Mode psy, influences entre Asperger/TSA et HQI/HPI ...

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
charles
Forcené
Messages : 759
Enregistré le : vendredi 6 décembre 2013 à 19:37

Mode psy, influences entre Asperger/TSA et HQI/HPI ...

#1 Message par charles » lundi 21 avril 2014 à 11:36

Modération (Tugdual) : Déplacement du sujet depuis "À propos de l'autisme et du S.A."


Je pose la question car je viens de lire une discussion sur Atoute, où plusieurs personnes explique qu'être diagnostiqué Tsa et HPI est devenu une mode.
Je constate aussi le nombre croissant d'inscrits, et l'intérêt porté pou ce trouble par le cinéma ou séries.
Qu'en pensez vous ?

Perso, cela me ferait mal de mettre fait happer par un phénomène de mode. J'attend avec impatience le RDV au CRA, mais inquiet car aucune nouvelles depuis Janvier.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19770
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Asperger et HPI, une mode psy ?

#2 Message par Jean » lundi 21 avril 2014 à 11:55

Il y a 9 ans que j'entends dire que c'est une mode ...

Pas seulement dans les conversations de bistrot,mais aussi par les grands spécialistes, du type : "votre enfant n'est pas autiste, car il parle".

En attendant, plus il y a d’informations sur le sujet, plus le sous-diagnostic massif recule.

Cela ne veut pas dire que ce qui se dit dans les media et/ou les réseaux sociaux est (statistiquement) représentatif. Ainsi, c'est évident que sur ce forum s'exprimeront plus ... ceux qui sont plus habiles pour écrire.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4914
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: Asperger et HPI, une mode psy ?

#3 Message par Manichéenne » lundi 21 avril 2014 à 12:02

Il y a plus d'informations sur ces sujets, donc forcément ça peut paraitre une mode.
Je pense qu'il y a une petite partie de gens qui veulent être Aspie ou HQI parce qu'ils ont des difficultés de vie et qu'une explication les aiderait, surtout si elle est socialement acceptable (relativement). Mais ça doit être très très minime, surtout pour les TSA. Pour le HQI, je suis moins catégorique, mais les forums ne sont pas du tout représentatifs.

Perso, je ne crois pas me faire happer par un phénomène de mode, quand bien même c'en serait un. Par contre il n'est pas impossible que je sois partiellement victime d'un effet barnum, ou simplement d'une ressemblance incomplète entre mon vécu et ce qui se dit sur les tsa et le hqi menant à une interprétation trop rapide.
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 3921
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: Asperger et HPI, une mode psy ?

#4 Message par WinstonWolfe » lundi 21 avril 2014 à 12:08

Ben v´la-t-y-pas que j'suis à la mode...

Ceci dit, je rapproche ça aussi du nombre croissant de ceux qui se croient HPI et qui se trouvent plein de raisons pour avoir raté leur test, du nombre croissant de "pervers narcissiques manipulateurs" que l'on croit détecter alors que cette condition n'est même pas définie... On veut expliquer toute non-performance et pour cela on cherche, quitte à faire rentrer au pied-de-biche les constatations dans un syndrome quelconque.

La différence vient quand il ne s'agit pas d'expliquer une sous performance, mais de comprendre une souffrance. Dans ce cas, il n'est plus question de mode, mais de quête. Et les outils qui diffusent cet effet de mode sont aussi ceux qui portent l'étincelle salvatrice vers ceux qui en ont sincèrement besoin.

Alors je rejoins Jean sur le fait que si mode il y a, ce peut être bénéfique pour la plupart. Et pour ceux qui succombent inconsidérément à cette mode au point de se trouver des symptômes, espérons que cela ne les détournera pas trop longtemps du bon chemin. Internet rend l'hypocondrie tellement plus créative !
(Diagnostiqué aspie en 2013, à 40 ans)

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.

Avatar du membre
charles
Forcené
Messages : 759
Enregistré le : vendredi 6 décembre 2013 à 19:37

Re: Asperger et HPI, une mode psy ?

#5 Message par charles » lundi 21 avril 2014 à 13:52

Quelle est la part de Tsa diagnostiqué sur le forum ?
Quelle est l'évolution des inscriptions ?
De la curiosité .... Mais ce serait intéressant de voir si ce qui se dit se retrouve ici.

Pour ma part, je trouve que faire connaître le trouble peut aider les vrais Aspies. Mais cela peut aussi éviter à beaucoup d'être pris en charge pour de vrais psychoses et autres maladies.
C'est par exemple un argument pour demander aux autres d'accepter sa maladie au lieu de se faire aider, même chimiquement.

Effet collatéral ....


Mais ce qui est sur c'est que sans les médias, l'effet de mode, je ne serais pas sur le forum. Il y a 6 mois, pour moi, un autiste était un enfant qui ne parlait pas, se tapait la tête contre les murs ou hurlait quand on l'approchait. Et l'asperger était un autisme de haut niveau, à savoir le pire du pire.

Mais ne suis je pas dans l'erreur en venant m'élancer ici ? Je n'en sais rien, et vu le nombre de psy capablent de le dire, et la réactivité du CRA, il y a gros risque que je me m'identifie à un Aspie, et un gros risque de dépression si le CRa me renvoie chez le psychanalyste sans diagnostique. Un retour au point de départ.
Et si il y a autant d'auto-diagnostique, c'est en partie à cause du manque de réactivité des CRA.
Un peu comme quand on construit un nouveau lotissement, sans prévoir que le trafic va augmenter et anticiper en améliorant le réseau routier.
Je sais ... J'aime les métaphores :lol: débiles

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19770
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Asperger et HPI, une mode psy ?

#6 Message par Jean » lundi 21 avril 2014 à 15:30

La métaphore n'est pas débile.

Les décideurs (pour mettre en place les services) et les diffuseurs de l'info ne sont pas les mêmes.

C'est la pression sociale qui forcera les décideurs à financer de nouveaux services.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Nova
Forcené
Messages : 2022
Enregistré le : mardi 19 novembre 2013 à 15:40

Re: Asperger et HPI, une mode psy ?

#7 Message par Nova » lundi 21 avril 2014 à 15:44

Effet de mode, je ne pense pas, même si il y a un nombre croissant d'inscrit sur les forums car ils se posent la question du SA, c'est vraiment marginal et ça reste un phénomène internet, je n'ai jamais entendu autour de moi quelqu'un qui se posait cette question, dans la vie courante être hors de la norme est très mal vu, tous le monde veut être le plus normal possible, c'est aussi la raison pour laquelle je choisi les personnes à qui je dis que je suis Aspi et croyez moi, elles sont rares. Donc ça n'est pas un phénomène de mode en france.
Dans d'autres pays beaucoup plus en avance sur le SA, USA CANADA, dans certain cas être Aspi peut être perçu comme "HYPE" mais bon ça reste marginal aussi donc ne nous emballons pas, il y a du chemin encore pour que le SA devienne HYPE un jour...!
Đī@gnőstįqué

Pupuce
Forcené
Messages : 5331
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: Asperger et HPI, une mode psy ?

#8 Message par Pupuce » lundi 21 avril 2014 à 16:55

.............
Modifié en dernier par Pupuce le lundi 20 novembre 2017 à 16:50, modifié 1 fois.
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Avatar du membre
Tempus Fugit
Forcené
Messages : 681
Enregistré le : mercredi 22 janvier 2014 à 16:42
Localisation : In a plymouth satellite

Re: Asperger et HPI, une mode psy ?

#9 Message par Tempus Fugit » lundi 21 avril 2014 à 17:54

Je comprend pas trop ce poste. je ne vois pas en quoi être aspie est une mode. c'est une souffrance au quotidien. le dire c'est au mieux permettre a l'autre de comprendre certaine situations au pire être rejeté et devoir constamment faire face a l’incompréhension et l'isolement.
Orbite quelque part entre la voie lactée et Orion :Aspie:

Avatar du membre
Astragale
Forcené
Messages : 2129
Enregistré le : samedi 31 août 2013 à 8:50
Localisation : 0

Re: Asperger et HPI, une mode psy ?

#10 Message par Astragale » lundi 21 avril 2014 à 18:07

Je comprends l'inquiétude de Charles, j'ai eu la même après avoir lu quelques posts ou articles en ce sens.

Maintenant il est également vrai que lorsque l'on parle du SA personne ne sait jamais ce que c'est et que c'est aussi le fait d'en parler davantage qui permet à des gens comme nous d'avoir enfin un diagnostic réaliste.
Et ça, ça n'a pas de prix.
Aspie HPI

Mon blog de photo
http://isolde-h.wixsite.com/photographie

Avatar du membre
Nova
Forcené
Messages : 2022
Enregistré le : mardi 19 novembre 2013 à 15:40

Re: Asperger et HPI, une mode psy ?

#11 Message par Nova » lundi 21 avril 2014 à 18:10

Complètement d'accord, quand j'ai dis à ma famille que j'avais le SA ma mère m'a dit -"Surtout ne dis pas ça à toute la famille (sous entendu que c'est honteux) je lui ai dis -"Mais tu sais ce que c'est? Elle m'a répondu - "Non" :shock:
Đī@gnőstįqué

Avatar du membre
Astragale
Forcené
Messages : 2129
Enregistré le : samedi 31 août 2013 à 8:50
Localisation : 0

Re: Asperger et HPI, une mode psy ?

#12 Message par Astragale » lundi 21 avril 2014 à 18:15

Nova a écrit :Complètement d'accord, quand j'ai dis à ma famille que j'avais le SA ma mère m'a dit -"Surtout ne dis pas ça à toute la famille (sous entendu que c'est honteux) je lui ai dis -"Mais tu sais ce que c'est? Elle m'a répondu - "Non" :shock:
:lol: :lol: :lol:
Excuse-moi d'ouvrir une large bouche Nova, mais c'est tellement... (neuro)typique !!! :bravo:
Aspie HPI

Mon blog de photo
http://isolde-h.wixsite.com/photographie

Pupuce
Forcené
Messages : 5331
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: Asperger et HPI, une mode psy ?

#13 Message par Pupuce » lundi 21 avril 2014 à 18:16

..............
Modifié en dernier par Pupuce le lundi 20 novembre 2017 à 16:52, modifié 1 fois.
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Avatar du membre
Nova
Forcené
Messages : 2022
Enregistré le : mardi 19 novembre 2013 à 15:40

Re: Asperger et HPI, une mode psy ?

#14 Message par Nova » lundi 21 avril 2014 à 18:22

:D avec le recul j'en rigole mais sur le coup je me suis senti comme un rebus, mais ça montre bien que pour comprendre le SA il faut être sois même Aspi sinon les gens ne peuvent qu'imaginer
Đī@gnőstįqué

Avatar du membre
Astragale
Forcené
Messages : 2129
Enregistré le : samedi 31 août 2013 à 8:50
Localisation : 0

Re: Asperger et HPI, une mode psy ?

#15 Message par Astragale » lundi 21 avril 2014 à 18:23

Pupuce a écrit :
Nova a écrit :Complètement d'accord, quand j'ai dis à ma famille que j'avais le SA ma mère m'a dit -"Surtout ne dis pas ça à toute la famille (sous entendu que c'est honteux) je lui ai dis -"Mais tu sais ce que c'est? Elle m'a répondu - "Non" :shock:
:lol: :lol: :lol: :bravo: excuse-moi, c'est le genre de trucs qui me fait rire quand je le lis, mais beaucoup moins quand j'y suis confrontée.

Edit : Ah! J'ai été doublée :wink:
Nova c'est vrai, je comprends parfaitement : c'est BEAUCOUP moins drôle en vrai.

Une lointaine amie à qui j'en ai parlé récemment m'a également fait une réponse hallucinante : "Naaaannnnn !!! Qu'est-ce que c'est que cette CO...ERIE ??!!"
J'ai mis un moment à rebrancher ma langue à mon cerveau. :shock: :shock:

C'est une personne très ouverte ce qui n'augure vraiment rien de bon pour la suite. Alors je crois que c'est bien qu'on en parle davantage car évidemment, il parait certainement très saugrenu d'essayer de faire croire que je ressemble à Rain-Man ! :lol:
Modifié en dernier par Astragale le lundi 21 avril 2014 à 18:27, modifié 1 fois.
Aspie HPI

Mon blog de photo
http://isolde-h.wixsite.com/photographie

Répondre