onchao a écrit :éducation/dressage des filles pour se comporter de manière NT, contrairement aux garçons chez qui c'est "normal"
Il est bien connu en effet que les garçons ne subissent jamais de méthodes de dressage allant jusqu'à la violence physique. Je suppose que j'ai du avoir des hallucinations, que cela ne m'est pas arrivé pour de vrai...
Nous vivons décidément une époque étrange, où les gens qui prétendent lutter contre les préjugés sont ceux-là même qui en possèdent le plus gros stock...
Un cas ne fait pas une généralité.
Et il est bien connu oui que les filles passent plus souvent au travers du filet de l'autisme (en tous cas de haut niveau) que les garçons, car la société (familiale ou autre) s'attend à ce qu'elles rentrent dans le moule, bien plus que les garçons, chez qui "l'excentricité" est plus souvent acceptée, c'est tout.
D'où le nombre de diagnostics tarifs plus élevé chez les filles que chez les garçons.
Les filles sont plus souvent contraintes de masquer leurs difficultés contrairement aux garçons.
C'est prouvé & reconnu.
Le fait que tu ne l'aies pas vécu ainsi ne veut pas dire que c'est faux.
TSA.

Ketiapie
Fidèle
Messages : 170
Enregistré le : mardi 27 juin 2017 à 18:22

Re: concernant les (T)HPI / Asperger : entourage familial

#17 Message par Ketiapie » dimanche 5 novembre 2017 à 14:39

Le dressage est là, pour les filles comme les pour les garçons. On n'exige pas la même chose c'est tout.
Mais nous les filles on s'adapte plus facilement, on est câblées pour, oui.
Femme TSA type Asperger, diagnostiquée à l'âge de 24 ans par un CRA.

Carapa
Fidèle
Messages : 199
Enregistré le : dimanche 22 mars 2015 à 20:45

Re: concernant les (T)HPI / Asperger : entourage familial

#18 Message par Carapa » dimanche 5 novembre 2017 à 18:25

Lilette a écrit :Et il est bien connu oui que les filles passent plus souvent au travers du filet de l'autisme (en tous cas de haut niveau) que les garçons, car la société (familiale ou autre) s'attend à ce qu'elles rentrent dans le moule, bien plus que les garçons, chez qui "l'excentricité" est plus souvent acceptée, c'est tout.
D'où le nombre de diagnostics tarifs plus élevé chez les filles que chez les garçons.
Les filles sont plus souvent contraintes de masquer leurs difficultés contrairement aux garçons.
C'est prouvé & reconnu.
Le fait que tu ne l'aies pas vécu ainsi ne veut pas dire que c'est faux.
Oui, enfin, de là à dire que les traits autistiques sont généralement acceptés chez les garçons... c'est juste une énormité!!!
Diagnostiqué SA (septembre 2016).

Avatar du membre
Onchao
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : mercredi 25 octobre 2017 à 14:33
Localisation : chez mon chat

Re: concernant les (T)HPI / Asperger : entourage familial

#19 Message par Onchao » dimanche 5 novembre 2017 à 19:10

Je parle de ce que j'ai vu - et je n'ai pas vu le monde entier, donc mon point de vue est biaisé. Je ne dis pas que la maltraitance des enfants autistes assignés garçon n'existe pas, je dis juste qu'elle est plus courante chez les assignés fille d'après ce que j'ai vu. Ce que j'ai vu, c'est qu'un assigné garçon qui s'intéresse par exemple aux trains, sera en général plus valorisé qu'une assignée fille - laquelle sera renvoyée aux poupées. Ce n'est pas de ma faute si notre société est sexiste.
Pronom : iel ; accords : féminins ou inclusifs.

Diagnostiquée autisme Asperger et THQI

Pupuce
Forcené
Messages : 5331
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: concernant les (T)HPI / Asperger : entourage familial

#20 Message par Pupuce » dimanche 5 novembre 2017 à 19:17

Onchao a écrit :Je parle de ce que j'ai vu - et je n'ai pas vu le monde entier, donc mon point de vue est biaisé. Je ne dis pas que la maltraitance des enfants autistes assignés garçon n'existe pas, je dis juste qu'elle est plus courante chez les assignés fille d'après ce que j'ai vu. Ce que j'ai vu, c'est qu'un assigné garçon qui s'intéresse par exemple aux trains, sera en général plus valorisé qu'une assignée fille - laquelle sera renvoyée aux poupées. Ce n'est pas de ma faute si notre société est sexiste.
Un petit garçon qui voudra faire de la danse classique ou porter un vêtement rose aura les mêmes difficultés.
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Carapa
Fidèle
Messages : 199
Enregistré le : dimanche 22 mars 2015 à 20:45

Re: concernant les (T)HPI / Asperger : entourage familial

#21 Message par Carapa » dimanche 5 novembre 2017 à 20:16

Pupuce a écrit :
Onchao a écrit :Je parle de ce que j'ai vu - et je n'ai pas vu le monde entier, donc mon point de vue est biaisé. Je ne dis pas que la maltraitance des enfants autistes assignés garçon n'existe pas, je dis juste qu'elle est plus courante chez les assignés fille d'après ce que j'ai vu. Ce que j'ai vu, c'est qu'un assigné garçon qui s'intéresse par exemple aux trains, sera en général plus valorisé qu'une assignée fille - laquelle sera renvoyée aux poupées. Ce n'est pas de ma faute si notre société est sexiste.
Un petit garçon qui voudra faire de la danse classique ou porter un vêtement rose aura les mêmes difficultés.
En effet... Et il y a de fortes chances qu'un petit garçon qui s'intéresse aux poupées soit renvoyé à ses trains.... Sans aller jusque là, il suffit d'être plus porté sur la lecture que les activités sportives pour être catalogué "pas un vrai mec" et autres joyeusetés du même style, par un très grand nombre d'individus des deux sexes.
Diagnostiqué SA (septembre 2016).

Répondre