Est-ce qu’un sous-type d’autisme serait une allergie du cerveau ?

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
Asmø Dæ
Nouveau
Messages : 6
Enregistré le : lundi 16 décembre 2019 à 0:53

Re: Est-ce qu’un sous-type d’autisme serait une allergie du cerveau ?

#16 Message par Asmø Dæ » lundi 16 décembre 2019 à 0:54

Je tombe sur le sujet un peu en retard :)

Voici une étude complète qui en parle :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6696098/

et http://mastcellmaster.com/documents/201 ... h-2016.pdf :)

Et ici :D http://www.mastcelldisease.com/mast-cel ... n-allergy/


Modération (Tugdual) : Fusion manuelle de trois messages consécutifs.
Diagnostic médical de trouble du spectre de l'autisme sans déficit intellectuel ni altération du langage.

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4423
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Est-ce qu’un sous-type d’autisme serait une allergie du cerveau ?

#17 Message par hazufel » lundi 16 décembre 2019 à 5:17

Bonjour et bienvenue Asmø Dae, pourrais-tu mettre à jour ta signature conformément à la charte ?
Spoiler : 
Charte point 1.2. Soyez également clairs, indiquez votre statut dans la signature : diagnostiqué (uniquement dans le cas d'un diagnostic médical confirmé par un médecin), non diagnostiqué, en cours, parent, etc... Une certitude personnelle n'est pas un diagnostic et n'a pas de validité scientifique, nous demandons donc d'éviter la formulation d'autodiagnostic.
Une présentation dans le sous forum dédié serait la bienvenue.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger, dyspraxiques, dysgraphiques, dysexécutifs.

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 4223
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: Est-ce qu’un sous-type d’autisme serait une allergie du cerveau ?

#18 Message par WinstonWolfe » lundi 16 décembre 2019 à 7:36

Asmø Dæ a écrit :
lundi 16 décembre 2019 à 0:54
Je tombe sur le sujet un peu en retard :)

Voici une étude complète qui en parle :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6696098/
Pour info, cette théorie n'est défendue que par le professeur Theoarides, qui est garni de conflits d'intérêts (il est détenteur de brevets sur un médicament agissant sur l'action des mastocytes, et il essaye par le biais de cette étude de s'ouvrir le marché de l'autisme). Je n'ai pas trouvé d'autres études qui reprennent cette théorie. Ce qui est quand même un signe, vu la profusion de théories qui existent actuellement sur les causes et le fonctionnement de l'autisme. Attendons que d'autres équipes de recherche se penchent sur cette théorie pour se faire une opinion, parce que, pour l'instant, ça pue...

Sa page vantant l'effet de son médicament sur l'autisme est répugnante, à mon goût. En plus, on en parle chez AutismOne, qui est une association américaine de parents d'autistes qui défend les causes environnementales de l'autisme et notamment fait preuve d'activisme anti-vaccins.
(Diagnostiqué autiste en 2013, à 40 ans)

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2912
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Est-ce qu’un sous-type d’autisme serait une allergie du cerveau ?

#19 Message par olivierfh » lundi 16 décembre 2019 à 7:39

olivierfh a écrit :
mardi 22 janvier 2019 à 11:37
Par contre sur mastocytes et autisme, tout semble provenir du Dr Theoharides et de son supplément alimentaire à la lutéoline "NeuroProtek", ce qui est mauvais signe quant au sérieux de cet axe de recherche.
Sur les 3 messages ci-dessus donnant chacun un lien, les 2 premiers l'ont pour auteur et le 3e dit surtout de lire son article de 2013 et une vidéo par lui. N'y a-t-il personne d'autre à tester cet axe de recherche?
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, les 2 cadets en début de parcours de diagnostic.

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 4223
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: Est-ce qu’un sous-type d’autisme serait une allergie du cerveau ?

#20 Message par WinstonWolfe » lundi 16 décembre 2019 à 8:56

olivierfh a écrit :
lundi 16 décembre 2019 à 7:39
N'y a-t-il personne d'autre à tester cet axe de recherche?
Il semblerait que non. Il y a quelques études sur le lien entre allergies et autisme, mais aucune n'a semblé déboucher sur des travaux poursuivis. Il y a eu quelques remarques sur une possible prévalence plus forte des allergiques chez les TSA, mais même cela a été contredit plus tard, il me semble.
(Diagnostiqué autiste en 2013, à 40 ans)

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.

Avatar du membre
Asmø Dæ
Nouveau
Messages : 6
Enregistré le : lundi 16 décembre 2019 à 0:53

Re: Est-ce qu’un sous-type d’autisme serait une allergie du cerveau ?

#21 Message par Asmø Dæ » lundi 16 décembre 2019 à 11:01

Voilà j'ai mis à jour la signature :)

Merci pour l'information sur le médecin en question, j'ignorais ! Je rebondis néanmoins sur cette remarque, il me semblait justement qu'il attestait durant sa vidéo "que personne ne s’intéressait à leurs recherches parcequ'ils n'avaient pas de médicament à vendre pour "guérir" les troubles" remarque - n'étant pas plus informé que ceci là dessus, je peux me tromper ^^ Je réagis sur le sujet surtout parcequ'on m'a moi même récemment diagnostiqué un trouble des mastocytes et que mon médecin m'en a beaucoup parlé, bien que mon témoignage soit bien entendu individuel et ne concerne que mon cas, je peux attester l'aggravation de mes hypersensibilités à différents niveaux : Principalement vis à vis des lumières et des sons (et/ou vibrations), qui m'étaient par le passé invalidants dans certains contextes précis ... Mais qui me sont devenus carrément handicapants dans mon quotidien avec l'apparition du SAMA.

Vis à vis des troubles des Mastocytes (au delà de l'autisme donc) et d'un point de vue médical strict : Au jour d'aujourd'hui nous n'avons rien pour enrayer complètement l'effet de la dégranulation des mastocytes déclenchés par des mastocytoses (SAMA ect) - On prescrit aux patients des anti-histaminiques qui sont eux des médicaments extrêmement légers. Justement dans ce cadre, il y a eu quelques études (par exemple https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5534955/),

je suis aussi tombé là dessus mais je ne sais pas ce que çà vaut :)
https://www.focusforhealth.org/autism-a ... stem-full/
https://epiphanyasd.blogspot.com/2013/0 ... ucing.html

Bref j'aime la compilation d'informations en vrac d'un pur point de vue didactique - cela permet d'autant plus de trier le vrai du faux ^^
Diagnostic médical de trouble du spectre de l'autisme sans déficit intellectuel ni altération du langage.

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 4223
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: Est-ce qu’un sous-type d’autisme serait une allergie du cerveau ?

#22 Message par WinstonWolfe » lundi 16 décembre 2019 à 11:23

Asmø Dæ a écrit :
lundi 16 décembre 2019 à 11:01
Voilà j'ai mis à jour la signature
En fait, on demande une signature conforme à la charte, qui précise ton statut quant à l'autisme et au diagnostic.

Pour le reste, des études, il y en a... Ceci dit, tant qu'un fait n'est pas rentré dans le consensus scientifique, et largement accepté par la communauté scientifique, il vaut mieux se tenir à l'écart et prendre des pincettes. Pour résumer, il n'y a pas de résultats probants et largement acceptés sur des liens entre les mécanismes allergiques et la survenue de l'autisme. Et ce sujet dérive très facilement sur le le lien entre autisme et vaccination, qui, lui, est unanimement rejeté par la communauté scientifique (et appartient désormais à la catégorie des arnaques). Donc, méfiance.
(Diagnostiqué autiste en 2013, à 40 ans)

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.

Avatar du membre
Asmø Dæ
Nouveau
Messages : 6
Enregistré le : lundi 16 décembre 2019 à 0:53

Re: Est-ce qu’un sous-type d’autisme serait une allergie du cerveau ?

#23 Message par Asmø Dæ » lundi 16 décembre 2019 à 11:59

Oui, désolé, je l'avais bien changée mais la modification ne s'était pas appliquée du fait du nombre de caractères atteints :) Je n'avais pas remarqué !
Diagnostic médical de trouble du spectre de l'autisme sans déficit intellectuel ni altération du langage.

Avatar du membre
Asmø Dæ
Nouveau
Messages : 6
Enregistré le : lundi 16 décembre 2019 à 0:53

Re: Est-ce qu’un sous-type d’autisme serait une allergie du cerveau ?

#24 Message par Asmø Dæ » lundi 16 décembre 2019 à 12:05

WinstonWolfe a écrit :
lundi 16 décembre 2019 à 11:23
Pour le reste, des études, il y en a... Ceci dit, tant qu'un fait n'est pas rentré dans le consensus scientifique, et largement accepté par la communauté scientifique, il vaut mieux se tenir à l'écart et prendre des pincettes. Pour résumer, il n'y a pas de résultats probants et largement acceptés sur des liens entre les mécanismes allergiques et la survenue de l'autisme. Et ce sujet dérive très facilement sur le le lien entre autisme et vaccination, qui, lui, est unanimement rejeté par la communauté scientifique (et appartient désormais à la catégorie des arnaques). Donc, méfiance.
Ah, oui méfiance, bien sur ! C'est, comme je l'ai dis, par pur intérêt didactique et différentiel que je m’intéresse à tout cela :)

Il me semble néanmoins que, justement, les troubles mastocytaires n'étant pas des allergies à proprement dit - mais une simulation allergique au delà des premières théories entre allergie et autisme : ce sont plus les symptomatologies similaires à celles des TSA (du moins de certains individus, à savoir principalement : les hypersensibilités et la manière dont celles ci se manifestent) qui intéressent la recherche :)
Diagnostic médical de trouble du spectre de l'autisme sans déficit intellectuel ni altération du langage.

Répondre