Conseils pour l'université

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Duel : Homme / machine

#121 Message par Benoit » mercredi 17 octobre 2018 à 21:33

Ca me semble pas mal.

Sauf si Bubu veut un fil perso pour son projet (mais il sera temps plus tard).


Modération (Tugdual) : Déplacement de messages depuis ici (fin).
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22812
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Conseils pour l'université

#122 Message par Tugdual » jeudi 25 octobre 2018 à 12:08

Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Conseils pour l'université

#123 Message par Benoit » jeudi 25 octobre 2018 à 13:10

Quel joli exercice d'auto-congratulation.

1.2% des étudiants, c'est très faible comparé à la proportion de personnes en situation de handicap, ça devrait peut être les alerter que leur dispositif est perfectible. Et en plus, il y en a 3/10 qui n'obtiennent rien.

Quant'au principe de transition automatique du lycée vers la fac (avec implication des parents), comment dire, la transition des étudiants vers l'âge adulte est le bon moment pour qu'ils apprennent à s'affirmer et ne se fassent pas imposer un suivi.
Je ne connais que des étudiants autistes qui ont refusé cette transition. Au "désespoir" de leur parents.
Les auteurs ne travaillent pas, ne conseillent pas, ne possèdent pas de parts, ne reçoivent pas de fonds d'une organisation qui pourrait tirer profit de cet article, et n'ont déclaré aucune autre affiliation que leur poste universitaire.
Euh, quand on est fait partie de l'organisation qu'on évalue, ce genre de déclaration d'indépendance, ça vaut un gros 10/5.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2372
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Conseils pour l'université

#124 Message par olivierfh » mardi 27 novembre 2018 à 7:22

Benoit a écrit :
vendredi 6 avril 2018 à 16:00
Pour les Universités Aspie Friendly, mais il y a maintenant une page web:
http://aspie.univ-toulouse.fr/
Maintenant aussi https://aspie-friendly.fr

Avec en bas de "Dispositif>Partenaires" le lien vers la "charte entreprise Aspie-friendly".
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, aucun diagnostic lancé.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Conseils pour l'université

#125 Message par Benoit » mardi 27 novembre 2018 à 14:21

Journée d'accueil des étudiants en dernier cycle à la fac ici (plusieurs centaines d'étudiants annuels).
Blabla des "représentants" des étudiants, que je résumerai en un seul mot (une invite plutôt) : "sociabilisez!".

Je leur ai écrit du coup, je pensais pas qu'on pouvait passer à ce point à côté de l'autisme.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

jim
Nouveau
Messages : 6
Enregistré le : mardi 12 juin 2018 à 17:51

Re: Conseils pour l'université

#126 Message par jim » mardi 27 novembre 2018 à 19:39

Une formation se prépare sur Paris et sera ouverte à la Sorbonne Nouvelle en septembre. Elle est particulière et ses objets supposent un fort intérêt pour l'informatique et/ou l'enseignement, et elle ne porte absolument pas sur l'autisme - mais elle est construite pour les étudiants avec TSA.
Diagnostiqué depuis trois ans
Enseignant-chercheur
Mon environnement professionnel n'est pas informé de mon diagnostic (pairs et administration). J'ai la chance d'avoir un métier où le dysfonctionnement est globalement toléré
Ma famille n'est pas informée

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1591
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Conseils pour l'université

#127 Message par Siobhan » lundi 3 décembre 2018 à 22:06

Merci à toi Jean pour toutes les traductions et références internet au début de ce sujet.
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Conseils pour l'université

#128 Message par Benoit » lundi 3 décembre 2018 à 22:40

jim a écrit :
mardi 27 novembre 2018 à 19:39
Une formation se prépare sur Paris et sera ouverte à la Sorbonne Nouvelle en septembre. Elle est particulière et ses objets supposent un fort intérêt pour l'informatique et/ou l'enseignement, et elle ne porte absolument pas sur l'autisme - mais elle est construite pour les étudiants avec TSA.
Autant l'info c'est la tarte-à-la-crème, de l'autre côté pousser des autistes vers l'enseignement, ça me rend très dubitatif.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Messire Coincoin
Occasionnel
Messages : 13
Enregistré le : mercredi 5 décembre 2018 à 22:35

Re: Conseils pour l'université

#129 Message par Messire Coincoin » mercredi 5 décembre 2018 à 23:55

Je viens de me rendre compte en lisant ce guide que ça fait des années que je coupe la parole où que j'interviens à la sauvage en cours. Je comprends pourquoi des profs m'ont interdit de participer en rigolant maintenant.
C'est noté chef.
Diagnostiqué autiste asperger avec trouble anxieux généralisé.

jim
Nouveau
Messages : 6
Enregistré le : mardi 12 juin 2018 à 17:51

Re: Conseils pour l'université

#130 Message par jim » lundi 17 décembre 2018 à 10:25

Pour le côté enseignement, c'est plus une réponse apportée à un public existant. Plusieurs membres d'un groupe d'interactions sociales du nord de france (géré par l'asso l'ass des as) ont un passé d'enseignant (CNED notamment). Le diplôme fait du e-learning, donc enseignement intégralement à distance.
Diagnostiqué depuis trois ans
Enseignant-chercheur
Mon environnement professionnel n'est pas informé de mon diagnostic (pairs et administration). J'ai la chance d'avoir un métier où le dysfonctionnement est globalement toléré
Ma famille n'est pas informée

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5256
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Conseils pour l'université

#131 Message par Bubu » mardi 18 décembre 2018 à 20:51

Et quels conseils donner aux personnes en reprise d'études ?
Car dans ce cas reprendre des études a un certain coût. (Sauf cotisations).
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

jim
Nouveau
Messages : 6
Enregistré le : mardi 12 juin 2018 à 17:51

Re: Conseils pour l'université

#132 Message par jim » jeudi 17 janvier 2019 à 17:12

Il y a trois modalités d'alternance à l'université
- le stage : pas de rémunération (une gratification doit être versée à l'étudiant si le stage dépasse une certaine durée, mais cette dernière est le plus souvent au minimum légal - environ 300 euros). En bref, pour une reprise d'étude, c'est pas envisageable - sauf à pouvoir bénéficier d'une aide financière extérieure. Ici, l'étudiant prend en charge le financement de sa scolarité.
- le contrat de professionnalisation : le salaire versé dans ce cadre est plutôt bon (dans les 1600, plus si vous faites un contrat de pro. dans l'entreprise où vous êtes déjà en emploi, avec un niveau de salaire supérieur qui devrait en partie être préservé). C'est limité aux moins de 45 ans sauf pour les personnes issues de l'enseignement secondaire et primaire. Il me semble - mais je me trompe peut-être - que le coût de la scolarité est à la charge de l'étudiant (à vérifier). Autre chose à noter : ce sont les services de formation continue de votre université qui assure l'encadrement de l'étudiant. Dans certaines fac ces services sont très bien, dans d'autres c'est une calamité...
- le contrat d'apprentissage : rémunéré au SMIC (un peu moins), réservé aux moins de 30 ans (sauf exception, je l'aborde au paragraphe ci-dessous), et ouvrant droit à certains avantages selon les CFA assurant l'encadrement du contrat (c'est ce cfa, un organisme extérieur à vos facs, qui prend en charge l'accompagnement de l'étudiant, et non le service de formation continue de l'université). A Paris, il y a par exemple un parc locatif à loyer très modéré réservé aux étudiants en apprentissage. Il y a aussi des bourses, et d'autres avantages. Attention, le gouvernement a lancé une réforme responsable d'une grande incertitude, autant pour les universités que pour les PME. Ce nouveau système devrait, pendant quelques années au moins, permettre de financer l'apprentissage dans les associations, PME et TPE ... jusqu'à ce que l'endettement que ce nouveau système va créer n'impose une nouvelle réforme. Enfin, il faut noter que dans un contrat d'apprentissage, le coût de la scolarité est pris en charge par l'employeur :D

Maintenant on en vient à l'exception qui nous intéresse. Les gens sans RQTH et ayant plus de trente ans n'ont pas d'autre alternative que de s'inscrire en contrat de professionnalisation s'ils veulent reprendre un cycle universitaire après une coupure de plus de deux années (ou quatre, je ne sais plus). En revanche, avec une RQTH, même à 60 ans, vous pouvez reprendre vos études dans le cadre d'un contrat d'apprentissage, et donc bénéficier des avantages inhérents à cette modalité d'alternance, dont la prise en charge des frais de scolarité. Je précise que les universités reçoivent, de la part des entreprises, très peu de propositions de contrats de professionnalisation et énormément de proposition de contrats d'apprentissage - la réforme est en train de créer un gros appel d'air (qui sera certainement très défavorable à l'embauche de CDI d'ailleurs). Faites très attention à ne pas faire de reprise d'étude dans des écoles supérieurs privées (sauf très bonnes écoles de commerce) - visez les universités.

Par contre, si vous ne pouvez pas/ne voulez pas demander une RQTH, il n'y a effectivement que le contrat de professionnalisation qui est économiquement viable pour les plus de 30 ans.

J'espère que ça aidera.

Courage !!!!
Diagnostiqué depuis trois ans
Enseignant-chercheur
Mon environnement professionnel n'est pas informé de mon diagnostic (pairs et administration). J'ai la chance d'avoir un métier où le dysfonctionnement est globalement toléré
Ma famille n'est pas informée

Avatar du membre
Jolteon
Habitué
Messages : 71
Enregistré le : mardi 19 septembre 2017 à 20:13

Re: Conseils pour l'université

#133 Message par Jolteon » jeudi 14 février 2019 à 0:01

Est ce que la RQTH donne droit à des aménagements pour des stages étudiants? Je pense notamment à des aménagements de poste en rapport avec des particularités sensorielles et des stages à temps partiel pour cause de grande fatigabilité.
Diagnostiquée TSA.

jim
Nouveau
Messages : 6
Enregistré le : mardi 12 juin 2018 à 17:51

Re: Conseils pour l'université

#134 Message par jim » mercredi 20 février 2019 à 11:09

Salut,

je dois avouer que je ne sais pas. Je sais que la RQTH permet de faire sauter des barrières administratives (de type limite d'âge à l'entrée en alternance par apprentissage), mais derrière je pense que les qualités d'un stage en termes d'adaptation aux TSA dépend surtout du bon vouloir de l'entreprise. Mais il faudrait l'opinion de quelqu'un connaissant mieux le statut que moi
Diagnostiqué depuis trois ans
Enseignant-chercheur
Mon environnement professionnel n'est pas informé de mon diagnostic (pairs et administration). J'ai la chance d'avoir un métier où le dysfonctionnement est globalement toléré
Ma famille n'est pas informée

bézèdach44
Forcené
Messages : 1263
Enregistré le : mercredi 9 décembre 2015 à 21:17
Localisation : Breizh

Re: Conseils pour l'université

#135 Message par bézèdach44 » mercredi 20 février 2019 à 12:10

Jolteon a écrit :
jeudi 14 février 2019 à 0:01
Est ce que la RQTH donne droit à des aménagements pour des stages étudiants? Je pense notamment à des aménagements de poste en rapport avec des particularités sensorielles et des stages à temps partiel pour cause de grande fatigabilité.
Personnellement j'avais eu droit de faire que la moitié des heures de stages. Après je ne sais pas si c'est inscrit dans le cadre légal ou si c'était au bon vouloir de mon directeur d'UFR.
Autiste.

Répondre