Articles divers sur les TSA

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Pain d'épices
Occasionnel
Messages : 22
Enregistré le : mercredi 26 décembre 2018 à 10:14

15 choses à dire à une femme autiste

#976 Message par Pain d'épices » dimanche 30 décembre 2018 à 9:55

1 « Je t’écoute, et je te comprends. »
2 « Je te crois, et je crois en toi, même si je ne te comprends pas toujours. »
3 « Que signifie pour toi être autiste ? Parle-moi de ton expérience, et dis-moi comment je peux m’informer. »
4 « Tu n’es pas obligée de rester si tu ne le veux pas. Tu as essayé du mieux que tu pouvais. »
5 « Tu n’as pas à t’expliquer ; ce n’est pas un souci si tu ne peux pas venir à la fête. Je t’inviterai quand même la prochaine fois, mais sans pression. »
6 « Je n’ai pas bien compris. Peux-tu m’expliquer? Et n’hésites pas à me demander d’expliquer ce que je dis si tu ne comprends pas. »
7 « N’hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit. » (sincèrement !)
8 « Comment puis-je t’aider ? »
9 « Tu n’es pas obligée de parler si tu ne veux/ peux pas, mais quand tu voudras, je suis là. »
10 « Je suis désolé(e). »
11 « C’est excellent, ce que tu as fait. »
12 « Je vous présente Jane, ses qualifications professionnelles incluent… »
13 « Ça doit être épuisant de travailler si dur pour déchiffrer la vie. »
14 « J’aime que tu voies les choses autrement. »
15 « Il y aura des chats. »

Suite de l'article
https://femmesautistesfrancophones.com/ ... e-autiste/


Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (message unique).
Pré diagnostiquée Syndrome Asperger psychologue et psychiatre libéral.
En cours de bilan au CRA...

martine_75
Fidèle
Messages : 109
Enregistré le : vendredi 19 octobre 2018 à 19:33

Re: 15 choses à dire à une femme autiste

#977 Message par martine_75 » dimanche 30 décembre 2018 à 11:36

Pain d'épices a écrit :
dimanche 30 décembre 2018 à 9:55
1 « Je t’écoute, et je te comprends. »
2 « Je te crois, et je crois en toi, même si je ne te comprends pas toujours. »
3 « Que signifie pour toi être autiste ? Parle-moi de ton expérience, et dis-moi comment je peux m’informer. »
4 « Tu n’es pas obligée de rester si tu ne le veux pas. Tu as essayé du mieux que tu pouvais. »
5 « Tu n’as pas à t’expliquer ; ce n’est pas un souci si tu ne peux pas venir à la fête. Je t’inviterai quand même la prochaine fois, mais sans pression. »
6 « Je n’ai pas bien compris. Peux-tu m’expliquer? Et n’hésites pas à me demander d’expliquer ce que je dis si tu ne comprends pas. »
7 « N’hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit. » (sincèrement !)
8 « Comment puis-je t’aider ? »
9 « Tu n’es pas obligée de parler si tu ne veux/ peux pas, mais quand tu voudras, je suis là. »
10 « Je suis désolé(e). »
11 « C’est excellent, ce que tu as fait. »
12 « Je vous présente Jane, ses qualifications professionnelles incluent… »
13 « Ça doit être épuisant de travailler si dur pour déchiffrer la vie. »
14 « J’aime que tu voies les choses autrement. »
15 « Il y aura des chats. »

Suite de l'article
https://femmesautistesfrancophones.com/ ... e-autiste/


Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (message unique).
Ces items sont beaucoup trop oppressants et paternalistes pour moi. De plus, tout dépend de qui ils émanent.

Après tout, chaque personne est différente. Je ne pense pas que l'on puisse résumer les attentes de toute une categorie de la population par une simple liste.
Diagnostic "TSA sans déficience intellectuelle ni retard de langage"

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 1412
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Articles divers sur les TSA

#978 Message par lulamae » dimanche 30 décembre 2018 à 11:57

Pourquoi pas ? Je vois l'idée...

Le problème, c'est que personne ne s'exprime ainsi : il faudrait lire entre les lignes et expliciter les attitudes qui sont pointées (ex : s'informer par soi-même au lieu d'épuiser la personne à tout expliquer en long et en large, s'excuser au lieu de prendre l'autisme comme excuse pour avoir raison...). C'est assez peu convaincant et alambiqué.

Par ailleurs, je déteste qu'on s'adresse à moi en tant que femme - je suis du genre humain, point.

Je ne dis pas ça contre toi @pain d'épices, cette liste peut apporter des idées ou suggestions à donner aux autres, et tant mieux si elle est utile à des personnes !
Diagnostic TSA en cours à l'hôpital Sainte-Anne depuis juillet 2018 ; recherches génétiques à l'hôpital Necker (éventuel syndrome Ehlers-Danlos ?).

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Pain d'épices
Occasionnel
Messages : 22
Enregistré le : mercredi 26 décembre 2018 à 10:14

Re: Articles divers sur les TSA

#979 Message par Pain d'épices » dimanche 30 décembre 2018 à 12:42

Je passais juste l'information concernant cet article du site AFFA.
Puisque qu'il est connu que les femmes ayant le syndrome ont une capacité de camouflage.
Mais effectivement chacun est différent, et en mettant cet article je savais que ça allait déranger quelque part dans le sens où c'est spécifiquement adressé aux femmes.
Pré diagnostiquée Syndrome Asperger psychologue et psychiatre libéral.
En cours de bilan au CRA...

Avatar du membre
Lilas
Forcené
Messages : 2691
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: Articles divers sur les TSA

#980 Message par Lilas » dimanche 30 décembre 2018 à 15:33

La liste seule est assez oppressante, je suis d'accord avec Martine.
Mais si l'on suit le lien vers l'article, chaque proposition est détaillée de façon beaucoup plus intéressante que ce que le titre seul peut dire.

Et en introduction de l'article (qui est une traduction d'une publication anglophone), il est précisé qu'il s'adresse à tous malgré le titre :
Notre liste des choses à ne jamais dire à une femme autiste a suscité une telle réaction, que nous devions créer une liste de ce qu’il faut dire à une femme autiste (ou à tout adulte autiste, quel que soit son genre). Et messieurs, puisque pour changer c’est vous qui avez été laissés de côté la dernière fois, dites-nous si ces propos vous conviennent aussi.
Lilas - TSA (AHN) - Quiet as a mouse

SanGoku
Habitué
Messages : 77
Enregistré le : mercredi 5 décembre 2018 à 11:48

Re: Articles divers sur les TSA

#981 Message par SanGoku » dimanche 6 janvier 2019 à 12:21

Les résultats obtenus montrent que les sujets souffrant de TSA présentent une diminution de la connectivité dans 13 faisceaux « courte distance », en comparaison avec les sujets contrôles. De plus, cette anomalie de la connectivité des faisceaux « courte distance » est corrélée au déficit de deux dimensions de la cognition sociale (à savoir, les interactions sociales et l’empathie) chez les sujets présentant des TSA.

Ces résultats préliminaires sont bel et bien en opposition avec le modèle théorique actuel selon lequel le défaut d’attention sociale et de traitement de l’information chez les personnes présentant des TSA s’explique par une augmentation de la connectivité neuronale entre des zones cérébrales adjacentes. Ils nécessitent maintenant d’être confirmés par des études menées chez des enfants présentant des TSA ainsi que l’explique le Pr Josselin Houenou.



https://presse.inserm.fr/troubles-du-sp ... ant/32971/
Auto-diagnostiqué Zébulon

SanGoku
Habitué
Messages : 77
Enregistré le : mercredi 5 décembre 2018 à 11:48

Re: Articles divers sur les TSA

#982 Message par SanGoku » dimanche 6 janvier 2019 à 12:23

Auto-diagnostiqué Zébulon

Avatar du membre
Zebra3
Habitué
Messages : 89
Enregistré le : samedi 31 décembre 2016 à 18:57

Re: Articles divers sur les TSA

#983 Message par Zebra3 » mardi 8 janvier 2019 à 3:28

Oups, comme dit SonGoku je ne voulais pas démarrer une polémique, pour moi une maladie est causée par un pathogène externe, et vu les recherches sur les causes de l'autisme, le vocabulaire est important, mais d'après la définition du TLF pour maladie ça peut aussi être une cause interne, donc je me suis planté :oops: .
Et comme dit SonGoku l'apparent sérieux du site faisait d'autant plus ressortir cette formulation, en comparaison des termes trouble ou désordre plus couramment utilisés.
Il n'était en aucun cas question d'évaluer le quotidien des personnes autistes.
Statut : Proche d'éventuel(s) aspie(s) et/ou TDA/H. Personnellement, probable tendance TDA, doué, zébré :mryellow: éventuellement tendance aspie. Je vais peut-être faire un bilan neuropsy...

martine_75
Fidèle
Messages : 109
Enregistré le : vendredi 19 octobre 2018 à 19:33

Re: Articles divers sur les TSA

#984 Message par martine_75 » mardi 29 janvier 2019 à 11:35

Diagnostic "TSA sans déficience intellectuelle ni retard de langage"

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2096
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Articles divers sur les TSA

#985 Message par olivierfh » mardi 29 janvier 2019 à 13:16

martine_75 a écrit :
mardi 29 janvier 2019 à 11:35
Qui parle aux noms des autistes ?
Discours typique des psychanalystes (déjà visible à la première phrase "la question de qui s’exprime, de quelle place"), à conclusion comme on pouvait s'y attendre anti-neurodiversité et anti-scientifique.
Ma présentation - HQI (11/2016), TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017).
4 enfants avec légers traits Asperger, le cadet surtout, aucun diagnostic lancé.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 21266
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Articles divers sur les TSA

#986 Message par Tugdual » mardi 29 janvier 2019 à 13:21

J'aime beaucoup, dans un article consacré à l'autisme :
Politis a écrit :Les thérapies d’orientation psychanalytique, ou les méthodes de type packing ont ainsi été diabolisées, caricaturées, sans aucune retenue. Des protocoles d’évaluation sont cependant en cours depuis plusieurs années pour valider la légitimité scientifique et thérapeutique de ce type de soins, et tous ces dispositifs cherchent à intégrer les dernières avancées de la recherche (voir ici). Par probité et honnêteté intellectuelle, on ne doit pas rejeter telle ou telle approche à partir d’arguments idéologiques ou émotionnels.
:mryellow:
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
lepton
Forcené
Messages : 2000
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: Articles divers sur les TSA

#987 Message par lepton » mardi 29 janvier 2019 à 14:59

Plus sérieusement, sur France 5, il y avait un sujet sur les violences sexuelles sur les femmes autistes.
Le replay est disponible ici. Ça commence à 09:00...
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 3966
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: Articles divers sur les TSA

#988 Message par misty » lundi 4 février 2019 à 12:13

olivierfh a écrit :
mardi 29 janvier 2019 à 13:16
martine_75 a écrit :
mardi 29 janvier 2019 à 11:35
Qui parle aux noms des autistes ?
Discours typique des psychanalystes (déjà visible à la première phrase "la question de qui s’exprime, de quelle place"), à conclusion comme on pouvait s'y attendre anti-neurodiversité et anti-scientifique.
Ce que je trouve inquiétant c'est qu'à la fois c'est anti-"une certaine idée de la neurodiversité", et à la fois c'est très proche de ce que des gens mettent derrière le concept de neurodiversité. Concrètement, il y a plein de choses récurrentes dans un certain type de militantisme qui rejoignent texto des écrits de gens comme Delion ou Hochmann (manque de nuances et contre-vérités concernant la psychiatrie et les méthodes comportementales notamment), et il y a aussi des dérives qui font clairement le jeu du lobby psychanalytique. Que ce soit voulu ou pas, c'est une autre question, mais c'est une réalité.

La question-titre, je me la pose personnellement, et pas mal de mes référents aussi. Cette tendance à revendiquer l'autisme SDI comme la rillette Bordeau Chesnel de l'autisme et du handicap psychique (révélatrice d'un manque de connaissance majeur des enjeux concrets), elle n'échappe pas aux psychanalystes et je pense qu'ils s'en félicitent. C'est tellement critiquable que c'est un cadeau pour eux, tout comme l'antipsychiatrie primaire.

Bien sûr qu'il faut changer certaines choses, mais enfin dé-psychiatriser l'autisme pour le re-psychanalyser ne me paraît pas un super plan. Pourtant, concrètement aujourd'hui les psychanalystes n'attendent que ça de ramasser les morceaux et reprendre le pouvoir. Quand je lis des articles comme celui-là je mesure combien ce serait simple dans le contexte actuel.
*Diag TSA*

“Balance every thought with its opposition. Because the marriage of them is the destruction of illusion.”
"Actions prove who someone is, words just prove who they pretend to be."

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 910
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Articles divers sur les TSA

#989 Message par Siobhan » mercredi 6 février 2019 à 20:22

Tugdual a écrit :
mardi 29 janvier 2019 à 13:21
J'aime beaucoup, dans un article consacré à l'autisme :
Politis a écrit :Les thérapies d’orientation psychanalytique, ou les méthodes de type packing ont ainsi été diabolisées, caricaturées, sans aucune retenue. Des protocoles d’évaluation sont cependant en cours depuis plusieurs années pour valider la légitimité scientifique et thérapeutique de ce type de soins, et tous ces dispositifs cherchent à intégrer les dernières avancées de la recherche (voir ici). Par probité et honnêteté intellectuelle, on ne doit pas rejeter telle ou telle approche à partir d’arguments idéologiques ou émotionnels.
:mryellow:
"Oui, surtout, évitons de diaboliser, c'est très mal, et puis c'est très désagréable de se faire diaboliser, hein ! Vous comprenez ?" :mrgreen:
Homme avec autisme, diagnostiqué par un psychiatre libéral en 2017.

Tiré de "La Mort et le Bûcheron", de Jean de la Fontaine :
"(...)
Plutôt souffrir que mourir,
C'est la devise des Hommes."

ex-"MudBloodKnowItAll"

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 1412
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Articles divers sur les TSA

#990 Message par lulamae » jeudi 7 février 2019 à 8:18

olivierfh a écrit :
mardi 29 janvier 2019 à 13:16
martine_75 a écrit :
mardi 29 janvier 2019 à 11:35
Qui parle aux noms des autistes ?
Discours typique des psychanalystes (déjà visible à la première phrase "la question de qui s’exprime, de quelle place"), à conclusion comme on pouvait s'y attendre anti-neurodiversité et anti-scientifique.
Certes, mais il dit la même chose qu'ici, seulement il le fait au nom des soignants en psychiatrie (et le fait qu'il exerce en CMP ne me surprend pas) :
dr BB a écrit : Médiatiquement et en termes de d’audience collective, les autistes de haut niveau sont en effet surreprésentés, avec un effet d’hégémonie culturelle auprès de la population. Par ailleurs, ce phénomène de « communauté autiste » peut aller jusqu’à alimenter un véritable désir de diagnostic, du fait des enjeux d’appartenance, de reconnaissance, et de confirmation de stigmates sociaux ou de préjudice externalisé. Pour Jacques Hochmann, il existe ainsi une tendance sociale au sur-diagnostic, qui correspondrait davantage à une recherche d’identité et de normalisation de certaines difficultés existentielle qu’à un authentique trouble du spectre autistique.
Je suppose que l'enjeu majeur est "la part de gâteau", en ce qu'il revendique des moyens pour la psychiatrie.
J'avoue ne pas comprendre comment le discours "l'autisme est une mode" peut se retrouver aussi bien dans la bouche d'un psychiatre que dans la bouche d'autistes militants eux-mêmes. Où est l'enjeu exactement ?

Edit : il mentionne également le fait que des diagnostics d'autismes sont donnés pour d'autres pathologies, propos qui ont cours ici aussi :
dr BB a écrit : A travers cette dynamique d’élargissement, on a ainsi pu assister à des phénomènes de « substitution diagnostique » : des formes cliniques qui auparavant auraient reçu un autre diagnostic (déficiences cognitives, psychose infantile, dysharmonie évolutive, troubles graves de la personnalité de type schizoïde, certaines formes de schizophrénie…) sont maintenant perçu comme des troubles neuro-développementaux de type autistique. Un véritable effet de mode qui n’est que peu questionné.
Finalement, c'est sur les modes de prise en charge seulement qu'il y aurait divergence ?
Diagnostic TSA en cours à l'hôpital Sainte-Anne depuis juillet 2018 ; recherches génétiques à l'hôpital Necker (éventuel syndrome Ehlers-Danlos ?).

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Répondre