Autisme et répression aux USA

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
fred260571
Occasionnel
Messages : 23
Enregistré le : vendredi 7 août 2015 à 21:02
Localisation : Toulouse

Autisme et répression aux USA

#1 Message par fred260571 » mercredi 14 novembre 2018 à 23:29

Bonjour
Je voulais travailler aux USA, dans la Silicon Valley , et je suis tombé sur ça
campus speech codes :
https://quillette.com/2017/07/18/neurod ... ee-speech/
et c'est un succès merveilleux pour l'intégration des autistes (ironie / second degré)

"political science professor Will Moore: he had high-functioning autism, and was so tired of accidentally offending colleagues that he killed himself this April"

"Nerdy, eccentric, and awkward academics who would have been outspoken, hilarious, and joyful in the 1980s are now cautious, somber, and frightened."

"American universities are now dominated by progressive Leftists, registered Democrats, and social justice activists. They are hostile and discriminatory against [neurodiversity]"


Le professeur de science politique Will Moore -autiste de haut niveau- était si fatigué d'offenser accidentellement ses collègues qu'il s'est suicidé en Avril

Les universitaires ringards, excentriques et maladroits qui auraient été francs, hilarants et joyeux dans les années 1980 sont maintenant prudents, sombres et effrayés

Les universités américaines sont maintenant dominées par des partis de gauche progressistes, des démocrates encartés et des activistes de la justice sociale. Ils sont hostiles et discriminatoires envers [la neurodiversité]

En bonus Linux et plus de 100.000 projets open source ont adopté l'équivalent du "campus speech code" : le "Code of Conduct"
https://lulz.com/linux-devs-threaten-ki ... ersy-1252/

j'ai déjà lancé un thread sur ce sujet ici :
http://www.silicium.org/forum/viewtopic ... 50&t=43550

Avez-vous d'autres renseignements ?
A+
Fred

edit : traduction
Modifié en dernier par fred260571 le jeudi 15 novembre 2018 à 0:28, modifié 1 fois.
Pas encore diagnostiqué, mais je fais les démarches début 2019

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: autisme et répression aux USA

#2 Message par Benoit » jeudi 15 novembre 2018 à 0:26

La Silicon Valley est un coin très politisé, et contrairement à ce qu'on peut penser vu d'Europe une partie des autistes là bas seraient à droite du F.N. ici.
Bah ouais, être autiste ça autorise à être un gros bas du front de base et en plus on peut rien leur dire parce qu'ils sont autistes. :roll: Ils revendiquent ça très sérieusement.

Il faut faire bien attention à qui s'exprime, personnellement je trouve que les autistes très à droite du parti Républicain sont infréquentables, autistes ou non.
La Neurodiversité n'est pas leur propriété.

Exiger un minimum d'ouverture d'esprit de ces types (comme le font certaines de ces structures), je qualifierai ça d'autre chose que "discriminatoire".

Je suis persuadé que les personnes "outspoken, hilarious et joyful" ont tout à fait le droti de l'être encore. Tant que "outspoken" ne signifie pas "pense comme Donald Trump".
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

fred260571
Occasionnel
Messages : 23
Enregistré le : vendredi 7 août 2015 à 21:02
Localisation : Toulouse

Re: autisme et répression aux USA

#3 Message par fred260571 » jeudi 15 novembre 2018 à 0:50

Benoit a écrit :
jeudi 15 novembre 2018 à 0:26
Je suis persuadé que les personnes "outspoken, hilarious et joyful" ont tout à fait le droit de l'être encore. Tant que "outspoken" ne signifie pas "pense comme Donald Trump".
Avez-vous simplement lu le lien que j'ai mis ? je le remet au cas où
https://quillette.com/2017/07/18/neurod ... ee-speech/

"les personnes "outspoken, hilarious et joyful" ont tout à fait le droit de l'être encore"
sauf que il n'y en a plus

"Where are the neck beards ?"
Où sont les barbus ?
https://youtu.be/TVHcdgrqbHE?t=1215

Aux débuts de l'informatique la plupart des codeurs avaient la barbe comme Richard Stallman https://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Stallman
Pas encore diagnostiqué, mais je fais les démarches début 2019

fred260571
Occasionnel
Messages : 23
Enregistré le : vendredi 7 août 2015 à 21:02
Localisation : Toulouse

Re: autisme et répression aux USA

#4 Message par fred260571 » jeudi 15 novembre 2018 à 6:49

Benoit a écrit :
jeudi 15 novembre 2018 à 0:26
Tant que "outspoken" ne signifie pas "pense comme Donald Trump".
il y donc une "police de la pensée" dans les universités Américaines ?
1984 ?
Pas encore diagnostiqué, mais je fais les démarches début 2019

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2283
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: autisme et répression aux USA

#5 Message par olivierfh » jeudi 15 novembre 2018 à 9:02

fred260571 a écrit :
jeudi 15 novembre 2018 à 0:50
"Where are the neck beards ?"
En un seul mot: https://www.urbandictionary.com/define. ... =neckbeard
Talkative, self-important nerdy men (usually age 30 and up) who, through an inability to properly decode social cues, mistake others' strained tolerance of their blather for evidence of their own charm.
[...]
A socially inept individual. Smug/self-important for no reason, or shy unless with fellow Neckbeards. When spoken to, will quickly reveal extremely limited social experience. To a normal person they will be definitively near-autistic or aspy.
Spoiler : En français avec un peu d'aide de deepl.com : 
Hommes bavards et imbus d'eux-mêmes (généralement âgés d'au moins 30 ans) qui, par leur incapacité à décoder correctement les indices sociaux, confondent la tolérance contrainte des autres à l'égard de leur babillage avec les preuves de leur propre charme.
[...]
Un individu socialement incompétent. Prétentieux/imbu de lui-même sans raison, ou timide à moins d'être en compagnie d'autres neckbeards. Lorsqu'on lui parle, révèlera rapidement une expérience sociale extrêmement limitée. Pour une personne normale, ils seront indubitablement proches de l'autiste ou de l'aspie.
Alors si la Silicon Valley manque d'aspies, où va le monde? :)
Ma présentation - HQI (11/2016), TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, aucun diagnostic lancé.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: autisme et répression aux USA

#6 Message par Benoit » jeudi 15 novembre 2018 à 10:31

fred260571 a écrit :
jeudi 15 novembre 2018 à 6:49
il y donc une "police de la pensée" dans les universités Américaines ?
Ca existe en France aussi, mais ça n'a rien à voir avec une police de la pensée, ça s'appelle être responsable de ses opinions (politiques).

Les USA sont pour l'instant le seul pays développé dans ce monde où des neo-nazis peuvent se plaindre d'être discriminés par d'éventuels employeurs parce qu'ils sont néo-nazis.

Et oui, j'ai lu les papiers. Je ne vais pas absoudre ces structures de la chasse aux "agressions perçues" qui est effectivement une grosse dérive de la société américaine (qui devrait par ailleurs se rendre compte qu'il y a quelques trucs un peu plus urgent, comme par exemple le fait qu'il ne peut pas se passer 20 jours sans meurtre de masse). Mais quand ce sont des gros rétrogrades qui en parlent, bizarrement ils devraient regarder la poutre dans leur oeil et pas la paille dans celui du voisin.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

fred260571
Occasionnel
Messages : 23
Enregistré le : vendredi 7 août 2015 à 21:02
Localisation : Toulouse

Re: autisme et répression aux USA

#7 Message par fred260571 » jeudi 15 novembre 2018 à 19:27

Benoit a écrit :
jeudi 15 novembre 2018 à 10:31
fred260571 a écrit :
jeudi 15 novembre 2018 à 6:49
il y donc une "police de la pensée" dans les universités Américaines ?
Ca existe en France aussi, mais ça n'a rien à voir avec une police de la pensée, ça s'appelle être responsable de ses opinions (politiques).
Désolé chez moi la liberté de penser n'est pas à géométrie variable
Je conchie ce que fait Dieudonné , mais je veux qu'il puisse faire ses spectacles
Je précise qu'une partie de ma famille est Juive, et que je n'aime vraiment pas Dieudonné
Pas encore diagnostiqué, mais je fais les démarches début 2019

fred260571
Occasionnel
Messages : 23
Enregistré le : vendredi 7 août 2015 à 21:02
Localisation : Toulouse

Re: autisme et répression aux USA

#8 Message par fred260571 » jeudi 15 novembre 2018 à 19:55

olivierfh a écrit :
jeudi 15 novembre 2018 à 9:02
fred260571 a écrit :
jeudi 15 novembre 2018 à 0:50
"Where are the neck beards ?"
En un seul mot: https://www.urbandictionary.com/define. ... =neckbeard
Talkative, self-important nerdy men (usually age 30 and up) who, through an inability to properly decode social cues, mistake others' strained tolerance of their blather for evidence of their own charm.
[...]
A socially inept individual. Smug/self-important for no reason, or shy unless with fellow Neckbeards. When spoken to, will quickly reveal extremely limited social experience. To a normal person they will be definitively near-autistic or aspy.
Spoiler : En français avec un peu d'aide de deepl.com : 
Hommes bavards et imbus d'eux-mêmes (généralement âgés d'au moins 30 ans) qui, par leur incapacité à décoder correctement les indices sociaux, confondent la tolérance contrainte des autres à l'égard de leur babillage avec les preuves de leur propre charme.
[...]
Un individu socialement incompétent. Prétentieux/imbu de lui-même sans raison, ou timide à moins d'être en compagnie d'autres neckbeards. Lorsqu'on lui parle, révèlera rapidement une expérience sociale extrêmement limitée. Pour une personne normale, ils seront indubitablement proches de l'autiste ou de l'aspie.
Alors si la Silicon Valley manque d'aspies, où va le monde? :)
La définition que vous employez ne correspond pas à la définition employée par les informaticiens
Richard Stallman est un barbu et en plus il est dans le camps du bien
"En avril 2017, il apporte son soutien au candidat Jean-Luc Mélenchon pour l’élection présidentielle française de 2017"
https://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Stallman
Alors si la Silicon Valley manque d'aspies, où va le monde? :)
voila où va le monde :
Le désenchantement du logiciel
https://blog.romainfallet.fr/desenchantement-logiciel/
Pas encore diagnostiqué, mais je fais les démarches début 2019

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26004
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: autisme et répression aux USA

#9 Message par freeshost » jeudi 15 novembre 2018 à 20:37

Heyn ? J'ai entendu "RMS". Ça parle de logiciels libres ici ? :mrgreen: Silly cone ?
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: autisme et répression aux USA

#10 Message par Benoit » jeudi 15 novembre 2018 à 22:40

A part chez P.K. Dick (Minority Report), il n'y a pas vraiment d'attaque à la liberté de penser, ni chez les libéraux Californien ni ailleurs.

La liberté de penser n'absout pas des conséquences liée à leur expression, ni n'autorise à ignorer autrui, y compris si on est autiste.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

fred260571
Occasionnel
Messages : 23
Enregistré le : vendredi 7 août 2015 à 21:02
Localisation : Toulouse

Re: autisme et répression aux USA

#11 Message par fred260571 » vendredi 16 novembre 2018 à 6:43

Benoit a écrit :
jeudi 15 novembre 2018 à 22:40
La liberté de penser n'absout pas des conséquences liée à leur expression, ni n'autorise à ignorer autrui, y compris si on est autiste.
Tout à fait d'accord :kiss:
J'ajouterais aussi que le Maccarthysme est une mauvaise chose contre les gauchistes ... et aussi contre les droitistes, je pense :mrgreen:
Pas encore diagnostiqué, mais je fais les démarches début 2019

fred260571
Occasionnel
Messages : 23
Enregistré le : vendredi 7 août 2015 à 21:02
Localisation : Toulouse

Re: autisme et répression aux USA

#12 Message par fred260571 » vendredi 16 novembre 2018 à 6:48

freeshost a écrit :
jeudi 15 novembre 2018 à 20:37
Heyn ? J'ai entendu "RMS". Ça parle de logiciels libres ici ? :mrgreen: Silly cone ?
Correct
"Linux Sucks. Forever." :hotcry: :hotcry: :hotcry:
https://youtu.be/TVHcdgrqbHE
Pas encore diagnostiqué, mais je fais les démarches début 2019

Avatar du membre
Controleur
Passionné
Messages : 312
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Re: autisme et répression aux USA

#13 Message par Controleur » vendredi 16 novembre 2018 à 7:05

Ca ne m'étonne pas ce qui se passe à la sillicone valley. Avoir une couleur politique indiquant une certaine ouverture d'esprit ou se déclarer progressiste n'a jamais empêché ces mêmes personnes de faire preuve de discriminations qui ne sont tout simplement pas jugés suffisament oppressantes.

Il existe une certaine forme de police de pensée surtout si vous êtes comme noam chonwnsky critique.

La neurodiversité n'est la propriété de personne et en France, bah c'est carrément un autre contexte .
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la médecine chinoise.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: autisme et répression aux USA

#14 Message par Benoit » vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

En l'occurence, ce sont plutôt des "conservateurs" (à plusieurs niveaux) que des progressistes (dans la définition américaine) dont on parle.

Mais ouais, la Silicon Valley n'est pas la panacée, il faudrait que je retrouve l'excellent dossier du "1" de l'an dernier dans mes cartons.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

fred260571
Occasionnel
Messages : 23
Enregistré le : vendredi 7 août 2015 à 21:02
Localisation : Toulouse

Re: autisme et répression aux USA

#15 Message par fred260571 » lundi 19 novembre 2018 à 8:05

Benoit a écrit :
vendredi 16 novembre 2018 à 10:26
En l'occurence, ce sont plutôt des "conservateurs" (à plusieurs niveaux) que des progressistes (dans la définition américaine) dont on parle.

Mais ouais, la Silicon Valley n'est pas la panacée, il faudrait que je retrouve l'excellent dossier du "1" de l'an dernier dans mes cartons.
Merci de m'avoir indiqué ce journal
A priori c’est le numéro 192, je viens de le commander chez mon buraliste
https://le1hebdo.fr/journal/numero/192
Pas encore diagnostiqué, mais je fais les démarches début 2019

Répondre