[Étude] Femmes aspergers et abus sexuels transmise par AFFA

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Répondre
Message
Auteur
Bulledozer
Forcené
Messages : 1224
Enregistré le : vendredi 9 août 2013 à 20:05

[Étude] Femmes aspergers et abus sexuels transmise par AFFA

#1 Message par Bulledozer » mercredi 2 mai 2018 à 20:41

Nous ( AFFA) relayons un message du Dr G*, psychiatre sur Paris (compétent), concernant un questionnaire sur la sexualité des femmes autistes : je pense que cela pourrait vous intéresser, n'hésitez pas à répondre (les personnes non diagnostiquées peuvent également répondre).

"Je suis psychiatre à Paris et je m'occupe parmi tous mes patients d'une trentaine de jeunes femmes Asperger. Il s'avère quand je les interroge que la plupart d'entre elles ont vécu des expériences d'abus sexuel mais elles ne le savent pas toujours (notamment du fait de la difficulté à interpréter correctement les situations ambiguës). C'est un vrai problème qui nécessite sans doute des stratégies de prévention (notamment formation aux stratégies d'affirmation de soi à l'adolescence: quand et comment savoir dire non à un garçon). Mais je me suis rendu compte en consultant la littérature scientifique qu'il n'y a pas de données ni de statistiques concernant l'ampleur de ce problème; de ce fait j'ai mis au point un questionnaire anonyme pour pouvoir, si j'arrive à recueillir environ 200 questionnaires, à écrire un article pour alerter la communauté scientifique à ce sujet. Je me permets de vous demander conseil car je n'ai pour l'instant réussi qu'à obtenir très peu de réponses. Merci par avance pour votre aide pour m’aider à diffuser ce questionnaire sur les réseaux sociaux, ce problème de l'abus sur des personnes vulnérables me touche vraiment à cœur et j'aimerais contribuer à faire avancer les choses sur ce sujet.

Voici le lien vers le sondage (j’interroge globalement sur la sexualité, car un sondage qui ciblerait d’emblée la question des abus entraînerait un biais négatif avec peu de réponses). Le sondage est anonyme, il n’y a pas de recueil d’adresse IP, il a fait l’objet d’une déclaration CNIL et d’une demande d’avis au comité d’éthique"

https://fr.surveymonkey.com/r/MKYQ6SQ"

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3501
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: [Étude] Femmes aspergers et abus sexuels transmise par A

#2 Message par Lilas » jeudi 3 mai 2018 à 8:12

J'ai répondu.
Et j'ai trouvé ce questionnaire très bien fait, sans ambiguïté ni cas non prévu, et les questions sont précisément détaillées afin de ne pas avoir à s' en poser.
Lilas - TSA (AHN)

"Je suis sur la terre comme dans une planète étrangère où je serais tombé de celle que j’habitais" - Jean-Jacques Rousseau

Bulledozer
Forcené
Messages : 1224
Enregistré le : vendredi 9 août 2013 à 20:05

#3 Message par Bulledozer » jeudi 3 mai 2018 à 8:43

Merci pour vos retours ici et en privé, je pense qu'on est pas mal à se sentir concernées...
A en parler, c'est autre chose...
N'hésitez pas à le partager autour de vous si vous connaissez des lieux ou personnes susceptibles de pouvoir y répondre car le taux de réponse permettra une étude plus soutenue je pense par la suite.

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 3004
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: [Étude] Femmes aspergers et abus sexuels transmise par A

#4 Message par lulamae » jeudi 3 mai 2018 à 8:57

J'y ai répondu, en précisant que je n'avais qu'un pré-diagnostic neuro-psychologue. Merci pour ce test, @Bulledozer.
Diagnostic au C3RP (Sainte Anne) le 31/07/2019 : indication d'autisme de haut niveau.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4914
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: [Étude] Femmes aspergers et abus sexuels transmise par A

#5 Message par Manichéenne » jeudi 3 mai 2018 à 9:37

Lilas a écrit :J'ai répondu.
Et j'ai trouvé ce questionnaire très bien fait, sans ambiguïté ni cas non prévu, et les questions sont précisément détaillées afin de ne pas avoir à s' en poser.
Oui, globalement c'est vrai, mais je crois que j'aurai eu du mal à répondre il y a quelques années parce que certains concepts restent imprécis.
Comment on qualifie le harcèlement verbal ?
Si le harcèlement/la menace mène au "consentement" avant tout geste physique, en comprenant les énoncés au premier degré on n'est pas concerné.
Quand faut-il considérer qu'on n'est "pas capable" d'arrêter ce qui se passe ? A partir de quelle quantité d'alcool, en dessous de quel âge...
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 3420
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: [Étude] Femmes aspergers et abus sexuels transmise par A

#6 Message par hazufel » jeudi 3 mai 2018 à 9:55

Je l'ai trouvée bien faite également, ai juste été un peu contrariée que "trop ivre ou incapable d'arrêter ce qui se passait" soit sur une même proposition. La peur, mêlée à l'incompréhension, n'a rien à voir avec l'ivresse (enfin pour n'avoir jamais vécue cette dernière je n'en sais rien, mais j'imagine quand même.) :innocent:
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Bulledozer
Forcené
Messages : 1224
Enregistré le : vendredi 9 août 2013 à 20:05

Re: [Étude] Femmes aspergers et abus sexuels transmise par A

#7 Message par Bulledozer » jeudi 3 mai 2018 à 13:36

Oui je suis d'accord avec vous, j'ai du mal aussi à savoir détecter de la manipulation, du chantage, surtout avant l'adolescence en plus, là éduquer à l'adolescence c'est une chose mais avant? Et quand ce sont des proches à qui on fait confiance ?

Et personnellement à l'adolescence je n'aurais pas eu envie d'entendre parler de cela, ou je n'avais plus envie, comment savoir? encore faut-il aussi avoir déjà un diagnostic également... etc etc

L'anorexie aussi on en parle pas: boulimie, alcool, drogue... mais l'anorexie me semble centrale aussi chez les femmes aspergers abusées .. après bon, c'est une base de travail assez simple et claire quand même, l'objectif étant de pouvoir déclencher une étude plus large sur ces faits....

J'ai eu aussi un peu de mal avec certaines formulations pas totalement adaptées ou mêlant plusieurs choses effectivement mais bon c'est déjà quand même assez clair pour les objectifs de ce sondage...

Avatar du membre
Anahata
Forcené
Messages : 1386
Enregistré le : mercredi 26 juillet 2017 à 17:51

Re: [Étude] Femmes aspergers et abus sexuels transmise par A

#8 Message par Anahata » jeudi 3 mai 2018 à 15:08

Nous sommes nombreuses ?
:arrow: Diagnostiquée sur le Spectre de l'Autisme :shock: :D :? :cry: :innocent: :wink: :geek: :arrow:

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4304
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: [Étude] Femmes aspergers et abus sexuels transmise par A

#9 Message par misty » jeudi 3 mai 2018 à 15:14

Bulledozer a écrit :
Nous ( AFFA) relayons un message du Dr G*, psychiatre sur Paris (compétent), concernant un questionnaire sur la sexualité des femmes autistes : je pense que cela pourrait vous intéresser, n'hésitez pas à répondre (les personnes non diagnostiquées peuvent également répondre).

"Je suis psychiatre à Paris et je m'occupe parmi tous mes patients d'une trentaine de jeunes femmes Asperger. Il s'avère quand je les interroge que la plupart d'entre elles ont vécu des expériences d'abus sexuel mais elles ne le savent pas toujours (notamment du fait de la difficulté à interpréter correctement les situations ambiguës). C'est un vrai problème qui nécessite sans doute des stratégies de prévention (notamment formation aux stratégies d'affirmation de soi à l'adolescence: quand et comment savoir dire non à un garçon). Mais je me suis rendu compte en consultant la littérature scientifique qu'il n'y a pas de données ni de statistiques concernant l'ampleur de ce problème; de ce fait j'ai mis au point un questionnaire anonyme pour pouvoir, si j'arrive à recueillir environ 200 questionnaires, à écrire un article pour alerter la communauté scientifique à ce sujet. Je me permets de vous demander conseil car je n'ai pour l'instant réussi qu'à obtenir très peu de réponses. Merci par avance pour votre aide pour m’aider à diffuser ce questionnaire sur les réseaux sociaux, ce problème de l'abus sur des personnes vulnérables me touche vraiment à cœur et j'aimerais contribuer à faire avancer les choses sur ce sujet.

Voici le lien vers le sondage (j’interroge globalement sur la sexualité, car un sondage qui ciblerait d’emblée la question des abus entraînerait un biais négatif avec peu de réponses). Le sondage est anonyme, il n’y a pas de recueil d’adresse IP, il a fait l’objet d’une déclaration CNIL et d’une demande d’avis au comité d’éthique"

https://fr.surveymonkey.com/r/MKYQ6SQ"
Image
Merci à ce Mr, et merci à toi petit oiseau d'avoir partagé ça ici :wink:
hazufel a écrit : ai juste été un peu contrariée que "trop ivre ou incapable d'arrêter ce qui se passait" soit sur une même proposition. La peur, mêlée à l'incompréhension, n'a rien à voir avec l'ivresse (enfin pour n'avoir jamais vécue cette dernière je n'en sais rien, mais j'imagine quand même.) :innocent:
Je me trompe peut-être mais je pense que ce dont il parle c'est de l'état de sidération (dans le sens où le cerveau disjoncte pour pouvoir survivre au traumatisme enduré par le corps, en gros) qui facilite voire rend possibles les agressions sexuelles. Ca me semble assez proche de l'ivresse dans le sens où le cerveau affiche absent.
Manichéenne a écrit :Comment on qualifie le harcèlement verbal ?
Si le harcèlement/la menace mène au "consentement" avant tout geste physique, en comprenant les énoncés au premier degré on n'est pas concerné.
Quand faut-il considérer qu'on n'est "pas capable" d'arrêter ce qui se passe ? A partir de quelle quantité d'alcool, en dessous de quel âge...
Il est possible que l'étude vise à mesurer aussi la compréhension qu'on a de tous ces termes, et notre façon de qualifier ce qui nous est arrivé. Je trouve ça pertinent car l'évaluation des situations est rarement le fort des autistes (ceci expliquant probablement cela). :wink:
*Diag TSA*

“Some lose all mind and become soul, insane.
Some lose all soul and become mind, intellectual.
Some lose both and become accepted.”

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4914
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: [Étude] Femmes aspergers et abus sexuels transmise par A

#10 Message par Manichéenne » jeudi 3 mai 2018 à 15:46

misty a écrit :Je me trompe peut-être mais je pense que ce dont il parle c'est de l'état de sidération (dans le sens où le cerveau disjoncte pour pouvoir survivre au traumatisme enduré par le corps, en gros) qui facilite voire rend possibles les agressions sexuelles. Ca me semble assez proche de l'ivresse dans le sens où le cerveau affiche absent.
Je pense que c'est plus vaste que ça, ça peut être aussi une agression pendant le sommeil, après avoir pris des médicaments, etc. La formulation est vaste pour permettre de nombreux cas sans les énumérer tous.
Spoiler : perso : 
je pense que je n'étais pas "capable" de me défendre et que ça rentre dans le cadre de la question :
-quand j'avais 10 ans,
-quand, adulte, j'étais endormie,
-quand après une crise (meltdown) j'étais totalement apathique et vidée de toute énergie.
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10531
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: [Étude] Femmes aspergers et abus sexuels transmise par A

#11 Message par Lilette » jeudi 3 mai 2018 à 20:37

Si vous avez vécu l’une de ces expériences sexuelles non désirées, quelles ont été les conséquences pour vous dans les six mois qui ont suivi l’abus
Réponse possible :
tatouage(s) et/ou piercing(s)
:shock: :shock: :shock:

C'est quoi ce délire là ?
En quoi un tatouage ou un piercing peut-être lié à un abus sexuel ?
TSA.

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4914
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: [Étude] Femmes aspergers et abus sexuels transmise par A

#12 Message par Manichéenne » jeudi 3 mai 2018 à 22:14

Lilette a écrit :C'est quoi ce délire là ?
En quoi un tatouage ou un piercing peut-être lié à un abus sexuel ?
C'est pourtant le cas.
Une étude parmi d'autres : https://link.springer.com/article/10.1007/s007370050018
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Bulledozer
Forcené
Messages : 1224
Enregistré le : vendredi 9 août 2013 à 20:05

Re: [Étude] Femmes aspergers et abus sexuels transmise par A

#13 Message par Bulledozer » jeudi 3 mai 2018 à 22:52

Moi le " 6 mois" m'a gênée, je dois être longue à démarrer une descente aux enfers mais j'ai réagi en bombe à retardement.

Répondre