On se croit Asperger et on ne l'est pas ?

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
FinementCiselé
Forcené
Messages : 1218
Enregistré le : mercredi 28 août 2013 à 13:26

Re: On se croit Asperger et on ne l'est pas ?

#46 Message par FinementCiselé » lundi 23 juin 2014 à 10:26

bidouille a écrit :
FinementCiselé a écrit : Autisme mais pas aspie, plus difficile, un AHN en diagnostique adulte, c'est rarissime, parce que partant avec un profil plus profond dans le spectre, il sera très certainement diagnostiqué avant. Autisme de Kanner (même si techniquement le premier autiste diagnostiqué par Léo Kanner était un Asperger)
Sauf si il s'est trainé un autre diag a la place d'AHN ou si les parents ont refusé de faire suivre l'enfant...
Dans ce cas, il est requalifié AHN a l'âge adulte, et le refus de suivi "n'entraine que" des comorbidités.
Aspie "cru 2014".

Avatar du membre
Idée
Forcené
Messages : 3995
Enregistré le : vendredi 13 juillet 2012 à 19:58

Re: On se croit Asperger et on ne l'est pas ?

#47 Message par Idée » mardi 24 juin 2014 à 2:38

"Est-ce que le syndrome d'Asperger peut être confondu avec la schizophrénie ?"
(Source : Le syndrome d'Asperger, Guide complet, Tony Attwood)
408 409.jpg
410 411.jpg
HP+SA

Avatar du membre
Laura Ingalls
Forcené
Messages : 1461
Enregistré le : jeudi 31 janvier 2013 à 23:47

Re: On se croit Asperger et on ne l'est pas ?

#48 Message par Laura Ingalls » lundi 30 juin 2014 à 23:00

laboulette a écrit :J'imagine que ces types de profils, selon le psy ou l'équipe psy qu'ils auront en face sortiront avec un diagnostique différent, puisque tout le monde ne semble pas avoir la même façon d'appréhender la question.
En gros, la même personne peut être autiste dans les Vosges et pas dans le var, ou l'inverse. (j'ai choisi des régions au pif).
comment c'est possible ça? Sérieux, c'est n'importe-quoi!
"L'autisme n'est pas contagieux et je trouve que c'est bien dommage d'ailleurs!" J. Schovanec

Diagnostiquée asperger

Avatar du membre
G.O.B.
Forcené
Messages : 7724
Enregistré le : vendredi 27 décembre 2013 à 22:07

Re: On se croit Asperger et on ne l'est pas ?

#49 Message par G.O.B. » lundi 30 juin 2014 à 23:16

Une personne est autiste ou ne l'est pas, un psychiatre est compétent ou ne l'est pas, tout simplement...

@ Idée : merci pour l'extrait.

D'après Attwood donc :
- il n'a pas été démontré si un autiste a plus ou moins de "chance" d'être schizophrène qu'un NT ;
- un autiste dépressif peut très bien avoir des hallucinations sans être schizophrène.
F84.5 | Things go wrong so that you appreciate them when they're right, you believe lies so you eventually learn to trust no one but yourself, and sometimes good things fall apart so better things can fall together.

Pupuce
Forcené
Messages : 5331
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: On se croit Asperger et on ne l'est pas ?

#50 Message par Pupuce » mardi 1 juillet 2014 à 8:42

Oui, merci Idée pour la doc. C'est vraiment très intéressant et donne très envie de lire l'ensemble de cette bible.En fait, c'est idiot, je n'ose pas lire trop d'ouvrages dédiés à l'autisme en dehors ds témoignages avant le diag alors que ça m'intéresse au plus haut point :mrgreen:
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

FinementCiselé
Forcené
Messages : 1218
Enregistré le : mercredi 28 août 2013 à 13:26

Re: On se croit Asperger et on ne l'est pas ?

#51 Message par FinementCiselé » mardi 1 juillet 2014 à 8:51

G.O.B. a écrit :Une personne est autiste ou ne l'est pas, un psychiatre est compétent ou ne l'est pas, tout simplement...

@ Idée : merci pour l'extrait.

D'après Attwood donc :
- il n'a pas été démontré si un autiste a plus ou moins de "chance" d'être schizophrène qu'un NT ;
- un autiste dépressif peut très bien avoir des hallucinations sans être schizophrène.

Euuuh, non, bien au contraire. Un autiste n'a pas d'hallucinations. Tu as du lire de travers :
Il parle de la paranoïa lorsqu'ils comparent un délire paranoïaque et les stratégies d'adaptation de la personne Aspie.
Il parle d'amis imaginaire ou de monde de repli, pas de croire que ce monde est réel (l'aspie sait que ce monde n'est pas réel, ou que l'ami est imaginaire, pas le schizophrène).
Il met également bien l'accent sur des dépressions sévère, qui ne sont pas issues de l'autisme, et le distinguo est fait, c'est du a la dépression, mais pas a l'autisme, d'ailleurs, le paragraphe est autonome, il ne concerne pas l'autisme en particulier.
Il rapport que Hans Asperger n'avait pas réussi a mettre en évidence une co-morbidité absolue, voir que certains diagnostiques schizophrènes pourraient aujourd'hui être des diagnostics asperger. Et il dit clairement qu'il est impossible de se tromper niveau clinique, puisque qualitativement, un schizophrène rapportera que les voies qu'il entend parlent de lui, alors que dans le cadre d'une dépression (où autre) les voies parlent avec le patient.
Aspie "cru 2014".

Avatar du membre
G.O.B.
Forcené
Messages : 7724
Enregistré le : vendredi 27 décembre 2013 à 22:07

Re: On se croit Asperger et on ne l'est pas ?

#52 Message par G.O.B. » mardi 1 juillet 2014 à 9:14

Je suis bien d'accord, et je ne vois pas en quoi j'ai lu de travers. Je n'ai pas dit qu'un autiste avait des hallucinations, mais qu'il pouvait en avoir à cause de la dépression...
F84.5 | Things go wrong so that you appreciate them when they're right, you believe lies so you eventually learn to trust no one but yourself, and sometimes good things fall apart so better things can fall together.

Avatar du membre
Astragale
Forcené
Messages : 2129
Enregistré le : samedi 31 août 2013 à 8:50
Localisation : 0

Re: On se croit Asperger et on ne l'est pas ?

#53 Message par Astragale » mardi 1 juillet 2014 à 11:27

... Euhhh, il n'y a pas d'hallucinations dans la dépression...
Aspie HPI

Mon blog de photo
http://isolde-h.wixsite.com/photographie

Avatar du membre
G.O.B.
Forcené
Messages : 7724
Enregistré le : vendredi 27 décembre 2013 à 22:07

Re: On se croit Asperger et on ne l'est pas ?

#54 Message par G.O.B. » mardi 1 juillet 2014 à 11:33

Je n'invente rien, c'est marqué noir sur blanc dans la bible d'Attwood ("une personne gravement dépressive peut développer des hallucinations auditives liées à la dépression").
F84.5 | Things go wrong so that you appreciate them when they're right, you believe lies so you eventually learn to trust no one but yourself, and sometimes good things fall apart so better things can fall together.

Pupuce
Forcené
Messages : 5331
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: On se croit Asperger et on ne l'est pas ?

#55 Message par Pupuce » mardi 1 juillet 2014 à 11:39

Astragale a écrit :... Euhhh, il n'y a pas d'hallucinations dans la dépression...
J'ai déjà entendu parler de dépression psychotique. A l'époque où j'avais eu ma bouffée délirante, le psy m'avait dit que cela pouvait arriver pour des tas de raisons (autres que la schizophrénie) et notamment lors de dépressions graves. (Le lien avec l'ingestion du flacon de fluanxol trois jours plus tôt avec 3 nuits d'insomnie n'a pas été fait, je crois, puisque je ne l'avais pas évoqué, pensant qu'ils auraient fait le lien d'eux-même avec les services du rdc qui s'étaient occupé de me faire les injections antidotes le lendemain de l'ingestion :hotcry: ).

Mais bon, l'info qui nous intéresse ici, c'est que cela peut arriver lors de dépressions graves.
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

bidouille
Forcené
Messages : 3053
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: On se croit Asperger et on ne l'est pas ?

#56 Message par bidouille » mardi 1 juillet 2014 à 12:39

Si si y'a quelqu'un de mon entourage qui a fait une dépression avec délire, elle hurlait qu'on lui avait coupé les jambes.(la personne n'est ni autiste , ni schizophrène)
La dépression c'est pas juste quelqu'un qui déprime un maximum c'est vraiment le cerveau qui est "détraqué"
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 10 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Avatar du membre
Astragale
Forcené
Messages : 2129
Enregistré le : samedi 31 août 2013 à 8:50
Localisation : 0

Re: On se croit Asperger et on ne l'est pas ?

#57 Message par Astragale » mardi 1 juillet 2014 à 15:01

D'accord, je ne savais pas.
Lors de ma première année de psycho, en 1993, on m'a appris que ce que c'est justement la perte de réalité qui fait passer du champ de la névrose (dont fait partie la dépression) à celui de la psychose... Mais les connaissances en psycho évoluent à vitesse grand V depuis 20 ans !

Je voudrais quand même ajouter que dans ton cas Pupuce, l'ingestion de chimie est forcément LE facteur déclencheur. :wink:
Aspie HPI

Mon blog de photo
http://isolde-h.wixsite.com/photographie

Avatar du membre
Loup
Forcené
Messages : 7616
Enregistré le : jeudi 9 août 2012 à 21:11
Localisation : Entre les ombres de la pluie
Contact :

Re: On se croit Asperger et on ne l'est pas ?

#58 Message par Loup » mardi 1 juillet 2014 à 17:10

Je confirme, ça m'est arrivé d'avoir des sortes d'hallucinations...

L'impression que le sol s'enfonce, et moi avec. Plutôt flippant.
Je crois que dans la psychose, la personne a du mal à penser qu'une hallucination n'est pas la réalité, il n'y a rien qui cloche. Personnellement, je savais que ce n'était pas normal comme sensation.

Pas de lien avec la chimie sur ce point, mais un moment de violente déprime.
(les médocs déclenchent des choses, ça, j'en suis sûre)
30 ans, autiste cru 2013, trans (il/lui), Brest. Ex AVS, artiste, diplômé en Art. Propriétaire d'un Loup intérieur et dérapeur de réalité. ⚥
"Sire, sire, on en a gros!"

En bordure du bout du monde + La manufacture des loups + BANG! + Ouroboros

Avatar du membre
Astragale
Forcené
Messages : 2129
Enregistré le : samedi 31 août 2013 à 8:50
Localisation : 0

Re: On se croit Asperger et on ne l'est pas ?

#59 Message par Astragale » mardi 1 juillet 2014 à 17:21

Effectivement toute la différence est dans le fait de savoir que c'est anormal.
Moi aussi j'ai eu des expériences sensorielles bizarres comme ça.
Et je me rendais parfaitement compte que c'était bizarre.
On peut sans doute alors parler d'hallucination sans perte de réalité.
Aspie HPI

Mon blog de photo
http://isolde-h.wixsite.com/photographie

Avatar du membre
Laura Ingalls
Forcené
Messages : 1461
Enregistré le : jeudi 31 janvier 2013 à 23:47

Re: On se croit Asperger et on ne l'est pas ?

#60 Message par Laura Ingalls » mercredi 2 juillet 2014 à 1:26

G.O.B. a écrit :Une personne est autiste ou ne l'est pas, un psychiatre est compétent ou ne l'est pas, tout simplement...
ouais! Mais c'est fou quand-même! J'essaye d'imaginer un médecin dire à quelqu'un qu'il est trisomique et un autre médecin qui dirait à la même personne qu'il ne l'est pas, un gynéco qui dirait à une femme "vous êtes enceinte de 8 semaines d'aménorrhée" et un autre gynéco "vous n'êtes pas enceinte", chez un dentiste t'as des caries, chez un autre t'en a pas, etc......'fin bref!
G.O.B. a écrit :Je n'invente rien, c'est marqué noir sur blanc dans la bible d'Attwood ("une personne gravement dépressive peut développer des hallucinations auditives liées à la dépression").
au risque de poser une question bizarre, est-ce que vous pensez que c'est possible qu'une personne ait une ouïe très sensible et entende réellement, pour de vrai, sans halluciner, des bruits faibles que d'autres personnes ne perçoivent pas forcément?
"L'autisme n'est pas contagieux et je trouve que c'est bien dommage d'ailleurs!" J. Schovanec

Diagnostiquée asperger

Répondre