Articles divers sur les TSA

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
SanGoku
Habitué
Messages : 77
Enregistré le : mercredi 5 décembre 2018 à 11:48

Re: Recherches sur l'autisme

#961 Message par SanGoku » vendredi 14 décembre 2018 à 18:03

Tugdual a écrit :
dimanche 25 novembre 2018 à 10:46
Modération (Tugdual) : Déplacement de messages faisant suite à ceci (début).


Différence psychologique entre hommes et femmes et traits autistiques :
Extrait :
Dans la population typique, les femmes obtenaient, en moyenne, de meilleurs résultats que les hommes pour l'empathie, et les hommes obtenaient, en moyenne, des résultats plus élevés que les femmes pour la systématisation et les traits autistiques.

Ces différences entre hommes et femmes étaient réduites chez les personnes autistes. Sur toutes ces mesures, leurs scores étaient, en moyenne, « masculinisés ». Elles avaient des scores plus élevés pour les traits autistiques et la systématisation et des scores plus faibles pour l'empathie, par rapport à la population typique.

[...]

Enfin, les hommes, en moyenne, avaient des scores de traits autistiques plus élevés que les femmes.

[...]

Les auteurs soulignent l'importance de garder à l'esprit que les différences observées ne s'appliquent qu'aux moyennes de groupe, et non aux individus. Ces données ne disent rien sur une personne en particulier en fonction de son genre, de son diagnostic d'autisme ou de sa profession. « "Ne pas tenir compte de ce point constitue un stéréotype et une discrimination" ».

Ils réitèrent aussi que les deux théories ne s'appliquent qu'à deux dimensions des différences typiques entre les hommes et les femmes : l'empathie et la systématisation. Extrapoler les théories au-delà de ces deux dimensions serait une mauvaise interprétation.

Enfin, les auteurs soulignent que bien que les personnes autistes ont plus de difficulté, en moyenne, avec l'empathie cognitive (reconnaître les pensées et les sentiments des autres), elles ont une empathie affective intacte (elles s'intéressent aux autres).
Spoiler : 
Le "En collaboration avec la chaîne télévisuelle Channel 4" m'inquiète un peu...

J'ai lu récemment que d'une part, les femmes autistes pouvaient avoir des intérêts restreints comme leurs homologues masculins, mais qui bien souvent tombaient dans le domaine de " l'ordinaire " ou plus " sociable " comme l'équitation par exemple, donnant donc une sous-estimation du trouble. Et que d'autre part, il y a actuellement environ 4 hommes pour 1 femme diagnostiqués, il est tout à fait probable que les tests actuels soient plus orientés vers la détection du trouble plus spécifiquement masculin, dissimulant celui plus féminin, dixit Julie Dachez, qui parle de double invisibilité. Une sorte de discrimination de genre au sein même de la communauté autiste, par les professionnels en charges du diagnostic, dit autrement un biais sexiste ou de préjugés.

De plus le syndrome du monde intense, indique qu'une part des autistes peut avoir une empathie supérieure à la moyenne des neurotypiques, tout comme une hypersensibilité émotionnelle et pas uniquement sensorielle, sans distinction de genre.
Auto-diagnostiqué Zébulon

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Articles divers sur les TSA

#962 Message par Benoit » vendredi 14 décembre 2018 à 18:10

Je ne vois pas le rapport entre auto-diag et SJW (="social justice warrior").

Ce terme a été en premier lu "inventé" par des opposants aux "gauchistes sociaux" en amérique du nord (c'est à dire des gens qui seraient jugés centristes ici) et très vite réapproprié par les milieux conservateurs les plus à droites (équivalents du mariage pour tous, bref des gens pas recommandables, là bas comme ici).

Personnellement, je considère que quelqu'un qui écrit SJW (en dehors d'un contexte troll ou ironie) en dit bien plus sur lui/elle même que sur la personne qu'il catégorise ainsi.

Au pire, je préfère utiliser l'équivalent militant-d'internet-le-cul-sur-un-siège mais même là, c'est réducteur vu que ce sont ce genre de militants qui réussissent à lutter contre (par exemple) Hanouna et ses émissions dégueulasses en harcelant les CM des gros annonceurs sur twitter. (parce que figurez vous que ça fonctionne, ce mode de "militantisme virtuel", dans ces cas particuliers).
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

SanGoku
Habitué
Messages : 77
Enregistré le : mercredi 5 décembre 2018 à 11:48

Re: Articles divers sur les TSA

#963 Message par SanGoku » vendredi 14 décembre 2018 à 19:46

Article divers sur les TSA objet du topic:

https://www.fondation-fondamental.org/q ... bipolaires
Auto-diagnostiqué Zébulon

Avatar du membre
Zebra3
Fidèle
Messages : 101
Enregistré le : samedi 31 décembre 2016 à 18:57

Re: Articles divers sur les TSA

#964 Message par Zebra3 » vendredi 14 décembre 2018 à 23:00

SanGoku a écrit :
vendredi 14 décembre 2018 à 19:46
Article divers sur les TSA objet du topic:

https://www.fondation-fondamental.org/q ... bipolaires
Je note que sur ce site ils qualifient l'autisme de maladie mentale. Je croyais que cette question était tranchée avec la notion de neurodiversité mais il faut croire que non.
Statut : Proche d'éventuel(s) aspie(s) et/ou TDA/H. Personnellement, probable tendance TDA, doué, zébré :mryellow: éventuellement tendance aspie. Je vais peut-être faire un bilan neuropsy...

Barbibul
Régulier
Messages : 31
Enregistré le : samedi 16 mai 2015 à 8:11

Re: Articles divers sur les TSA

#965 Message par Barbibul » samedi 15 décembre 2018 à 9:31

C'est dingue :mryellow:
parent

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 2874
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Articles divers sur les TSA

#966 Message par hazufel » samedi 15 décembre 2018 à 10:47

La neurodiversité elle sert à quoi lorsqu’on parle de handicap, de manque d’autonomie, de soins particuliers pour aider à l’épanouissement ou même tout simplement à un peu moins d’anxiété ?

Il serait temps ici d’arrêter de voir l’autisme comme un super pouvoir trop cool (que vous n’avez d’ailleurs pas pour les deux derniers intervenants, diagnostiquement parlant) et d’aller plutôt rencontrer toute sorte de personnes autistes, demander leur ce qu’ils vivent au quotidien et ensuite vous comprendrez peut-être que la classification dans le DSM ( D pour disorder et M pour mental hein...) a permis l’accès aux soins cognitifs des personnes autistes...
Diagnostiquée TSA SDI,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA SDI.

martine_75
Fidèle
Messages : 110
Enregistré le : vendredi 19 octobre 2018 à 19:33

Re: Articles divers sur les TSA

#967 Message par martine_75 » samedi 15 décembre 2018 à 11:06

hazufel a écrit :
samedi 15 décembre 2018 à 10:47
La neurodiversité elle sert à quoi lorsqu’on parle de handicap, de manque d’autonomie, de soins particuliers pour aider à l’épanouissement ou même tout simplement à un peu moins d’anxiété ?

Il serait temps ici d’arrêter de voir l’autisme comme un super pouvoir trop cool (que vous n’avez d’ailleurs pas pour les deux derniers intervenants, diagnostiquement parlant) et d’aller plutôt rencontrer toute sorte de personnes autistes, demander leur ce qu’ils vivent au quotidien et ensuite vous comprendrez peut-être que la classification dans le DSM ( D pour disorder et M pour mental hein...) a permis l’accès aux soins cognitifs des personnes autistes...
Peut être pas encore légitime pour le dire, mais merci.
Cette distinction absolue ne me satisfait non plus. Qui dit souffrance dit handicap. Donc diagnostic, aménagement, accompagnement ...
Pourquoi ne pas avoir honte d'être différent mais être si réfractaire à ce que l'on aborde l'autisme dans la même grande catégorie que d'autres différences?

Je ne suis pas stupide, je sais que l'autisme n'est pas une "maladie psychiatrique". Mais les manifestations, le besoin de réponse, d'aide et de suivi (psy ou TCC) est là. Comme dans la dépression, l'anorexie...qui sont d'ailleurs des commorbidites.

Aucune case n'est satisfaisante. Ces cases sont utiles pour accéder aux droits.
Diagnostic "TSA sans déficience intellectuelle ni retard de langage"

Barbibul
Régulier
Messages : 31
Enregistré le : samedi 16 mai 2015 à 8:11

Re: Articles divers sur les TSA

#968 Message par Barbibul » samedi 15 décembre 2018 à 11:11

hazufel a écrit :
samedi 15 décembre 2018 à 10:47
La neurodiversité elle sert à quoi lorsqu’on parle de handicap, de manque d’autonomie, de soins particuliers pour aider à l’épanouissement ou même tout simplement à un peu moins d’anxiété ?

Il serait temps ici d’arrêter de voir l’autisme comme un super pouvoir trop cool (que vous n’avez d’ailleurs pas pour les deux derniers intervenants, diagnostiquement parlant) et d’aller plutôt rencontrer toute sorte de personnes autistes, demander leur ce qu’ils vivent au quotidien et ensuite vous comprendrez peut-être que la classification dans le DSM ( D pour disorder et M pour mental hein...) a permis l’accès aux soins cognitifs des personnes autistes...
Il serait temps que certains autistes diagnostiqués asperger sortent un peu de leur bulle, les autistes asperger ne représentent qu'une petite fraction du spectre autistique. Tu ne sais pas ce que je vis au quotidien et plutôt que de donner des leçons aux autres sur l'autisme, tu ferais mieux d'essayer de comprendre un peu mieux le sujet.
parent

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 2874
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Articles divers sur les TSA

#969 Message par hazufel » samedi 15 décembre 2018 à 11:41

Martine_75 je suis d’accord avec toi sur l’accès au soin.

Barbibul, ton quotidien ne m’intéresse pas, je relève seulement ce que tu dis sur l’autisme en général. Tu peux donner la liste de tes sources de connaissances dans le domaine ça m’interessera davantage.
Lire 1 BD, 3 blogs, 5 articles sur le net, vu des vidéos YouTube et regarder quelques séries ou des films qui traitent (mal souvent) qu’une partie du sujet ne constitue pas un socle pertinent de connaissances sur l’autisme. Je ne dis pas que c’est ton cas mais c’est un cas de plus en plus courant ici (de ceux qui écrivent en tout cas). Je n’ai, pour ma part, rien appris de ce que tu as avancé en matière d’autisme ici. Ce sont mes différentes lectures et les échanges avec des personnes autistes qui m’ont permis d’approfondir les quelques connaissances. Je ne donne de leçon à personne, je dis simplement qu’il faut arrêter de dire n’importe quoi.

Je ne sais pas pourquoi tu mentionnes Asperger, je n’ai pas fait de distinction, d’autant que la catégorie n’existe plus dans les classifications valides aujourd’hui (DSM5 et CIM11)...
Diagnostiquée TSA SDI,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA SDI.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 21837
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Articles divers sur les TSA

#970 Message par Tugdual » samedi 15 décembre 2018 à 12:08

Barbibul a écrit :
samedi 15 décembre 2018 à 11:11
Il serait temps que certains autistes diagnostiqués asperger sortent un peu de leur bulle, les autistes asperger ne représentent qu'une petite fraction du spectre autistique. Tu ne sais pas ce que je vis au quotidien et plutôt que de donner des leçons aux autres sur l'autisme, tu ferais mieux d'essayer de comprendre un peu mieux le sujet.
Modération (Tugdual) : Il est surtout temps, en tant que personne non diagnostiquée, d'éviter de donner des leçons à celles qui le sont.
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

martine_75
Fidèle
Messages : 110
Enregistré le : vendredi 19 octobre 2018 à 19:33

Re: Articles divers sur les TSA

#971 Message par martine_75 » samedi 15 décembre 2018 à 12:16

Barbibul a écrit :
samedi 15 décembre 2018 à 11:11
Il serait temps que certains autistes diagnostiqués asperger sortent un peu de leur bulle
Ça aurait presque pu être drôle. . Si c'était de l'humour.
Diagnostic "TSA sans déficience intellectuelle ni retard de langage"

Aeryn
Passionné
Messages : 486
Enregistré le : mardi 10 janvier 2017 à 18:49

Re: Articles divers sur les TSA

#972 Message par Aeryn » samedi 15 décembre 2018 à 14:39

martine_75 a écrit :
samedi 15 décembre 2018 à 12:16
Barbibul a écrit :
samedi 15 décembre 2018 à 11:11
Il serait temps que certains autistes diagnostiqués asperger sortent un peu de leur bulle
Ça aurait presque pu être drôle. . Si c'était de l'humour.
Le post de Barbibul en lui-même ne m'a pas fait réagir, mais celui de Martine qui pointait le "jeu de mot" (qui n'en était peut être pas un, je ne sais pas ...) a rendu l'ensemble très amusant pour moi. Donc merci de m'avoir fait rire au milieu de cette discussion qui est en train de dévier vers le pugilat, comme d'autres l'on fait auparavant (et d'autres le feront malheureusement probablement à l'avenir).

Je pense qu'il faudrait trouver un juste milieu avec toutes ces polémiques de personnes diagnostiquées vs non diagnostiquées (est-ce utile de rappeller que pour beaucoup d'entre nous, nous avons à un moment donné été inscrits sur Asperansa avec un statut de "en questionnement", "en cours de démarche diagnostique" ou tout autre formulation, et donc de fait pas encore diagnostiqués ?).

Pour donner mon avis sur la problématique de base qui a fait dévier le topic : je ne suis fondamentalement pas d'accord non plus pour dire que l'autisme est une pathologie mentale. De mon point de vue, ce n'est pas le cas, les TSA relèveraient plus de la neurologie que de la psychiatrie (à l'image des autres troubles neurodéveloppementaux d'ailleurs), voire d'un domaine "à part" (celui-là même des troubles neurodéveloppementaux).
L'histoire a fait que ce sont les psychiatres qui se sont intéressés à l'autisme, qui ont commencé à prendre en charge ces patients, et que l'autisme est donc inclus à l'heure actuelle dans le DSM, qui est une classification de pathologies mentales.
Cependant, je ne trouve pas que cela soit très important au final. Comme l'a souligné Hazufel, cela a permis un accès aux soins pour les personnes TSA, et il me semble que c'est bien l'accès aux soins qui est important, plus que les petites guerres de terminologie sur lesquelles certains prennent plaisir à s'appesantir.
TSA d'intensité légère à modérée

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 2874
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Articles divers sur les TSA

#973 Message par hazufel » samedi 15 décembre 2018 à 17:58

Personnellement qu’une personne soit diagnostiquée ou pas, ne me dérange en rien, tant qu’elle n’écrit pas de choses fausses, souvent issues du sentiment de vivre à la place de ceux qui sont diagnostiqués.
J’aurai beau dire tout ce que je veux sur les personnes à mobilité réduite, même en approfondissant des connaissances, je ne saurai jamais ce qu’ils ressentent / perçoivent lorsqu’ils se trouvent devant un resto / un escalier de métro sans rampe ni ascenseur. Et n’aurai jamais la perception de l’étendue de leurs particularités de compensation / handicap.

Qu’un gène s’exprime ou pas n’a rien à voir avec la mutation génétique, vouloir faire de l’autisme seulement une marque de neurodiversité positive n’a pas de sens. Dilapider de fausses informations, extrapoler des suppositions n’aident en rien ni l’autisme ni les personnes autistes.

Je recommande chaudement d’aller, au moins une fois, assister à une conférence de Josef Schovanec.
Après on peut espérer avoir peut-être une minuscule idée de ce qu’est l’autisme dans sa réalité au quotidien. Bien loin des supers pouvoirs de neurodivergence fantastique aux pouvoirs magiques...
Diagnostiquée TSA SDI,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA SDI.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Articles divers sur les TSA

#974 Message par Benoit » samedi 15 décembre 2018 à 18:53

Je recommande chaudement d’aller, au moins une fois, assister à une conférence de Josef Schovanec.
Je recommande chaudement de se renseigner également un minimum sur ce qu'il ne met pas suffisamment (à mon goût) en avant dans ses conférences, à savoir son quotidien.

Non, il ne vit pas dans une "bulle", et les Aspies dans leur immense majorité non plus.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

SanGoku
Habitué
Messages : 77
Enregistré le : mercredi 5 décembre 2018 à 11:48

Re: Articles divers sur les TSA

#975 Message par SanGoku » samedi 15 décembre 2018 à 19:37

Zebra3 a écrit :
vendredi 14 décembre 2018 à 23:00

Je note que sur ce site ils qualifient l'autisme de maladie mentale. Je croyais que cette question était tranchée avec la notion de neurodiversité mais il faut croire que non.
Je suis désolé pour la tournure qui s'en est suivie, telle n'était pas mon intention, d'autant plus que ce lien je l'ai trouvé sur un site associatif qui me semblait on ne peut plus sérieux, je ne pense pas qu'ils l'aient mis sans précaution: https://www.dialogueautisme.com/autisme-et-sciences/ pas plus que les autres liens qu'ils proposent.

Que ce ne soit pas une psychose ou un problème psychique à régler avec feu la psychanalyse par exemple, je peux effectivement acquiescer, mais malgré tout je pense que cela reste un handicap, sans connotation, même pour l'autisme léger et c'est d'autant plus vrai il me semble pour un autisme plus lourd, duquel des maisons d'accueils se sont spécialisées pour les recevoir afin de palier leur manque d'autonomie dans la société.
Auto-diagnostiqué Zébulon

Répondre