perception de sois même

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
Anne-Marie
Habitué
Messages : 91
Enregistré le : samedi 4 octobre 2008 à 21:25
Localisation : 44

#16 Message par Anne-Marie » mardi 25 novembre 2008 à 12:22

Bonjour,

Je me souviens d'une chute de bicyclette. Pierre-Yves s'était ouvert le genou. Pas de cris sauf ceux de sa soeur qui s'exprimait à sa place. résultat le chirurgien qui lui a fait les points nous a dit " j'aimerai qu'ils soient tous aussi courageux" (ni cri ni larmes mais une curiosité pour ce qui se passait.

AM

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#17 Message par bernard » mardi 25 novembre 2008 à 13:34

Je pense que Pierre et Luna sont près de la vérité.

Pour mon cas, j'étais émotif au dire de ma mère, donc je pleurai avant d'avoir mal. Le pire était que si j'étais pris au dépourvu, je ne pleurai pas. C'était l'angoisse de l'inconnu qui me stressait et non une douleur quelconque. Je ne peux utiliser mon cas trop complexe.

Par contre, quand ma fille Lucie fait une chute à cheval ou si un incident se produit à l'écurie, il ne faut surtout rien lui dire. Pas de plainte car c'est pire, elle va s'énerver pour de bon en réaction aux mots. Donc je pense que vous tenez le bon bout pour l'explication.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
pierre
Fidèle
Messages : 183
Enregistré le : dimanche 13 avril 2008 à 21:07
Localisation : grenoble

#18 Message par pierre » mardi 25 novembre 2008 à 13:52

Murielle a écrit : On va tâcher de lui faire compendre que "ça arrive" à tout le monde et que c'est pas grave.... :wink:
Je ne suis pas sure que ce soit le moyen. Le problème quand on dit "c'est pas grave" c'est que ça peut être grave pour lui et demander de relativiser quand on a du mal avec l'échec... pas facile...
Concernant "l'examen clinique", quand je viens pour voir Lena suite à une chute, ce n'est pas pour vérifier si tout va bien mais pour jouer, de ce fait elle me laisse m'approcher sans crainte.
Je pense qu'il faut essayer de rentrer en communication avec lui (ou elle), rentrer dans son monde pour comprendre son mal, trouver les mots juste fonction de ce mal et l'amener progressivement à réadapter son comprotement suivant la gravité à laquel il a envi d'accorder et de ce qui est acceptable (valeur que nous parents avons envie de transmettre), sans en faire des caisses non plus :wink:).
Bernard, ça me les chutes à cheval de Lucie me rappel Lena quand elle n'arrivait pas à faire un jeu de construction, mon approche a été de s'en prendre au jeu (qu'es-ce qu'il a ce jeu, il ne veut pas marcher?), la scène dédramatisée, Lena me laisse rentrer dans le jeu avec elle sans peur que je la mette en cause et ensemble on trouve la solution.
Y'a plus qu'à s'en prendre au cheval... doucement ou la SPA va me tomber dessus :wink:
papa de Lena (Ted)
et expert en orthographe (mdr)...

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#19 Message par Murielle » mardi 25 novembre 2008 à 15:57

Pour Léo, la seule chose qu'on arrive depuis peu à faire, c'est de lui demander s'il peut montrer avec sa main où il a mal (pas où il est tombé, ni où il a glissé.! :wink: )
Au bout d'un certain temps, lorsqu'il est calmé, je lui demande s'il veut bien que je mette de la crème (arnica) ou s'il veut un pansement(ça il adore. (pendant longtemps il a appelé ça un "ça-fait-du-bien"!). :lol:
D'ailleurs bien souvent, il demande un pansement, et je lui réponds que oui s'il me laisse regarder.... :lol:
Une vraie négociation.! :lol: :wink: Ca ne fait qu'environ 2 ans qu'il est capable (ou qu'il veut bien) nous montrer ou dire où il a mal.!
Avant, bonjour la galère.!!! :? :shock:
Il y a même eu une fois où il s'est pris un coup(en courant le long d'un mur il n'a pas vu le serre-joint... :? ) entre les 2 yeux, la peau a explosée et le sang a coulé de façon impressionnante(il avait 5 ans)....On ne savait pas trop si c'était grave ou pas mais au vu de la quantité de sang, je l'ai emmené direct chez le médecin.
Il a nettoyé la plaie et a dû faire un point (il en aurait fallu 2...mais bon)...Léo a été plutôt stoïque face à ce moment.(moi, je n'en menais pas large.!!!!je n'aime pas le sang et là on en avait partout.!)Lorsque le médecin a eu fini, il a laissé dépasser un gros bout de fil.Je lui ai dit, qu'il ne valait mieux pas car Léo risquait de le tirer.Il a rit et m'a dit: "ça m'étonnerait ça lui ferait trop mal.!"...
On est rentré à la maison et le lendemain matin j'ai retrouvé le fil arraché sur son oreiller.... :cry:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#20 Message par maho » mardi 25 novembre 2008 à 17:50

Loic est aussi insensible a la douleur, comme moi et comme mon pere! :?
J'ai reflechie avant de repondre et je ne peut que donner mon avis perso. Quand je me fais mal (dans la renovation, maconnerie etc. ca arrive souvent) j'evite de le dire si personne a vu (ou si il y n'y a pas de bleu etc.) En generale je ne sens pas le douleur aprés coup (il y a des coups qui m'arrache des cris quand meme, je pense au marteau qui tape le pouce au lieu du clou :shock: ) et je n'aime pas entendre les gens s'apitoyer quand en fait je ne sens rien.
Quand je me fait operer (a partir de la quarantaine ca devient regulier!!) je prefere aller seule et pas de visites, je ne supporte pas les mines tristes quand en fait moi ca va! Un peu comme un chat qui s'eloigne et s'isole pour panser ses blessures.
Mais tous les chats sont des Aspergers non? :lol: :lol:
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
pierre
Fidèle
Messages : 183
Enregistré le : dimanche 13 avril 2008 à 21:07
Localisation : grenoble

#21 Message par pierre » mardi 25 novembre 2008 à 20:12

c'est bien pour ça que je dis que tout le monde fait fonction de ce qu'il a envie de transmettre...
Sue, si t'es malade et hospitalisée, j'espère pouvoir allé te voir et je suis sure qu'on se payera une bonne rigolade... je suis pas de ceux qui font une tête d'enterrement... :lol: :lol: :lol:
Pour les chats oulala, je préfère m'auto censurer...
papa de Lena (Ted)
et expert en orthographe (mdr)...

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

#22 Message par jakesbian » mardi 25 novembre 2008 à 20:49

- je suis comme sue pour l'hopital... enfin, si quelqu'un vient, il faut que se soit sincère et naturel... plutôt que par obligation.

- pour la perception de soi, je suis un peu comme dit luna, un caméscope, une petite souris, une mécanique humaine... mais, j'adore bouger, je n'ai pas honte de mon corps devant le miroir, comme dit bernard... même, si c'est évident que je ne sais pas me mettre en valeur, mal habillée, mal coiffée, pas de maquillage ni de bijous ( tout simplement, je ne supporte pas)... bref, je ne sais pas.

- avoir mal: je résiste jusqu'à un certain point; le plus dûr, n'est pas le mal, mais de ne pas savoir jusqu'à quand çà va durer.
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

Avatar du membre
Luna
Forcené
Messages : 4509
Enregistré le : vendredi 17 octobre 2008 à 21:39
Localisation : Dijon
Contact :

#23 Message par Luna » mardi 25 novembre 2008 à 21:10

Tu n'es pas la seule à ne pas savoir te mettre en valeur...
Je ne connais que les T-shirts et le jean, très rarement la robe ou la jupe seules sauf quand je peux porter ma robe sur un pantalon.
Je ne sais pas vraiment ce qui me va, comment le porter etc, j'ai fait faire des cauchemars vestimentaires à ma soeur très fashion victime et qui voulait sans cesse me "relooker". :lol:
Je ne me maquille que depuis 2 ans, et encore une fois de temps en temps...
Quand à mes cheveux, c'est une réelle problématique..j'en fais quoi ? J'arrive à les ramasser vite fait quand ils sont long, mais je peux pèter une durite et soudain me précipiter chez le coiffeur pour les avoir ultra-courts. :shock:
Luna TMG
http://www.flickr.com/photos/lunatmg/?details=1 / détails
https://www.flickr.com/photos/lunatmg// vue d'ensemble
"Dans la photographie, il y a une réalité si subtile qu'elle devient plus vraie que la réalité" - Alfred Stieglitz

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#24 Message par bernard » mardi 25 novembre 2008 à 21:56

J'ai posé la question aux 2 enfants séparément.

Lucie : si je tombe, ce qui m'énerve c'est quand on vient me faire remarquer que je suis tombée; Bon ça va, je le sais. Pas la peine de me le faire remarquer. C'est ch... à la fin.

Clément: quand je tombais je ne me faisais souvent pas mal. je ne pleurais pas. Mais quand on venait me dire "tu t'ai fait mal ?" alors là, ça m'énervait et je pleurais.

Donc ça confirme ce qu'on disait plus haut.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
pierre
Fidèle
Messages : 183
Enregistré le : dimanche 13 avril 2008 à 21:07
Localisation : grenoble

#25 Message par pierre » mercredi 26 novembre 2008 à 8:57

Bernard, j'ai sous estimé Lucie, elle conscientise ce qui lui arrive et n'est donc en aucun cas prisonnière de son mal. Et ça réponse est tout ce qu'il y a de plus logique...
Luna, le fait de porter des t-shirts et jean n'est pas un problème si tu te trouve belle comme ça... Et la question est justement là, t'aime tu comme tu es ? A t'on du mal à avoir une bonne image de soi quand on a du mal à ce percevoir en société ? Le regard de l'autre évoque ou renvoi quoi ?
papa de Lena (Ted)
et expert en orthographe (mdr)...

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

#26 Message par jakesbian » mercredi 26 novembre 2008 à 10:49

disons qu'en tant que femme, on peut difficilement s'empêcher de se comparer aux autres femmes... même si au quotidien, on se sent bien comme on est, plus vrai que nature...
... le jour où on se retrouve en société, parmi le reste du monde, on se pose des questions sur soi... et le jour où on veux faire un effort... même avec tous les conseils de la terre, c'est mission impossible.
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

Avatar du membre
Luna
Forcené
Messages : 4509
Enregistré le : vendredi 17 octobre 2008 à 21:39
Localisation : Dijon
Contact :

#27 Message par Luna » mercredi 26 novembre 2008 à 11:43

Je porte des jeans et des T-shirts parce que c'est hyper-pratique et que je n'ai pas à réfléchir. Quand j'ai envie d'un brin de fantaisie, je met une robe par dessus le Tshirt et le jean. Ca me rappelle Burton (oui, je sais :wink: ) : dans une interview, il avait expliqué qu'il ne s'habillait qu'en noir, tous les jours parce qu'il ne savait pas marier les couleurs et que c'était beaucoup plus pratique.

Je ne peux pas dire que je me trouve belle étant donné que ma perception de moi est très fantaisiste, j'ai du ma parfois à me reconnaître dans un miroir. Les seules choses que j'apprécie en moi, ce sont mes yeux et mes mains. Mes cheveux c'est la cata, je ne sais pas quoi en faire. Je suis pourtant consciente que dans cette société de l'apparence, je n'ai pas la taille mannequin avec mes 1 m55 et mes pare-chocs arrière bien rembourrés (héritage espagnol). Parfois j'ai l'impression d'être une petite voiture Smart face à des Rolls. Ben tant pis, on fait avec.
J'aimerai parfois savoir porte des peties robes, avec des souliers tout mimi, mais ça va m'amuser une journée au grand maxi et après, tu oublies et tu te remets au jean.
Luna TMG
http://www.flickr.com/photos/lunatmg/?details=1 / détails
https://www.flickr.com/photos/lunatmg// vue d'ensemble
"Dans la photographie, il y a une réalité si subtile qu'elle devient plus vraie que la réalité" - Alfred Stieglitz

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#28 Message par Murielle » mercredi 26 novembre 2008 à 11:47

Bernard, je crois que tes enfants ont répondu exactement ce que doit ressentir Léo.!!!! :lol:
Enfin, j'imagine....
Quant à toi Luna (pour avoir eu le privilège de te voir en photo) je t'assure que tu es ravissante.!!!! :D
Pour Jacqueline, le principal, c'est de se sentir bien avec les vêtements qu'on a choisi....qu'ils soient à la mode ou pas.!
J'en connais qui s'habillent à la mode....et heu....c'est franchement ridicule.! :? :wink:
A chacun son style.! :lol:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
Olivier
Forcené
Messages : 1309
Enregistré le : lundi 17 novembre 2008 à 16:49

#29 Message par Olivier » mercredi 26 novembre 2008 à 13:21

J'ai eu souvent l'impression dans un groupe, d'être à la fois présent et en dehors. Un peu à la façon du théatre de Brecht, ou un commentateur exter ne commente ce qui se passe. Une sorte de Monsieur Loyal pour l'instant présent.
J'ai sur un autre point, une insensibilité à la douleur certaine. Au printemps dernier je me suis cassé une épaule. opération + pose d'un clou.Je n'ai réellement rien senti jusqu'aux débuts de la rééducation active (+ 6 semaines). Le mouvement limité était accompagné par le Kiné (peu agréable, mais indolore). La kiné active a été tres tres supportable.
Souvent quand des anti-douleurs m'ont été prescrits, je n'en ai jamais eu besoin, à la surprise des soignants et de moi-même.
Autre point, étant enfant,j'appréhendais tout contact physique. Une simple cuti réaction,par timbre, me provoquait une crise de convulsions. Le médecin de famille a même fait l'impasse sur certains rappels de vaccins, pour m'éviter ces "agressions supplémentaires". J'e n'ai pas eu besoin étant enfant d'interventions chirurgicales significatives style fracture ou appendicite.Je n'ose pas encore aujourd'hui, imaginer ce qui aurait pu se dérouler, si j'avais été contraint de subir. Ce n'aurait pas été possible, sauf médicament ou autres liens....

Répondre