7 à 8 :reportage sur l'autisme

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#31 Message par maho » jeudi 2 octobre 2008 à 15:14

Je suis encore ce matin dans une colere et un etat de degout aprés ce reportage.

Cette directrice va a l'encontre de tout ce que nous faisons. Quand nos enfants (meme grands) ont besoin d'une routine alimentaire ou autre, on le mets en place, quand ils n'aiment pas tel tissus ou tel etiquette, on change leurs vetements, et quand ils n'aiment pas etre toucher, on evite (souvent a notre grande peine en tant que parent) et on fait tout ca pour que leur vie soit agréable, rassurante, securisé. Pourquoi elle fait le contraire? Elle se croit tellement instruite dans une methode revolutionnaire? Elle croit qu'elle peut reussir ou nous les parents ont echoué? Non, non et non!!! Elle est entrain d'abimer ces personnes, les detruire!! Et l'educateur de nuit... le regard sur son visage, et son facon de parler... il s'en fiche totalement de son travail, il n'y a aucune humanité, on dirait qu'il est gardien de zoo!!!

Avant de regarder hier soir, j'allais repondre que oui une regression est possible, et je sais que certaines d'entre vous ont peur de voir vos enfants grandir et devenir comme ces gens dans le reportage. J'ai vu Loic dans ce regression, pendant et aprés son sejour en psychiatrie, tout simplement parce que le traitement etait semblable... ignorance, incomprehension de ses besoins, un genre de megalomanie de la part des "specialistes" qui croyaient mieux savoir que nous.

Je considere que ce centre devrait etre poursuivie pour non assistance a personne en danger. Ca m'attriste que Sesame Autisme avec leur reputation a laisser passer ce reportage.

Est ce que dans une centre pour handicapés moteurs on les oblige a marcher toute la journée, sinon c'est enfermement dans la chambre???
Est ce que dans une centre de sourds profondes, on leur dit de venir manger quand ils entendent la sonnette???

Ce que j'ai vu est humiliant, degradant, et ne devrait pas exister.
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
gilliane
Fidèle
Messages : 195
Enregistré le : jeudi 10 novembre 2005 à 16:04
Localisation : Rennes

#32 Message par gilliane » jeudi 2 octobre 2008 à 15:28

Chris,Maho,moi aussi je continue à être trés choquée par ce reportage ;c'ets vrai que pour nous parents c'est horrible de penser que notre enfant pourrait vivre ainsi.moi cette directrice ne me revient pas du tout avec sa voix "niaise" pour leur parler,bref,elle m'horripile.La pédopsy d'Owen au SESSAD lui parle d'une façon tout à fait"normale" et avec bcp de respect.La qd on infantilise ainsi,je ne vois plus de respect.
Gilliane
Gilliane maman de Léa 21ans,Maureen 18ans et Owen 15 ans Asperger ,dyslexique et dysorthographique

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#33 Message par Murielle » jeudi 2 octobre 2008 à 16:02

Bien dit Gilliane.!
Moi aussi elle avait le don de m'énerver.... :twisted:
Elle faisait genre "je connais bien et tout sur l'autisme", mais il faudrait qu'elle sache qu'elle ne sait rien...tiens,tiens, cette phrase me rappelle quelque chose...pas vous? :wink:
Etait-ce marqué quelque part, (ou l'a-t-elle dit dans le reportage) d'où elle vient?Je veux dire pédospy ?éduc spé ?Qui est-elle :? ?
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

#34 Message par jakesbian » vendredi 3 octobre 2008 à 11:18

en fait, si je dis que je ne suis pas choquée, c'est qu'en vrai, je n'arrive pas à cerner ce qui vous dérange le plus;

- cette mère qui pleure... ce n'est pas un dimanche soir entre 7h et 8h; j'ai pleuré comme cela les 6 années que nicolas a passé à l'IRP; les 1,5 dernières années, je pleurais 2 jours sur 3... et la nuit avec;

- l'histoire de vetements; nicolas en a perdu beaucoup... mais c'était de sa faute, il ne faisait pas attention à ses affaires... et moi, j'étais la mauvaise mère qui l'avait mal éduqué;

vous aurirz préférer qu'on vous montre quoi? juste ce qu'il y avait de plus beau dans ce centre?...

... pour ne choquer personne? c'est exactement ce qu'on a vécu pendant 6 ans... plus tout ce que je n'est pas la force de vous raconter;

vos enfants de 13 ans sont choqués... nicolas l'a vécu; il avait entre 9,5 ans et 15 ans;

on m'avait dit: "il est heureux ici... il sera malheureux si il va ailleurs; bizarrement, il a arreté de faire pipi au lit le jour ou il a su qu'il n'y remettrait plus les pieds;

la chose la plus bizarre est la psy du centre qui m'a dit: "çà nous a fait trés mal que vous retiriez nicolas de chez nous; il été quelqu'un d'important pour le centre"... alors qu'on l'a pris pour un moins que rien pendant 6 ans... et moi, pour une illuminée.
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#35 Message par Murielle » vendredi 3 octobre 2008 à 11:30

Comment te dire Jacqueline...
Est-ce que tu comprends mieux si je te dis: c'était du voyeurisme?
On peut dire et expliquer les choses pour que tout le monde comprenne bien (tu viens de le faire ci-dessus) sans pour autant appuyer aussi fort avec des images dégradantes.
Expliquer que pour ce jeune homme, lorsqu'il est stressé, il déchire ses vêtements et se retrouve complètement nu (on aurait tous compris.!)
Pourquoi le MONTRER dans une situation aussi dégradante? A quoi ça sert de le filmer telle une bête de foire dans son intimité?
Uniquement pour choquer, pour faire du "TF1" .....
En attendant , ça fait plus de dégâts qu'autre chose.
C'est ça , qui a heurté entre autre la plupart d'entre nous.C'est aussi les chiffres erronés, c'est pour finir l'incompétence flagrante de la directrice qui visiblement infantilise et ne respecte pas les particularités de ses résidents. :(
Ai-je réussi à te communiquer ce que nous avons ressenti, ce qui nous a choqué :?:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#36 Message par Murielle » vendredi 3 octobre 2008 à 11:33

Autre question:
Tu aurais aimé qu'on te filme dans ces moments où tu étais triste, tu aurais apprécié qu'on filme Nicolas dans ce qu'il y avait de plus difficile chez vous?
C'est ça qui me choque....
On peut en parler, expliquer mais cela n'apportera rien de plus de montrer des images aussi crues.! :( :evil:
M'enfin, c'est mon avis.... :wink:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

#37 Message par jakesbian » vendredi 3 octobre 2008 à 14:05

non, biensur..
en fait, j'avais l'impression que c'était le fait de voir des jeunes plus handicapés que les votres qui vous génait... et çà, çà me choquait;

des fois, sur ce forum, on essaie de dissuader des parents d'ammener leur enfant en IME... le reportage avait le triste mérite de montrer ce que vivent les familles;

là où était nicolas, le directeur était beau parleur, et il aurait été capable de faire un superbe reportage sur son centre; d'ailleur, visuellement parlant, le centre est trés acceuillant, avec de charmantes secrétaires... et on est loin de s'imaginer le lavage de cerveau qui se produit une fois qu'on est dedans; ma belle soeur ma dit qu'une voisine lui avait dit: "une fois que votre enfant est à T...Y, il n'est plus votre enfant, juste pour les ennuis".
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#38 Message par Murielle » vendredi 3 octobre 2008 à 14:38

Tu vois Jacqueline, c'est important d'échanger car en fait nous ne nous étions pas comprises....
Je suis certaine qu' aucun d'entre nous n'a été choqué par le fait de voir des enfants "handicapés" plus que les nôtres.!Nous sommes tous conscients que c'est la triste réalité.C'était vraiment dans la "manière" de filmer que c'était très désagréable et indécent.!
Ce que tu ajoutes à la fin de ton "post" est affreux....brrrr.! :cry:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
gilliane
Fidèle
Messages : 195
Enregistré le : jeudi 10 novembre 2005 à 16:04
Localisation : Rennes

#39 Message par gilliane » vendredi 3 octobre 2008 à 15:58

Jacqueline,tout comme Murielle,ce n'était pas du tout le fait de voir des enfants "plus handicapés"
Amicalement
Gilliane
Gilliane maman de Léa 21ans,Maureen 18ans et Owen 15 ans Asperger ,dyslexique et dysorthographique

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#40 Message par maho » vendredi 3 octobre 2008 à 21:22

Jacqueline, c'est exactement ce qui m'a choqué le plus dans ce reportage, le traitement que tu decris que Nicholas a eu, et Loic aussi (en psy)
Et que ca continue!! Et qu'on l'etale a la télé!! Et que les gens non concerné par cet handicap croient qu'ils sont comme cela a cause de leur handicap!!!
C'est faux! Ces jeunes sont comme ca a cause d'une centre immonde, avec une directrice qui sera mieux en Gardienne de prison!!

Tu as vecue cette situation Jacqueline et moi aussi, mon fils a ressemblé a ces jeunes (la raison pour laquelle je vous mets en garde pour une regression) mais comme toi, on l'a sorti de la, avec le meme genre de commentaire "il est trés bien" "on l'aime beaucoup ici" et j'ai passé des nuits et des jours a pleurer, quand je le quitté aprés une visite je ne pourrais pas reprendre la route aussitot (a la fin je faisait 350km pour rentrer!!)

Maintenant comme Nicholas, il y a eu une changement radicale, une progression hallucinant, tout simplement parce que on veille sur lui, on prete attention a ses besoins, et surtout on le traite et on lui parle comme un etre humain!!

J'etais choqué surtout car j'esperais au fond de moi qu'une centre spécialisé dans l'autisme sera vraiment un endroit ou nos enfants retrouve leur bonheur, au lieu de ca j'ai vue l'enfer!! On est allé deja en enfer, je ne retournerais pas!!

Ces jeunes ne sont ni plus ni moins "plus handicapés" que les notres, ils sont juste mal traité, mal compris, mal aimé (par le centre j'entends) avec un personnel qui prends un malin plaisir de contrer leurs vrais besoins!!

Quand a la directrice et sa voix niaise, elle me fait beaucoup penser a des gens qui me parlait quand je suis arrivé en France, si je ne comprenais pas ils parlent plus fort! N'empeche meme a haute voix, je ne comprenais toujours pas et j'avais l'impression qu'on me parlait comme si j'etais debile!! Il suffisait de reformuler autrement!!!

Jacqueline, ce qui me choque dans ce reportage, mis a part le personnel, est que ca detruit tout les progrés que nous faisons, ca montre nos enfants, comme dit Murielle, comme des betes de foire, c'est degradant pour ces jeunes (la maman qui pleure, je la comprends, j'en ai pleuré les rivieres!!) c'est une honte!
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

#41 Message par jakesbian » samedi 4 octobre 2008 à 12:54

ok; il y avait 1000 choses à capter dans ce reportage...

... et au premier regard, on avait pas capté les mêmes... ni de la même façon; mais je suis de votre avis.
c'est sûr que pour un centre qui se dit spécialisé dans l'autisme... en fait il ressemble à tous les autres;

j'ai une histoire à ce sujet:
sébastien a fait un stage de hip hop dans un IME il y a quelques mois; les éducateurs lui ont dit:" n'importe comment, d'une semaine sur l'autre, ils auront tout oublié"; penses-tu, il y a eu une progression comme partout ailleurs...
... mieux: un jeune handicapé regardait mais n'osait pas s'intégrer au groupe; sébastien propose, montre, mais n'impose pas... au bout de quelques semaines, il s'est décidé à venir... et il a tout fait comme si il était là depuis le début 8) ;
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20824
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

re-commentaires

#42 Message par Jean » samedi 4 octobre 2008 à 19:09

Je reste partagé devant ce reportage.

Quand on est directement concerné, on peut être excessivement critique par rapport à des détails inappropriés, alors que ce que retient le grand public, c'est une impression générale.

Si le reportage avait été réalisé dans un HP hébergeant des autistes (à partir de 16 ans, c'est la psychiatrie adulte qui reçoit), cela aurait été beaucoup plus épouvantable.

Ce qui a été présenté, c'est un centre spécialisé pour autistes, mais qui ne semble pas utiliser les méthodes éducatives du type TEACCH (qui est un assemblage de différentes méthodes), ABA ou autres. Dans la page internet de l'associai ton, il est seulement précisé : "Cette structure offre un cadre de thérapie et de pédagogie institutionnelles." Je ne connais pas bien ce jargon, mais il ne s'agit pas de méthodes adaptées spécifiquement aux autistes.

Il vaut mieux une structure à petit effectif qu'un HP. C'est un progrès. A part çà, il faut se poser la question de la méthode utilisée.

Le reportage reproduit pour l'essentiel le discours du personnel de l'établissement. Les journalistes n'ont pas de référence extérieure. La confrontation entre ce reportage et celui du lendemain sur le SA, dans le même journal, est confondante. Comment imaginer qu'il s'agit des manifestations du même handicap ?*

Au sujet des chiffres. Malheureusement, il est encore très fréquent de trouver des spécialistes qui écrivent que les autistes avec retard mental associé représentent 75% des autistes. Certains ne le pensent plus, mais continuent à l'écrire parce que c'est politiquement correct.

Dans la classification médicale internaitonale (nord-américiane - DSM-IV non ?), le SA est encore disrtinct de l'autisme, même s'il est vraisemblable qu'il sera "réintégré" dans la catégorie autisme à la prochaine révision. On parle aussi d'autisme atypique, de TED non spécifiés... Aussi, les pourcentages ne précisent pas à quel ensemble on se rapporte.

Sur la déficience intellectuelle, il y a, pour les autistes, le problème notamment démontré par Laurent Mottron avec ses matrices de Raven, c'est qu'on ne peut déterminer un quotient intellectuel classique (plus ou moins 70) quand il y a un problème de communication ou de compréhension des tests, ce qui peut conduire à sous-estimer les capacités intellectuelles des autistes.

Aussi, considérer que plus des 2/3 des autistes sont sans déficience intellectuelle n'est pas encore communément admis.

Et dans un foyer d'accueil médicalisé (FAM), la plupart des autistes pourraient avoir une déficience intellectuelle associée. Je mets le conditionnel, car, vu leur âge, ils n'ont pu avoir de prise en charge comme peuvent l'espérer avoir des bébés actuellement.

La généralisation est abusive : que la directrice le dise, OK, mais les journalistes devraient enquêter un peu plus...

Si ce reportage avait été inséré dans une émission de 2 heures représentant toutes les formes d'autisme et de prise en charge, cela n'aurait pas été pareil qu'une diffusion isolée le dimanche soir....

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#43 Message par maho » samedi 4 octobre 2008 à 20:42

les éducateurs lui ont dit:" n'importe comment, d'une semaine sur l'autre, ils auront tout oublié";
Tu vois c'est vraiment ca qui m'enerve, Et alors meme si tout est oublié, au moins pendant un certain temps ils ont eté heureux, receptive, divertie, et quand ce n'est pas oublié, quel progrés!!

Avec un personnel qui fait ce genre de reflection, ils n'ont pas beaucoup de cahnce a avancer!!
Qui ne tente rien n'a rien!!
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
Jonquille57
Forcené
Messages : 10811
Enregistré le : samedi 14 juin 2008 à 5:39

#44 Message par Jonquille57 » dimanche 5 octobre 2008 à 5:45

Moi aussi, j'ai été choquée par ce reportage, et cette directrice représente tout à fait le genre de personnes que je fuis... Il aurait mieux valu présenter ce centre comme étant quelque chose qui ne devrait plus exister ! C'est vrai que les journalistes n'ont pas fait correctement leur travail, mais finalement, cela nous rappelle qu'il y a encore un long chemin à faire avant que nos enfants soient pris correctement en charge !

J'espère seulement qu'il existe des centres pour personnes autistes dignes de ce nom...

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

#45 Message par jakesbian » dimanche 5 octobre 2008 à 11:11

la difficulté est que, rien qu'en visitant, on ne peux savoir vraiment ce qui s'y passe...

... je pense que la meilleure question à poser est "les perspectives d'avenir pour un jeune qui rentre"; il faut que la réponse soit claire, avec des éléments concrets et prouvés, satisfaisante...

... sinon, il faut passer son chemin :?

chat échaudé craint l'eau froide :wink:
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

Répondre