Intérêts restreints/spécifiques (définitions, etc) :)

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
zad
Forcené
Messages : 3896
Enregistré le : mercredi 6 juillet 2011 à 19:48
Localisation : br
Contact :

Intérêts restreints/spécifiques (définitions, etc) :)

#1 Message par zad » mercredi 25 mars 2015 à 13:21

Modération (had) : les messages ci dessous ont été déplacé du fil de présentation de HolonF ( http://forum.asperansa.org/viewtopic.php?f=5&t=6702 )

Nymphaea a écrit : @had: je trouve ta question étrange... je pense que l'asperger (ou le TDA, alternativement, et ce qui tombe bien c'est que le diagnostique est différentiel) peut expliquer des difficultés que le HQI n'explique pas...
je trouve que le HQI en tant que tel explique bien la plupart des difficultés rencontrés par les surdoué(e)s.

et par ailleurs, je ne conçois pas d'autisme sans handicap. je pense par expl que le diagnostic de trouble de la communication sociale semble plus précis pour les personnes où il n'y a pas d'handicaps patents et constants, où tout est compensé en société, et où la personne bon gré mal gré s'intègre ; et n'a pas besoin de soutien constant (type auxillaire de vie, SAVS, etc)
TSA :mryellow:

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8546
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Présentation et parcours

#2 Message par Benoit » mercredi 25 mars 2015 à 13:44

had a écrit :
Nymphaea a écrit : @had: je trouve ta question étrange... je pense que l'asperger (ou le TDA, alternativement, et ce qui tombe bien c'est que le diagnostique est différentiel) peut expliquer des difficultés que le HQI n'explique pas...
je trouve que le HQI en tant que tel explique bien la plupart des difficultés rencontrés par les surdoué(e)s.

et par ailleurs, je ne conçois pas d'autisme sans handicap. je pense par expl que le diagnostic de trouble de la communication sociale semble plus précis pour les personnes où il n'y a pas d'handicaps patents et constants, où tout est compensé en société, et où la personne bon gré mal gré s'intègre ; et n'a pas besoin de soutien constant (type auxillaire de vie, SAVS, etc)
Étant donné que ni les intérêts restreints, ni l'absence de retard significatif au développement ne constituent une source de handicap (en règle générale), j'ai du mal à voir le syndrome d'Asperger sans co-morbités comme autre chose que cette compensation permanente (mais illusoire) des problèmes liés aux interactions sociales.
Peut être est-ce moi qui ait du mal à me représenter ce qu'est un "trouble de la communication sociale" ? (suis-je seulement équipé pour?)
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Nymphaea
Adepte
Messages : 273
Enregistré le : vendredi 27 février 2015 à 19:32

Re: Présentation et parcours

#3 Message par Nymphaea » mercredi 25 mars 2015 à 13:53

@had Bon, on peut peut être continuer par MP je sais pas si on envahit pas le fil de HolonF là... pour le moment je met en spoiler.
Spoiler :  : 
En fait, pour avoir fréquenté pas mal de HQI IRL et IVL: au début, effectivement ça apporte des clefs de compréhension et un sentiment d'avoir trouvé "ses pairs"... mais au bout d'un moment, tu vois qu'il y a plein de HQI (et même THQI) qui n'ont pas vraiment les difficultés sociales et de coordination physique que tu as/ as eues.. du coup, tu fini quand même par te demander: oué je suis HQI, mais qu'est ce qui va pas chez moi, qu'est ce que j'ai de moins qui fait que moi, j'ai eu/j'ai ces problèmes, alors que pas eux? C'est culpabilisant.
Même si le handicap est invisible ou quasi-invisible quand on est adulte (parce qu'effectivement le HQI aurait tendance à compenser), ça peut être un vrai soulagement à mon avis d'avoir quand même un diagnostique qui permette de "classer le dossier" sur son passé et de reprendre confiance en soi, d’arrêter de se culpabiliser pour des vieux trucs, voir de lâcher un peu de lest dans la compensation (qui peut quand même entraîner des burn out) en s'autorisant à être moins "normal" (c'est comme quelqu'un qui aurait le pied bot et qui se forcerait à marcher droit parce qu'il ne sait pas qu'il a le pied bot alors que les autres pas...).
Après, je comprend aussi ton point de vue dans le sens où ceux qui n'ont pas encore réussi à dépasser le handicap lié à l'asperger pourraient culpabiliser exactement pareil en voyant des HQI-aspi qui ont, eux, réussi à le dépasser... mais bon ceux là peuvent comprendre que c'est comme les parents d'enfants autistes non asperger qui en veulent aux asperger de se faire appeler autistes... il y a différentes formes, différents degrés, et avoir des difficultés en moins ou des ressources en plus ne signifie pas qu'on a pas besoin d'avoir "les bonnes clefs" pour avancer.
@Benoit: il y a aussi les problèmes de coordination / concentration et par conséquent, lenteur. Ca ne fait pas partie de la triade, mais ça fait partie du tableau, je crois.

Un super document qu'on m'avait donné, et qui met en évidence les différences HQI/ asperger (voir notamment le tableau):
http://eric.ed.gov/?id=EJ860954
En cours de démarche pour le diag

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8546
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Présentation et parcours

#4 Message par Benoit » mercredi 25 mars 2015 à 14:05

Nymphaea a écrit : @Benoit: il y a aussi les problèmes de coordination / concentration et par conséquent, lenteur. Ca ne fait pas partie de la triade, mais ça fait partie du tableau, je crois.

Un super document qu'on m'avait donné, et qui met en évidence les différences HQI/ asperger (voir notamment le tableau):
http://eric.ed.gov/?id=EJ860954
Si on va par là il y a aussi tous les problèmes "sensoriels" au sens large, mais eux non plus ne sont pas des critères officiels de diag.

En fait, tout est rendu complexe par la difficulté de savoir comment les uns ou les autres arrivent à des attitudes proches sans pouvoir déterminer ce qui se passe dans le crâne.

Merci pour le tableau, il y a des trucs que je ne connaissais pas. (A commencer par la capacité à demander de l'aide). Bon il y a aussi des trucs "contestables" car à mon avis liés à ces co-morbités.
(et il me semble que des gens avec des intérêts restreints nombreux et mouvants peuvent être diagnostiqués Asperger).
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Nymphaea
Adepte
Messages : 273
Enregistré le : vendredi 27 février 2015 à 19:32

Re: Présentation et parcours

#5 Message par Nymphaea » mercredi 25 mars 2015 à 14:14

Oui, pour la capacité à demander de l'aide, c'est dans la partie coordination motrice, du coup je comprend pas trop ce à quoi ça fait référence (les HQI demandent de l'aide pour quoi que les aspis ne demandent pas??).
Après si c'était demander de l'aide tout court, euh... je sais pas trop non plus... est ce que c'est par exemple demander de l'aide au personnel de l'école ou ses parents quand on est victime de harcèlement scolaire, ce genre de trucs?
En cours de démarche pour le diag

Avatar du membre
zad
Forcené
Messages : 3896
Enregistré le : mercredi 6 juillet 2011 à 19:48
Localisation : br
Contact :

Re: Présentation et parcours

#6 Message par zad » mercredi 25 mars 2015 à 14:31

Benoit a écrit :
had a écrit : je trouve que le HQI en tant que tel explique bien la plupart des difficultés rencontrés par les surdoué(e)s.

et par ailleurs, je ne conçois pas d'autisme sans handicap. je pense par expl que le diagnostic de trouble de la communication sociale semble plus précis pour les personnes où il n'y a pas d'handicaps patents et constants, où tout est compensé en société, et où la personne bon gré mal gré s'intègre ; et n'a pas besoin de soutien constant (type auxillaire de vie, SAVS, etc)
Étant donné que ni les intérêts restreints, ni l'absence de retard significatif au développement ne constituent une source de handicap (en règle générale), j'ai du mal à voir le syndrome d'Asperger sans co-morbités comme autre chose que cette compensation permanente (mais illusoire) des problèmes liés aux interactions sociales.
Peut être est-ce moi qui ait du mal à me représenter ce qu'est un "trouble de la communication sociale" ? (suis-je seulement équipé pour?)
mais c'est à force de rendre sexy les intérêts restreints que vous en arrivez à ce point de vue.

et c'est aussi pcq "on" présente plus facilement celui qui a comme intérêt d'apprendre 10 langues (un pb de surdoués) plutot que celui qui est passionné par les modèles de sèche-cheveux de 1962 à 1985 (un pb d'autiste).

je ne vois pas en quoi des intérêts obsessionnels et envahissants, qui bouffe 10h à 12h par jour l'attention d'une personne, n'est pas une source de handicap, au point de ne pas se laver, manger n'importe quoi et ne pas entrenir son lieu de vie ; ni, bien sur, d'avoir un job.

c'est nos définitions qui sont différentes : vous croyez que les interets restreints sont des passions. ce n'est pas ça : c'est une obsession importante qui empeche de mener une vie normale et comme toute obsession, qui bouffe le cerveau.

tant qu'au regard, on sait tous qu'il est presque impossible de passer l'entretien d'embauche sans regarder les gaziers.


sur la difficulté de demander de l'aide, pendant lgtps, pour moi c'était que, 1/je voulais faire seul (alors que factuellement ça m'est impossible) et surtout 2/j'avais l'impression de déranger (ce qui est faux, les pro genre assistante sociale ou psychiatre sont là pour ça)
TSA :mryellow:

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8546
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Présentation et parcours

#7 Message par Benoit » mercredi 25 mars 2015 à 14:39

Je n'aurais jamais songé à qualifier mon hygiène de vie de "handicap". (puisque c'est une conséquence du reste).
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
zad
Forcené
Messages : 3896
Enregistré le : mercredi 6 juillet 2011 à 19:48
Localisation : br
Contact :

Re: Présentation et parcours

#8 Message par zad » mercredi 25 mars 2015 à 14:42

Benoit a écrit :Je n'aurais jamais songé à qualifier mon hygiène de vie de "handicap". (puisque c'est une conséquence du reste).
tu as lu de travers : c'est "intérêt envahissant et obsessionnel", appelé "intérêt restreint", qui fait partie "du handicap d'autisme", et qui a pour conséquence, par expl, une hygiène de vie inacceptable.
TSA :mryellow:

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8546
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Présentation et parcours

#9 Message par Benoit » mercredi 25 mars 2015 à 14:48

Désolé, il est impossible pour moi de considérer quelque chose d'abstrait ('intérêt restreint') comme plus significative en terme de 'handicap' que sa conséquence pratique (hygiène de vie 'dégradée').

Probablement parce que je peux peut être faire quelque chose pour la conséquence (le ménage par ex.), mais rien pour la cause.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
zad
Forcené
Messages : 3896
Enregistré le : mercredi 6 juillet 2011 à 19:48
Localisation : br
Contact :

Re: Présentation et parcours

#10 Message par zad » mercredi 25 mars 2015 à 14:50

Benoit a écrit :Désolé, il est impossible pour moi de considérer quelque chose d'abstrait (intérêt restreint) comme plus significative en terme de 'handicap' que sa conséquence pratique (hygiène de vie).
c'est défintivement un pb de vocabulaire : si tu reviens à l'ancien nom "interet envahissant" ou "interet obsessionnel", tu comprends pas ? ces qualificatifs disaient tout. et va dire à qq avec des TOC que ce n'est pas handicapant ...
TSA :mryellow:

Cryptobiose
Forcené
Messages : 3395
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 21:28

Re: Présentation et parcours

#11 Message par Cryptobiose » mercredi 25 mars 2015 à 14:57

Message supprimé
Modifié en dernier par Cryptobiose le jeudi 25 février 2016 à 14:10, modifié 1 fois.
TSA Image TDA

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8546
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Présentation et parcours

#12 Message par Benoit » mercredi 25 mars 2015 à 15:01

Toujours pas en fait.

Je considère comme un objectif de vie le fait de satisfaire cet intérêt intrusif (au sens de : pouvoir y donner encore plus libre court, et avoir les moyens de déléguer tout le reste).
Je n'ai aucune envie d'identifier cela à "me complaire dans mon handicap".

Plus précisément, le volet social je me considère capable de le compenser par moment (certains ne seraient probablement pas d'accord).
Ce volet là, je n'ai aucune envie de le compenser, pire (mieux?) je le considère comme une force et non une faiblesse.


Et ce serait pas mal d'utiliser des pouvoirs pour déplacer cette conversation (si elle continue).
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8546
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: d'interets restreints, des définitions, etc :)

#13 Message par Benoit » mercredi 25 mars 2015 à 15:21

Merci pour ce fil.

Pour mémoire ou peut être nouveauté (tout le monde n'était pas inscrit en 2011), une définition plutôt claire de la situation de handicap. (je ne sais pas si c'est la vision acceptée par l'OMS).
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Cryptobiose
Forcené
Messages : 3395
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 21:28

Re: Présentation et parcours

#14 Message par Cryptobiose » mercredi 25 mars 2015 à 15:25

Message supprimé
Modifié en dernier par Cryptobiose le jeudi 25 février 2016 à 14:11, modifié 1 fois.
TSA Image TDA

Avatar du membre
zad
Forcené
Messages : 3896
Enregistré le : mercredi 6 juillet 2011 à 19:48
Localisation : br
Contact :

Re: d'interets restreints, des définitions, etc :)

#15 Message par zad » mercredi 25 mars 2015 à 15:31

Benoit a écrit :Merci pour ce fil.
de rien :) mais j'ai galéré ! :mryellow: :mryellow:
Pour mémoire ou peut être nouveauté (tout le monde n'était pas inscrit en 2011), une définition plutôt claire de la situation de handicap. (je ne sais pas si c'est la vision acceptée par l'OMS).
j'en reste à l'idée que les "handicaps" d'un individu doivent etre significatif pour que la personne soit étiqueté "asperger".
si les handicap (cognitif, medicaux, co morbide, sociaux etc) n'atteingent pas un "seuil" (donc significatif), il n'y a aucune raison de diagnostiquer une personne asperger/autiste.

si tout est compensé ou pas assez fort (c'est le cas de bcp+++ de surdoués), et qu'il ne reste que des pbs d'interactions sociales, il y a bien d'autres diag qui convienne (TCS, phobies ...), comme pas de diag du tout (variation de la normalité, être simplement excentrique :) )
Je considère comme un objectif de vie le fait de satisfaire cet intérêt intrusif (au sens de : pouvoir y donner encore plus libre court, et avoir les moyens de déléguer tout le reste).
comme Atom, je pars du principe que l'interet restreint n'est pas contrôlable : c'est bien pour ça qu'il est obsessionnel et envahissant ; et handicapant. il passe avant tout autre chose (laver, manger, nettoyer, travailler compris), et c'est pas "conscient", c'est la nature autistique qui s'exprime quoi :mryellow:

le controler, c'est sortir de l'interet restreint, et le transformer en passion ... et c'est pas un mal, c'est meme un objectif souhaitable !
TSA :mryellow:

Répondre