Articles divers sur les TSA

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
Autiste ou surdoué ?
Forcené
Messages : 1082
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2016 à 14:07
Localisation : Bretagne

Re: Articles divers sur les TSA

#1186 Message par Autiste ou surdoué ? » mercredi 10 juillet 2019 à 15:36

Je vote pour toi ! :kiss:
Dossier déposé au CRA : en attente du R-V.
Possibilité d’asperger envisagée par plusieurs professionnels (dont une professionnelle du CRA).
HQI diagnostiqué.
Relations sociales rares et difficiles.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26725
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Articles divers sur les TSA

#1187 Message par freeshost » mercredi 10 juillet 2019 à 15:40

Ça y est ! J'ai déjà gagné un électeur !
Spoiler : Chose promise, prose chue. : 
C'est fou, comme ça marche, les promesses. :lol: :twisted: :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 3057
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Articles divers sur les TSA

#1188 Message par lulamae » mercredi 10 juillet 2019 à 18:05

Autiste ou surdoué ? a écrit :
mercredi 10 juillet 2019 à 15:36
Je vote pour toi ! :kiss:
Ah ça non alors ! Une dictature je ne prends pas. Il faut que @freeshost démocratise son état. :lol:
Diagnostic au C3RP (Sainte Anne) le 31/07/2019 : indication d'autisme de haut niveau.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 3433
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Articles divers sur les TSA

#1189 Message par hazufel » mercredi 10 juillet 2019 à 18:48

Freeshost, nous espérons tous (ou en grande partie) ce que tu avances. Cependant, force est de constater que notre quotidien est davantage confronté à ceux qui sont décrits dans l’article. Que ce soit des travailleurs sociaux, des enseignants, des membres de la famille, des employeurs, des soignants, etc.
Nous nous épuisons à tenter d’expliquer, énumérer, analyser, mais nous sommes bien trop souvent perçus comme dérangeants, pénibles, menteurs, « éxagereurs ». Et pour finir traiter comme des pestiférés, ou pas loin.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26725
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Articles divers sur les TSA

#1190 Message par freeshost » mercredi 10 juillet 2019 à 19:10

Ouais, on n'est pas sorti de l'auberge.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4333
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: Articles divers sur les TSA

#1191 Message par misty » mercredi 10 juillet 2019 à 19:58

hazufel a écrit :Comment peut-on décider A SA PLACE ce qui est bon pour chacun, en le collant systématiquement dans une norme qui n'est pas la sienne, et en l'obligeant à le faire ?
Ce qui est intéressant c'est que je suis dans la situation inverse (une personne autiste qui élève un enfant à priori pas autiste) et que jamais je ne me suis posé de questions au sujet de ce que cet enfant devrait être ou pas, comment il devrait vivre ou pas, ce qu'il devrait aimer ou pas... Je veux dire: moi aussi j'aurais pu décider que ma fille n'aime pas voir du monde parce qu'à moi ça m'est difficile, ou qu'il fallait absolument qu'elle devienne un cador de l'astronomie à 5 ans parce que moi j'adore l'astronomie et que je ne comprends pas qu'on puisse ne pas s'y intéresser. L'impression que j'ai c'est que ça ne marche que dans un sens.
Perso je me suis toujours arrangée pour lui laisser le choix, pour la confronter à la socialisation sans l'y pousser, pour lui ouvrir les possibilités sans penser à sa place ni décider de ce qu'elle aime... Et plus ça va plus je me rends compte qu'élever un enfant "normalement" c'est tout décider à sa place, et le modeler pour qu'il devienne la personne qu'il "doit" être.

Je pense que c'est une question très importante dans ce qu'elle dit de la société parce qu'effectivement c'est un peu comme s'il n'y avait qu'une façon d'être et qu'une façon de vivre. C'est un rapport de pouvoir, puisque notre système ne peut marcher que s'il y a des gens qui sont mieux que les autres. Remettre ça en cause c'est remettre en cause la société. C'est à mon avis le problème avec l'ASE telle qu'elle fonctionne actuellement.

Le pire, c'est qu'on déteste voir un enfant qui grandit en dehors du cadre réussir et aller bien. J'ai mis longtemps à comprendre beaucoup de choses que j'entendais au sujet de ma fille, et au final c'est parce que les gens sont étonnés que je l'élève correctement. Je pense qu'il y en a même que ça dérange profondément, parce que ça ne colle pas avec leurs préjugés. On a entendu de tout, des trucs vraiment complètement débiles sur le physique et cie (genre "à l'adolescence tu verras t'auras de grosses fesses et plein de boutons, les bonnes notes ahah tu verras au collège ça va se corser sévère..."), et maintenant on a l'impression que les gens qui étaient dans ces états d'esprit sont très déçus. Certains ne voient pas ma fille souvent, du coup quand elle se pointe avec ses 18 de moyenne générale à l'entame de la 3ème, pas de boutons ni de kilos en trop... ben on sent que leur monde s'écroule. Je trouve ça complètement absurde et ridicule perso, mais je crois que c'est le gros souci avec l'ASE et la société en général: c'est impardonnable pour un "déviant" d'avoir un enfant brillant, bien dans sa tête et sans acné ni surpoids. Il faut absolument qu'il y ait d'un côté les "bonnes âmes garantes du droit chemin" et de l'autre les minables qui sont incapables de s'en sortir correctement.
Bien sûr, ma fille va peut-être voir ses notes baisser à un moment sans qu'il y ait de souci particulier, elle peut prendre du poids ou avoir de l'acné mais j'aimerais bien ne pas avoir à m'excuser si ça devait ne pas arriver. J'ai pris volontiers des exemples un peu idiots (mais authentiques) pour ce que ça dit des mentalités en place au sujet du reste et des choses plus importantes que les boutons ou les notes.

Si on ajoute à ce tableau le mépris de classe omniprésent (les pauvres sont alcooliques mais les riches qui se murgent aux grands crus sont des "bons vivants" qui "aiment les bonnes choses", les enfants turbulents CSP+ sont tous surdoués mais les CSP- tous mal élevés, les pauvres sont dans la parentalité violente mais chez les riches ce sont juste des "valeurs très strictes"...) on a tout bon pour aller au désastre.
Il y a de grosses disparités selon les régions aussi, puisque ce sont des structures territoriales, mais en gros ce qui est normal et sain dans la catégorie dominante (dont cadres de l'ASE) sera forcément déviant et malsain venant de la catégorie dominée. C'est le principe même.

Je pense qu'il y a de grandes batailles à mener sur le terrain associatif dans ce cadre là, et pas que pour l'autisme. J'ai entendu dans une famille d'accueil de l'ASE des "accueillants" dévaloriser complètement et régulièrement les parents des enfants placés temporairement (cause troubles mentaux importants), et ce en présence des enfants. A notre époque je ne comprends vraiment pas que ça puisse exister, et je crois que l'ASE en tant que structure doit revoir totalement son fonctionnement et son cadre. Même en laissant de côté le facteur humain, je ne vois pas du tout ce que ça va apporter à la société d'élever des enfants déjà fragiles d'un point de vue génétique et social dans des conditions qui vont les pousser à développer eux-même un trouble mental. Ca me dépasse, d'un point de vue strictement logique.
*Diag TSA*


"You, sent out beyond your recall,
go to the limits of your longing.
Embody me.
Flare up like a flame
and make big shadows I can move in.
Let everything happen to you: beauty and terror.
Just keep going. No feeling is final..."

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1597
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Articles divers sur les TSA

#1192 Message par Siobhan » mercredi 10 juillet 2019 à 21:19

freeshost a écrit :
mercredi 10 juillet 2019 à 15:03
(...)
Ben... les personnes racistes, xénophobes, lgbt+phobes, suprémacistes, pro-vie, conservatrices, harceleuse, traqueuse, démarcheuses, arnaqueuses, etc. non plus. :mrgreen:
(...)
Mouais, ces attitudes toutes combinées sont tout de même suffisement peu disscrimatoires pour qu'une personne les présentant probablement TOUTES en même temps puisse devenir président des États-Unis. :evil: :geek: :mryellow:
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1597
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Articles divers sur les TSA

#1193 Message par Siobhan » mercredi 10 juillet 2019 à 21:26

misty a écrit :
mercredi 10 juillet 2019 à 19:58
(...)
parce que moi j'adore l'astronomie et que je ne comprends pas qu'on puisse ne pas s'y intéresser.
(...)
Méchant Dobby, méchant ! :geek: :mrgreen: (cf. l'elfe de maison Dobby de la série "Harry Potter")

(pardon, H.S. semi-privé)
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4333
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: Articles divers sur les TSA

#1194 Message par misty » mercredi 10 juillet 2019 à 21:54

Je ne trouve pas ça HS du tout: au contraire Dobby est une métaphore très pertinente des systèmes de castes sournois, puisqu'il est lui-même convaincu de son absolue infériorité. C'est totalement le sujet, vu que derrière certaines mécaniques de "protection de l'enfance" il y a surtout le désir de maintenir ces sortes de castes et surtout de s'assurer qu'un individu émergeant de "basse caste" (cause milieu social, parent en situation de handicap, origines étrangères etc...) n'égale jamais en tant que tel un individu de "haute caste" (les gens normaux biens sous tous rapports). Ne parlons même pas de développer des compétences supérieures aux "biens nés".

Les elfes de maison ont donc toute leur place dans la discussion :) , puisque c'est uniquement dans ce type de logique sociale que peuvent surgir les Children act sans que personne ne réagisse. J'ai un peu l'impression que c'est ce qui est en train de se passer, reste à espérer que nos "décideurs" ouvriront les yeux avant de subir les mêmes effets que nos voisins d'outre-manche (je n'ai jamais considéré comme un hasard que JKR et l'univers HP soient britanniques).


Spoiler : bonus-cadeau-pour-rire-un-peu-quand-même : 
Spoiler : 
Je sais, ya du level... :mryellow:
*Diag TSA*


"You, sent out beyond your recall,
go to the limits of your longing.
Embody me.
Flare up like a flame
and make big shadows I can move in.
Let everything happen to you: beauty and terror.
Just keep going. No feeling is final..."

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 3057
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Articles divers sur les TSA

#1195 Message par lulamae » mercredi 10 juillet 2019 à 22:31

Misty a écrit : Les elfes de maison ont donc toute leur place dans la discussion , puisque c'est uniquement dans ce type de logique sociale que peuvent surgir les Children act sans que personne ne réagisse. J'ai un peu l'impression que c'est ce qui est en train de se passer, reste à espérer que nos "décideurs" ouvriront les yeux avant de subir les mêmes effets que nos voisins d'outre-manche (je n'ai jamais considéré comme un hasard que JKR et l'univers HP soient britanniques).
C'est clair que les services sociaux là-bas frappent fort ! Il y a eu ce documentaire sur France 5 :
http://www.leblogtvnews.com/2016/11/doc ... terre.html

Sur la chaîne ils ne diffusent plus le doc, mais il y a le débat encore :
https://www.france.tv/france-5/le-monde ... -face.html
Diagnostic au C3RP (Sainte Anne) le 31/07/2019 : indication d'autisme de haut niveau.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
Autiste ou surdoué ?
Forcené
Messages : 1082
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2016 à 14:07
Localisation : Bretagne

Re: Articles divers sur les TSA

#1196 Message par Autiste ou surdoué ? » jeudi 11 juillet 2019 à 0:52

C'est totalement le sujet, vu que derrière certaines mécaniques de "protection de l'enfance" il y a surtout le désir de maintenir ces sortes de castes et surtout de s'assurer qu'un individu émergeant de "basse caste" (cause milieu social, parent en situation de handicap, origines étrangères etc...) n'égale jamais en tant que tel un individu de "haute caste" (les gens normaux biens sous tous rapports). Ne parlons même pas de développer des compétences supérieures aux "biens nés".
Je ne suis pas d'accord, je n'ai jamais ressenti cela à ce point. Les enfants de l'ASE ne sont pas réduits au statut d'elfes de maison !
Un enfant vivant un placement ASE à déjà beaucoup de mauvaises cartes en mains, mais s'il a la volonté de s'en sortir et quelques capacités, les TS de l'ASE ne vont pas les en empêcher, bien au contraire...
Dossier déposé au CRA : en attente du R-V.
Possibilité d’asperger envisagée par plusieurs professionnels (dont une professionnelle du CRA).
HQI diagnostiqué.
Relations sociales rares et difficiles.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26725
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Articles divers sur les TSA

#1197 Message par freeshost » jeudi 11 juillet 2019 à 1:56

Orgueils et préjugés !

Jalousie et habitudes-attentes !

Disturbing game ?
Don't get a blame !
Just choose your frame !

Les inattendus dérangent uniquement les personnes qui n'ont prévu que de l'attendu.
Rien ne dérange ou démange les personnes qui sans cesse songent et explorent sans mensonge ou mauvais rapport.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26725
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Articles divers sur les TSA

#1198 Message par freeshost » jeudi 11 juillet 2019 à 2:16

Hmmm... on dirait qu'une tendance ne se différencie pas tant entre personnes spectro-autistes et personnes spectro-allistes : déduire, précipitamment, de ses attentes, les attentes d'autrui.

[J'ai besoin de x donc les autres ont besoin de x.
Je n'ai pas besoin de x donc les autres n'ont pas besoin de x.]

Et que ça demande un effort cognitif conséquent que de se défaire de cette tendance mimétique généraliste. [Prévoir les exceptions demande un encore plus grand effort cognitif, surtout si ces exceptions sont peu prévisibles, sont irrégulières.]

Just challenging in concurrence (avec des méthodes déjà installées, standardisées) ? Not challenging by discovering unknown and new things ? [On ne change pas une méthode/équipe qui gagne ? Aversion au risque ?]

Le cadre plus important que le bien-être ? On en revient aux x-centrismes (anthropocentrismes, etc.), ce qui pourrait m'amener à me dire que les x-centrismes font le lit des essentialismes.
Je pense qu'il y en a même que ça dérange profondément, parce que ça ne colle pas avec leurs préjugés.
Effet de halo ! Première impression négative... impressions suivantes négativement interprétées... Nous devons encourager les personnes, dès le plus jeune âge, à aller au-delà de leur première impression, et même à aller au-delà toutes leurs impressions, à toujours envisager le changement de leurs représentations.

Thinks change. If you don't change your thinking, you get late and away.

Idem avec les boutons... je trouve dommageable que l'on enseigne aux futurs enseignants que tous les enfants suivront le même développement, qu'on les imprègne directement d'une vision simpliste.

C'est peut-être pour ça que je n'ai pas aimé certains cours (économique classique, psychologie du développement, etc.)... trop dans la généralité, pas assez dans la nuance...

Finalement, chus pas mécontent d'apprendre en autodidacte. Après tout :

- je peux apprendre avec moins de conditionnement,
- je peux apprendre à mon propre rythme,
- je peux apprendre sans tâches inutiles (de rédactions, de passations orales, etc.),
- je peux apprendre ce que je veux (de manière interdisciplinaire, et pas forcément spécialisée),
- je peux continuer sans cesse à me mettre à jour des connaissances, à suivre l'actualité,
- je n'attends pas d'examen, je n'attends pas de diplôme, je n'attends pas de hauts salaires
- JE NE SUIS PAS ESCLAVE DU MARCHÉ (ou si peu). :lol:

:mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4333
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: Articles divers sur les TSA

#1199 Message par misty » jeudi 11 juillet 2019 à 9:27

AutisteouSurdoué a écrit :Je ne suis pas d'accord, je n'ai jamais ressenti cela à ce point. Les enfants de l'ASE ne sont pas réduits au statut d'elfes de maison !
Même si ça reste des cas très minoritaires et spécifiques, difficile de nier que ça arrive, si on veut rester honnêtes. Ce n'est pas vraiment d'esclavage que je voulais parler, mais plutôt de stigmatisation dans le sens où le fonctionnement de la structure en tant que tel + parfois l'attitude des familles d'accueil renvoient sans arrêt ces enfants à leur condition.
Exemple absurde exprès: quand tu as un enfant biologique que tu présentes à quelqu'un ou dont tu parles pour la 1ère fois, tu ne dis pas "alors en fait voilà j'ai couché avec sa mère et 9 mois plus tard il est arrivé". Ca ne traverse l'esprit de personne de dire des choses pareilles, pourtant les enfants placés ont beau tous être des enfants avec un vécu suffisamment complexe pour qu'une décision de placement ait été prise par des professionnels, ils sont sans arrêt renvoyés aux circonstances de leur placement et à leur vécu. Que ce soit en leur présence ou pas.
Il y a actuellement un débat au sein même de l'ASE à ce sujet, étant donné les lourdeurs administratives inutilement stigmatisantes et refus d'adoptions courants dans des cas où il est évident que l'enfant ne pourra jamais compter sur ses parents biologiques.

Par ailleurs, le système de castes que j'évoquais est à comprendre au sens large, puisque le principe du Children act est un peu de stigmatiser certaines catégories de population et surtout de les fragiliser dans leurs compétences parentales. Certaines jeunes femmes à qui on a enlevé leur bébé dès la naissance ne se sont même pas opposées puisqu'elles étaient elles-mêmes persuadées de leur incapacité à élever leur enfant, et ce sans avoir eu la moindre chance ni le moindre accompagnement.

Je pense qu'il faut faire attention à ce qu'il ne se passe pas la même chose en France avec l'autisme. C'est vrai que beaucoup de manifestations autistiques peuvent être confondues avec des conséquences de maltraitances (c'est un fait), mais pour autant remettre en question les compétences parentales des personnes autistes systématiquement n'a pas de sens. Il y a peut être une minorité d'autistes qui sont trop autistes pour pouvoir élever des enfants, mais je crois qu'il y a aussi une majorité de parents "normaux" qui ne sont pas assez autistes pour fournir un cadre équilibrant à leurs enfants (parce que trop préoccupés par leur réussite perso, leur image...).
*Diag TSA*


"You, sent out beyond your recall,
go to the limits of your longing.
Embody me.
Flare up like a flame
and make big shadows I can move in.
Let everything happen to you: beauty and terror.
Just keep going. No feeling is final..."

Avatar du membre
Autiste ou surdoué ?
Forcené
Messages : 1082
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2016 à 14:07
Localisation : Bretagne

Re: Articles divers sur les TSA

#1200 Message par Autiste ou surdoué ? » jeudi 11 juillet 2019 à 13:26

Sujet de débats inépuisable tant il est vrai que chaque cas est unique et différent des autres : chaque enfant, chaque travailleur social, chaque famille d'accueil. Chaque autiste chaque parent, chaque humain...
Je rappelle quand même que lorsqu'un enfant devient adoptable (mais ça ne se décide pas à la légère, heureusement, il faut une décision de justice), la famille d'accueil est prioritaire si elle veut adopter l'enfant (c'est-à-dire continuer de l'élever en n'étant plus payée, pour dire les choses crûment). Cela arrive plus souvent qu'on ne le croit, mais justement les gens sont discrets sur ce sujet et ne renvoient pas les enfants à leur histoire.
mais je crois qu'il y a aussi une majorité de parents "normaux" qui ne sont pas assez autistes pour fournir un cadre équilibrant à leurs enfants (parce que trop préoccupés par leur réussite perso, leur image...).
J'aime bien l'idée et c'est très vrai.
Dossier déposé au CRA : en attente du R-V.
Possibilité d’asperger envisagée par plusieurs professionnels (dont une professionnelle du CRA).
HQI diagnostiqué.
Relations sociales rares et difficiles.

Répondre