Si proportion hommes/femmes aspies 3:1 ou 4:1, quelles conséquences sur les relations moyennes entre les deux groupes ?

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1263
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Si proportion hommes/femmes aspies 3:1 ou 4:1, quelles conséquences sur les relations moyennes entre les deux groupe

#31 Message par Siobhan » samedi 1 juin 2019 à 12:20

Lilette a écrit :
samedi 1 juin 2019 à 11:47
Siobhan a écrit :
lundi 20 mai 2019 à 18:12
Je dis ça en rappelant que le viol est une arme de guerre. Et en rappelant aussi qu'il n'y a quasiment pas de terme pour parler clairement des agressions d'ordre sexuelle "typiques" d'une femme envers un homme, ou d'une femme envers une femme.
Je ne comprends pas.
Une agression sexuelle est une agression sexuelle, quel que soit le sexe de l'agresseur et de l'agressé.
(...)
Tout à fait d'accord.


Lilette a écrit :
samedi 1 juin 2019 à 11:47
Siobhan a écrit :
lundi 20 mai 2019 à 18:12
Je dis ça en rappelant que le viol est une arme de guerre. Et en rappelant aussi qu'il n'y a quasiment pas de terme pour parler clairement des agressions d'ordre sexuelle "typiques" d'une femme envers un homme, ou d'une femme envers une femme.
(...)
Pourquoi y aurait-il besoin d'un nouveau terme?
(...)
Je pense par exemple au fait que le mot "viol" est dans la justice française lié à un acte de pénétration physique criminel. Or, avec cette grille d'analyse là, une femme qui abuserait sexuellement d'un homme via un rapport sexuel forcé, ne commettrait pas un acte de pénétration, et donc pas un "viol".
Même s'il y a des extensions juridiques, je pense que le terme de viol est mal adapté pour décrire ce genre de situation.

Pour décrire ce genre de situation, je pense qu'un mot comme "manducation" serait plus adapté, et peut-être plus général (Ça serait une nouvelle utilisation du mot donc. La manducation, l'image n'est pas belle, étant l'"Ensemble des actions mécaniques qui constituent l'acte de manger et préparent la digestion des aliments.")
Lilette a écrit :
samedi 1 juin 2019 à 11:47
Siobhan a écrit :
lundi 20 mai 2019 à 18:12
Je dis ça en rappelant que le viol est une arme de guerre. Et en rappelant aussi qu'il n'y a quasiment pas de terme pour parler clairement des agressions d'ordre sexuelle "typiques" d'une femme envers un homme, ou d'une femme envers une femme.
(...)
Et c'est quoi une agression sexuelle typique?
Ici, dans le domaine féminin, en voulant parler de choses typiques dans le domaine sexuel, j'avoue que le mot "agression" n'est probablement pas approprié.
J'avoue avoir envie de retirer cette dernière phrase, navré.

Encore et encore je me retrouve à trop baser mon opinion sur les images feminines les plus souvent mises en avant culturellement, mea culpa...
(ex-MudBloodKnowItAll)

Homme avec autisme, autisme diagnostiqué officiellement par un psychiatre en libéral

~"Tu as craché dans mon Yop, donc tu ne peux pas être autiste.~"
Proverbe post-moderne

Lilette
Forcené
Messages : 10313
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Si proportion hommes/femmes aspies 3:1 ou 4:1, quelles conséquences sur les relations moyennes entre les deux groupe

#32 Message par Lilette » samedi 1 juin 2019 à 14:08

Je n'ai toujours pas compris ce qu'est une agression sexuelle typique.
Et je ne vois pas le rapport entre viol & "manducation".
TSA.

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1263
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Si proportion hommes/femmes aspies 3:1 ou 4:1, quelles conséquences sur les relations moyennes entre les deux groupe

#33 Message par Siobhan » samedi 1 juin 2019 à 15:43

"typique" pour "la/les plus courantes"
Lilette a écrit :
samedi 1 juin 2019 à 14:08
(...)
Et je ne vois pas le rapport entre viol & "manducation".
Je trouve que la notion de viol est bien trop centrée sur une comparaison avec une blessure au couteau, alors que ce qui est en jeu dans les agressions sexuelles physiques va je trouve bien au delà d'un préjudice physique lié à un acte criminel particulier qui serait la pénétration sexuelle non consentie.

Et donc manducation, c'est pour comparer l'agression sexuelle physique comme une interaction physique proche d'une morsure, et qui ne laisse pas forcément de marques extérieures, ou de marques extérieures durables.
(ex-MudBloodKnowItAll)

Homme avec autisme, autisme diagnostiqué officiellement par un psychiatre en libéral

~"Tu as craché dans mon Yop, donc tu ne peux pas être autiste.~"
Proverbe post-moderne

Avatar du membre
Grisha
Adepte
Messages : 278
Enregistré le : lundi 13 août 2018 à 19:10
Localisation : Lyon

Re: Si proportion hommes/femmes aspies 3:1 ou 4:1, quelles conséquences sur les relations moyennes entre les deux groupe

#34 Message par Grisha » samedi 1 juin 2019 à 18:23

Siobhan a écrit :
samedi 1 juin 2019 à 12:20
Je pense par exemple au fait que le mot "viol" est dans la justice française lié à un acte de pénétration physique criminel. Or, avec cette grille d'analyse là, une femme qui abuserait sexuellement d'un homme via un rapport sexuel forcé, ne commettrait pas un acte de pénétration, et donc pas un "viol".
Voir ceci, au troisième paragraphe : https://fr.wikipedia.org/wiki/Viol_des_ ... n_générale.
Pas de diagnostic.
25/03 : entretien d’anamnèse.
10/05 : évaluation de l’efficience intellectuelle.
27/05 : restitution du bilan psy → H. P. I. et « ensemble d’éléments indiquant la présence associée d’un possible T. S. A. ».

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1263
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Si proportion hommes/femmes aspies 3:1 ou 4:1, quelles conséquences sur les relations moyennes entre les deux groupe

#35 Message par Siobhan » dimanche 2 juin 2019 à 15:07

Grisha a écrit :
samedi 1 juin 2019 à 18:23
Siobhan a écrit :
samedi 1 juin 2019 à 12:20
Je pense par exemple au fait que le mot "viol" est dans la justice française lié à un acte de pénétration physique criminel. Or, avec cette grille d'analyse là, une femme qui abuserait sexuellement d'un homme via un rapport sexuel forcé, ne commettrait pas un acte de pénétration, et donc pas un "viol".
Voir ceci, au troisième paragraphe : https://fr.wikipedia.org/wiki/Viol_des_ ... n_générale.
Merci beaucoup pour la référence, je trouve cette page wikipedia très intéressante, notemment par les statistiques qui y sont exposé.
(ex-MudBloodKnowItAll)

Homme avec autisme, autisme diagnostiqué officiellement par un psychiatre en libéral

~"Tu as craché dans mon Yop, donc tu ne peux pas être autiste.~"
Proverbe post-moderne

Répondre