ADI-R

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Répondre
Message
Auteur
Aline26
Habitué
Messages : 78
Enregistré le : lundi 14 novembre 2016 à 0:21

ADI-R

#1 Message par Aline26 » samedi 27 janvier 2018 à 17:40

En continuant mes recherches sur l'autisme, je suis tombée à plusieurs reprises sur des publications (entre-autre de Baron-Cohen) expliquant que l'ADI-r était un outil très fiable en ce qui concerne la détection de l'autisme classique, mais moins fiable lorsqu'il s'agit de détecter des formes plus légères d'autisme, comme le syndrome d'asperger (même si je sais qu'aujourd'hui ces termes n'existent plus officiellement).

Tony Attwood lui-même a écrit dans son livre "Le syndrome d'asperger guide complet" que l'ADI-R et l'ADOS ne prennent pas en compte les caractéristiques plus subtiles du syndrome d'asperger. Qu'en est-il réellement? Je sais que pour établir un diagnostic, le jugement du clinicien est crucial, mais ayant eu des scores dans la moyenne avec cet outil (ADI-R) à mon diagnostic, je me demande si réellement il y a des autistes "asperger" qui ne sont pas détecté par ce moyen? Est-ce courant?
Syndrigast

Les personnes les plus difficiles à aimer sont celles qui en ont le plus besoin

TOC / Cyclothymie / TSA

Cardamome
Forcené
Messages : 803
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: ADI-R

#2 Message par Cardamome » samedi 27 janvier 2018 à 18:58

Le CRA a utilisé l'ados et l'adir lors des tests pour le diagnostic de mon fils.
L'appellation "Asperger" n'existe plus...
Mais le CRA a tout de même diagnostiqué un TSA de type Asperger à mon fils.

Et ici, on comprend mieux la notion de spectre et le fameux mythe de l'autisme léger que serait un "asperger"...
http://m.huffingtonpost.fr/melanie-ouim ... _23045422/

Mon fils dit "asperger" sans retard de langage, a tout de même un souci de communication, mis en évidence de façon flagrante lors des tests, notamment avec l'orthophoniste (qui mentionne une très grande avance de vocabulaire mais un retard dans d'autres plans de la communication ! Cela illustre parfaitement le côté "spectre" rien que pour la communication, tout est très hétérogène).

Ne pas prendre un raccourci un peu trop simple en pensant qu'une "personne asperger" aurait un autisme léger !
Tout dépend de la gravité de chaque facette concernée...
Le mot spectre traduit mieux cette idée de continuum et de profil avec des + et des - selon les facettes plus ou moins gênées par le TSA.
On peut être à la fois très légèrement atteint pour un critère mais beaucoup plus perturbé dans le vie quotidienne sur un autre point.

Il est vrai qu'en sus, une déficience intellectuelle viendra corser le profil d'autisme qui apparaîtra aux yeux du profane comme "lourd" ( mais est-ce le profil dans son intégralité ou la déficience intellectuelle qui est "lourde"???) et ne pas être déficient intellectuel n'implique pas que l'autisme soit nécessairement léger.
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA, en 2017.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

bidouille
Forcené
Messages : 3052
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: ADI-R

#3 Message par bidouille » samedi 27 janvier 2018 à 20:37

Ici ados adir bien dedans , on peu etre asperger et autiste severe.
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 10 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3521
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: ADI-R

#4 Message par Lilas » dimanche 28 janvier 2018 à 14:53

Cardamome a écrit :Et ici, on comprend mieux la notion de spectre et le fameux mythe de l'autisme léger que serait un "asperger"...
http://m.huffingtonpost.fr/melanie-ouim ... _23045422/
Et au passage une petite remise à plat très intéressante sur l'autisme "de haut niveau". :bravo:
Lilas - TSA (AHN)

"Je suis sur la terre comme dans une planète étrangère où je serais tombé de celle que j’habitais" - Jean-Jacques Rousseau

Aline26
Habitué
Messages : 78
Enregistré le : lundi 14 novembre 2016 à 0:21

Re: ADI-R

#5 Message par Aline26 » dimanche 28 janvier 2018 à 14:59

Cardamome a écrit :L'appellation "Asperger" n'existe plus...
Oui je suis bien au courant de cela, j'ai bien dit qu'aujourd'hui ce terme n'existe plus officiellement, même si certains l'utilisent toujours pour s'identifier eux-mêmes, ayant reçu un diagnostic antérieur aux modifications du DSM5.

Ce que je voulais dire, c'est que même si le terme "asperger" n'existe plus officiellement, la notion de spectre, elle, existe toujours, et il y a des formes d'autisme qui sont plus subtiles à détecter que d'autres, peut-être pas parce que plus légères, mais parce que les difficultés éprouvées ne se voient juste pas au premier coup d’œil, même pour un spécialiste.

Je posais simplement une question, peut-être me suis-je mal exprimée mais merci pour vos réponses tout de même. :)
Syndrigast

Les personnes les plus difficiles à aimer sont celles qui en ont le plus besoin

TOC / Cyclothymie / TSA

Cardamome
Forcené
Messages : 803
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: ADI-R

#6 Message par Cardamome » dimanche 28 janvier 2018 à 17:47

Aline26 a écrit :
Cardamome a écrit :L'appellation "Asperger" n'existe plus...
Oui je suis bien au courant de cela, j'ai bien dit qu'aujourd'hui ce terme n'existe plus officiellement, même si certains l'utilisent toujours pour s'identifier eux-mêmes, ayant reçu un diagnostic antérieur aux modifications du DSM5.
Mon fils a reçu l'appellation "mixte", par le CRA du coin, diagnostic récent pourtant !
"TSA de type Asperger" la psychiatre me dit elle y tient c'est plus explicite selon elle...
Ce que je voulais dire, c'est que même si le terme "asperger" n'existe plus officiellement, la notion de spectre, elle, existe toujours, et il y a des formes d'autisme qui sont plus subtiles à détecter que d'autres, peut-être pas parce que plus légères, mais parce que les difficultés éprouvées ne se voient juste pas au premier coup d’œil, même pour un spécialiste.
Je dirai que la notion de "spectre" est apparue assez récemment dans le vocabulaire utilisé même si existant antérieurement dans la réalité !
Après... Est ce que le profil genre "asperger" est plus subtil à détecter... Je n'en sais rien.
(Hormis chez les femmes sous diagnostiquées, parce qu'elle compensent ou camouflent mieux, mais à quel prix...)
Quand on reprend les critères soit la triade soit la diade de signes... Ils sont très clairement présents chez mon fils. Aucune ambiguïté...
Aucun pro (non spécialisé en TSA) n'y avait songé pourtant.
Ça m'agace aussi quand j'entends des gens autour de fiston dire "TSA" c'est un peu fourre tout" et bien non. L'expression, mais aussi le combinaison des signes font que des profils très différents en apparence coexistent,mais ils ont tous en commun la fameuse diade!
(Tout comme ça m'agace de devoir presque justifier son diagnostic de TSA parce qu'il ne correspond pas à l'image erronée qu'en ont les gens! Quelle mère rêverait que son fils soit concerné par un TSA ??)
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA, en 2017.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Cardamome
Forcené
Messages : 803
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: ADI-R

#7 Message par Cardamome » dimanche 28 janvier 2018 à 17:59

Lilas a écrit :
Cardamome a écrit :Et ici, on comprend mieux la notion de spectre et le fameux mythe de l'autisme léger que serait un "asperger"...
http://m.huffingtonpost.fr/melanie-ouim ... _23045422/
Et au passage une petite remise à plat très intéressante sur l'autisme "de haut niveau". :bravo:
C'est aussi un des rares endroits où je lis:
"Le syndrome d'Asperger était un trouble autistique sans les altérations au niveau de la communication et sans retard dans le développement du langage."

Parce qu'il est tout à fait possible de sembler communiquer correctement avec un très bon vocabulaire... Alors qu'en fait la communication est altérée!
De même :
"Ainsi est née l'appellation de "haut niveau" pour faire référence aux autistes n'ayant pas de déficience intellectuelle, mais ayant les critères du trouble autistique"
Je croyais que le distingo se faisait surtout sur l'absence ou la présence de retard du langage pour différencier "Asperger" et "AHN"...
Mais ces distinctions n'ont plus lieu d'être ; en considérant le spectre, toute la palette de nuance est représentée...
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA, en 2017.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Avatar du membre
Faraday
Habitué
Messages : 65
Enregistré le : jeudi 19 janvier 2017 à 15:48
Localisation : Quelque part dans le nord-est de la France
Contact :

Re: ADI-R

#8 Message par Faraday » mercredi 31 janvier 2018 à 21:18

Bonsoir Aline 26,
Effectivement, aujourd'hui les tests reconnus au niveau international sont surtout l'ADOS et l'ADI car ils ont été validés avec un large échantillon de personnes et ils sont réplicables c'est à dire que s'ils sont reproduit on obtient les mêmes résultats. J'ai essayé de présenter les différents tests souvent utilisés en CRA sur mon site : http://comprendrelautisme.com/les-tests/
Dans l'ouvrage de Tony Attwood il me semble qu'il évoque la grille Gillberg and Gillberg qui serait effectivement présentée comme plus appropriée pour le diagnostic d'autisme sans déficience intellectuelle. Cependant je n'ai pas d'autres info au sujet de cette grille.
Quand aux différentes appellations de l'autisme on peut résumer comme suit :
- critères de diag de la CIM 10 = triade autistique (troubles des interactions sociales/troubles de la communication sociale/comportement répétitif et restreint) = différentes catégories d'autisme regroupées sous l’appellation Troubles Envahissants du Développement TED (autisme atypique, infantile, syndrome de Rett, d'Asperger...)
- critères de diag du DSM 5 = dyade autistique (troubles des interactions et de la communication sociale/comportement répétitif et restreint) = Troubles du Spectre de l'Autisme TSA (autisme avec ou sans déficience intellectuelle, avec ou sans trouble du langage...).
Le DSM 5 est plus récent que la CIM 10, cependant tous les professionnels (y compris en CRA) ne l'utilisent pas soit parce qu'ils ne sont pas encore formés, soit par conviction car ils pensent que les critères du DSM sont moins fiables que ceux de la CIM.
Pour répondre à votre question de savoir si un test dans la moyenne à l'ADI exclu d’emblée un diagnostic d'autisme, il me semble que non. En général en CRA ils font passer plusieurs tests + l'anamnèse (histoire de vie de la personne) et ils prennent en compte l'ensemble de ces éléments.
Diagnostiquée Asperger en 2017 dans un CRA
Comprendre l'autisme : un site d'information sur l'autisme
http://comprendrelautisme.com/

Répondre