Troubles du sommeil, mélatonine ...

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 3970
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: Mélatonine et troubles du sommeil

#316 Message par misty » jeudi 28 septembre 2017 à 21:42

Devant un film, je m'endors assis dans ce cas
Ah oui je connais :mrgreen:

Effectivement la dépression joue beaucoup aussi... Peut-être qu'en planifiant les activités que tu aimes uniquement tôt le matin ça t'aiderait (j'ai lu un psy qui conseillait ça quelque part): tel truc c'est avant 10h sinon il faut attendre le lendemain... Enfin je ne suis pas très calée non plus :?

Je te souhaite de trouver un apaisement dans tout ça en tout cas :wink:
*Diag TSA*

“Balance every thought with its opposition. Because the marriage of them is the destruction of illusion.”
"Actions prove who someone is, words just prove who they pretend to be."

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8546
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Mélatonine et troubles du sommeil

#317 Message par Benoit » jeudi 28 septembre 2017 à 21:48

misty a écrit :Je crois que les effets indésirables de la mélatonine affectent surtout les labos, étant donné qu'il n'y a pas de brevet dessus (comme pour d'autres "alternatives" assez communes et reconnues à l'étranger...).
D'apres les sites americains, c'est surtout le surdosage qui est indesirable, et la difficulte apres coup pour l'organisme de retrouver un taux 'stable' de l'hormone. (effet negatif sur la production naturelle, etc...)

Je sais pas trop quel dosage est pratique par ici, ca peut etre tres different.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

fractal
Fidèle
Messages : 117
Enregistré le : vendredi 28 juillet 2017 à 15:01

Re: Mélatonine et troubles du sommeil

#318 Message par fractal » vendredi 29 septembre 2017 à 11:44

Ah d'accord. Je n'ai pas cherché plus loin. Je demanderai à ma psychiatre s'il y a des effets indésirables selon elle.

Sinon, pour améliorer mon temps d'endormissement, je m'étire un peu, et je me masse beaucoup, pour éliminer les tensions, ça marche bien pour moi :)

Peut-être qu'un jour je vais essayer la mélatonine ^^
En cours de diagnostic : 2e RDV CRA 2018 ?
1er RDV : même sans faire les tests, la médecin me dit TSA
HPI

Eva36
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : mercredi 4 octobre 2017 à 22:10

Re: Mélatonine et troubles du sommeil

#319 Message par Eva36 » vendredi 6 octobre 2017 à 18:10

On m'a dit que c'était neurologique :|

Quel rapport avec le SA ?
Non-diagnostiquée

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8546
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Mélatonine et troubles du sommeil

#320 Message par Benoit » vendredi 6 octobre 2017 à 18:20

Beaucoup de personnes SA ont des troubles du sommeil (de ceux qui dorment 5 heures par nuit à ceux qui ne dorment pas du tout par période).

Vous êtes au courant que le SA est neurologique ?
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Eva36
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : mercredi 4 octobre 2017 à 22:10

Re: Mélatonine et troubles du sommeil

#321 Message par Eva36 » vendredi 6 octobre 2017 à 18:30

Benoit a écrit :Beaucoup de personnes SA ont des troubles du sommeil (de ceux qui dorment 5 heures par nuit à ceux qui ne dorment pas du tout par période).

Vous êtes au courant que le SA est neurologique ?
Je suis désolée, j'arrive tout juste et je ne connais pas bien le SA.
Mais quand je disais "neurologique", je pensais à une chose unique, pas un ensemble, comme le SA. j'imagine que c'est ce que ça veut dire, sans précision.
Non-diagnostiquée

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19392
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Mélatonine et troubles du sommeil

#322 Message par Jean » vendredi 3 novembre 2017 à 20:50

Le monde de l’autisme, divisé, s’accorde sur la nécessité d’études sur le sommeil

Un point d'accord entre les associations de parents et celles de personnes autistes : les troubles du sommeil. Un point de vue des USA.

https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... le-sommeil
père d'une fille SA de 35 ans

Avatar du membre
Nanouille
Adepte
Messages : 270
Enregistré le : lundi 16 janvier 2017 à 14:53

Re: Mélatonine et troubles du sommeil

#323 Message par Nanouille » vendredi 3 novembre 2017 à 21:05

Étrangement j'ai l'impression que chez moi la mélatonine fait effet... une fois que je l'arrête. Je l'ai prise tous les soirs avant de me coucher pendant au moins 15 jours. Je mettais toujours plusieurs heures avant de m'endormir malheureusement mais elle me permettait quand même de dormir un peu mieux après, surtout le matin (et je ne vous parle pas de la quantité de rêves qu'elle produit!). Ce n'était pas l'idéal. Et depuis que j'ai arrêté de la prendre mon sommeil est meilleur, plus profond. Je ne sais pas combien de temps ça va durer mais c'est déjà ça :).
Diagnostiquée TSA le 5 mai 2017

Avatar du membre
Anahata
Forcené
Messages : 1386
Enregistré le : mercredi 26 juillet 2017 à 17:51

Re: Mélatonine et troubles du sommeil

#324 Message par Anahata » vendredi 3 novembre 2017 à 21:19

C'est rigolo ça. C'est comme si la melatonine finalement te fatigait autant qu'elle t'excite. Comme si à l'intérieur un truc empêchait le médicament d'avoir l'effet escompté puisque tu dois l'arrêter pour être vraiment fatiguée.
Parfois on a peur de prendre certains médoc... Ce qui peut agir sur son effet ? C'est pas possible ça ? Je me la joue apprenti médecin, mais j'aime bien ces questions ;) alors indulgence svp!
:arrow: Diagnostiquée sur le Spectre de l'Autisme :shock: :D :? :cry: :innocent: :wink: :geek: :arrow:

Avatar du membre
Nanouille
Adepte
Messages : 270
Enregistré le : lundi 16 janvier 2017 à 14:53

Re: Mélatonine et troubles du sommeil

#325 Message par Nanouille » dimanche 5 novembre 2017 à 18:44

Je ne sais pas comment analyser ça, c'est bizarre. Mais mon corps est très capricieux et j'ai beaucoup de mal à comprendre son fonctionnement. Un truc qui va marcher super bien au début peut ne plus du tout marcher ensuite, comme s'il n'y avait aucune logique. C'est assez frustrant d'ailleurs.
Diagnostiquée TSA le 5 mai 2017

fractal
Fidèle
Messages : 117
Enregistré le : vendredi 28 juillet 2017 à 15:01

Re: Mélatonine et troubles du sommeil

#326 Message par fractal » mercredi 8 novembre 2017 à 16:38

C'est pas une molécule magique, et peut-être que tu l'absorbes / métabolises différemment, dû à une spécificité génétique ou un truc du genre.
De manière pragmatique, tu peux essayer de décaler la prise pour voir si ça te permet de mieux dormir ou non. Par exemple, essayer de prendre la mélatonine 1H avant, au lieu de 15 minutes, ou 2H avant, etc... Il vaut mieux faire des essais.

J'ai demandé à ma psychiatre, elle me confirme l'absence de contre indications. Du coup, je vais lui demander de m'en prescrire et faire mes essais ^^

J'espère avoir de beaux et doux rêves ^^;
En cours de diagnostic : 2e RDV CRA 2018 ?
1er RDV : même sans faire les tests, la médecin me dit TSA
HPI

Avatar du membre
Faraday
Habitué
Messages : 65
Enregistré le : jeudi 19 janvier 2017 à 15:48
Localisation : Quelque part dans le nord-est de la France
Contact :

Re: Mélatonine et troubles du sommeil

#327 Message par Faraday » jeudi 9 novembre 2017 à 21:42

Je prends la conversation en cours, mais je suis très intéressée par vos retours sur la mélatonine. J'ai toujours eu des difficultés à m'endormir mais en ce moment le manque de sommeil a atteint un degré critique. J'ai non seulement des difficultés à m'endormir parce que je n'arrive pas à m'arrêter de penser, mais en plus dès que je dors le moindre bruit me réveil. Du coup avec un tel manque de sommeil je fonctionne beaucoup moins bien la journée.
Il y a beaucoup de retours positifs sur ce poste. J'avoue n'avoir pas lu les 22 pages, mais suffisamment pour me dire qu'il y a un intérêt à essayer.
Une surveillante de nuit me confiait qu'après plusieurs nuits de travail, quand elle n'arrive pas bien à dormir en journée, c'est comme si elle était alcoolisée. J'ai déjà ressenti quelques choses de semblable après plusieurs nuits d'insomnie.
Je vais voir avec mon médecin s'il connait la mélatonine et si je peux essayer.
Diagnostiquée Asperger en 2017 dans un CRA
Comprendre l'autisme : un site d'information sur l'autisme
http://comprendrelautisme.com/

fractal
Fidèle
Messages : 117
Enregistré le : vendredi 28 juillet 2017 à 15:01

Re: Mélatonine et troubles du sommeil

#328 Message par fractal » vendredi 10 novembre 2017 à 11:45

T'as le diagnostic, tu peux voir le remboursement de la mélatonine.
En cours de diagnostic : 2e RDV CRA 2018 ?
1er RDV : même sans faire les tests, la médecin me dit TSA
HPI

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19392
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Mélatonine et troubles du sommeil

#329 Message par Jean » vendredi 10 novembre 2017 à 13:29

Il y a un remboursement garanti du Circadin (mélatonine avec effet retard) entre 6 et 18 ans, avec un diagnostic de TSA.
père d'une fille SA de 35 ans

Avatar du membre
Faraday
Habitué
Messages : 65
Enregistré le : jeudi 19 janvier 2017 à 15:48
Localisation : Quelque part dans le nord-est de la France
Contact :

Re: Mélatonine et troubles du sommeil

#330 Message par Faraday » samedi 11 novembre 2017 à 8:35

J'ai 31 ans, je suis donc trop "vieille" :)
Au point où j'en suis, il faut vraiment que je dorme alors avec ou sans remboursement, je vais essayer.
Si je ne fais rien je ne serais bientôt plus fonctionnelle pour travailler.
Merci pour les informations en tout cas.
Diagnostiquée Asperger en 2017 dans un CRA
Comprendre l'autisme : un site d'information sur l'autisme
http://comprendrelautisme.com/

Répondre