Problèmes gastro-intestinaux

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26899
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Problèmes gastro-intestinaux

#121 Message par Tugdual » vendredi 4 mai 2018 à 20:13

Modération (Tugdual) : Des messages ont été déplacés ici.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20620
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Problèmes gastro-intestinaux

#122 Message par Jean » jeudi 9 mai 2019 à 5:31

Les maux intestinaux sont fréquents, mais pas uniques, chez les enfants autistes

Des problèmes intestinaux : Près de 40 % des enfants autistes ont des problèmes gastro-intestinaux. Mais c'est encore plus le cas pour les enfants atteints d'autres troubles neurologiques.
spectrumnews.org Traduction de "Gut woes common, but not unique, among children with autism"
viewtopic.php?f=8&t=8147&start=120#p433581
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Gwenn
Nouveau
Messages : 8
Enregistré le : vendredi 31 mai 2019 à 18:06

problème système digestif aspie

#123 Message par Gwenn » lundi 30 septembre 2019 à 13:15

Modération (Lilas) : Fusion de sujets (2 messages)

Bonjour,

!!!ALERTE GORE!!!

J'ai un souci de digestion, j'ai passé une colo et gastro, la personne qui m'a opéré éloigne toute possibilité de cancer pour le moment ainsi que de maladie de Crohn. (bonne nouvelle, j'ai stressé a mort, surtout par rapport à l'anesthésie...)

Par contre j'avais un polype. Je voyais une_psy_a_la_maison qui disait que les problèmes de digestion pouvaient frapper les aspie. Pouvez-vous me dire si certains parmi vous sont lettrés sur le sujet ? Le médecin ne connaissait rien sur le sujet va se renseigner (connaissait asperger quand même :bravo: ), et je me suis embrouillé avec ma psy sur le sujet, çà s'est assez mal passé donc j'ose plus y retourner. Ce qui m'intéresse c'est le risque de cancer surtout, où tout ce qui peut être sérieux, après si c'est juste chiant, bon bah on est plus à çà près :innocent:


merci pour toutes infos !
Diagnostiqué TSA

Avatar du membre
cléa
Forcené
Messages : 918
Enregistré le : samedi 11 juillet 2015 à 14:55

Re: Problèmes gastro-intestinaux

#124 Message par cléa » lundi 30 septembre 2019 à 20:07

Bonjour. Juste pour dire que ma fille est très concernée par les troubles gastro intestinaux.
Mais bien moins depuis 3 ans : petit à petit son transit s'améliore.

Aussi, j'ai eu un syndrome de colon irritable pendant plus de 10 ans.

Ma fille a commencé à avoir un transit ralenti vers l'âge de 3 ans, en même temps que l'apparition des 1ers signes d'autisme (diagnostiqué à 8 ans) il arrivait qu'elle aille aux toilettes toutes les deux semaines et parfois une fois mois!

Le médecin lui prescrivait du lactulose, assez efficace, mais toujours avec constipation.
Ce n'était pas facile de savoir ce qui bloquait : physique ou psychologique. Mais c'était probablement un mélange. (malgré une forte hydratation et aliments laxatifs) c'était vraiment difficile pour elle : impossible d'avoir l'esprit libre quand on a de l'encopresie! mais aussi pour nous : Très nombreux lavages de vêtements, difficulté de se changer dehors. Plus tard, réunion avec le médecin scolaire ( alors que ma fille était suivie et que j'avais présenté son ordonnance) et était propre.

Comme cela persistait, un spécialiste m'a dit de lui donner lactulose (après son diagnostic) pas quelques jours comme prescrit d'habitude mais pendant 3 mois afin qu'aller aux toilettes devienne systématique et donc une habitude. Le résultats était vraiment positif mais peu durable. Puis, je savais alors que c'était souvent lié a l'autisme. (on ne m'en a cependant jamais parlé!)

J'avais un doute sur l'origine de ces troubles et demandé s'ils n'étaient pas autres que psychologiques : allergies? Intoxication? problème anatomie? eau du robinet? (ma fille buvait de l'eau chaude au robinet!) Problèmes de perception de son corps? ..Des questions que je n'ai pas posées aux médecins, les laissant faire leur diagnostic avec leur expertise.

Une seule fois, entre 6 et 8 ans, comme je remarquais de nombreux points brillants dans ses selles, comme de petits cristaux, je demandais au médecin ce que ça pouvait-être.
Il a prescrit une analyse afin de voir s'il y avait parasitose : résultat négatif. Et ces "cristaux" ont bien duré 3 ans!

Entre temps, une radiologie n'y voyait rien de spécial à part une constipation tenace.

Un médecin m'a de déconseillé d'utiliser des suppositoires en me disant que c'est négatif psychologiquement.
De toute façon Linda ne supportait aucun instrument. (otoscope, matériel dentaire, abaisse langue..) Alors ce n'était pas possible qu'elle en utilise. Avec le temps c'est elle qui m'a demandé des suppositoires après avoir vu un documentaire sur la constipation du nourrisson. Elle les a mis elle-même après plus d'un an d'essais.
J'ai eu un doute sur leur impact psychologique sur les enfants après les propos du médecin mais finalement, ça a été vraiment positif pour elle dans la régularisation de son transit et sa gestion des toilettes.

Petit à petit en 3 ans, son transit s'est débloque avec aussi du psylium (qu'il ne faut pas utiliser si il y a un problème de plexus nerveux du côlon! Megacolon) ça l'a aidée a arrêter ces traitements.

Il semble qu'elle avait aussi une hémorroïde.
Donc pensez à en parler avec le médecin si vous avez un tel problème, même sans douleur.


Depuis, elle a pris du magnésium et de la vitamine b6. Il s'agissait avant tout qu'elle bénéficie de l'effet relaxant du magnésium et le médecin était d'accord. Mais c'est sur son transit que l'effet a été immédiat!

Vu l'effet important du magnésium, je me suis demandée si elle en manquait ou bien avait un problème de motilité intestinale!!
Son transit s'est bien régulé vu qu'elle va aux toilettes deux a trois fois par semaine! Et cela se voit aussi psychologiquement. C'était pour elle une angoisse qui gâchait ses jeux et ses apprentissages, une angoisse de tous instants avant qu'elle soit débarrassée de ce trouble.

Elle va beaucoup mieux depuis que c'en est quasiment incomparable avec avant le magnésium b6!

J'espère qu'on en saura davantage sur les problèmes gastro-intestinaux dans l'autisme et s'ils y sont liés ou non, comment et pourquoi.

Ça serait vraiment bien d'avoir une information systématique et claire à ce sujet chez tous les processionnels de la santé mentale.
En route pour savoir quel est le type exact d'autisme de ma fille.
Je trouve ici un échange instructif et cordial

Hector74
Régulier
Messages : 48
Enregistré le : dimanche 19 juin 2016 à 18:31

Re: Problèmes gastro-intestinaux

#125 Message par Hector74 » mercredi 11 mars 2020 à 19:20

Je voulais savoir si les personnes qui ont été diagnostiquées autistes peuvent bénéficier aujourd'hui d'une prise en charge adéquate de leurs éventuels problèmes gastro-intestinaux ? Les gastro-entérologues sont-ils formés actuellement aux problèmes plus ou moins spécifiques des autistes ? (J'ai l'impression que non.) Vous a-t-il été prescrit des traitements comme par exemple des enzymes digestives, de la glutamine/glutathion ou encore des transplantations fécales pour modifier le microbiote ?
Pas encore "officiellement" diagnostiqué. Hésite encore à entreprendre cette démarche.

Galatara
Habitué
Messages : 86
Enregistré le : lundi 20 janvier 2014 à 2:12

Re: Problèmes gastro-intestinaux

#126 Message par Galatara » jeudi 25 juin 2020 à 11:01

Bonjour

Pour répondre à Hector74
Je sors d'un rdv avec un gastro pédiatre d'un grand hôpital parisien, CRA. Gastro qui s'est tout de suite dit "basique", en voyant le long topo que j'avais rédigé pour mémoire.
Nous avons en effet un long parcours digestif difficile avec notre fils, stabilisé depuis 3 ans comme on a pu, à force de régimes par essai/éviction. A ce jour : c'est du sans gluten (cause de constipation+++), sans pastèque ni tomate (plaque rouge autour de la bouche et sur le corps - aliments histamino-libérateurs) et sans banane (il ne tient plus debout - aliment histaminique ?).
Le seul test médical : test cutané au gluten positif.

Le cadre de ce médecin, en espérant bien le résumer : il y a les troubles immunitaires (allergies), les causes "toxiques" (ex:salmonellose...) et les troubles fonctionnels inexpliqués (30% de la population) - inexpliqués donc insoignables (par lui). Seules les 2 1ères catégories avec tests positifs à l'appui, l'intéressent. Au fur et à mesure de la conversation, nous avons entendu les termes de bougli bougla, théories "poreuses"... concernant cette dernière catégorie, en tout cas toutes les hypothèses alimentaires en matière d'autisme.

Pour lui, les parents signalent plus de troubles chez leur enfant autiste du fait d'un focus dessus.
Il a tout de même confirmé qu'effectivement il y avait plus de troubles digestifs dans la population autiste qu'en général.
Marion Leboyer devait d'ailleurs mener des recherches à ce sujet (troubles digestifs et pathologie mentale au sens large), je ne sais pas si elle a obtenu des résultats ?.

En gros, nous sommes sortis de cette consultation avec le sentiment que pour lui, nous avions fait et faisions n'importe quoi. Quand on fait un lien entre banane et baisse de tension/ coup de mou (en l’occurrence c'est un médecin qui l'a faite pour nous), c'est nous qui avons vu ça, en effet il y a des tas de théories fumeuses basées sur de fausses corrélations.
Le gluten donne effectivement à notre fils une méga constipation, son avis : réintroduire le gluten et donner des laxatifs. Cela a priori ne changera pas (trouble fonctionnel inexpliqué), mais il peut prendre des laxatifs à vie.

Voili voilà...
Maman de 2 grands gars : un "grand grand" de 11 ans, autiste typique avec retard, et un "petit grand" de 10 ans, HPI

Hector74
Régulier
Messages : 48
Enregistré le : dimanche 19 juin 2016 à 18:31

Re: Problèmes gastro-intestinaux

#127 Message par Hector74 » dimanche 28 juin 2020 à 10:35

Merci Galatara pour votre réponse.

Malheureusement, ce "spécialiste" apparemment un peu fumeux (comme il en existe trop) n'est pas à même d'apporter des solutions efficaces à nous autres autistes.

Nul doute qu'il y a des causes organiques objectives à nos dysfonctionnements digestifs chroniques, certainement des déficits en telle ou telle substance. Je me souviens par ex qu'un déficit en glutathion, qui aide à la détoxification de l'organisme, avait été identifié chez des autistes. Mais il doit y avoir encore d'autres choses. Un jour ces troubles digestifs seront expliqués scientifiquement et diagnostiqués correctement. En attendant, on souffre, notre vie quotidienne est gâchée et on se heurte à l'incompréhension/ignorance des médecins spécialistes.
Pas encore "officiellement" diagnostiqué. Hésite encore à entreprendre cette démarche.

Répondre