"Autistes" ou "personnes avec autisme"

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
omega
Forcené
Messages : 1669
Enregistré le : lundi 18 janvier 2010 à 17:22

Re: "Autistes" ou "personnes avec autisme"

#16 Message par omega » jeudi 19 janvier 2012 à 15:21

Mizton a écrit :Mais vas parler de manière naturelle de "personnes en situation de handicap" dés que tu veux parler de quelqu'un en fauteuil (ou d'aveugle).
Je n'entre même pas là dans tout l'aspect "politiquement correct" (avec "non-voyant" ou mal-voyant" pour aveugle, "malentendant" pour sourd etc. "homme de petite taille" pour les nains etc...) parce que bon, ça c'est contestable mais aussi compréhensible (notamment pour les gens atteints de nanisme...même si bon, quand déjà la condition s'appelle "nanisme"... je vois pas trop quel autre terme que "nain" pourrait en découler... bref)
Ben ouais, mais le pire à cause de ces termes à la noix, c'est qu'autiste, aveugle, transsexuel, noir ou nain, ça va devenir une insulte, au lieu de désigner une simple caractéristique.
Et finalement, c'est encore plus dégradant qu'avant d'être autiste ou sourd.

[ironie ON] C'est sûr, mieux vaut être une "personne en situation de handicap social" (ou auditif): personne sait ce que c'est, au moins les cons mettront plus de temps à comprendre qu'ils ont affaire à un autiste ou à un sourd. :mryellow:
[ironie ON ... ah merde, le OFF ça marche pas :mrgreen: ]
«Nous sommes tous des farceurs: nous survivons à nos problèmes.» (Cioran)

Avatar du membre
Mizton
Forcené
Messages : 909
Enregistré le : vendredi 13 janvier 2012 à 14:18
Localisation : Nantes

Re: "Autistes" ou "personnes avec autisme"

#17 Message par Mizton » jeudi 19 janvier 2012 à 16:17

Oui c'est vrai :/ Vive la réappropriation des "insultes", ça va finir comme ça je sens.. (exemple des gays qui s'auto-proclament "pédés" ou des noirs (enfin surtout aux us) "négros"....)

Neuro-atypique j'aime bien n'empêche, parce que ça dit tout sans rien dire finalement. ça veut juste dire "je suis différent", "pas typique", ya pas de notion de norme ni de handicap (vu que tous les NAT ne sont pas / ne se sentent pas "en situation de handicap"). Muarf. "Je suis moi" comme définition c'est déjà pas mal en fin de compte.
Compagnon NPTT (neuro-pas-très-typique) d'aspicot :)
Et Annihilator assumé :p

Répondre