Intérêts restreints/spécifiques (définitions, etc) :)

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: intérêts restreints, définitions, etc :)

#16 Message par Benoit » mercredi 25 mars 2015 à 15:40

Je pense qu'on peut encore moins gérer un intérêt "restreint" / "envahissant" / etc... qu'une passion.
Est-ce que vos intérêts à vous ne sont pas au final des sources de satisfaction ou plaisir ? (si on fait abstraction du fait de vivre comme un ours mal léché dans une porcherie).

Sur cette question de la délégation, je vais prendre l'exemple (que je connais) d'une personne en situation de handicap physique qui de façon très synthétique se matérialise par une fatigabilité énorme quelle que soit les actions.

1. Cette personne pourrait effectivement vivre chez elle avec une aide (financière) au logement et dépenser toute son énergie disponible à réaliser les tâches nécessaires à son hygiène de vie. Ou alors
2. Elle pourrait également travailler dans un domaine où elle a des compétences et obtenir de son entreprise les moyens de financer les personnes réalisant ces tâches à sa place.

Cette personne existe, est dans la situation 2, et ne vois pas de problème à cette situation.

Je sais que l'analogie pourra sembler excessive à certain(e)s mais elle me semble transposable à l'autisme.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Cryptobiose
Forcené
Messages : 3395
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 21:28

Re: intérêts restreints, définitions, etc :)

#17 Message par Cryptobiose » mercredi 25 mars 2015 à 15:50

Message supprimé
Modifié en dernier par Cryptobiose le jeudi 25 février 2016 à 14:11, modifié 1 fois.
TSA Image TDA

Avatar du membre
zad
Forcené
Messages : 3896
Enregistré le : mercredi 6 juillet 2011 à 19:48
Localisation : br
Contact :

Re: intérêts restreints, définitions, etc :)

#18 Message par zad » mercredi 25 mars 2015 à 15:53

Benoit a écrit :Je pense qu'on peut encore moins gérer un intérêt "restreint" / "envahissant" / etc... qu'une passion.
Est-ce que vos intérêts à vous ne sont pas au final des sources de satisfaction ou plaisir ? (si on fait abstraction du fait de vivre comme un ours mal léché dans une porcherie).
bien sur que si ! je les adores et ils sont sources de plaisirs :)

au fond, être un ours vivant ds une porcherie ça ne pose pas de pbs à l'individu autiste. ce qui lui poserai pbs c'est de ne pas pouvoir s'adonner à ses intérêts.

par contre, d'un point de vue externe, vivre dans une porcherie et passer son temps sur ses passions, c'est handicapant pour mener une vie normale. c'est pas normal, en bref. et c'est significatif du point de vue de la "qualification de handicap" (? c'est pas terrible comme formule ?)

euh ... :crazy: vous comprenez ce que je veux dire ? :roll:
Sur cette question de la délégation, je vais prendre l'exemple (que je connais) d'une personne en situation de handicap physique qui de façon très synthétique se matérialise par une fatigabilité énorme quelle que soit les actions.

1. Cette personne pourrait effectivement vivre chez elle avec une aide (financière) au logement et dépenser toute son énergie disponible à réaliser les tâches nécessaires à son hygiène de vie. Ou alors
2. Elle pourrait également travailler dans un domaine où elle a des compétences et obtenir de son entreprise les moyens de financer les personnes réalisant ces tâches à sa place.

Cette personne existe, est dans la situation 2, et ne vois pas de problème à cette situation.

Je sais que l'analogie pourra sembler excessive à certain(e)s mais elle me semble transposable à l'autisme.
qd les intérêts restreints permettent une professionnalisation, c'est la panacée (je pense à ce jeune fana de plantes carnivores qui vient de monter son entreprise, c'est super génial). qd l’intérêt c'est les différents type de PQ, et que tu fais collection de rouleaux de tous les pays, c'est moins easy d'en vivre ...

ça n'empeche pas que les deux "persona" ci dessus ont besoin d'aides au quotidien, pour pas se faire "dépassé" par leurs interets au point de se négliger (par expl), et avoir une qualité de vie digne (et acceptable socialement)
TSA :mryellow:

Cryptobiose
Forcené
Messages : 3395
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 21:28

Re: intérêts restreints, définitions, etc :)

#19 Message par Cryptobiose » mercredi 25 mars 2015 à 16:02

Message supprimé
Modifié en dernier par Cryptobiose le jeudi 25 février 2016 à 14:12, modifié 2 fois.
TSA Image TDA

Avatar du membre
HolonF
Occasionnel
Messages : 12
Enregistré le : dimanche 22 mars 2015 à 10:31

Re: intérêts restreints, définitions, etc :)

#20 Message par HolonF » mercredi 25 mars 2015 à 16:03

Mince le sujet a été déplacé avant que j'y réponde sur mon fil :)

Cette discussion est très intéressante. Je pense aussi que le vocabulaire employé n'est pas sans conséquences. Personnellement je distingue radicalement intérêts restreints et passions. J'ai passé 9-10h par jour pendant plusieurs mois à me documenter sur les croquettes pour chats (composition, rapport calcium/phosphore, mycotoxines, %ages de protéines, origine des produits, types de sous-produits et traçabilité...) en ne prenant plus de repas réguliers et à heures fixes. Pourtant, je ne peux pas dire que le sujet me passionne. Mes intérêts étaient stables dans l'enfance (les gouttes d'eau pendant plusieurs années -intérêt théorique puisque je me documentais abondamment sur la physique des gouttes d'eau, et pratique puisque je ne pouvais pas passer devant une goutte de rosée ou une goutte perlant dans l'alvéole d'un grillage sans poser mon doigt dessus ou dessous -lorsqu'il avait plu à l'école, je passais mes récréations à faire le tour du grillage rangée par rangée, goutte par goutte -), ils sont plus variables aujourd'hui et dans l'ensemble moins "envahissants" même si les journées peuvent parfois défiler. J'essaie de développer des intérêts non envahissants, sans parler de passions. Je pense par ailleurs compenser suffisamment pour que cela ne constitue pas une restriction d'activités de nature à compromettre mon hygiène de vie (ponctuellement oui, pas de façon chronique) ou le respect de certains objectifs (académiques par exemple). Donc pas un handicap.
TSA diagnostiqué au Centre Expert de Créteil
SED hypermobile diagnostiqué en 06/2017

Avatar du membre
Nymphaea
Adepte
Messages : 273
Enregistré le : vendredi 27 février 2015 à 19:32

Re: intérêts restreints, définitions, etc :)

#21 Message par Nymphaea » mercredi 25 mars 2015 à 16:24

et c'est aussi pcq "on" présente plus facilement celui qui a comme intérêt d'apprendre 10 langues (un pb de surdoués) plutot que celui qui est passionné par les modèles de sèche-cheveux de 1962 à 1985 (un pb d'autiste).
Tu mets un peu à ta sauce je trouve... ce qui caractérise un intérêt restreint ce n'est pas tant son caractère saugrenu que son caractère obsessionnel (sur cette dimension, l'obsessionnel, oui je te rejoint)... certains ont la chance d'avoir un intérêt obsessionnel "utile", et du coup oui ça à moins l'air d'un handicap (en tous cas, c'est valorisable au moins dans une sphère professionnelle)... mais ça reste un intérêt restreint tant que ça a été assez intense pour entraver les relations sociales (ne parler que de son intérêt restreint n'aide pas à créer des relations sociales qui tiennent sur le long terme, même si c'est un intérêt qui peut être intéressant pour d'autres gens "ponctuellement"... ça fini par les gaver à force) ou effectivement pour y passer chaque minute de son temps dès qu'on le peut.
En cours de démarche pour le diag

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: intérêts restreints, définitions, etc :)

#22 Message par Benoit » mercredi 25 mars 2015 à 16:31

Puisqu'on a un sujet maintenant je me permet de tenter de cadrer par la définition "officielle" :
Caractère restreint, répétitif et stéréotypé des comportements, des intérêts et des activités, manifeste
dans au moins un des domaines suivants :
a) Préoccupation marquée pour un ou plusieurs centres d’intérêt stéréotypés et restreints, anormaux par leur
contenu ou leur focalisation ; ou présence d’un ou de plusieurs intérêts qui sont anormaux par leur intensité
ou leur caractère limité, mais non par leur contenu ou leur focalisation.
Donc il couvre quatre catégories bien distinctes dans leur manifestation (mais à mon avis rigoureusement identiques d'un point de vue neurologique):
  • le contenu dit anormal (les sèches-cheveux par exemple).
  • la focalisation (je ne suis pas sûr de la définition, je suppose que c'est l'incapacité à voire le reste, donc le caractère "compulsif")
  • l'intensité (je traduis cela par la volonté de tout savoir sur le domaine).
  • le caractère limité (au sens où cela couvre un périmètre limité et que l'intérêt chute brutalement quand on en sort).
Donc effectivement, il y a plusieurs formes d'intérêts "restreints", mais toutes sont acceptées pour le diag.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Nymphaea
Adepte
Messages : 273
Enregistré le : vendredi 27 février 2015 à 19:32

Re: intérêts restreints, définitions, etc :)

#23 Message par Nymphaea » mercredi 25 mars 2015 à 16:33

Mince, j'ai encore publié alors que d'autres posts étaient apparus entre temps (et j'ai pas eu de message pour me prévenir que des posts avaient été publiés entre temps, c'est bizare).
Sois je suis vraiment lente sois j'ai encore pas fait assez attention d'avoir atteint la dernière page... désolée.

Enfin bref, au final had, je crois qu'on est d'accord sur le principal.
@Benoit: je trouve que c'est un bon résumé.
En cours de démarche pour le diag

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19611
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: intérêts restreints, définitions, etc :)

#24 Message par Jean » mercredi 25 mars 2015 à 16:53

Le côté "envahissant" ou "restreint", c'est que cela empêche (ou freine) de s'intéresser à d'autres choses normalement indispensables, notamment les interactions sociales.

Cela peut ne pas poser de problème essentiel au plan professionnel, si les intérêts correspondent à l'activité. Si cela est le cas, il y aura sans doute des difficultés importantes dans la vie non-professionnelle, qui devront être compensées sur le plan familial (parents, conjoint) ou par un service approprié.

Sur le trouble de la communication sociale (identifié dans le DSM5), cela me semble aussi être un handicap, pour lequel un accompagnement proche sera nécessaire, d'après ceux qui se sont penchés dessus. Il ne semble pas concerner ceux qui ont un diagnostic de syndrome d'Asperger, mais une partie - minoritaire - de ceux qui ont un diagnostic de TED non spécifié.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

tomtom
Nouveau
Messages : 9
Enregistré le : lundi 4 février 2019 à 12:44

Les intérêts restreints : quelle définition? de quoi sont-ils ou peuvent-ils être composés ?

#25 Message par tomtom » mardi 12 février 2019 à 22:41

Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (début).


Bonjour,

Je passe en ce moment beaucoup de temps à me renseigner sur les TSA pour les comprendre. C'est aussi égoïste (cf. ma présentation) car je cherche à savoir si je peux être concerné par ceux-ci, pour exclure ou au contraire entamer une démarche diagnostique.

L'un des points sur lequel je rencontre le plus de difficultés pour comprendre le sujet est celui des intérêts restreints. Je n'arrive pas à cerner suffisamment ce que cela recouvre.

- Doit-il s'agir d'un sujet "documentable"/d'un savoir sur lequel l'information peut être stockée, dénombrée, accumulée ? Ou bien peut-il s'agir d'un objet particulier (comme par exemple une personne que l'on connaît ou que l'on a vu dans un reportage, un son ou une chanson ...) ?
- Doit-il s'agir d'un sujet ou d'un objet pour lequel l'intérêt existe durablement, ou bien ces intérêts restreints n'ont-ils aucune durée prédéfinie (ils peuvent durer une journée comme des années) ?
- La distinction entre intérêts restreints et préférences repose-t-elle sur l'étendue des sujets sur lesquels l'intérêt se porte (qu'on pourrait, dans l'idéal, exprimer "objectivement" en pourcentage d'un champ de connaissance ou de la connaissance), laquelle serait restreinte au sens "d'un sujet bien particulier" ou bien sur la perspective portée par l'individu sur le sujet d'intérêt/de préfèrence (qu'on pourrait, schématiquement, exprimer subjectivement en fonction d'un ou plusieurs degrés d'implication individuels sur le sujet comme par exemple le caractère exclusif, obsessionnel, etc.), laquelle serait restreinte au sens "exclusive/distinctive" ?

Je m'excuse par avance pour l'expression maladroite. Je suis éventuellement preneur de publications scientifiques sur le sujet si elles existent.

Merci et bonne fin de journée,
Tomtom.

PS : Je suis parti pour information des définitions fournies dans le CIM-10 et le DSM-V, sans pour autant arriver à bien identifier les trois points ci-dessus à partir de ce qui y est inscrit.
Non diagnostiqué.

Suspicion de TSA.

Prise en charge psychiatrique pour d'autres motifs en cours.

Geogaddi
Habitué
Messages : 99
Enregistré le : lundi 5 novembre 2018 à 1:42

Re: Les intérêts restreints : quelle définition? de quoi sont-ils ou peuvent-ils être composés ?

#26 Message par Geogaddi » mercredi 13 février 2019 à 1:36

Bonjour,

Il me semble, qu'on me corrige si je me trompe, qu'il n'y a pas forcément besoin que le sujet soit "documenté", même si on retrouve fréquemment de la collection ou un besoin irrépressible de tout collecter sur un sujet donné. Il me semble que la différence entre simple passion et intérêt restreint réside dans l'impact que ça a dans votre vie. Un intérêt restreint a tendance à impacter fortement la vie jusqu'à parfois altérer la vie sociale ou faire oublier ses besoins primaires.

Je ne sais pas si je suis claire donc je vais donner l'exemple d'un psy qui m'avait conseillé pour différencier: j'ai deux "passions".
Pour la première j'en parle volontiers, j'aime me renseigner dessus, mais je peux passer plusieurs jours voire semaine sans m'y adonner.
Pour la seconde, je préfère souvent annuler une sortie avec des proches pour pouvoir m'y adonner, il m'arrive d'oublier de manger, de dormir, de boire car trop absorbée par cette passion. (Dans l'autisme on a souvent tendance à ramener toutes les conversations à ses passions par ailleurs, là j'ai fait un effort colossal pour ne pas partir dans des détails qui n'intéresserait pas le forum :mrgreen: )

Vous pouvez voir qu'une des passions a vraiment un impact important sur la vie de là à l'altérer fortement voire à devenir nuisible si non régulée. Il me semble que c'est cela un intérêt restreint, le côté fortement obsessionnel, limite vital de se concentrer dessus.

Qu'on me corrige si je me trompe.
Femme, 24 ans, IDF. Diagnostiquée autiste en février 2019.

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 2087
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Les intérêts restreints : quelle définition? de quoi sont-ils ou peuvent-ils être composés ?

#27 Message par lulamae » mercredi 13 février 2019 à 10:35

Je ne peux pas vous renseigner, car je n'ai pas approfondi ma réflexion là-dessus, une sorte de superstition m'empêchant de me renseigner trop profondément sur certains aspects de l'autisme tant que le diagnostic n'est pas établi.
En revanche, j'ajoute une question aux vôtres, car ça fait un moment que je me la pose : pourquoi les deux expressions "intérêts restreints" (= limités, circonscris) et "intérêts spécifiques" (particuliers, propres à une personne) sont-elles synonymes, alors que les deux adjectifs ne disent pas exactement la même chose ?
Je suis peut-être maniaque des mots, mais ça me chiffonne.
Je penche pour le fait que l'un des deux est peut-être la traduction d'un mot anglo-saxon. Quelqu'un pourra-t-il m'éclairer là-dessus ?


Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (fin).
Diagnostic TSA en cours à l'hôpital Sainte-Anne depuis juillet 2018 ; recherches génétiques à l'hôpital Necker (éventuel SED) ; HPI en 2016.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
Grisha
Adepte
Messages : 269
Enregistré le : lundi 13 août 2018 à 19:10
Localisation : Lyon

Re: Les intérêts restreints : quelle définition? de quoi sont-ils ou peuvent-ils être composés ?

#28 Message par Grisha » mercredi 13 février 2019 à 12:28

tomtom a écrit :
mardi 12 février 2019 à 22:41
- Doit-il s'agir d'un sujet "documentable"/d'un savoir sur lequel l'information peut être stockée, dénombrée, accumulée ? Ou bien peut-il s'agir d'un objet particulier (comme par exemple une personne que l'on connaît ou que l'on a vu dans un reportage, un son ou une chanson ...) ?
- Doit-il s'agir d'un sujet ou d'un objet pour lequel l'intérêt existe durablement, ou bien ces intérêts restreints n'ont-ils aucune durée prédéfinie (ils peuvent durer une journée comme des années) ?
- La distinction entre intérêts restreints et préférences repose-t-elle sur l'étendue des sujets sur lesquels l'intérêt se porte (qu'on pourrait, dans l'idéal, exprimer "objectivement" en pourcentage d'un champ de connaissance ou de la connaissance), laquelle serait restreinte au sens "d'un sujet bien particulier" ou bien sur la perspective portée par l'individu sur le sujet d'intérêt/de préfèrence (qu'on pourrait, schématiquement, exprimer subjectivement en fonction d'un ou plusieurs degrés d'implication individuels sur le sujet comme par exemple le caractère exclusif, obsessionnel, etc.), laquelle serait restreinte au sens "exclusive/distinctive" ?
1. C’est souvent le cas, en effet. C’est ce qu’on appelle un intérêt thématique. Mais ça peut aussi être une activité, par exemple. Et rien n’empêche que l’intérêt pour un objet particulier, comme une chanson ou un film, puisse prendre un caractère obsessionnel et correspondre à la définition.
2. Certains autistes ont des phases et alternent entre plusieurs intérêts mais un I. R. peut aussi durer une vie. Pour une journée, en revanche, je ne sais pas. Je m’interroge en ce qui me concerne : j’ai parfois un besoin compulsif, certains soirs, de me plonger dans un truc absurde. Exemples : apprendre les noms des nuances de couleurs, étudier la dermatoglyphie, faire une collection de photographies d’yeux, découvrir le vieil anglais... Ça ne dure pas davantage, sans doute parce que ma curiosité retombe vite et parce que j’ai déjà d’autres intérêts stables en-dehors de ça, mais j’ai du mal à comprendre ce fonctionnement sans l’idée d’intérêt spécifique. À voir avec la psy. :innocent:
3. C’est généralement plus approfondi [accumulation de connaissances détaillées] et plus intense. Mais le D. S. M. dit : « préoccupation circonscrite à un ou plusieurs centres d’intérêt stéréotypés et restreints, anormale soit dans son intensité, soit dans son orientation ». Exemple : s’intéresser à une science ou à un art n’est pas anormal en soi ; c’est alors l’intensité de cet intérêt, le rapport que la personne entretient avec qui caractérisera l’I. R.

J’espère t’avoir apporté quelque éclaircissement. :)
Pas de diagnostic, en questionnement sur : autisme Asperger, anxiété sociale, douance.

25/03 : entretien d’anamnèse.
10/05 : évaluation de l’efficience intellectuelle.
27/05 : restitution du bilan psy.

Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 2256
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: Intérêts restreints/spécifiques (définitions, etc) :)

#29 Message par lepton » mercredi 13 février 2019 à 15:20

tomtom a écrit :
mardi 12 février 2019 à 22:41
L'un des points sur lequel je rencontre le plus de difficultés pour comprendre le sujet est celui des intérêts restreints. Je n'arrive pas à cerner suffisamment ce que cela recouvre.
Voir l'excellent blog de jpeg...
https://aspieconseil.com/2017/10/03/les ... pour-tous/
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Répondre