Page 120 sur 120

Re: Recherches sur l'autisme

Posté : mercredi 16 novembre 2022 à 10:36
par Jean
"Je ne suis pas favorable à la création d'une catégorie "Autisme profond". Voici pourquoi

Point de vue d'une professionnelle autiste sur la notion d'"autisme profond". Suite de la discussion sur le dossier du "Lancet" et de l'article d'Alison Singer.

annsautism.blogspot.com Traduction de "I am not a fan of creating a "Profound Autism" category. Here's why." Ann Memmott - 28 octobre 2022 https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... me-profond
profound child.jpg

Re: Recherches sur l'autisme

Posté : mercredi 16 novembre 2022 à 19:38
par Jean
Il est temps d'embrasser l'expertise autistique

Sue Fletcher-Watson réagit à l'article d'Alison Singer, "Il est temps de reconnaître l'autisme profond"

medium.com Traduction de "Its time to embrace autistic expertise" - Sue Fletcher-Watson - 28 octobre 2022 https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... autistique

Re: Recherches sur l'autisme

Posté : mercredi 16 novembre 2022 à 19:47
par Jean
Des déficits au spectre, la réflexion sur l'autisme a évolué. Des voix s'élèvent désormais pour réclamer un diagnostic d'"autisme profond".

Un débat passionné sur l'autisme a été relancé après la publication récente d'un article d'Alison Singer (Autism Science Foundation )préconisant l'utilisation du terme "autisme profond". Andrew Whitehouse (Australie) intervient dans la discussion.

theconversation.com Traduction de "From deficits to a spectrum, thinking around autism has changed. Now there are calls for a 'profound autism' diagnosis" Andrew Whitehouse - 8 novembre 2022 https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... sme-evolue

Re: Recherches sur l'autisme

Posté : mercredi 16 novembre 2022 à 23:46
par Jean
Sur l'autisme profond ou sévère : le point de vue de Jean-Philippe Piat

Dans le nouveau livre de Jean-Philippe Piat, 66 fiches pratiques. Un exemple sur une seule fiche. Le point de vue d'un parent autiste d'un enfant autiste sur la notion d'autisme profond/sévère.
https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... lippe-piat
Screenshot 2022-11-16 at 23-25-39 livre_print_20221103_04-4-37-1.pdf.png

Re: Recherches sur l'autisme

Posté : mercredi 23 novembre 2022 à 15:56
par Jean
Booster les capacités cérébrales : Une discussion avec Damien Fair

Une interview de Damien Fair sur les possibilités des études de neuro-imagerie et les problèmes rencontrés.

spectrumnews.org Traduction de "Boosting brain power: A conversation with Damien Fair" Expert : Damien Fair - Professeur, Université du Minnesota
https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... amien-fair

Re: Recherches sur l'autisme

Posté : jeudi 24 novembre 2022 à 12:33
par Jean
Jean a écrit :
samedi 15 octobre 2022 à 11:04
Concevoir des essais respectueux de l'autisme : Questions et réponses avec Caroline Averius et Zachary Williams

Les essais cliniques ne peuvent pas se dérouler sans participants, mais les exigences de ces essais - y compris les déplacements, la capacité à accepter les examens et les procédures, et à rester en contact pour les évaluations de suivi - peuvent être difficiles à gérer pour les personnes. Personnes autistes et leurs aidants doivent être associés dès la conception.
Traduction du guide d’accompagnement par PetitNuage
guide Roche page 1.png

Re: Recherches sur l'autisme

Posté : jeudi 24 novembre 2022 à 15:48
par Jean
jim.fr 14 11 2022
Le diagnostic de l’autisme sur la piste de l’empathie

Plusieurs travaux (comme ceux du psychologue britannique Simon Baron-Cohen)[1] montrent que les difficultés de communication chez les personnes avec des troubles du spectre autistique (TSA) sont souvent en lien avec des déficits observés, en parallèle, dans les mécanismes de l’empathie. Plus précisément, l’empathie émotionnelle ou affective (consistant dans la « réponse aux états mentaux d’une autre personne avec une émotion appropriée ») est plutôt conservée, mais l’empathie cognitive (consistant dans la « reconnaissance des états mentaux d’une autre personne ») est alors réduite.

Autism Research publie une étude (coordonnée à l’Université du Neguev, à Beer-Sheva, en Israël) visant à examiner le rôle du « déséquilibre empathique » (la balance inadéquate entre ces deux formes d’empathie, affective et cognitive) dans un vaste échantillon de personnes avec TSA (1905 sujets, âgés en moyenne d’environ 37 ans ±13 ans), comparativement à 3 009 sujets neurotypiques (contrôles, âgés en moyenne d’environ 38 ans ±12 ans). L’empathie a été quantifiée à l’aide du quotient d’empathie (QE) de Baron-Cohen et Wheelwright[2], un questionnnaire en 60 items.

Les auteurs constatent que le déséquilibre empathique contribue effectivement à prédire de manière linéaire et non linéaire le diagnostic d’autisme et les traits autistiques. En pratique, une tendance à une forme d’empathie émotionnelle plus élevée qu’une forme d’empathie cognitive (autrement dit un déséquilibre empathique au détriment de l’empathie cognitive) peut prédire à la fois le diagnostic d’autisme et le domaine social des traits autistiques, tandis qu’une forme d’empathie cognitive plus élevée qu’une forme d’empathie émotionnelle est « associée au domaine non social de l’autisme. »

On observe aussi que ce déséquilibre empathique se révèle plus important chez les femmes autistes, comparativement aux hommes. Pour les auteurs, cette étude montre que l’appréciation du déséquilibre empathique offre une nouvelle approche pour évaluer le rôle de l’empathie dans les TSA et permet notamment une compréhension plus nuancée des liens entre empathie et autisme.

[1] https://en.wikipedia.org/wiki/Simon_Baron-Cohen
[2] https://docs.autismresearchcentre.com/t ... Grezes.pdf

Dr Alain Cohen

Référence
Ido Shalev et coll.: Reexamining empathy in autism: empathic disequilibrium as a novel predictor of autism diagnosis and autistic traits. Autism Research, 2022 ;15: 1917–1928.

Re: Recherches sur l'autisme

Posté : vendredi 25 novembre 2022 à 12:07
par Jean
Les vidéos du colloque du GIS autisme et TND

https://autisme-neurodev.org/evenements ... recherche/