Conseils pour l'université

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 25495
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Conseils pour l'université

#76 Message par freeshost » vendredi 24 novembre 2017 à 21:53

Non, je n'ai rien de spécial à annoncer. :lol:

Je préfère être évalué sur des capacités à résoudre des problèmes, à traduire des textes, des aptitudes à manier des outils. Juste passer des examens, quoi.

Il n'y a pas besoin de rédiger un mémoire pour servir le client. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Flower
Forcené
Messages : 3991
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: Conseils pour l'université

#77 Message par Flower » samedi 25 novembre 2017 à 11:39

C'est que tu ne sais pas ce qu'on apprend en rédigeant des mémoires. Il faut trouver un sujet, faire des recherches, construire sa réflexion... C'est très intéressant à faire quand on a un bon sujet. Et en fonction du métier qu'on exerce ensuite, ça peut être tout à fait utile, même quand on n'est pas dans la recherche.
Détectée HQI à 7 ans, diagnostiquée aspie le 07/07/2015.

Lilette
Forcené
Messages : 10176
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Conseils pour l'université

#78 Message par Lilette » samedi 25 novembre 2017 à 20:20

Flower a écrit :C'est que tu ne sais pas ce qu'on apprend en rédigeant des mémoires.
& à quel point c'est angoissant à faire.
TSA.

Avatar du membre
Flower
Forcené
Messages : 3991
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: Conseils pour l'université

#79 Message par Flower » dimanche 26 novembre 2017 à 10:34

Je trouve ça moins angoissant de rédiger seule chez moi que de passer un examen dans une salle avec plein de monde. :innocent:

De manière générale, je trouve que c'est utile d'apprendre à écrire des mémoires pendant les études supérieures. Après on peut être plus ou moins à l'aise avec cet exercice, mais au moins on le sait. (Je parle de mémoires qui impliquent un travail de recherche, pas de dissertations comme on en fait au lycée.)
Détectée HQI à 7 ans, diagnostiquée aspie le 07/07/2015.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 25495
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Conseils pour l'université

#80 Message par freeshost » mardi 28 novembre 2017 à 23:07

Avec toutes nos lectures de livres et d'articles sur le syndrome d'Asperger, nous pourrions écrire un mémoire sans être inscrite à quelque haute école ? :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8546
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Conseils pour l'université

#81 Message par Benoit » mardi 28 novembre 2017 à 23:43

freeshost a écrit :Avec toutes nos lectures de livres et d'articles sur le syndrome d'Asperger, nous pourrions écrire un mémoire sans être inscrite à quelque haute école ? :lol:
Il y a plein de gens qui publient sans aucune affiliation, effectivement, surtout a l'etranger. ('free' research)
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19392
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Conseils pour l'université

#82 Message par Jean » lundi 25 décembre 2017 à 15:45

Ce qui fonctionne pour les étudiants avec un diagnostic de "trouble du spectre de l'autisme"
http://autisme-info.blogspot.fr/2017/12 ... iants.html
père d'une fille SA de 35 ans

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8546
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Conseils pour l'université

#83 Message par Benoit » vendredi 6 avril 2018 à 16:00

Pour les Universités Aspie Friendly, mais il y a maintenant une page web:

http://aspie.univ-toulouse.fr/
Une expérience nationale d’intégration universitaire pour les personnes avec troubles du spectre de l’autisme

La réussite universitaire et l’intégration des jeunes à besoins éducatifs particuliers (malades, en situation de handicap, salarié·e·s, etc.) est encore mal assurée dans l’enseignement supérieur, malgré des efforts et des progrès. Un groupe en particulier paraît justifier une expérience nationale, à vocation d’essaimage : les personnes avec trouble du spectre de l’autisme (TSA) sans déficience intellectuelle (ici dénommées Aspies). Leur présence dans l’enseignement supérieur fait apparaître un très fort déficit par rapport à l’importance de ce trouble dans la population. Tout pousse aujourd’hui à ne plus se satisfaire d’une telle situation : la richesse intellectuelle et d’innovation que représentent les Aspies, et plus généralement les étudiant·e·s à besoins éducatifs particuliers, de plus en plus nombreux.
15 établissements d’enseignements supérieur, des laboratoires de recherche, 3 entreprises

Porté par le Professeur Bertrand Monthubert, au sein de l’Université Fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées, ce projet associe 15 établissements d’enseignement supérieur qui s’engagent dans l’accompagnement des Aspies vers l’enseignement supérieur, et 3 entreprises qui s’impliquent dans l’accompagnement vers l’insertion professionnelle. Des laboratoires de recherche apportent à la fois leur expertise sur les TSA et contribuent à évaluer l’impact de ce projet pour les Aspies.

C’est une véritable “orchestration de l’accessibilité” qui va être mise en place, associant universités, chercheur·e·s, professionnels du handicap, psychologues et psychiatres, associations et entreprises dans un projet pluri-métiers et multidimensionnel, en même temps projet de recherche, permettant une étude d’impact fine et la validation de dispositifs reproductibles.
Un dispositif global

Ce projet part des cursus scientifiques, en particulier en math-info, pour s’élargir ensuite aux autres disciplines et à d’autres troubles ou besoins particuliers. Il couvrira différents aspects :

le diagnostic de situation, le parcours avant le bac, l’information et l’orientation en vue de l’accès à l’enseignement supérieur
l’accueil et l’accompagnement dans la vie étudiante et dans l’autonomie
l’assouplissement et l’adaptation des parcours universitaires
la diversification des ressources de l’innovation pédagogique et du numérique
l’insertion professionnelle, mais aussi la formation et l’information de la communauté universitaire tout entière.

Des actions concrètes

Création d’un centre national de ressources et d’accompagnement

Ressources de formation sur l’autisme ; ressources pédagogiques
Hotline pour aider les acteurs en difficulté

Innovation pédagogique et numérique

Adaptation des parcours
Utilisation des technologies numériques pour faciliter l’apprentissage
Enseignement à distance

Environnement de l’étudiant.e

Formation et sensibilisation des enseignants, personnels, autres étudiants
Binômage entre pairs
Logement

Préparation à l’entrée dans l’enseignement supérieur

Repérage des personnes potentiellement concernées
Plan de transition individuel

Insertion professionnelle

Partenariat avec des entreprises pour construire un parcours progressif d’insertion professionnelle
Job coaching

Recherche et impact

Participation d’équipes de recherche spécialisées sur l’autisme ou sur les technologies numériques au service de l’éducation
Evaluation de l’impact en vue de l’essaimage vers d’autres établissements, d’autres troubles

Une équipe experte

Les animateurs du projet ont tous des expertises reconnues et complémentaires :

Porteur : Bertrand Monthubert, ancien président de l’université Toulouse III- Paul Sabatier

Innovation pédagogique : Christophe Morin, MCF Université Paris-Est Créteil, Président de PromoSciences

Innovation numérique : Hervé Luga, Pr. ESPE de Toulouse, responsable de l’équipe VORTEX de l’IRIT

Accompagnement vie quotidienne : Philippe Brun, Pr. Université de Rouen

Formation et accompagnement des professionnels: Patrick Chambres, P. Université Clermont-Auvergne, responsable de la Plate-forme Universitaire de Formation A Distance au Spectre de l’Autisme PUFADSA

Transition vers l’enseignement supérieur : David Da Fonseca, Pr. Aix-Marseille Université, responsable du service TSA Défi Pro

Insertion Professionnelle : Simone Bonnafous, ancienne directrice générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle au Ministère en charge de l’enseignement supérieur, avec l’appui d’Auticonsult

Recherche : Marion Leboyer, directrice de la Fondation Fonda’Mental, Serge Ebersold, titulaire de la chaire CNAM sur l’accessibilité, et plusieurs équipes de recherche en psychologie, sciences de l’éducation, informatique, économie de la santé.
Un projet soutenu par le programme Investissements d’Avenir

Déposé dans le cadre de l’appel à projets « Nouveaux Cursus à l’Université » du PIA « , notre projet a été retenu et financé. Des financements complémentaires seront nécessaires pour certaines des actions, et pourront faire l’objet de mécénat.
Vous souhaitez apporter une contribution ? Vous ou votre enfant est concerné par le projet ?

Contactez-nous par courrier électronique : aspie.contact@univ-tlse3.fr
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8546
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Conseils pour l'université

#84 Message par Benoit » jeudi 12 avril 2018 à 16:24

Image
Spoiler :  : 
C'est un lapin qui joue du pipeau.
Spoiler :  : 
Je ne me suis pas trompé de fil.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Fift
Passionné
Messages : 413
Enregistré le : jeudi 22 mars 2018 à 14:23

Re: Conseils pour l'université

#85 Message par Fift » jeudi 12 avril 2018 à 18:30

Qu'est-ce qui te fait dire ça Benoit ?

Le projet m'intéresse, car madame Fift est responsable d'un DUT et participe à un projet pédagogique de même statut que celui-ci mais sur un sujet totalement différent, c'est sur l'intégration des bac pros en IUT. Je suis quasiment sûr que ce sujet l'intéresserait pas forcément pour tout de suite, mais sans doute pour la rentrée 2020.
HPI en questionnement aspie / non aspie ? Diag en cours.

"All these words I don't just say, and nothing else matters"

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8546
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Conseils pour l'université

#86 Message par Benoit » jeudi 12 avril 2018 à 18:35

Spoiler :  : 
Le coup du lapin (poser un lapin), c'est qui me fait dire ça.

En général quand on connait "un minimum" l'autisme on honore ses rendez-vous avec, ou on propose un nouveau rendez-vous.

J'ai sûrement de trop grandes attentes que de penser qu'une personne qui travaille dans ce projet ait cette connaissance et l'applique, au strict minimum.

Nan, sérieusement tout le monde se fout de tout, c'est le problème de cette société.
Dans l'idée et le descriptif le projet est intéressant et pertinent, oui. Je suppose que c'est ce qui explique qu'il a été retenu...
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Fift
Passionné
Messages : 413
Enregistré le : jeudi 22 mars 2018 à 14:23

Re: Conseils pour l'université

#87 Message par Fift » jeudi 12 avril 2018 à 18:55

Désolé Benoit, mais il y a un truc qui m'échappe, il va falloir que tu sois (encore plus) explicite :lol: .

Bon, le coup du lapin, rapport à l'image postée, ça va, je suis.

Mais je ne saisis pas le lien entre ce rdv manqué et le descriptif du projet et de ses intervenants ?

(Sincèrement, je suis désolé, hein, ce n'est pas pour t'embêter)
HPI en questionnement aspie / non aspie ? Diag en cours.

"All these words I don't just say, and nothing else matters"

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8546
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Conseils pour l'université

#88 Message par Benoit » jeudi 12 avril 2018 à 19:04

Fift a écrit :Désolé Benoit, mais il y a un truc qui m'échappe, il va falloir que tu sois (encore plus) explicite :lol: .

Bon, le coup du lapin, rapport à l'image postée, ça va, je suis.

Mais je ne saisis pas le lien entre ce rdv manqué et le descriptif du projet et de ses intervenants ?

(Sincèrement, je suis désolé, hein, ce n'est pas pour t'embêter)
C'est simple, il faut faire ce qu'on dit. Et dire ce qu'on fait.
Etre autiste friendly ça signifie qu'on veut comprendre les autistes et essayer se mettre à leur niveau.
Il y a énormément de travail.

Rater un rendez-vous c'est pas un problème. Ca arrive à tout le monde.
Mais ne pas donner de nouvelles, ne pas présenter ses excuses, c'est un signe d'incorrection. Quand on s'appelle autiste-friendly, ça la fout mal.
Se présenter à des autistes comme un facilitateur de scolarité et faire preuve d'incorrection dès le premier contact, ça donne vraiment envie pour la suite. Envie de ne pas faire appel à eux.

Ca t'arrive souvent de manquer des rendez-vous et de ne rien dire, rien faire, pas un mot d'excuse rien ?
Moi jamais. C'est le minimum de la correction, on n'est pas des bêtes.

Et après il y a des parents qui s'étonnent que les autistes demandent le "droit à l'oubli" quand ils entre dans l'enseignement supérieur...
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Fift
Passionné
Messages : 413
Enregistré le : jeudi 22 mars 2018 à 14:23

Re: Conseils pour l'université

#89 Message par Fift » vendredi 13 avril 2018 à 9:13

Ah ok je comprends le truc qui m'échappait : tu as eu un rdv avec eux ? (enfin, du moins, tu as essayé d'en avoir un :lol: )

Ne pas aller à un rdv, ou arriver en retard, ça me met dans un tel état que je fais tout pour que ça n'arrive pas :lol:
HPI en questionnement aspie / non aspie ? Diag en cours.

"All these words I don't just say, and nothing else matters"

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8546
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Conseils pour l'université

#90 Message par Benoit » vendredi 13 avril 2018 à 9:27

Donc du coup, (se faire) poser un lapin ça signifie quoi pour toi exactement hors contexte de ne pas (voir) honorer un rendez-vous ?
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Répondre