La marijuana comme traitement pour l'autisme?

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

Re: La marijuana comme traitement pour l'autisme?

#16 Message par bernard » vendredi 18 décembre 2009 à 14:06

Jonquille57 a écrit :J'espère vraiment de tout cœur qu'on n'en arrivera jamais à proposer de la drogue à des ados envahis par l'angoisse.... :roll: Guérir un mal par un autre mal ( et quel mal ... :evil: ) , je trouve cela irresponsable... :|
Je rappelle pour les non-anglophones que pour les médocs aux USA on utilise le terme de "drug".
Si je prends le cas du Risperdal, dont la molécule artificielle (4-[2-[4-(6-fluorobenzo[d]isoxazol-3-yl)-1-pipéridyl]éthyl]-3-méthyl-2,6-diazabicyclo[4.4.0]déca-1,3-dién-5-one), ou Risperidone, vient bloquer les cellules réceptrices dans le cerveau pour la Sérotonine et la Dopamine, et limitent ainsi la transmission de certains influx nerveux, mais qui dans certains cas d'utilisation conduit au décès du patient, ou si je prends le cas de la Marie-Jeanne, dont la molécule naturelle, en interaction dans le cerveau, provoque des effets semblables (modulation de la Dopamine par le système endocannabinoique, ciblé par les phytocannabinoides du cannabis), et en cas d'abus, conduit aux mêmes risques, quel est celui qu'on appelle drogue et quel est celui qui est plus dangereux que l'autre ?

Lire les risques du Risperdal par le laboratoire Janssen qui le fabrique :
http://www.risperdal.com/risperdal/
Risperdal et Autisme :
http://www.risperdal.com/risperdal/faqs ... order.html
Sur cette dernière page, le labo explique bien que son médoc ne traite en aucun cas l'autisme, mais bien l'irritabilité qui peut en découler.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
Tin
Occasionnel
Messages : 10
Enregistré le : samedi 14 novembre 2009 à 23:19

Re: La marijuana comme traitement pour l'autisme?

#17 Message par Tin » vendredi 18 décembre 2009 à 16:43

Jonquille57 a écrit :
Tin a écrit : Il s'agit de distinguer l'usage médical et l'usage toxicomaniaque.
La frontière n'est-elle pas trop facilement franchissable ? J'imagine un ado en souffrance qui sait qu'il prend des médicaments dans lesquels il y a de la marijuana.... et le jour où on lui propose de la drogue... Je ne suis pas certaine qu'il ne franchira pas un peu trop facilement la frontière. Et les conséquences sont trop graves pour prendre le risque. Enfin, avis perso, comme dirait quelqu'un d'ici... :wink:
C'est effectivement un risque.
Mais c'est un risque absolument similaire à l'emploi de benzodiazépines (Valium dans le cas du témoignage que j'ai cité) dont le potentiel addictif est bien connu et supérieur à celui du chanvre. L'ado qui a ressenti des bienfaits lors d'un usage précoce de benzodiazépines, le jour où on lui propose d'autres médicaments pas forcément adaptés à l'autisme (neuroleptiques forts notamment), risque de les accepter trop facilement et de se mettre ainsi en position de ne plus pouvoir les refuser (car ils auront fait disparaître des symptômes autistiques confondus avec des symptômes délirants).

Le seul moyen de réduire ces risques passe par l'abolition de la distinction très artificielle entre “drogues” et “médicaments” et de fournir des informations claires sur chaque famille de ces psychotropes.
Reconnu aspie par une majorité d'aspie. Procédures d'évaluation et de diagnostic en cours. Membre d'Atoute (forum médical généraliste avec quelques specialités)

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

Re: La marijuana comme traitement pour l'autisme?

#18 Message par bernard » vendredi 18 décembre 2009 à 17:50

Tin a écrit :Le seul moyen de réduire ces risques passe par l'abolition de la distinction très artificielle entre “drogues” et “médicaments” et de fournir des informations claires sur chaque famille de ces psychotropes.
C'est effectivement en France, un problème, cette distinction.
Beaucoup pense que le terme médicament veut dire soigner et que le terme drogue veut dire danger. Il suffit pourtant de comprendre que les médicaments sont des drogues au sens général du terme.
Dans l'exemple que je citais plus haut, la molécule artificielle produite par un labo fait moins peur que son équivalent naturelle extrait du chanvre.
Dans d'autres exemples, c'est exactement la même molécule qui ne fait pas peur quand elle porte un nom de médicament, mais qui fait peur quand elle provient d'une plante.
Ce qui est bizarre, car en général, on trouve que c'est toujours mieux quand c'est naturel plutôt que chimique.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19392
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: La marijuana comme traitement pour l'autisme?

#19 Message par Jean » vendredi 18 décembre 2009 à 18:42

extrait du chat du Monde sur le sujet
JP : Quel est la position actuelle de la communauté scientifique concernant l'utilisation thérapeutique du cannabis (pour, contre, pas de consensus ou besoin d'études complémentaires) ?

"Il n'y a pas de consensus. Et la raison, me semble-t-il, en est que la question du cannabis thérapeutique reste une question très polémique. Entre ceux qui sont scandalisés qu'on ne puisse pas avoir accès à un médicament aussi efficace, et ceux qui sont persuadés que le cannabis thérapeutique est le faux nez du cannabis récréatif, il ne peut pas y avoir de consensus. Le fossé est trop large. Et pourtant, si l'on veut que le cannabis thérapeutique occupe sa place, rien que sa place mais toute sa place, dans l'arsenal thérapeutique, il faudra bien qu'on aboutisse à un consensus.

Il faut savoir qu'en médecine, qui est une activité qui se situe entre science et art, les consensus changent. Pas tous, peut-être, mais beaucoup. Par exemple il y a encore quelques années, les médecins français étaient très réticents à prescrire de la morphine dans les douleurs intenses. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Donc les consensus changent, et on a tout intérêt à ce que la question des propriétés ou des utilisations thérapeutiques du cannabis soit posée de manière un peu moins passionnelle et un peu plus sereine."
père d'une fille SA de 35 ans

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

Re: La marijuana comme traitement pour l'autisme?

#20 Message par maho » vendredi 18 décembre 2009 à 22:46

Le Ritaline ou Concerta est egalement une drogue (dans les termes francaise du mot drogue) en etant une amphetemine de synthese, ce qui s'apellait dans ma tendre jeunesse de 68arde, "amphets", "speed" ou "uppers" pourtant on les prescrit, et a mon avis perso est la seule medoc (drogue?) qui a eu une action benefique sur Loic.
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19392
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: La marijuana comme traitement pour l'autisme?

#21 Message par Jean » lundi 5 septembre 2011 à 21:14

Conséquences des cannabinoïdes et de la perturbation du système monoaminergique dans un modèle murin de troubles du spectre autistique.
http://autisme-info.blogspot.com/2011/0 ... d-and.html
Nous avons constaté que les souris BTBR présentaient une amélioration des comportements spontanés de motricité de base dans le test SWR et une réduction du profil dépressogène.
Ces réponses semblent être renforcées par le cannabinoïde prototypique, Δ (9)-THC.
Votre conclusion ?
père d'une fille SA de 35 ans

Avatar du membre
Luna
Forcené
Messages : 4509
Enregistré le : vendredi 17 octobre 2008 à 21:39
Localisation : Dijon
Contact :

Re: La marijuana comme traitement pour l'autisme?

#22 Message par Luna » lundi 5 septembre 2011 à 21:20

Conclusions ? Ben si quelqu'un peut me fournir de la beuh, je vous fais des "spaces cookies", on va tester tout ça, te rendre les résultats de notre expérience in vivo et tout le monde se marrera, même devant les stupides pubs du groupe AMA :mrgreen: :mrgreen:
Luna TMG
http://www.flickr.com/photos/lunatmg/?details=1 / détails
https://www.flickr.com/photos/lunatmg// vue d'ensemble
"Dans la photographie, il y a une réalité si subtile qu'elle devient plus vraie que la réalité" - Alfred Stieglitz

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19392
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: La marijuana comme traitement pour l'autisme?

#23 Message par Jean » lundi 5 septembre 2011 à 21:26

Bonne réponse :bravo:
père d'une fille SA de 35 ans

Avatar du membre
Luna
Forcené
Messages : 4509
Enregistré le : vendredi 17 octobre 2008 à 21:39
Localisation : Dijon
Contact :

Re: La marijuana comme traitement pour l'autisme?

#24 Message par Luna » lundi 5 septembre 2011 à 21:30

Je me porte volontaire pour faire un essai :bravo:
Je servirai de cobaye pour le bien de l'humanité 8) .
Quelqu'un d'autre est tenté ? Allez, levez le doigt, ne faites pas votre timide !
Luna TMG
http://www.flickr.com/photos/lunatmg/?details=1 / détails
https://www.flickr.com/photos/lunatmg// vue d'ensemble
"Dans la photographie, il y a une réalité si subtile qu'elle devient plus vraie que la réalité" - Alfred Stieglitz

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19392
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: La marijuana comme traitement pour l'autisme?

#25 Message par Jean » lundi 5 septembre 2011 à 21:41

C'est quoi les critères pour faire partie du groupe contrôle ?
père d'une fille SA de 35 ans

Avatar du membre
Luna
Forcené
Messages : 4509
Enregistré le : vendredi 17 octobre 2008 à 21:39
Localisation : Dijon
Contact :

Re: La marijuana comme traitement pour l'autisme?

#26 Message par Luna » lundi 5 septembre 2011 à 21:50

Critère principal...
A mon avis : ne pas avoir peur du ridicule. Ben oui, si les effets sont top-délires, on risque de se retrouver en photo sur facebook, à poil avec 3 plumes dans le derch'. Mais bon, si d'un autre côté, ça nous rends tout joyeux, à long terme, c'est jouable.... :mrgreen:
Luna TMG
http://www.flickr.com/photos/lunatmg/?details=1 / détails
https://www.flickr.com/photos/lunatmg// vue d'ensemble
"Dans la photographie, il y a une réalité si subtile qu'elle devient plus vraie que la réalité" - Alfred Stieglitz

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

Re: La marijuana comme traitement pour l'autisme?

#27 Message par bernard » lundi 5 septembre 2011 à 21:59

:lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
Luna
Forcené
Messages : 4509
Enregistré le : vendredi 17 octobre 2008 à 21:39
Localisation : Dijon
Contact :

Re: La marijuana comme traitement pour l'autisme?

#28 Message par Luna » lundi 5 septembre 2011 à 22:06

Ca marche déjà sur Bernard ! Cool ! :mrgreen: :bravo:
Luna TMG
http://www.flickr.com/photos/lunatmg/?details=1 / détails
https://www.flickr.com/photos/lunatmg// vue d'ensemble
"Dans la photographie, il y a une réalité si subtile qu'elle devient plus vraie que la réalité" - Alfred Stieglitz

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

Re: La marijuana comme traitement pour l'autisme?

#29 Message par bernard » lundi 5 septembre 2011 à 22:08

J'ai encore rien pris. :mryellow:
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
Luna
Forcené
Messages : 4509
Enregistré le : vendredi 17 octobre 2008 à 21:39
Localisation : Dijon
Contact :

Re: La marijuana comme traitement pour l'autisme?

#30 Message par Luna » lundi 5 septembre 2011 à 22:10

Apparement, même virtuellement, ça fonctionne :mrgreen: :mrgreen:
Luna TMG
http://www.flickr.com/photos/lunatmg/?details=1 / détails
https://www.flickr.com/photos/lunatmg// vue d'ensemble
"Dans la photographie, il y a une réalité si subtile qu'elle devient plus vraie que la réalité" - Alfred Stieglitz

Répondre