Recherches sur l'autisme

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1590
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Recherches sur l'autisme

#961 Message par Siobhan » lundi 15 juillet 2019 à 16:00

Jean a écrit :
lundi 15 juillet 2019 à 13:53
Siobhan a écrit :
lundi 15 juillet 2019 à 10:42
Le "tracking", il me semble que ça n'est pas du tout fiable à 100% pour le diagnostic, surtout :

1. Si la personne (disons, avec l'oeil de Dieu, qu'elle est autiste, ou que le second test à base de tracking a pour but de vérifier la sensibilité de ce test de tracking chez une personne déjà solidement diagnostiquée) a ce qu'on pourrait appeler un bon "comportement oculaire social", le tracking risque de ne rien repérer.

2. Si la personne a appris d'une manière ou d'une autre (Et franchement, le tracking c'est une procédure basico-basique dans les pratiques courantes de tests diagnostiques, donc si à un moment la personne autiste a pour intérêt spécifique l'autisme, elle saura en quoi ça consistera) ce qu'est le tracking, cette connaissance risque de biaiser le test d'une manière ou d'une autre, sans qu'il y ait de mauvaises intentions de la part de la personne qui passe le test.

3. Si le tracking est quasiment le seul test utilisé par les diagnostiqueurs (Dans ce cas, un seul constat : amateurisme des diagnostiqueurs)
OK pour tes trois arguments. Qui sont variables suivant l'âge. C'est trop tôt pour généraliser ce moyen pour seul outil.
Merci pour ton retour Jean
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 3009
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Recherches sur l'autisme

#962 Message par lulamae » mercredi 17 juillet 2019 à 0:04

Des mutations liées à l’autisme pourraient affecter la fonction intestinale, le microbiome chez des souris

De Anna Nowogrodzki/11 Juillet 2019
neurologin844.jpg


Réaction intestinale : Des souris présentant une mutation dans un gène de l’autisme appelé NLGN3 pourraient manifester des déficits sociaux, ainsi que des changements dans leur appareil digestif. © Floris Slooff / shutterstock.com

Les mutations dans le gène NLGN3, observées chez des personnes autistes, affectent le système nerveux intestinal des souris, comme le suggèrent deux études. Une de ces mutations affecte également la population de microbes qui vit dans leur intestin.
Ce sont les mêmes gènes qui jouent un rôle à la fois dans le système nerveux et l’intestin, aussi les mutations touchant ces gènes peuvent-elles altérer les deux systèmes, explique la chercheuse principale Elisa Hill-Yardin, professeure associée à l’Université RMIT à Bundoora, en Australie.
Ces résultats peuvent apporter une explication au fait que les problèmes gastro-intestinaux vont souvent de pair avec l’autisme, ajoute Elisa Hill-Yardin.
“Cela étaye vraiment ce que les familles ont connu depuis longtemps », dit-elle. « Ce que nous pourrions réussir, c’est de traiter les problèmes de l’intestin, et par là-même obtenir un effet sur les comportements centraux. »
NLGN3 appartient à la famille des gènes neuroligines, dont on sait qu’ils s’expriment dans l’intestin, mais c’est la première étude qui se penche sur la façon dont ces gènes affectent l’intestin et son microbiome.
“Il s’agit de recherches importantes », déclare Jane Foster, professeur associée de psychologie à l’Université de Mc Master à Hamilton, au Canada, qui n’était pas impliquée dans l’étude. « Elles [indiquent] une cible thérapeutique complètement différente, plutôt que de viser le système nerveux central », précise-t-elle.
Ce travail prend également en compte une sorte de récepteur chimique présent dans les problèmes intestinaux, et lié aux mutations. Les médicaments qui ciblent ce récepteur – avec une molécule de signalisation appelée acide gamma-aminobutyrique (GABA) – pourraient aider à soigner les problèmes gastro-intestinaux que rencontrent les personnes autistes, disent les chercheurs. Plusieurs de ces médicaments, comme les benzodiazépines, sont déjà délivrés comme traitements pour l’anxiété, l’insomnie et l’épilepsie, parmi d’autres conditions.
Cependant, les médicaments qui ont un effet sur les voies empruntées par le GABA pourraient aussi bien améliorer que faire empirer les problèmes intestinaux chez les personnes qui ont une mutation du NLGN3, affirme Kara Gross Margolis, professeur de pédiatrie à l’Université de Columbia, qui ne participait pas à l’étude.
“Lorsque nous donnons aux patients des médicaments pour leur cerveau, nous ferions vraiment bien de penser à leur intestin aussi », dit Mme Margolis.

Alimentation rapide :
Des mutations dans trois gènes de la famille des neuroligines sont impliquées dans l’autisme. En 2003, des chercheurs ont isolé une mutation dans le NGLN3 appelée R451C chez deux frères autistes.
Les souris présentant cette mutation expriment le gène à environ 10% des niveaux normaux. Et elles montrent des interactions sociales et comportements répétitifs, en même temps que des modifications de l’activité cérébrale.
Elisa Hill-Yardin et ses collègues ont étudié les intestins grêles de souris mâles où la mutation était présente, en utilisant une coloration rouge pour tracer le mouvement. La nourriture se déplace plus vite chez les souris mutantes que chez les contrôles, ont établi les chercheurs, peut-être parce que les intestins grêles des mutants comptent plus de neurones.
L’équipe a également déposé les colons de ces souris dans un bain de solution saline. Habituellement, l’intestin continue à se contracter pendant trois heures dans ce bain, mû seulement par son propre système nerveux ; la fréquence de ces contractions reflète la vitesse à laquelle la nourriture se déplace dans l’intestin.
Des études antérieures montrent que les neurones cérébraux des souris qui ont la mutation du R451C réagissent plus vivement que ceux des contrôles à la molécule de signalisation GABA4.
Pour déterminer le rôle du GABA dans l‘intestin, les chercheurs ont ajouté au bain des substances qui bloquent l’un ou l’autre des deux types de récepteurs GABA : A ou B. Ils ont observé que seules les substances qui bloquent le récepteur A produisent un effet. Ces substances font décroître la fréquence des contractions, ce qui suggère que les récepteurs A modèrent l’impact de la mutation sur le mouvement de l’intestin.
L'équipe a également rassemblé les excréments de mutantes et de contrôles à 5 et 9 semaines d’âge, et a observé que, à 5 semaines, les microbiomes des souris mutantes différaient de ceux des contrôles. Après 9 semaines, cependant, la différence était moins marquée, peut-être parce que les deux groupes de souris mangeaient les excréments les unes des autres, nous rapporte Elisa Hill-Yardin. Les résultats ont été publiés dans Autism Research en Avril.

Effets subtils :
Dans un article publié en mai dans la même revue, le groupe a étudié des souris mâles chez lesquelles manquait le gène NLGN3, qui est sur le chromosome X. Cela reproduit la délétion du gène trouvée chez les deux personnes autistes.
Les changements opérés dans les intestins de ces souris mutantes sont subtils. Les intestins des souris se contractent plus rapidement et leurs côlons ont un diamètre un peu plus grand que celui des contrôles, mais les effets que ces différences induisent sur la santé ne sont pas avérés.
“Quand il se trouve là un peu de NLGN3, cela crée sans doute un peu plus de désordre » que s’il n’y en avait pas, reconnaît Elisa Hill-Yardin. Quand le gène est absent, un autre neuroligine pourrait venir prendre sa place, ajoute-t-elle.
Toutefois, les deux études n’ont été pratiquées que sur des souris mâles, ce qui est une limitation, dit Jane Foster. Il serait en outre opportun de vérifier de quelle manière R451C affecte d’autres gènes avec lesquels il interagit dans les voies des neuroligines, explique-t-elle.
L’équipe d’Elisa Hill-Yardin prévoit prochainement de déterminer si le fait de modifier la fonction intestinale des souris influence leur comportement. Ils envisagent également de rechercher les effets des mutations du NLGN3 sur les neurones intestinaux impliqués dans les sécrétions.

Source :
https://www.spectrumnews.org/news/mutat ... e-in-mice/

Références :
Hosie S. et al. Autism Res. 12, 1043-1056 (2019) - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31119867
Leembruggen A.J.L. et al. Autism Res. Epub ahead of print (2019) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31002480
Jamain S. et al. Nat. Genet. 34, 27-29 (2003) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12669065
Tabuchi K. et al. Science 318, 71-76 (2007) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?te ... on+in+Mice
Levy D. et al. Neuron 70, 886-897 (2011) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21658582
Sanders S.J. et al. Neuron 70, 863-885 (2011) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21658581
Fichiers joints
Mutations tied to autism may alter gut function.pdf
(264.13 Kio) Téléchargé 6 fois
Mutations tied to autism may alter gut function.docx
(530.38 Kio) Téléchargé 7 fois
Diagnostic au C3RP (Sainte Anne) le 31/07/2019 : indication d'autisme de haut niveau.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19924
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Recherches sur l'autisme

#963 Message par Jean » mardi 30 juillet 2019 à 16:02

Affronter la vie quotidienne: stratégies compensatoires des adultes autistes

Comment les adultes autistes arrivent à compenser dans les interactions sociales ... et est-ce que ce ne serait pas possible de simplifier cette contrainte ?

Traduction par lulamae de "How autistic people use compensatory strategies to cope with daily life"
Par Francesca HAPPÉ, Lucy Anne LIVINGSTON, Punit SHAH, The Conversation / 26 Juillet 2019

Traduction des témoignages de l'article de "The Lancet"
https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... s-autistes
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19924
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Recherches sur l'autisme

#964 Message par Jean » mercredi 31 juillet 2019 à 19:26

Stratégies compensatoires des adultes autistes : "Comment allez-vous ?"

Paru dans The Lancet, en même temps que : "Compensatory strategies below the behavioural surface in autism: a qualitative study" [voir Affronter la vie quotidienne: stratégies compensatoires des adultes autistes]

How are you? Chris Packham Publié le 23 juillet 2019

https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... allez-vous
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 3009
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Recherches sur l'autisme

#965 Message par lulamae » mercredi 31 juillet 2019 à 20:40

Jean a écrit :
mercredi 31 juillet 2019 à 19:26
Stratégies compensatoires des adultes autistes : "Comment allez-vous ?"

Paru dans The Lancet, en même temps que : "Compensatory strategies below the behavioural surface in autism: a qualitative study" [voir Affronter la vie quotidienne: stratégies compensatoires des adultes autistes]

How are you? Chris Packham Publié le 23 juillet 2019

https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... allez-vous
Ah super ! :bravo:

Il y en avait quelques-uns dans les liens à la fin que j'ai trouvés intéressants. Je ne vais plus avoir d'ordi à partir de vendredi pour 2 semaines, c'est un peu la course, mais je vais essayer d'avancer (j'ai une carte de connexion dans une officine de photocopie + cybercafé - sans café, malheureusement). Ca me manquerait sinon, pendant deux semaines (quoique je suis désormais moins stressée :D ).
Diagnostic au C3RP (Sainte Anne) le 31/07/2019 : indication d'autisme de haut niveau.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19924
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Recherches sur l'autisme

#966 Message par Jean » jeudi 1 août 2019 à 0:05

Les liens émotionnels profonds entre la dépression et l'autisme

Dépression et autisme : origines possibles et "traitements".

spectrumnews.org Traduction de "The deep emotional ties between depression and autism" par Cheryl Platzman Weinstock / 31 juillet 2019
https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... t-lautisme
Image
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

AlexKain
Adepte
Messages : 202
Enregistré le : mardi 7 mai 2019 à 16:40

Re: Recherches sur l'autisme

#967 Message par AlexKain » jeudi 1 août 2019 à 2:08

Des articles toujours très intéressants.
TSA/syndrome d'Asperger + trouble anxieux (diagnostiqué par psychiatre en juin 2019)

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 3009
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Recherches sur l'autisme

#968 Message par lulamae » jeudi 1 août 2019 à 8:36

AlexKain a écrit :
jeudi 1 août 2019 à 2:08
Des articles toujours très intéressants.
Le site Spectrum News est vraiment bien fait : j'aime bien les articles, et surtout les dossiers "deep dive" (plongée en profondeur), qui rendent compte de l'expérience des gens, avec des témoignages. Même parmi les plus anciens, ils font le point sur le recoupement de plusieurs troubles, et aussi sur des aspects sensibles comme le camouflage, la dépression, l'anxiété, etc...

Et les liens à la fin permettent de se référer aux études scientifiques plus pointues.
Diagnostic au C3RP (Sainte Anne) le 31/07/2019 : indication d'autisme de haut niveau.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19924
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Recherches sur l'autisme

#969 Message par Jean » jeudi 1 août 2019 à 13:15

Un ordinateur peut-il diagnostiquer l'autisme?
par Jeremy Hsu / 30 July 2019

Max, le fils de Martin Styner, avait 6 ans au moment où les cliniciens ont prononcé un diagnostic d’autisme. L’année précédente, le professeur de maternelle de Max avait remarqué quelques signes comportementaux. Par exemple, le petit garçon pouvait s’immerger dans des livres si profondément qu’il se coupait de ce qui se passait autour de lui. Mais ce n’est que lorsque Max a commencé à ignorer son professeur l’année suivante que ses parents ont demandé l’aide d’un psychologue pour l’évaluer.

A suivre sur le site Spectrum News

https://www.spectrumnews.org/features/d ... -lautisme/
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19924
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Recherches sur l'autisme

#970 Message par Jean » vendredi 2 août 2019 à 17:02

Trouver des mesures précises des caractéristiques sensorielles liées à l'autisme

Les réponses atypiques aux stimuli sensoriels sont très courants dans l'autisme, au point qu'il font partie désormais des critères de diagnositc dans le DSM 5 et la CIM 11. Des études ont mesuré les caractéristiques sensorielles, la sensibilité comme la réactivité.

spectrumnews.org Traducion par lulamae de "We need precise measurements of sensory traits related to autism" par Mark WALLACE / 30 Juillet 2019

https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... s-lautisme

Image
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19924
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Recherches sur l'autisme

#971 Message par Jean » mardi 6 août 2019 à 0:25

L'autisme se « voit-il » dans le cerveau ?
5 points de vue sur les potentialités des études sur le cerveau.
Spectrum News - 2 Juillet 2019

https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... le-cerveau
Image
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19924
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Recherches sur l'autisme

#972 Message par Jean » mardi 13 août 2019 à 10:20

Prévention de l'autisme avec des vitamines ?

Au sujet d'une vidéo de la Fondation Fondamental. Une conférence de l'Université d'Automne de l'ARAPI. Un article de Spectrum News : certaines études montrent une diminution des risques d'autisme chez les enfants de femmes qui prennent des vitamines prénatales.
https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... -vitamines
https://www.youtube.com/watch?time_cont ... dMvCx4Sr7Y
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19924
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Recherches sur l'autisme

#973 Message par Jean » mercredi 14 août 2019 à 20:33

Les questions du dépistage prénatal de l'autisme

Quels sont les problèmes posés par les diagnostics prénataux prétendant détecter l'autisme ? Il sont libres d'accès aux USA, mais pas fiables. Ce sont les parents qui décident s'ils sont utiles, et pour quoi. Un article de Spectrum News sur le sujet.

spectrumnews.org Traduction de "The problems with prenatal testing for autism" par Marta Zaraska / 14 août 2019

https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... e-lautisme
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19924
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Recherches sur l'autisme

#974 Message par Jean » jeudi 15 août 2019 à 22:57

L’analyse ne trouve aucune preuve concernant une méthode de communication populaire de l’autisme

Par Phantom dans Eclairage scientifique

Cet article est une traduction du texte "Analysis finds no evidence for popular autism communication method" dont vous trouverez les références complètes à la fin de l’article.https://comprendrelautisme.com/lanalyse ... -lautisme/
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19924
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Recherches sur l'autisme

#975 Message par Jean » samedi 17 août 2019 à 0:22

"Bref commentaire" très détaillé !
Un bref commentaire sur les interventions de non spécialistes auprès d’enfants avec un diagnostic de "troubles du spectre de l'autisme"
Aperçu: G.M.
Bref commentaire sur les interventions des non specialistes auprès d’enfants avec un "trouble du spectre de l'autisme".Le "trouble du spectre de l'autisme" (TSA) est un handicap neurodéveloppemental qui dure toute la vie et se caractérise par des déficiences sociales et de communication, des intérêts restreints et des comportements répétitifs, ainsi qu'une hyporéactivité ou une hyperréactivité sensorielle aux entrées sensorielles.
Une reconnaissance précoce et une intervention rapide sont essentielles pour les personnes avec un diagnostic de TSA et pour le pronostic à long terme pour ces personnes. Les interventions effectuées par des spécialistes peuvent être coûteuses pour les patients, leurs familles et le système de santé. Il est important de prévoir une intervention naturaliste, en particulier dans le contexte des problèmes de coûts, de l’impact d’une intervention précoce du pronostic, de ressources limitées dans les pays en développement, du manque de prestataires de soins de santé et des disparités en matière de soins de santé.
Le présent article passe en revue les interventions de non spécialistes pour les enfants et d’adolescents avec un diagnostic de TSA.

Enseignement de la réponse adaptative

Le théâtre endocrinologie neuroscience sociale et émotionnelle (SENSE)

Thérapie cognitivo-comportementale (TCC) médiée par les parents

Traitement axé sur la communication par les parents

Intervention de télésanté par les parents

Attention conjointe, jeu symbolique, engagement et réglementation (JASPER)

Traitement sensoriel Qigong

Projet Jeu et langage pour jeunes autistes (PLAY)

Intervention médiée par les pairs

Intervention du parent pour le "trouble du spectre de l'autisme" (PASS)

Expériences d'apprentissage et programme alternatif pour les enfants d'âge préscolaire et leurs parents (LEAP)

«Plus que des mots» de Hanen (HMTW)
.
Intervention médiée par les pairs

Intervention ciblée sur les récréations (FPI)

https://autisme-info.blogspot.com/2019/ ... r-les.html
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Répondre