Pistes et solutions pour éviter/contrer la somatisation

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
galaxxie
Passionné
Messages : 355
Enregistré le : jeudi 18 décembre 2014 à 11:30

Pistes et solutions pour éviter/contrer la somatisation

#1 Message par galaxxie » mercredi 3 janvier 2018 à 20:45

Quelqu'un aurait-il connaissance de solutions contre la somatisation (notamment avec pour effet des réactions au niveau de l'épiderme/rash)?

Merci.
TSA

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 2928
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Pistes et solutions pour éviter/contrer la somatisation

#2 Message par hazufel » jeudi 4 janvier 2018 à 10:02

Modération (Tugdual) : Des messages, à partir de "juste avant celui-ci", ont été déplacés ici.


J'ose imaginer que tu n'as jamais eu d'eczema piedsboueux pour dire des trucs pareils...

Galaxxie, si tu parles d’eczéma, il y a des mélanges d'HE préparés par des pharmacies phyto qui fonctionnent très bien. Sur mon petit 1 et moi ça marche bien, et on peut se gratter jusqu'au sang parfois, tellement les crises peuvent être fortes en cas de stress, protéines de lait de vache pour mon fils, sécheresse de l'hiver pour nous deux. Utiliser des baumes émollients très gras, sans parfum, du beurre de karité pur, des produits lavants sans parfum (mêlé à de l'alcool, ils brulent) et les plus doux possibles. Ne pas prendre de bain qui dessèche trop la peau. Douche à l'eau pas trop chaude. Ne pas porter de vêtements synthétiques qui irritent très vite, privilégier le coton, sans lycra.
Si tu parles de l'urticaire, éviter ce qui le déclenche... Mais il n'y a que les anti histaminiques qui calment les crises ingérables. Pour faire de l'urticaire chronique qui se déclenche à de très nombreux facteurs, je n'ai pas trouvé mieux... En plus d'éviter les mêmes choses que pour l’eczéma.
Essayer de te reposer un maximum, la surcharge de fatigue aggrave toutes ces crises. La méditation peut aider aussi, pour se recentrer, se recanaliser, et tenter de chasser le stress envahissant. Ça m'a déjà permis de calmer des petites crises d'urticaire.
Bon courage.
Diagnostiquée TSA SDI,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA SDI.

Avatar du membre
galaxxie
Passionné
Messages : 355
Enregistré le : jeudi 18 décembre 2014 à 11:30

Re: Pistes et solutions pour éviter/contrer la somatisation

#3 Message par galaxxie » jeudi 4 janvier 2018 à 20:23

hazufel a écrit :J'ose imaginer que tu n'as jamais eu d'eczema piedsboueux pour dire des trucs pareils...

Galaxxie, si tu parles d’eczéma, il y a des mélanges d'HE préparés par des pharmacies phyto qui fonctionnent très bien. Sur mon petit 1 et moi ça marche bien, et on peut se gratter jusqu'au sang parfois, tellement les crises peuvent être fortes en cas de stress, protéines de lait de vache pour mon fils, sécheresse de l'hiver pour nous deux. Utiliser des baumes émollients très gras, sans parfum, du beurre de karité pur, des produits lavants sans parfum (mêlé à de l'alcool, ils brulent) et les plus doux possibles. Ne pas prendre de bain qui dessèche trop la peau. Douche à l'eau pas trop chaude. Ne pas porter de vêtements synthétiques qui irritent très vite, privilégier le coton, sans lycra.
Si tu parles de l'urticaire, éviter ce qui le déclenche... Mais il n'y a que les anti histaminiques qui calment les crises ingérables. Pour faire de l'urticaire chronique qui se déclenche à de très nombreux facteurs, je n'ai pas trouvé mieux... En plus d'éviter les mêmes choses que pour l’eczéma.
Essayer de te reposer un maximum, la surcharge de fatigue aggrave toutes ces crises. La méditation peut aider aussi, pour se recentrer, se recanaliser, et tenter de chasser le stress envahissant. Ça m'a déjà permis de calmer des petites crises d'urticaire.
Bon courage.
Merci beaucoup, c'est utile.

Je suis preneuse de noms plus en détails, je t'envoie un MP.
TSA

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 2928
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Pistes et solutions pour éviter/contrer la somatisation

#4 Message par hazufel » vendredi 5 janvier 2018 à 17:24

L’urticaire chronique est lié à une gestion anarchique de l’histamine, à cause d’un système immunitaire qui se croit attaqué tout le temps.
J’ai fait assez de recherches lorsque ça m’ait tombé dessus pour tenter d’en comprendre le fonctionnement.
Que ce dysfonctionnement soit lié à l’autisme, c’est une chose, mais que ce soit lié à une pseudo retenue relationnelle et émotionnelle, j’en doute vraiment beaucoup...
Imagine toi te rouler dans un buisson d’épines, c’est ce qu’on vit en crise, alors on peut évidemment tenter toutes les solutions apaisantes psychologiquement, mais ça ne suffit pas. C’est un ensemble à prendre en compte, de contact (des produits, des vêtements), de substances médicamenteuses qui peuvent déclencher des crises, d’aliments riches en histamine ou qui en font se libérer.
Imagine aussi que ton sommeil est complètement déréglé parce que l’histamine, en temps normal, chez les personnes « normales » se libère dans l’organisme au moment où on doit se réveiller. Elle nous réveille en gros. Donc, en crise, tu flambes et tu ne dors pas.
Tu n’as pas franchement envie de faire des câlins à qui que ce soit dans ces moments là.
Après tout ce que j’ai lu sur la question depuis des années, il n’y a rien qui guérit ça. On peut tenter d’apaiser les crises, de les éviter au maximum, mais vivre sans aliments déclencheurs, sans vêtements irritants, sans stress envahissant, sans changement de température brusque, c’est vivre dans un cocon sensoriel loin de tout. C’est sûrement l’idéal de vie de beaucoup d’entre nous mais ce n’est pas facile en pratique.
En tout cas, je n’ai jamais lu ni entendu parlé de guérison par une quelconque voie mentale relationnelle...

Enfin la somatisation n’est pas la non expression d’une émotion retenue, il s’agit juste de la traduction physique d’un mal être quelconque, mais dont on peut être tout à fait conscient.
L’urticaire apparaît en crise de meltdown, en temps de frustration intense par exemple. On est alors bien conscient de l’état dans lequel on est...
Diagnostiquée TSA SDI,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA SDI.

Avatar du membre
galaxxie
Passionné
Messages : 355
Enregistré le : jeudi 18 décembre 2014 à 11:30

Re: Pistes et solutions pour éviter/contrer la somatisation

#5 Message par galaxxie » samedi 6 janvier 2018 à 13:01

J'ai pu échanger des infos sur le sujet, ça me va.

Merci.
TSA

Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 2290
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: Pistes et solutions pour éviter/contrer la somatisation

#6 Message par lepton » samedi 6 janvier 2018 à 19:34

Je somatise sous forme de dermatite séborrhéique. J'ai trouvé une crème très efficace pour moi, que je mets dès les premières démangeaisons. Ça évite que ça dégénère en brûlures.
Je ne sais pas si on peut faire de la pub ici, je peux donner les infos en MP éventuellement.
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Gecko
Habitué
Messages : 71
Enregistré le : dimanche 3 décembre 2017 à 9:56
Localisation : Bordeaux

Re: Pistes et solutions pour éviter/contrer la somatisation

#7 Message par Gecko » samedi 6 janvier 2018 à 19:41

lepton a écrit :Je somatise sous forme de dermatite séborrhéique. J'ai trouvé une crème très efficace pour moi, que je mets dès les premières démangeaisons. Ça évite que ça dégénère en brûlures.
Je ne sais pas si on peut faire de la pub ici, je peux donner les infos en MP éventuellement.
Ah oui je veux bien. Je fais aussi des dermatites séborrheiques et de l'eczéma. Pour l'eczéma, l'Aloe vera marche très bien, par contre pour la dermite je n'ai jamais rien trouvé d'efficace.
Pre-diagnostic TSA positif chez un Neuropsy spécialisé dans l'autisme + diagnostic définitif chez un psychiatre

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 2928
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Pistes et solutions pour éviter/contrer la somatisation

#8 Message par hazufel » samedi 6 janvier 2018 à 21:36

Pour les dermites liées au stress, n’utiliser que du savon d’Alep pour le corps et les cheveux marchent très bien aussi.

Anahata, pour les trucs censés faire rire, il y a « de tout et de rien ».
La question de Galaxxie n’avait rien de drôle. Se battre chaque jour contre les démangeaisons de l’eczema, de l’urticaire ou des dermites, c’est franchement pas marrant.
Diagnostiquée TSA SDI,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA SDI.

Gecko
Habitué
Messages : 71
Enregistré le : dimanche 3 décembre 2017 à 9:56
Localisation : Bordeaux

Re: Pistes et solutions pour éviter/contrer la somatisation

#9 Message par Gecko » samedi 6 janvier 2018 à 21:44

hazufel a écrit :Pour les dermites liées au stress, n’utiliser que du savon d’Alep pour le corps et les cheveux marchent très bien aussi
J'utilise du savon de castille déjà. C'est comme le savon d'alep sans l'huile de laurier. Ça a beaucoup arrangé les choses, mais en périodes de stress, c'est pas suffisant.
Pre-diagnostic TSA positif chez un Neuropsy spécialisé dans l'autisme + diagnostic définitif chez un psychiatre

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 2928
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Pistes et solutions pour éviter/contrer la somatisation

#10 Message par hazufel » samedi 6 janvier 2018 à 22:07

C’est peut-être le laurier qui fait la différence :innocent: elle est antiseptique / fongique et est reconnue pour ses vertus cutanées.
Mon mari n’a plus de dermite depuis qu’il l’utilise. Ça revient s’il n’a plus de savon...
Diagnostiquée TSA SDI,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA SDI.

Gecko
Habitué
Messages : 71
Enregistré le : dimanche 3 décembre 2017 à 9:56
Localisation : Bordeaux

Re: Pistes et solutions pour éviter/contrer la somatisation

#11 Message par Gecko » samedi 6 janvier 2018 à 23:13

hazufel a écrit :C’est peut-être le laurier qui fait la différence :innocent: elle est antiseptique / fongique et est reconnue pour ses vertus cutanées.
Mon mari n’a plus de dermite depuis qu’il l’utilise. Ça revient s’il n’a plus de savon...
J'utilisais le savon d'alep il y a quelques années, mais j'ai l'impression de mieux supporter le castille. Je vais essayer à nouveau le savon d'alep sur le cuir chevelu pour voir, c'est la zone la plus touchée. J'espère que ça va marcher. Merci en tout cas pour le conseil
Pre-diagnostic TSA positif chez un Neuropsy spécialisé dans l'autisme + diagnostic définitif chez un psychiatre

Avatar du membre
TiZ
Forcené
Messages : 2853
Enregistré le : dimanche 16 septembre 2012 à 11:31

Re: Pistes et solutions pour éviter/contrer la somatisation

#12 Message par TiZ » lundi 8 janvier 2018 à 9:27

En lisant les derniers posts, je me rends compte que ce que j'ai au niveau du cuir chevelu, c'est peut-être de la dermatite séborrhéique... Depuis très longtemps, j'ai le cuir chevelu très "pelliculeux", au début on pensait à du psoriasis mais ce n'est pas ça. J'ai essayé toutes sortes de façons de faire (moins me laver les cheveux, + les laver, utiliser tel ou tel produit), ça s'atténue parfois mais ça reste quand même là.
Je vais essayer le savon d'Alep après avoir fini ce que j'utilise actuellement.
Diagnostiquée Aspie en février 2015 (psychiatre libéral) puis confirmation au CRA en novembre 2016

On peut revenir de tout, sans être parti très loin, on peut revenir de loin, sans être parti du tout ! - Bazar et bémols

Gecko
Habitué
Messages : 71
Enregistré le : dimanche 3 décembre 2017 à 9:56
Localisation : Bordeaux

Re: Pistes et solutions pour éviter/contrer la somatisation

#13 Message par Gecko » lundi 8 janvier 2018 à 9:53

TiZ a écrit :En lisant les derniers posts, je me rends compte que ce que j'ai au niveau du cuir chevelu, c'est peut-être de la dermatite séborrhéique... Depuis très longtemps, j'ai le cuir chevelu très "pelliculeux", au début on pensait à du psoriasis mais ce n'est pas ça. J'ai essayé toutes sortes de façons de faire (moins me laver les cheveux, + les laver, utiliser tel ou tel produit), ça s'atténue parfois mais ça reste quand même là.
Je vais essayer le savon d'Alep après avoir fini ce que j'utilise actuellement.
Contrairement au psoriasis, la dermatite séborrheique est caractérisée par une production de sébum en excès. Donc si tu as le cuir chevelu qui devient très vite gras après le shampooing, il est possible que ça soit ça. A noté que les produits décapants aggravent le problème.
Pre-diagnostic TSA positif chez un Neuropsy spécialisé dans l'autisme + diagnostic définitif chez un psychiatre

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26054
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Pistes et solutions pour éviter/contrer la somatisation

#14 Message par freeshost » lundi 8 janvier 2018 à 22:47

Qu'est-ce exactement et en détails que la somatisation ? Symptômes ? Diagnostic ? Facteurs ? Comorbidités ? Prévalence ? Traitements et thérapies ?

Plus de prévalence et autres différences au sein de la population spectro-autiste ?
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Flower
Modératrice
Messages : 4252
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: Pistes et solutions pour éviter/contrer la somatisation

#15 Message par Flower » jeudi 11 janvier 2018 à 12:35

hazufel a écrit : Après tout ce que j’ai lu sur la question depuis des années, il n’y a rien qui guérit ça.
L'urticaire chronique peut en revanche disparaître spontanément, si ça peut rassurer certains... J'en ai fait beaucoup en 2013/2014 même en faisant super attention à ce que je mangeais, et maintenant alors que je fais beaucoup moins attention, je n'en fais plus du tout. J'ai dû en faire pour la dernière fois en 2016 et c'était une urticaire de pression, donc très localisée.
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Répondre