Dr Laurent Mottron

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2912
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Dr Laurent Mottron

#106 Message par olivierfh » samedi 2 mai 2020 à 8:49

Sur le même sujet:
We propose several remedies to this problem: maintain a line of research on prototypical autism; limit the heterogeneity compatible with a categorical diagnosis to situations with a phenotypic overlap and a validated etiological link with prototypical autism; reintroduce the qualitative properties of autism presentations and of current dimensional specifiers, language, intelligence, comorbidity, and severity in the criteria used to diagnose autism in replacement of quantitative “social” and “repetitive” criteria; use these qualitative features combined with the clinical intuition of experts and machine-learning algorithms to differentiate coherent subgroups in today’s autism spectrum; study these subgroups separately, and then compare them; and question the autistic nature of “autistic traits”

Traduction par DeepL :
Nous proposons plusieurs remèdes à ce problème : maintenir une ligne de recherche sur l'autisme prototypique ; limiter l'hétérogénéité compatible avec un diagnostic catégorique aux situations présentant un chevauchement phénotypique et un lien étiologique validé avec l'autisme prototypique ; réintroduire les propriétés qualitatives des présentations de l'autisme et des spécificateurs dimensionnels actuels, le langage, l'intelligence, la comorbidité et la gravité dans les critères utilisés pour diagnostiquer l'autisme en remplacement des critères quantitatifs "sociaux" et "répétitifs" ; utiliser ces caractéristiques qualitatives combinées à l'intuition clinique des experts et aux algorithmes d'apprentissage automatique pour différencier des sous-groupes cohérents dans le spectre autistique actuel ; étudier ces sous-groupes séparément, puis les comparer ; et s'interroger sur la nature autistique des "traits autistiques".

Modération (Tugdual) : Ajout de la traduction.
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, les 2 cadets en début de parcours de diagnostic.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20748
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Dr Laurent Mottron

#107 Message par Jean » samedi 2 mai 2020 à 17:07

S'il y a des amateurs pour participer à la traduction de l'article entier ...
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20748
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Dr Laurent Mottron

#108 Message par Jean » dimanche 10 mai 2020 à 18:40

Autisme TSA : Interview du Pr MOTTRON ! Réflexions sur le cliché ''l'autisme est hétérogène''.
33 mn 36
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 27260
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Dr Laurent Mottron

#109 Message par Tugdual » dimanche 10 mai 2020 à 18:45

Jean, l'URL de la vidéo semble tronquée.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20748
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Dr Laurent Mottron

#110 Message par Jean » dimanche 10 mai 2020 à 18:51

C'est réparé.
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 4128
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Dr Laurent Mottron

#111 Message par lulamae » dimanche 10 mai 2020 à 20:16

Jean a écrit :
dimanche 10 mai 2020 à 18:40
Autisme TSA : Interview du Pr MOTTRON ! Réflexions sur le cliché ''l'autisme est hétérogène''.
Ses réflexions font consensus chez ses pairs ou non ? Est-ce que globalement la notion de spectre est remise en question par la communauté des psychiatres et chercheurs en psychiatrie ? Je traduis actuellement un article* qui va complètement dans le sens contraire du retour en arrière (et quel changement par rapport à 2017 par exemple) qu'il appelle de ses voeux. Heureusement !

*https://www.nature.com/articles/d41586-020-00922-8

Je parle en connaissance de cause : j'ai traduit l'article de Mottron cité plus haut en bouillant de rage sur les 8 pages, parce qu'il assène des grandes vérités sans apporter l'ombre d'une preuve à aucun moment, et je l'ai quand même transmis à @Jean par devoir on va dire, mais franchement, je ne pense pas que ce soit des idées à encenser. Et j'espère humblement qu'il reste minoritaire.

Selon ma fille, 17 ans, il se passe en ce moment la même chose dans la communauté gay : tous ces gays qui se disent gays maintenant, c'est tellement facile ! Comme elle dit : "ben oui, maintenant qu'on ne crève plus quand on se dit gay, il y a un peu plus de gens qui peuvent le faire !"
https://www.rtl.fr/girls/societe/pourqu ... 7800116510
J'ai lu aussi dans un article que les féministes rejettent les trans de leurs rangs...
https://www.rtl.fr/girls/societe/pourqu ... 7800116510

Division, intolérance et recherche du bouc émissaire, quand tu nous tiens...
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 27260
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Dr Laurent Mottron

#112 Message par Tugdual » dimanche 10 mai 2020 à 20:27

lulamae a écrit :
dimanche 10 mai 2020 à 20:16
Ses réflexions font consensus chez ses pairs ou non ?
Pas que je sache.

Il défend ses idées via des publications, et après il s'agit de controverse normale entre experts du domaine. L'avenir nous dira si ses idées seront adoptées ou abandonnées...
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 4128
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Dr Laurent Mottron

#113 Message par lulamae » dimanche 10 mai 2020 à 20:51

Si je me fie à une fiche (sobre et factuelle) comme celle de l'Institut Pasteur, la notion de spectre ne semble pas remise en cause sérieusement dans la communauté scientifique :
https://www.pasteur.fr/fr/centre-medica ... es/autisme
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

alexis
Adepte
Messages : 287
Enregistré le : lundi 21 janvier 2008 à 19:17
Localisation : Lille

Re: Dr Laurent Mottron

#114 Message par alexis » lundi 11 mai 2020 à 8:32

Elle est bien cette interview de Mottron. Son propos est plus compréhensible que dans certains articles fleuves. C’est du bon sens de qualité ce qu’il dit (du moins de mon avis qui ne comte pas pour mes propres haters).
Il parle à un moment de 30 à 40 points communs entres tous les autistes francs. Est-ce qu’il a écrit cette liste quelques part (article, livre, étude ou mieux vidéo) ?
entrepreneur, hpi, hyper-sélectivité alimentaire sévère depuis bb, Mottron friendly :)
PS : Ne vous embêtez pas à répondre à mes propos, je n'y répondrai pas. Je ne revendique rien, juste je me renseigne sur un symptôme en commun.

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2912
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Dr Laurent Mottron

#115 Message par olivierfh » dimanche 17 mai 2020 à 9:50

Jean a écrit :
dimanche 10 mai 2020 à 18:40
Interview du Pr MOTTRON
Ce qui est nouveau pour moi dans cette interview par Jean-Baptiste Alexanian (04/05/2020), c'est surtout sa critique des critères par score somme (polythétiques):
(j'adore les métaphores à la Mottron :lol:)

(16'48-20'17: lien direct)
Donc d'un côté, vous avez les prototypiques. Et puis vous classez les gens, hein vous classez tous les gens de la place de celui qui ressemble le plus à un autiste prototypique jusqu'à celui qui ressemble le moins. Vous allez avoir une dégradation continue du tableau autistique. C'est clair. (- Bien sûr.) Mais ça, c'est votre instrument de mesure. C'est votre instrument de mesure qui vous dit que c'est continu, c'est parce que quand vous avez un instrument de mesure aussi peu scientifique et surtout qui isole les signes et qui les sort de leur pattern de la connaissance clinique, eh ben quand vous avez décomposé ça, tout est continu.

Un des... euh, alors, moi je me sers beaucoup, parce que j'ai fait quand même beaucoup de zoologie, je me sers beaucoup de métaphores sur le classement des espèces animales. Si vous classez les animaux de ceux qui ont le plus de poils à ceux qui ont le moins de poils, vous allez pouvoir avoir, je sais pas... une espèce d'arche de Noé des bestioles classées en fonction de la longueur des poils - là ça fait deux métaphores qui s'enchevêtrent, vous... vous avez le droit d'être perdu (- Non non.) -, donc vous avez, vous pouvez classer toute la gent animale de celui qui a le plus de poils dans celui qui a le moins de poils, ce sera parfaitement continûment distribué. Le problème: les araignées ça a des poils, les mammifères ça a des poils, et puis si votre distinction entre poils, si votre définition du poil est un peu grossière, les plumes c'est comme des poils. Bon, donc vous allez faire une classification, totalement inutile bien sûr, mais vraie. Vous allez pouvoir classer toutes vos bestioles du plus au moins de poils. Imaginez un Martien qui fait ça, qui essaie de classer les animaux, qui a pas de critères classificatoires. Il va complètement rater la notion d'espèce animale.

- Sauf si, sauf s'il associe un certain nombre de critères entre eux, et là il voit enfin des groupements.
- Voilà, donc si les critères ne sont pas indépendants. Or, dans le DSM et dans l'ADI et dans l'ADOS, on a la notion de ce, de critère polythétique.
- Exactement.
- Utilisée en France là, la notion de critère polythétique?
- Donc oui-oui, tout à fait.
- Ah bon, donc c'est, c'est le fait qu'on atteint un score somme par n'importe quel moyen. (- Moui!) Ce qui, quand on y réfléchit, est un pari ou une décision qui est l'exact antagoniste de ce que fait un clinicien. Donc quand le DSM vous dit qu'il faut tenir compte de la clinique pour faire un diagnostic, c'est bien beau, mais le D-, le-le-le-le... le DSM, il-il, il parle des deux côtés de la bouche, parce que d'un côté il va vous dire que, il faut tenir compte de l'expérience clinique, et de l'autre côté il va vous mettre une série de critères dont le fonctionnement est l'exact contraire de ce que fait un clinicien quand il fait un diagnostic.
- Exactement. Alors je précise sur ce point précis que Samuele Cortese dans le TDAH fait exactement la même remarque que vous, voilà.
- Bon. Ben je suis content parce que je l'admire beaucoup, mais euh, mais euh, c'est-c'est c'est comme... [de?]venir étonnant, un, qu'il faille autant d'années pour arriver à dire ces choses-là, que pour des raisons polémiques et passionnelles... vous savez, je me fais pas que des amis moi, quand je dis des choses comme ça, parce que les gens pensent par exemple que ça va contre l'Asperger.

Voir aussi dans cette interview
- juste après 20'17–23'19, sur l'existence de l'Asperger mais aussi des diagnostics de complaisance: transcription,
- plus au début 9'45-12'47, sur l'utilité de la notion d'autisme prototypique/franc: transcription.
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, les 2 cadets en début de parcours de diagnostic.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20748
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Dr Laurent Mottron

#116 Message par Jean » mercredi 20 mai 2020 à 12:08

La revue Sur le spectre Printemps 2020

http://grouperechercheautismemontreal.c ... _PP_LR.pdf
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

alexis
Adepte
Messages : 287
Enregistré le : lundi 21 janvier 2008 à 19:17
Localisation : Lille

Re: Dr Laurent Mottron

#117 Message par alexis » mercredi 20 mai 2020 à 13:24

J’imagine que Mottron critique le phénomène d’élargissement de la prévalence de l’autisme suite à l’affaiblissement des critères lors du dernier dsm5 à l’échelle mondiale voir plus précisément au Canada où son équipe effectue ses recherches. Quand est-il de la situation en France ? Existe-t-il un audit récent sur les centres diagnostiques des CRA par exemple ? Permettant de savoir si ils ratissent large avec en premier le soucis d'aider des gens en souffrance même s’ils ne cochent pas toutes les cases ou s’ils s’imposent des critères plus restrictifs favorables à la recherche comme le souhaiterait Mottron ?
entrepreneur, hpi, hyper-sélectivité alimentaire sévère depuis bb, Mottron friendly :)
PS : Ne vous embêtez pas à répondre à mes propos, je n'y répondrai pas. Je ne revendique rien, juste je me renseigne sur un symptôme en commun.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20748
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Dr Laurent Mottron

#118 Message par Jean » mercredi 20 mai 2020 à 18:25

Très bonnes questions, mais tu imagines facilement qu'il n'y a pas de réponses.
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Clovis
Forcené
Messages : 776
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: Dr Laurent Mottron

#119 Message par Clovis » vendredi 21 août 2020 à 18:09

olivierfh a écrit :
lundi 4 mars 2019 à 12:06
L'intervention vue par le Dr Mottron, dans le dernier épisode d'une série YouTube "Apprenti autiste" de présentation des facettes de l'autisme par l'humoriste québecois autiste Asperger Louis T.:



(4:39-5:00)
Louis T. - Donc vous observez vers quoi il va.
Laurent Mottron - C'est ça. L'idée, c'est de complexifier quelque chose dont on est sûrs que c'est un objet d'intérêt.
- C'est l'inverse de l'école normale, totalement.
- Absolument. On est obligés de détecter des intérêts et à partir de là de faire un programme individuel pour cet enfant.
- Je... c'est drôle, parce qu'en écoutant ça je trouve que c'est une leçon pour la société en général, on dirait.
J'ai découvert ce documentaire aujourd'hui et je viens de le regarder. Je laisse les experts juger de sa pertinence mais je l'ai trouvé bien fait et ça m'a vraiment beaucoup remué. Je l'aurais bien regardé avec ma femme mais je crois que ça me rendrait horriblement nerveux vu l'effet que ça m'a fait en le voyant seul. :oops:

https://www.youtube.com/watch?v=kXBW6sF ... e=youtu.be
Diagnostiqué TSA en 2020.

Répondre