Francis Perrin et la méthode ABA

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
Gingko
Occasionnel
Messages : 20
Enregistré le : mercredi 28 septembre 2005 à 21:19
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Francis Perrin et la méthode ABA

#1 Message par Gingko » jeudi 23 octobre 2008 à 22:15

Bonjour,

Je voudrais juste vous signaler un reportage sur France 2, à propos de Francis Perrin et de la (très controversée, je crois) méthode ABA, qui vient d'être diffusé dans "Envoyé Spécial" (3ème reportage sur 4), sous le titre "Carte blanche - ... à Francis Perrin : un enfant presque comme les autres ".

Bon, je sais, j'aurais pu vous l'annoncer avant, mais en fait je ne le savais pas et je suis tombé dessus par hasard.

L'émission devrait cependant pouvoir être visualisée sur Internet (pas tout de suite, mais sans doute dans quelques heures, ou bien demain) à cette adresse.

Gilles

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#2 Message par maho » jeudi 23 octobre 2008 à 22:22

J'ai regardé un peu, mais j'avais deja vue un reportage sur lui.
C'est bien, le methode convient a son fils, et il a les moyens de payer.

Je sais qu'il fait beaucoup pour que cette methode soit accessible au moins bien loties, mais a chacun ses methodes.

Il avait aussi les moyens de demenager dans la nuit pour son fils, ce n'est pas donner a tout le monde!!! (Sauf Murielle!! :lol: )
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
Mars
Modératrice
Messages : 8317
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 15:02
Localisation : finistère

#3 Message par Mars » jeudi 23 octobre 2008 à 22:31

Merci Gingko, je viens de le voir également. Bon, certaines choses sont dites sur l'exception française et le reportage a le mérite de montrer l'évolution étonnante d'un enfant lourdement touché.
Par contre c'est quand même un peu trop centré sur la famille Perrin et de ce fait difficilement transposable à des familles ordinaires. Je n'aime pas non plus l'utilisation de l'émotion pour essayer de convaincre.
Atypique sans être aspie. Maman de 2 jeunes filles dont une aspie.

Avatar du membre
Gingko
Occasionnel
Messages : 20
Enregistré le : mercredi 28 septembre 2005 à 21:19
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Rediffusion

#4 Message par Gingko » jeudi 23 octobre 2008 à 23:44

Complément d'information pour ceux et celles :
  • qui ne veulent pas ou ne peuvent pas voir cette émission sur Internet ...
  • ... mais qui, en revanche, sont suffisamment passionnés par le sujet pour envisager de passer une nuit blanche ;
  • ou bien encore pour les personnes qui ont un équipement leur permettant de programmer un enregistrement d'émission pendant la nuit :

    Une rediffusion de cette même édition d'Envoyé spécial est prévue samedi de 1h05 à 3h05 (donc dans la nuit de vendredi à samedi).

    Gingko

Avatar du membre
Jonquille57
Forcené
Messages : 10811
Enregistré le : samedi 14 juin 2008 à 5:39

#5 Message par Jonquille57 » vendredi 24 octobre 2008 à 5:20

Je n'ai pas vu l'émission, mais il est sûr que lorsqu'on est riche et célèbre, certaines portes s'ouvrent plus facilement....

Avatar du membre
Emma
Forcené
Messages : 516
Enregistré le : mercredi 28 septembre 2005 à 22:25
Localisation : Landerneau
Contact :

#6 Message par Emma » vendredi 24 octobre 2008 à 9:28

Juste un petit avis (le mien-Emma, tais-toi... :)- ) sur l'ABA: il n'y a pas de méthode universelle pour aider les personnes autistes à trouver un chemin moins chaotique dans la vie; ce qui peut aider les uns peut être une agression pour les autres , ce n'est pas qu'une question d'argent, c'est une question de personnes et de difficultés qui lui sont propres.

Dernièrement, un ami médecin m'a demandé: " Penses tu qu'il faille imposer une méthode à un enfant autiste-type ABA- ou prendre le temps de tout lui expliquer afin qu'il construise lui même ses propres stratégies, qu'est ce qui, in fine, aidera le mieux cette personne à être autonome à l'âge adulte?"

Bien évidemment, comme avec Maël j'ai opté pour la deuxième solution et que ça se passe plutôt très bien...Cependant je suis néanmoins toujours perplexe, car les enfants autistes sont tous différents: aussi lorsque j'explique qu'à mon avis il n'y a pas de Panacée avec l'autisme, cela va dans les deux sens! En revanche, il y a quelque chose dont je suis fermement convaincue: je suis farouchement contre les méthodes barbares du type packing (maltraitance).

J'aimerais bien avoir votre avis...
Maman d'Elouan (asperger), 13 ans, Maël (autiste de haut niveau) 11 ans et Pierre-Marie, 9 ans.

Tila
Habitué
Messages : 87
Enregistré le : dimanche 7 janvier 2007 à 20:18
Localisation : Cherbourg/Brest

#7 Message par Tila » vendredi 24 octobre 2008 à 10:06

Hello,

Mon fiston Hervé avait vu le reportage avec moi sur le packing, et à l'époque il m'avait dit (il avait 8 ans) : "quoi, ils mettent les enfants là-dedans... tout nus... t'es fou ou quoi !?"

Effectivement, nos enfants aiment les pressions... En tous les cas le mien oui. Mais, là c'était poussé. En plus, se retrouver avec des adultes, plutôt étrangers, dans des lieux particulièrement "bétonnés"...

Ma foi, j'ai des gros doutes.

Quand je pense que mon père, cet été, qui adore faire des massages, s'est retenu de masser mon fils de peur d'être accusé d'attouchements.

Ben oui, mes enfants adorent être massés. Et mon père avait massé le cou d'Hervé un soir. Le lendemain, Hervé lui dit : "tu peux reccommencer papy ? J'adore quand tu me touches." Mon père a vu tout de suite le mal. Dommage.
je cherche les clefs

Avatar du membre
misflo
Adepte
Messages : 228
Enregistré le : jeudi 2 octobre 2008 à 9:47
Localisation : Toulon

#8 Message par misflo » vendredi 24 octobre 2008 à 10:33

Juste un petit avis (le mien-Emma, tais-toi... Smile- ) sur l'ABA: il n'y a pas de méthode universelle pour aider les personnes autistes à trouver un chemin moins chaotique dans la vie; ce qui peut aider les uns peut être une agression pour les autres , ce n'est pas qu'une question d'argent, c'est une question de personnes et de difficultés qui lui sont propres.

Dernièrement, un ami médecin m'a demandé: " Penses tu qu'il faille imposer une méthode à un enfant autiste-type ABA- ou prendre le temps de tout lui expliquer afin qu'il construise lui même ses propres stratégies, qu'est ce qui, in fine, aidera le mieux cette personne à être autonome à l'âge adulte?"

Bien évidemment, comme avec Maël j'ai opté pour la deuxième solution et que ça se passe plutôt très bien...Cependant je suis néanmoins toujours perplexe, car les enfants autistes sont tous différents: aussi lorsque j'explique qu'à mon avis il n'y a pas de Panacée avec l'autisme, cela va dans les deux sens! En revanche, il y a quelque chose dont je suis fermement convaincue: je suis farouchement contre les méthodes barbares du type packing (maltraitance).

J'aimerais bien avoir votre avis...
je suis d'accord avec toi, et suis contente du questionnement de ton ami médecin. Je crois que ça résume bien la problématique de l'ABA : on ne permet pas à l'enfant de réfléchir, d'utiliser ses propres ressources pour contourner ses difficultés, et par là même, on ne lui permet pas d'apprendre à contourner ses difficultés, à les surmonter.
A long terme, un enfant éduqué avec juste de l'ABA ne pourra trouver ses propres stratégies . Pour moi, c'est le contraire de l'autonomisation.
Comme l'a dit un papa, et je crois que c'est un très bon résumé : "ABA aide l'enfant à obéir, Teacch l'aide à réfléchir..."

En ce qui concerne notre fils, il arrive souvent maintenant à nous donner la méthode, le moyen, la façon pour l'aider. Sa neuro-psy (qui utilise le programme TEACCH) est souvent scotchée par la façon dont il la guide :lol:

Après, chaque personne est différente, le danger à mon sens est d'obliger une façon de faire, car comme tu le dis, c'est une question de personne et de difficultés, de personnalité...
Par conte, le packing ... :evil: ...pour moi, ce n'est ni plus ni moins que de la torture appliquée sur des personnes qui n'ont pas le moyen de s'exprimer, fragiles.
Je préfère arrêter, je serais très virulente à ce sujet, mais je crois que j'aimerai beaucoup faire essayer un packing bien froid à ce cher DrD, histoire de voir s'il a moins de fuites après...
Maman de 4 enfants atypiques, dont 2 ont un diagnostique de Syndrome d'Asperger.

Avatar du membre
Mars
Modératrice
Messages : 8317
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 15:02
Localisation : finistère

#9 Message par Mars » vendredi 24 octobre 2008 à 16:03

Sans doute y a-t-il des méthodes plus ou moins adaptées selon la sévérité du trouble. La sensibilité de l'enfant et de sa famille sont à prendre en compte également.
Je ne me serais pas vue faire de l'ABA mais je peux comprendre ceux qui le font.
Je me demande juste si on fait de l'ABA à vie ou si, au vu des progrès de l'enfant, on peut assouplir et passer à des techniques moins contraignantes.
J'ai discuté avec des collègues qui ont vu l'émission, elle a été très appréciée et les profanes ont été choqués d'apprendre que la situation française était une exception.
Atypique sans être aspie. Maman de 2 jeunes filles dont une aspie.

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#10 Message par bernard » samedi 25 octobre 2008 à 21:46

Je viens de regarder l'émission avec Francis Perrin, que j'ai enregistrée en fait cette nuit pendant la rediffusion signalée par Gingko.
Pour le cas de Louis, le fils de Francis, comme il le dit lui-même, on voit que son fils évolue grâce à la méthode ABA.
Bien sur cette méthode est dure. Elle ressemble par certains côtés au dressage des animaux dans les cirques (pardon pour l'exemple) avec la récompense à la clef. Mais on ne peut pas dire qu'il n'y a pas de résultat.
Le cas de Louis est autisme sévère.
Entre les conseils des médecins quand Louis était petit : "vous pouvez faire une croix sur votre fils, il ne parlera jamais et restera dans sa bulle" et l'évolution que montre le film, on voit la différence.

Par de nombreux côtés, Francis s'est battu pour que les choses avancent en France, il a montré l'exemple en étant parrain d'une école dans le Nord de la France accueillant 4 enfants autistes alors que 850 frappaient à la porte. Puis il a poussé la porte des Ministères, et grace à sa notoriété, l'Etat vient de verser 1 million d'euros, ce qui permet d'accueillir 20 enfants autistes d'un seul coup. L'initiative est à renouveler pour que d'autres écoles puissent ouvrir pour accueillir d'autres autistes sévères.

Comme il dit, tout le monde ne peut pas payer une aide à domicile en déboursant 3000 euros par mois. La solidarité de l'Etat doit jouer.

En conclusion, pour les cas d'autisme sévère, la France doit combler son retard (oui, pour les autres cas aussi je sais).
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#11 Message par bernard » samedi 25 octobre 2008 à 21:58

Pour revoir l'émission cette semaine
http://envoye-special.france2.fr/index- ... brique=617
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
Jonquille57
Forcené
Messages : 10811
Enregistré le : samedi 14 juin 2008 à 5:39

#12 Message par Jonquille57 » dimanche 26 octobre 2008 à 2:39

Moi, aussi, je viens de regarder cette émission. Je n'ai pas vu de maltraitance, contrairement à ce que j'ai pu entendre....J'ai juste vu un enfant qui a fait d'énormes progrès. La méthode semble dure, l'enfant n'a pas une seconde de répit, mais elle paye. Et d'ailleurs, je vois là moins de maltraitance que lorsqu'on hospitalise les enfants mal diagnostiqués et qu'on les shootent avec des tonnes de médicaments !

Oui, il est vrai que cela m'a fait sourire quand on voit Francis Perrin dire qu'il fait son déménagement lui-même ( dans une petite camionnette ... :roll: ), mais bon, c'est un peu pour le folklore de l'émission.. C'est vrai qu'on n'entend pas dire qu'il a cherché une maison pendant des mois pour déménager, c'est vrai qu'on fait abstraction de liste d'attente pour que son enfant rentre dans cette école, et tout ceci est, comme je l'ai écrit dans mon premier message, sa notoriété qui l'a aidé. Et c'est finalement, tant mieux pour lui et surtout tant mieux pour son fils.

C'est vrai qu'on peut critiquer cette méthode, mais si elle a des résultats : je pense qu'on devrait la proposer aux parents, et ensuite, à eux de faire le choix de la suivre ou non pour leur enfant autiste. En France, on a l'habitude de tout critiquer, surtout de ce qui ne vient pas de France...

Juste une petite chose qui m'a énervée : c'est lorsqu'il est dit que le fils de Francis Perrin a évolué grâce à tout l'amour que ses parents ont pour lui... comme si cela suffisait ! Je pense que tous les parents ont énormément d'amour pour leurs enfants, mais cela ne suffit pas pour les faire évoluer !

Dans ce lieu où est pratiquer la méthode, 20 enfants sont suivis au lieu de 6 ! Oui, c'est bien, certes, mais c'est tellement infime devant le nombre d'enfants autistes dont les parents voudraient avoir accès à cette méthode !

Et pourquoi faut-il attendre que des gens connus aient des enfants handicapés pour que les choses commencent à bouger : ( je pense aussi à Lino Ventura et sans doute d'autres... ). :evil: Pourquoi lorsque l'on est des parents ordinaires, sommes nous pratiquement méprisés, ou bien ignorés lorsque l'on veut se battre pour que nos enfants soient considérés et aient droit à l'éducation, à la scolarisation auxquels ils ont droit ( les Droits de l'enfant, cela me fait bien rire..... )

Avatar du membre
Jonquille57
Forcené
Messages : 10811
Enregistré le : samedi 14 juin 2008 à 5:39

#13 Message par Jonquille57 » dimanche 26 octobre 2008 à 2:45

Je me pose aussi cette question : cette méthode existe aux Etats-Unis depuis 40 ans, dit-on... Que sont devenus les enfants qui ont suivi cette méthode une fois devenus adultes ? C'est ça qui serait intéressant à savoir.... Et quels sont les critères de comparaison que l'on a avec d'autres méthodes ?

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

#14 Message par jakesbian » dimanche 26 octobre 2008 à 3:09

c'est sûr que , ici, louis est parti d'un autisme sévère...

pour ce qui est des moyens, parfois on voit des parents qui font appels à des bénévoles pour stimuler au quotidien leur enfant autiste;

pour la méthode ABA, je pense qu'elle est destinée aux petits... à chaque âge, à chaque niveau, à chaque état d'âme de l'enfant, il doit y avoir une adaptation... l'important est d'avancer;

il est vrai de dire que l'enfant autiste doit avoir la "même" éducation que les autres... simplement, en prenant des chemins différents; le plus simple à comprendre est que lorsqu'on a plusieurs enfants, on ne va pas tolérer de l'enfant autiste, ce qu'on refuserait aux autres... çà entraînerait un sérieux malaise dans la famille.
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#15 Message par maho » dimanche 26 octobre 2008 à 7:44

Que sont devenus les enfants qui ont suivi cette méthode une fois devenus adultes ? C'est ça qui serait intéressant à savoir....
C'est la question que je me pose aussi Brigitte. Tu es aussi bien placé que moi pour savoir que quand on avance grace a une "methode" ou une apprentissage, dés qu'on lache la pression, les aqcuis se perdent rapidement.

Je suis arrivé (comme beaucoup de nous avec des enfants adultes) trés tardivement a ce diag "autiste", donc une methode particulier n'existait pas pour mon fils, lent, triste, isolé, victime, apart l'amour que nous avons pour lui. Je n'ai pas pris le temps de me renseigner totalement sur chaque methode, mais j'ai pris a droite et a gauche ce qui pourrait aider Loic. Mais au final, dans tout les methodes, il n'y a rien d'adapter aux adultes qui viennent de decouvrir leur difference.

Je pense aussi que ABA, a du positive, mais trop intense. Si un enfant "normale" tombe, se fait mal, est ce qu'on va lui refuser un calin ou un bisous de sa maman sous pretexte que son comportement n'etait pas adapté? Pourtant on refuse a ses enfants du repit pour retrouver leur calme dans leurs stereotypies, pourtant ca me semble le meme besoin.

Juste un mot sur le Packing (ceux qui veulent le tester sur le Dr D, je veux bien le retenir sur la table!! :lol: ) c'est une acte barbare, une violation du corps, mais l'idée de refroidir le corps peut etre benefique (comme pour les methodes et les medicaments ca ne marche peut etre pas pour tout le monde)
J'avais ouvert un post sur le fait que Loic a trés chaud dans la nuit, il dort avec un oreiller avec un petit matela d'eau fraiche dedans, il adore!! Ce n'est pas celui la, mais l'idée est le meme, j'ai acheté le mien chez L...l a beaucoup moins cher :lol:
http://www.amazon.fr/Chillow%C2%AE-Orei ... B0018JCHE4

Et chaque année on se rends dans une source en vacances ou l'eau est a 6/7° il y va avec joie (c'est son choix) et quand il sort, il est transformé, alerte, joyeux, clair, ca ne dur que le temps de rechauffement du corps.

Comme beaucoup d'entre vous (je sais que c'est le cas pour Murielle) on nous a dit que Loic ne saura jamais ni lire ni ecrire (toujours sans nous dire pourquoi) et une ecole "specialisé" sera la meilleure solution, on s'est battues, et il a eu une scolarité normale et son Bac, juste dommage que pour les adultes handicapés en genera, il y a trés peu d'aide.

Juste pour dire, que dans tout les methodes, on prends ce qui marche pour nos enfants, sans oublier le dose d'amour necessaire 8)
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Répondre