Effet Barnum, effet Forer ...

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4914
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: L'effet Barnum

#196 Message par Manichéenne » vendredi 15 janvier 2016 à 20:12

Le TDAH peut faire penser a de l'autisme, parce qu'il amène pas mal de symptômes ou signes communs ou ressemblant, mais il ne les amène pas tous.
Selon les troubles, on va pouvoir savoir de quoi il s'agit grâce à l'âge de début, un symptôme manquant, un symptôme en plus, etc.

Par exemple, un dépressif n'aura pas forcément les intérêts restreints, et un traitement montrera une amélioration significative.
Un cas d'abus parental peut être décelé.
Un trouble anxieux peut avoir commencé tard, ou la personne ne présente pas de difficultés de communication et de compréhension des implicites, et a un bon langage corporel.

Après, il y a des erreurs de diagnostic : il suffit de voir tous ceux qui étaient considérés déficients intellectuels et dont on dit maintenant qu'ils sont autistes. Sans même parler de psychose infantile... :roll:

Je suppose qu'une combinaison de conditions qui donnerait tous les signes de l'autisme aux mêmes âges, et pas d'indice quant aux vrais troubles en cause (des symptômes supplémentaires), ce n'est pas possible.

edit : je m'étais posée ces questions vis à vis d'une personne que je soupçonne fortement de plusieurs troubles de cette liste. Je ne suis pas capable de diagnostiquer quelqu'un, mais il y a clairement des signes qui ne me font penser qu'à l'une ou l'autre de ces conditions à l'exclusion des autres. Donc j'espère que les pros savent démêler ça.
Plusieurs personnes ici on eu des diags multiples (principalement troubles anxieux et TDA), dans certains cas il est donc possible de distinguer la cause d'un signe clinique.
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

silvermachine
Occasionnel
Messages : 14
Enregistré le : jeudi 7 janvier 2016 à 21:55

Re: L'effet Barnum

#197 Message par silvermachine » samedi 16 janvier 2016 à 19:58

........
Modifié en dernier par silvermachine le jeudi 28 janvier 2016 à 1:11, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4914
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: L'effet Barnum

#198 Message par Manichéenne » samedi 16 janvier 2016 à 21:50

Questions très intéressantes. :D
Je n'avais pas vraiment conscience que je voyais surtout les détails, je l'ai surtout réalisé en discutant avec mon mari : nous avons des visions souvent opposées de presque tout. On dit qu'il voit le tableau et moi les cases. ^^

Je pense qu'effectivement l'effet barnum peut ne pas se manifester tout à fait de la même manière, si on considère que chaque symptôme (dans les listes type DSM, ou les descriptions de personnes SA) est pris individuellement, sans facilement se faire une représentation globale du trouble.
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19850
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: L'effet Barnum

#199 Message par Jean » samedi 16 janvier 2016 à 21:58

Là, je trouve que vous vous posez des questions insolubles. :wink:
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4914
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: L'effet Barnum

#200 Message par Manichéenne » samedi 16 janvier 2016 à 21:59

Pourquoi insolubles ? Rien n'empêche l'étude de l'effet barnum chez les autistes. :P

pour commencer : http://forum.asperansa.org/viewtopic.php?f=6&t=2696
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

silvermachine
Occasionnel
Messages : 14
Enregistré le : jeudi 7 janvier 2016 à 21:55

Re: L'effet Barnum

#201 Message par silvermachine » samedi 16 janvier 2016 à 22:03

........
Modifié en dernier par silvermachine le jeudi 28 janvier 2016 à 1:09, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Rudy
Forcené
Messages : 1104
Enregistré le : samedi 28 mars 2015 à 18:52

Re: L'effet Barnum

#202 Message par Rudy » mardi 19 janvier 2016 à 16:59

@Manichéenne : Merci pour les explications. :)
Pas diag.

Bilans cognitifs: Pré-diagnostiquée Asperger léger à modéré.
Psychiatre: Troubles évoquant TSA + dys associés et anxiété. Préconisation.
En cours d'évaluation au CRA.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19850
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: L'effet Barnum

#203 Message par Jean » mardi 19 janvier 2016 à 18:47

Manichéenne a écrit :Pourquoi insolubles ? Rien n'empêche l'étude de l'effet barnum chez les autistes. :P
Mais s'ils sont autistes, ils ne sont pas victimes de l'effet Barnum pour leur diagnostic.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4914
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: L'effet Barnum

#204 Message par Manichéenne » mardi 19 janvier 2016 à 20:12

On peut étudier l'effet Barnum pour d'autres troubles chez les autistes, pour voir s'ils y sont sujet et comment.
Sinon, il faudrait étudier l'effet Barnum chez le personnes en attente de diag. Ou dans une très grande population de non diagnostiqués pour pouvoir ensuite tirer des conclusions sur ceux qui se révèleraient autistes.
Bon, ok, c'est pas près d'arriver. :wink:
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19850
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: L'effet Barnum

#205 Message par Jean » mercredi 27 janvier 2016 à 15:58

Jean a écrit :L'effet Barnum ? Mais c'est quoi ce cirque ?
Contenu: Introduction - Effet Barnum - Syndrome de Delarue - Le Monde Asperger - Syndrome de Dustin Hoffmann - Captain Kirk
Aujourd'hui republié :
https://thomasjeromenewtons.wordpress.c ... ce-cirque/
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
jutana
Forcené
Messages : 3579
Enregistré le : lundi 24 mars 2014 à 12:43

Re: L'effet Barnum

#206 Message par jutana » mercredi 27 janvier 2016 à 16:53

... c'est pourquoi pour éviter cet effet barnum, la personne en "attente de diag" ou en recherche ne doit pas se limiter à regarder que dans un sens, mais doit passer en revue toutes choses pouvant s'approcher de "son cas" ... d'où l'utilité d'avoir en stock différentes paires lunettes pour pouvoir voir par tout temps et toute "distance" de manière à ne rien rater :lol:

Edit : je me sens sensible à cela (cette "notion") car je suis non diag et en recherche mais personnellement je n'ai jamais été "colorée" par cet effet :wink:
(◕^^◕)Non-Diagnostiquée2016 début de ma démarche auprès de pro/structures spécialisées TSA en vue d'éliminer ou pas cette auto suspicion de TSA-et être informée et/ou orientée vers des solutions, soutiens pour évoluer/avancer-orientation en secteur privé(◕^^◕)

Avatar du membre
Rudy
Forcené
Messages : 1104
Enregistré le : samedi 28 mars 2015 à 18:52

Re: L'effet Barnum

#207 Message par Rudy » jeudi 28 janvier 2016 à 13:02

Intéressant l'article Jean, merci.
jutana a écrit :... c'est pourquoi pour éviter cet effet barnum, la personne en "attente de diag" ou en recherche ne doit pas se limiter à regarder que dans un sens, mais doit passer en revue toutes choses pouvant s'approcher de "son cas" ... d'où l'utilité d'avoir en stock différentes paires lunettes pour pouvoir voir par tout temps et toute "distance" de manière à ne rien rater :lol:

Edit : je me sens sensible à cela (cette "notion") car je suis non diag et en recherche mais personnellement je n'ai jamais été "colorée" par cet effet :wink:
Je me posais la question d'aller vers un psychiatre spécialisé (ou une demande de CRA), sans tomber dans un effet barnum. Est-ce vraiment possible?

A partir du moment où on se dirige vers un psychiatre spécialisé ou un CRA, on le soupçonne, et on décortique notre vie et nos difficultés de façon à donner le maximum d'information aux professionnels pour comprendre pourquoi on a été amené à ce questionnement. Donc, se diriger vers des spécialistes, ça ne montre pas déjà un point de vue biaisé (et un effet barnum)?

Le hic, c'est que tous les psychiatres ne sont pas aux faits ou spécialistes du TSA, ni même des autres troubles. Aller donc chez n'importe quel psychiatre et y exposer des difficultés ne garantis pas qu'il n'y aura pas de faux positif ou d'errance de diagnostic. Il y a donc bien à un moment, le besoin de se reconnaître dans le TSA pour se diriger vers des personnes compétentes, donc, au moins un léger effet barnum (même s'il s'avère vrai au final).

L'effet barnum ne devient il donc pas des fois une nécessité dans ce type de parcours diagnostic (particulièrement pour les diagnostics tardifs)?

Pour ce qui est d'analyser tous les troubles s'approchant de son cas, est-ce qu'on peut réellement le faire en tant que non professionnel? Moi, par exemple, pour essayer de me distancer un peu du TSA, je prends aussi en compte les troubles psys, les dys (notamment les troubles du langage), voir même, la simple personnalité, l'analyse psychanalytique... en écartant tout ce qui a été écarté jusqu'à maintenant par les pros.

Mais je me suis rendue compte qu'en fait, des hypothèses je peux en faire plein, est-ce que ça sert vraiment à quelque chose sachant que je ne serais jamais à même de me diagnostiquer? Alors oui, c'est bien de ne pas s'enfermer dedans et de prendre en compte toutes les possibilités, mais, se référer à un, ou bien plusieurs troubles, c'est toujours, pour moi, de l'effet barnum (parce qu'aussi bien on a rien du tout et que c'est dirigé par le subjectif). J'en ai conclus que ce n'est pas à moi de le faire, mais aux psychiatres, qui sont censés être compétents. Alors, est-ce qu'on a réellement à se prendre la tête pour ça?

Du coup, je ne sais pas vraiment comment on est censé se positionner dans ce type de démarche. Aller consulter un spécialiste, ça implique déjà une auto-évaluation vis à vis d'un trouble (et un effet barnum "je me reconnais..."). Aller consulter n'importe qui, c'est prendre le risque de passer à côté de quelque chose ("vous avez certainement une relation avec votre Mère trop fusionnel/trop froide"). Je me dis que l'effet barnum, en fait, c'est juste le résultat d'un manque de connaissances et de formations des professionnels.

Est-ce qu'on a vraiment le choix en fait?
Pas diag.

Bilans cognitifs: Pré-diagnostiquée Asperger léger à modéré.
Psychiatre: Troubles évoquant TSA + dys associés et anxiété. Préconisation.
En cours d'évaluation au CRA.

Avatar du membre
jutana
Forcené
Messages : 3579
Enregistré le : lundi 24 mars 2014 à 12:43

Re: L'effet Barnum

#208 Message par jutana » jeudi 28 janvier 2016 à 13:39

Du coup, je ne sais pas vraiment comment on est censé se positionner dans ce type de démarche. Aller consulter un spécialiste, ça implique déjà une auto-évaluation vis à vis d'un trouble (et un effet barnum "je me reconnais...")
... pourquoi se reconnaitre dans quelque chose est-ce automatiquement un effet barnum :shock: ?

Edit : lorsqu'on ne connait pas (soit dans le fait même que ça existe ou bien alors dans les connaissances théoriques le permettant) il est sûr qu'on ne peut se "reconnaitre" et que la reconnaissance ne se peut se faire que par rapport à ce qu'on voit autour de nous ...

Lorsqu'après il y a "connaissance", automatiquement une reconnaissance est possible mais cela sans qu'il y ai spécialement "effet barnum" ...
Modifié en dernier par jutana le jeudi 28 janvier 2016 à 14:04, modifié 2 fois.
(◕^^◕)Non-Diagnostiquée2016 début de ma démarche auprès de pro/structures spécialisées TSA en vue d'éliminer ou pas cette auto suspicion de TSA-et être informée et/ou orientée vers des solutions, soutiens pour évoluer/avancer-orientation en secteur privé(◕^^◕)

Cryptobiose
Forcené
Messages : 3395
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 21:28

Re: L'effet Barnum

#209 Message par Cryptobiose » jeudi 28 janvier 2016 à 14:01

Message supprimé
Modifié en dernier par Cryptobiose le jeudi 25 février 2016 à 18:40, modifié 1 fois.
TSA Image TDA

Avatar du membre
Autiste ou surdoué ?
Forcené
Messages : 1045
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2016 à 14:07
Localisation : Bretagne

Re: L'effet Barnum

#210 Message par Autiste ou surdoué ? » jeudi 28 janvier 2016 à 14:42

L'effet Barnum… avant d'être diagnostiqué, ce qui est mon cas, il est difficile de dire si on y échappe ou pas, peut-être simplement qu'y échapper n'existe pas, on peut juste se distancier par moments. Ce sont des allers-retours permanents.
Et même une fois diagnostiqués, on peut douter encore : les pros peuvent sans doute en être plus ou moins victimes (surtout si ça nous arrange de le penser à ce moment là !)
Tout cela est longuement débattu au fil des pages.
Il y a peut-être une autre approche en pré-diagnostique : je l'ai appelée (ta-da-dam !...*)
- L'effet Vortex -
Effet Vortex : un peu plus loin que l'effet "puits".
Depuis des années je me pose des questions sur ma personnalité, puis j'ai d'autres choses à faire. Je m'étais bien organisé pour ne plus être trop souvent en situation pénible et faire ce qui me plaisait. De temps en temps évidemment, la question revenait (ouch, les formations professionnelles… mon pire cauchemar ! –car sinon je travaillais seul en indépendant), puis j'étais repris par le quotidien.
C'était le stade de la feuille qui tourne au gré du vent sur la surface calme de l'étang : parfois elle s'approche du tourbillon et voit un peut comment c'est dedans (avec ses petits yeux de feuille morte ! *), puis elle s'éloigne, repoussée par le vent (quelle bucolicité ! *). C'est la phase calme.
Le départ en retraite a été le bousculement, et le basculement vers ce tourbillon. J'ai franchi ce petit seuil qui différencie la surface de l'étang de l'eau tournoyante. C'est venu petit à petit et depuis, ça tourne dans ma tête, de plus en plus vite. Plus je m'informe et plus j'ai "l'impression que"…
- mais peut-être seulement, je ne suis pas sûr…
- et puis pas tant que ça !
- mais si c'est évident !
- plutôt HQI ?
- plutôt "aspie" ?
- Non, rien c'est l'effet Barnum
- Ou alors, juste un petit peu quand même ?...
Et ça repart de plus belle…
Je m'informe encore
Je replonge
Je ne sais plus
Ça va trop vite
Mais je veux rester lucide pourtant !
Et j'ai tellement fait le tour de la question, tellement été entrainé dans le tourbillon de ce grand cirque (barnum) qu'un moment viendra où je serais aspiré, à demi noyé, puis rejeté à demi inconscient sur le bord de la grève (je m'auto applaudis, quel beau passage ! *).
Et là ce sera le bon moment pour voir un spécialiste, je ne croirai plus rien, n'espérerai plus rien, je serai lessivé, je voudrai juste une réponse, n'importe laquelle, pour ne pas retomber dans le vortex.
D'autant que rien ne m'obligera à le croire (Barnum : on ne s'éloigne jamais tout à fait alors ?).
R-V le 16 février. Pour l'instant j'essaie de m'accrocher aux parois molles et tourbillonnantes des forums, des sites, des blogs, de google (qui est plutôt un quasar qu'un vortex ! quoi que !...). Mais ça va de plus en plus vite. Je ne sais plus trop combien de temps je vais tenir : ma femme dit que je ne pense qu'à ça (AouS ?), que j'y passe tout mon temps.
Tant mieux : dès que je serais noyé, je serais à point pour le premier test.

C'était : "l'effet vortex". Merci de m'avoir écouté *

(*) S'cusez-moi je ne peux pas rester sérieux, faut toujours que je fasse le tux, l'imbécile.
Dossier déposé au CRA : en attente du R-V.
Possibilité d’asperger envisagée par plusieurs professionnels (dont une professionnelle du CRA).
HQI diagnostiqué.
Relations sociales rares et difficiles.

Répondre