Page 8 sur 14

Re: Délinquants et autistes

Posté : vendredi 2 juin 2017 à 12:28
par Jean
WinstonWolfe a écrit :Personnellement, je demanderais à ce docteur ses sources. Il mentionne que "beaucoup" d'autistes sont les robots des malfaisants. C'est combien, "beaucoup" ? Ça vient de quelle étude ?
J'ai soumis cette interview à un spécialiste de l'autisme.
J'ai une petite réserve sur le "beaucoup". Non, c'est heureusement rare : mais un petit risque multiplié par de grosses conséquences, ça devient significatif.

Re: Délinquants et autistes

Posté : samedi 3 juin 2017 à 12:38
par Vic
L'autisme en soi ne semble pas être associé à des condamnations pour crimes violents.
Cependant, d’autres conditions, comme le TDAH, qui peuvent coïncider avec l’autisme, peuvent augmenter ces risques.

Surnommée comme la violence des personnes autistes par certains médias, cette idée est entrée dans l’imaginaire collectif en oubliant
les milliers de maladies psychiatriques de ces personnes qui n’ont rien à avoir avec l’autisme.
je retiens surtout ça car c'est aussi ce que j'avais expliqué, dans mes posts précédents, en parlant d'autisme pur et de troubles psychiatriques associés

Re: Délinquants et autistes

Posté : jeudi 19 octobre 2017 à 10:21
par TiZ
Encore une "bonne pub" pour le SA...

http://www.parismatch.com/Actu/Faits-di ... ye-1374248

Re: Délinquants et autistes

Posté : jeudi 19 octobre 2017 à 19:56
par Nanar02
Etrange comme histoire :?

Re: Délinquants et autistes

Posté : jeudi 19 octobre 2017 à 20:36
par Benoit
Avec un peu de chance, ca va etre top complique a expliquer pour les media en fassent une narration a charge.
RIP,

Re: Délinquants et autistes

Posté : jeudi 19 octobre 2017 à 22:45
par Nova
Cette phrase... :shock:


Le père du meurtrier

-"si l’on lui enlève son Asperger, cela a toujours été un enfant parfait"

Re: Délinquants et autistes

Posté : jeudi 19 octobre 2017 à 23:35
par Anahata
Lol
On a déjà là l'évocation d'une cause au problème.
Après c'est sur que ça doit pas être facile d'avoir un enfant autiste (je parle par rapport à ce que j'ai vu dans les familles avec un enfant autiste, cris... imprévisibilité, rejet du contact etc) D'où ce mot merdique de perfection qui n'est pas là, pourquoi pas !

Re: Délinquants et autistes

Posté : vendredi 20 octobre 2017 à 7:43
par Benoit
Kallark a écrit :Cette phrase... :shock:


Le père du meurtrier

-"si l’on lui enlève son Asperger, cela a toujours été un enfant parfait"
Il n'est (encore) que suspect pour l'instant, qu'il y ait des aveux ou pas. (C'est un des problèmes avec les aspis).

Re: Délinquants et autistes

Posté : vendredi 20 octobre 2017 à 9:46
par TiZ
@Kallak : Exact, c'est ce qui m'a le plus choquée aussi :shock:

Re: Délinquants et autistes

Posté : vendredi 3 novembre 2017 à 10:31
par olivierfh
A. X. Rutten, R. R. J. M. Vermeiren and Ch. Van Nieuwenhuizen: Autism in adult and juvenile delinquents: a literature review, Child and Adolescent Psychiatry and Mental Health 11:45, 2017
Contrary to our expectations, the prevalence of delinquency was lower in all the samples of people with ASD than in the general population.
"Contrairement à ce que nous attendions" :shock:

Re: Délinquants et autistes

Posté : vendredi 3 novembre 2017 à 10:33
par Benoit
olivierfh a écrit :A. X. Rutten, R. R. J. M. Vermeiren and Ch. Van Nieuwenhuizen: Autism in adult and juvenile delinquents: a literature review, Child and Adolescent Psychiatry and Mental Health 11:45, 2017
Contrary to our expectations, the prevalence of delinquency was lower in all the samples of people with ASD than in the general population.
"Contrairement à ce que nous attendions" :shock:
Tu as prévenu #autismcrisis (Michelle Dawson) ? Elle "adore" trouver ce genre de formule dans la littérature.

Re: Délinquants et autistes

Posté : vendredi 3 novembre 2017 à 13:47
par Moonygirl
J'espère qu'ils s'attendaient à ce que les résultats soient égaux et pas supérieurs ...

Re: Délinquants et autistes

Posté : vendredi 3 novembre 2017 à 14:41
par Benoit
Moonygirl a écrit :J'espère qu'ils s'attendaient à ce que les résultats soient égaux et pas supérieurs ...
Ben non justement, ils s'attendaient à ce qu'ils soient supérieurs parce que d'autres études statistiques donnaient une sur-représentation des autistes (et SA) parmi les auteurs de certains crimes ([...]many researchers have suggested that there is an association between ASD and delinquency [...]).

Il n'y a pas de conclusion écrite, mais cette piste intéressante :
It would also be interesting to find out whether some people with ASD are only diagnosed when they commit a crime. It is possible that there is a tendency to diagnose ASD more often in people who have committed specific types of crime and this is an area that warrants more extensive research. It is important to diagnose ASD carefully and to differentiate autism symptoms such as a lack of empathy from psychopathic traits, and this can sometimes be difficult.
Du coup je renvoie les gens sur ma question de Théorie de l'Esprit et d'empathie ici :
viewtopic.php?f=8&t=5700&p=382609#p382609
Spoiler :  : 
Parce qu'il paraît que c'est une question qui sert à "détecter" les psychopathes.

Re: Délinquants et autistes

Posté : vendredi 3 novembre 2017 à 14:57
par Anahata
Et bien moi j'avais peur qu'ils soient supérieurs. :(
Mais le résultat concorde avec une idée que j'ai lue selon laquelle le niveau d'agressivité chez l'autiste asperger est plus bas que la moyenne. Me demandez pas la source je l'ai lu et ça m'a plutôt plu :). Ce qui n'est pas du tout scientifique certes, mais là je m'en fiche!

Re: Délinquants et autistes

Posté : samedi 4 novembre 2017 à 16:25
par scorame
is le résultat concorde avec une idée que j'ai lue selon laquelle le niveau d'agressivité chez l'autiste asperger est plus bas que la moyenne.
physiquement en tout cas , la c'est plus précis 8) ..... à l'inverse en cas d’effondrement émotionnelle ce qui du reste est plutôt rare .