[Étude] Autisme au féminin: discours inférentiel, adaptation à autrui, fonctionnement cognitif interne

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28921
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Étude] Autisme au féminin: discours inférentiel, adaptation à autrui, fonctionnement cognitif interne

#16 Message par freeshost » samedi 17 octobre 2020 à 19:04

Le présentiel est dans quelle commune ?

Quitte à venir masqué. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Faery40
Occasionnel
Messages : 11
Enregistré le : jeudi 15 octobre 2020 à 17:49

Re: [Étude] Autisme au féminin: discours inférentiel, adaptation à autrui, fonctionnement cognitif interne

#17 Message par Faery40 » lundi 19 octobre 2020 à 9:41

Space a écrit :
vendredi 16 octobre 2020 à 21:59
Moi aussi le passage en visio me bloque... comme le protocole s'arrête d'ici un an, est-ce envisageable de répondre aux questionnaires dans un premier temps et d'attendre l'évolution de la crise sanitaire en espérant pouvoir se déplacer et pouvoir passer la deuxième partie en présentiel ?
Le présentiel se fait soit à l'université à Toulouse (donc là ça n'est clairement pas près de s'ouvrir à la passation en direct sur ce site là!), soit je peux voir pour trouver peut être un local là où je vis : sud landes, côte basque.
Doctorante en psychologie sur le thème de l'Autisme féminin notamment. Mon objectif est de contribuer à améliorer les connaissances afin d'améliorer le repérage et donc le diagnostic afin que ceux-ci ne soient pas aussi tardifs.

Faery40
Occasionnel
Messages : 11
Enregistré le : jeudi 15 octobre 2020 à 17:49

Re: [Étude] Autisme au féminin: discours inférentiel, adaptation à autrui, fonctionnement cognitif interne

#18 Message par Faery40 » lundi 19 octobre 2020 à 9:49

A tout hasard et après réflexion :geek: , est-ce que, pour celleux pour lesquels le visio est anxiogène, une "pré-rencontre" en visio vous rassurerait ou aiderai? Par exemple, une session visio de 15 à 30mn durant laquelle je peux vous expliquer le protocole et vous pourrez me poser vos questions, ceci de façon tout à fait informelle et "tranquille". Si cela vous rassurerait d'être accompagné durant cette session se serait tout à fait possible. Ainsi, le deuxième RDV serait la passation du protocole et nous nous serions déjà "vus".
J'attends vos avis!! :D
Doctorante en psychologie sur le thème de l'Autisme féminin notamment. Mon objectif est de contribuer à améliorer les connaissances afin d'améliorer le repérage et donc le diagnostic afin que ceux-ci ne soient pas aussi tardifs.

Avatar du membre
NatachaT
Adepte
Messages : 281
Enregistré le : mercredi 16 septembre 2020 à 11:07
Localisation : Nord

Re: [Étude] Autisme au féminin: discours inférentiel, adaptation à autrui, fonctionnement cognitif interne

#19 Message par NatachaT » lundi 19 octobre 2020 à 11:47

Pourrais-tu expliquer ce que tu entends précisément par "discours inférentiel" ?

ça m'intéresserait de participer mais à ce jour, le pré-diagnostic de la psychologue n'a pas encore été validé par mon psychiatre (qui veut "prendre le temps puisque de toute façon, à votre âge, ça ne va pas changer grand chose") : est-ce que je rentrerais dans les cases (je suis au moins THQI, ça c'est avéré...)
Pré-diagnostic TSA (Asperger) (attente validation psychiatre) + THQI à 47 ans de vie sans cohérence
Maman de 2 enfants (S, en démarche diagnostic et A, HP)

Avatar du membre
Glaciell
Forcené
Messages : 637
Enregistré le : mercredi 8 janvier 2020 à 17:00

Re: [Étude] Autisme au féminin: discours inférentiel, adaptation à autrui, fonctionnement cognitif interne

#20 Message par Glaciell » lundi 19 octobre 2020 à 13:02

NatachaT a écrit :
lundi 19 octobre 2020 à 11:47
Pourrais-tu expliquer ce que tu entends précisément par "discours inférentiel" ?

ça m'intéresserait de participer mais à ce jour, le pré-diagnostic de la psychologue n'a pas encore été validé par mon psychiatre (qui veut "prendre le temps puisque de toute façon, à votre âge, ça ne va pas changer grand chose") : est-ce que je rentrerais dans les cases (je suis au moins THQI, ça c'est avéré...)
Oui, le discours inférentiel, c'est le discours de qui ? Des personnes avec TSA ou des personnes qui les diagnostiquent ?

J'aimerais bien apporter ma pierre à l'édifice en participant mais, comme beaucoup apparemment, les 2h en visio me bloquent... cette étude dure jusqu'à quand ? (pour savoir si j'ai le temps de me faire à l'idée ou pas :lol: ). Si j 'ai bien compris, elle s'adresse à tout le monde en fait : diag TSA OU pas diag OU HP ? Entre le diag et le HP c'est un OU inclusif ou exclusif ? (Sinon pour la pré-rencontre en visio, de mon côté je ne sais pas trop, au final ça fait juste encore plus de visio :mryellow: :crazy: )
Diagnostiquée à 37 ans "TSA sans déficit intellectuel ni altération du langage", avec un HPI. (Nov. 2020)
Une fille de 12 ans HPI (2018) et TSA (Déc. 2020)

Space
Fidèle
Messages : 172
Enregistré le : samedi 26 janvier 2019 à 10:54

Re: [Étude] Autisme au féminin: discours inférentiel, adaptation à autrui, fonctionnement cognitif interne

#21 Message par Space » lundi 19 octobre 2020 à 20:11

Que ce soit 5 min, 10 min ou 2 h j’ai une aversion encore plus profonde pour la visio que pour le téléphone et l’idée de faire l’exercice deux fois est donc encore pire...

Dommage j’aurais vraiment souhaité participer.
Femme (T)HQI-Asperger

10/2019 : diagnostic TSA-Asperger (psychiatre)
09/2019 : pré-diagnoctic syndrome Asperger (psychologue)
12/2016 : diagnostic (T)HQI

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28921
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Étude] Autisme au féminin: discours inférentiel, adaptation à autrui, fonctionnement cognitif interne

#22 Message par freeshost » lundi 19 octobre 2020 à 20:22

En cette période covidienne (la deuxième vague), c'est moins aisé. :mrgreen:

C'est comme les échecs et le poker : j'y joue moins en ces temps de pandémie et de vague montante ; jouer par écrans interposés m'intéresse peu.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Faery40
Occasionnel
Messages : 11
Enregistré le : jeudi 15 octobre 2020 à 17:49

Re: [Étude] Autisme au féminin: discours inférentiel, adaptation à autrui, fonctionnement cognitif interne

#23 Message par Faery40 » jeudi 22 octobre 2020 à 16:39

Glaciell a écrit :
lundi 19 octobre 2020 à 13:02
NatachaT a écrit :
lundi 19 octobre 2020 à 11:47
Pourrais-tu expliquer ce que tu entends précisément par "discours inférentiel" ?

ça m'intéresserait de participer mais à ce jour, le pré-diagnostic de la psychologue n'a pas encore été validé par mon psychiatre (qui veut "prendre le temps puisque de toute façon, à votre âge, ça ne va pas changer grand chose") : est-ce que je rentrerais dans les cases (je suis au moins THQI, ça c'est avéré...)
Oui, le discours inférentiel, c'est le discours de qui ? Des personnes avec TSA ou des personnes qui les diagnostiquent ?

J'aimerais bien apporter ma pierre à l'édifice en participant mais, comme beaucoup apparemment, les 2h en visio me bloquent... cette étude dure jusqu'à quand ? (pour savoir si j'ai le temps de me faire à l'idée ou pas :lol: ). Si j 'ai bien compris, elle s'adresse à tout le monde en fait : diag TSA OU pas diag OU HP ? Entre le diag et le HP c'est un OU inclusif ou exclusif ? (Sinon pour la pré-rencontre en visio, de mon côté je ne sais pas trop, au final ça fait juste encore plus de visio :mryellow: :crazy: )
Alors pour vos questions à tou-tes deux, le discours inférentiel ce sont les sous entendus au final, les non-dits, ce qui est implicite. Et il s'agira d'observer/étudier cela chez vous bien sûr!

Par ailleurs, j'ai donc besoin de personnes autistes Diagnostiquées ou a minima avec un bilan pré-diagnostique poussé par un ou une psychologue bien identifié sur cette spécificité. Je prend donc les personnes autistes ET HPI ou autistes et PAS HPI peut importe. Concernant les personnes sans diagnostic, elles peuvent aussi être HPI mais ne doivent pas être en interrogation sur un potentiel autisme ni avoir de personnes autistes dans leur famille (génétique) proche. Ceci afin d'éviter des biais possible dans ces populations contrôles qui pourraient fausser mes données (et mon étude, et mon envie de faire avancer les choses...).

La passation du protocole de recherche se poursuit en 2021. Par ailleurs, je manque cruellement d'hommes, ce qui n'est pas non plus top pour traiter mes résultats ensuite. :hotcry:

J'espère avoir répondu à vos interrogations.

En vous remerciant de prendre le temps pour échanger sur cette recherche.

Emilie
Doctorante en psychologie sur le thème de l'Autisme féminin notamment. Mon objectif est de contribuer à améliorer les connaissances afin d'améliorer le repérage et donc le diagnostic afin que ceux-ci ne soient pas aussi tardifs.

Faery40
Occasionnel
Messages : 11
Enregistré le : jeudi 15 octobre 2020 à 17:49

Re: [Étude] Autisme au féminin: discours inférentiel, adaptation à autrui, fonctionnement cognitif interne

#24 Message par Faery40 » jeudi 22 octobre 2020 à 16:40

Space a écrit :
lundi 19 octobre 2020 à 20:11
Que ce soit 5 min, 10 min ou 2 h j’ai une aversion encore plus profonde pour la visio que pour le téléphone et l’idée de faire l’exercice deux fois est donc encore pire...

Dommage j’aurais vraiment souhaité participer.
Je comprend, cela aurait été un plaisir de vous inclure. La visio peut effectivement être déroutante oui. Si vous souhaitez ou avez la moindre question n'hésitez pas.
Doctorante en psychologie sur le thème de l'Autisme féminin notamment. Mon objectif est de contribuer à améliorer les connaissances afin d'améliorer le repérage et donc le diagnostic afin que ceux-ci ne soient pas aussi tardifs.

Faery40
Occasionnel
Messages : 11
Enregistré le : jeudi 15 octobre 2020 à 17:49

Re: [Étude] Autisme au féminin: discours inférentiel, adaptation à autrui, fonctionnement cognitif interne

#25 Message par Faery40 » jeudi 22 octobre 2020 à 16:41

freeshost a écrit :
lundi 19 octobre 2020 à 20:22
En cette période covidienne (la deuxième vague), c'est moins aisé. :mrgreen:

C'est comme les échecs et le poker : j'y joue moins en ces temps de pandémie et de vague montante ; jouer par écrans interposés m'intéresse peu.
Je comprend aussi effectivement.
Doctorante en psychologie sur le thème de l'Autisme féminin notamment. Mon objectif est de contribuer à améliorer les connaissances afin d'améliorer le repérage et donc le diagnostic afin que ceux-ci ne soient pas aussi tardifs.

Ogam
Fidèle
Messages : 150
Enregistré le : lundi 11 mars 2019 à 11:15

Re: [Étude] Autisme au féminin: discours inférentiel, adaptation à autrui, fonctionnement cognitif interne

#26 Message par Ogam » vendredi 18 décembre 2020 à 19:11

Bonjour à tous et à toutes,
j'ai participé à cette étude et je viens juste de finir cette participation avec Emilie (Faery40).

La participation se déroule en deux étapes :
  • Remplir un questionnaire soi-même et par un proche.
  • Faire un entretien par visio (j'ai utilisé Zoom).
L'entretien a duré 2 heures, par visio-conférence. J'étais au départ très réticent car j'ai eu l'occasion de participer à une visio-conférence où il y avait 10 personnes qui échangeaient : j'ai cru devenir fou entre les larsens, les variations de débits internet des différents participants ... .

Ici, ce n'était pas du tout le cas car il n'y a qu'une seule personne en face de soi (de l'autre côté de l'ordinateur). Emilie met vraiment à l'aise et prend le temps de réaliser les différentes étapes de l'entretien avec :
  • le fonctionnement cognitif interne qui comprend : la récitation de listes de nombres, trouver le(s) point(s) commun(s) entre deux mots (selon une liste), définir le sens de certains mots, faire une liste de noms communs commençant par une lettre, reproduire un dessin géométrique (avec une feuille et un crayon) et enfin, réaliser des tests de logiques (ici, WAIS)
  • Discours inférentiel concerne la capacité de la personne, durant l'entretien, à trouver et à prendre en compte des indices dans un texte pour identifier et comprendre le comportement des personnages des différents textes et les attentions.
  • Et enfin, l'étude sur l'adaptation à autrui à travers des tests.
Encore une fois, moi qui avais peur de la visioconférence, je n'en suis pas ressorti épuisé (l'entretien a duré 2 heures) sachant que pour les personnes ayant une grande fatigabilité, il y a la possibilité de faire en plusieurs fois.

Enfin, dernier point : pour pouvoir caractériser l'autisme au féminin, il est nécessaire de caractériser les différences avec l'autisme au masculin en ayant un échantillon masculin (majeur) suffisamment important donc surtout, n'hésitez pas à participer.
Diagnostic TSA + HPI (obtenu à l'âge de 34 ans) posé en septembre 2020 par un chef de service en psychiatrie.

Répondre