Vaccination

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19712
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Vaccination

#1 Message par Jean » mardi 27 janvier 2009 à 20:36

Comme c'est un sujet récurrent, j'ouvre une discussion à partir de la dernière nouvelle publiée :
Une nouvelle étude nie les risques potentiels du thimérosal dans les vaccins

CHICAGO — Une nouvelle étude laisse croire qu'un agent de conservation à base de mercure autrefois utilisé dans plusieurs vaccins n'est pas dommageable pour les enfants.

Au début des années 1990, des milliers de bébés italiens en santé ont reçu différentes quantités de thimérosal dans le cadre d'une étude sur les vaccins contre la coqueluche.

Dix ans plus tard, une série de 24 tests a évalué le fonctionnement du cerveau de 1403 enfants de cette étude italienne. Les chercheurs ont noté de légères variations dans seulement deux tests sur 24, selon les conclusions publiées lundi dans le journal "Pediatrics" de février.

Seulement un cas d'autisme a été diagnostiqué, et il l'a été au sein du groupe qui avait été exposé à la plus petite quantité de thimérosal.

Les scientifiques estiment pour la plupart que la génétique est l'une des causes de l'autisme; une théorie selon laquelle le thimérosal est à blâmer avait déjà été rejetée dans différentes études.

L'auteur principal, le docteur Alberto Tozzi, a soutenu qu'en ajoutant ces conclusions à celles d'autres études, il est possible d'affirmer qu'il n'y a aucune raison de s'inquiéter des effets du thimérosal dans les vaccins.
http://www.google.com/hostednews/canadi ... _d7L57WIoA

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

#2 Message par jakesbian » mardi 27 janvier 2009 à 21:26

pour en revenir à ce que disait bernard, sur le fait que l'autisme n'est pas une maladie...
... dans le cas où l'autisme serait causé par l'absorbtion d'un produit chimique... à mon point de vue, çà devient une maladie;

c'est un peu comme l'épilepsie... il y en a de naissance, et d'autre accidentelles;

si l'autisme est exclusivement génétique, ce ne serait pas une maladie... mais dans ce cas myopathie ou autre ne serait pas non plus... mais entraînant une ou des pathologies... ce qui peut également être le cas de l'autisme.

enfin, vaste débat :roll:
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#3 Message par maho » mardi 27 janvier 2009 à 22:06

Trés vaste Jakesbian!! Je l'ai toujours vue et vecue comme une "alteration"
Cette "alteration" est crée par soit une mutation genetique,ou (chose qu'on ne parle jamais ici, que nous on a eu depuis 27 ans) une "melange" genetique, soit un empoisonnement chimique (et pas seulement des vaccins)

Pour revenir a la "melange" génétique, on nous a prevenues que la fente labio maxillaire complete de Loic pourrait se reproduire car on etait les 1 sur 10000 a avoir de chaque coté des genes qu'il ne fallait pas melanger!!
Mais je crois (surtout chez nous les parents qui se reconnaissent dans les traits) qu'il y a une predisposition, et il ne faut surtout pas de "hic" au mauvais moment!!!
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#4 Message par maho » mardi 27 janvier 2009 à 22:09

Pour dire aussi, je n'ai pas eu le ROR (evidemment, je suis trop vieille!!) mais j'ai eu la Roubeole, par une grosse chaleur (ca existe en Angleterre!) et ca a laisser aussi des sequels, ouie, vue et qui sait... peut etre au cerveau!
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19712
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

#5 Message par Jean » mardi 27 janvier 2009 à 22:46

maho a écrit :Cette "alteration" est crée par soit une mutation genetique,ou (chose qu'on ne parle jamais ici, que nous on a eu depuis 27 ans) une "melange" genetique, soit un empoisonnement chimique (et pas seulement des vaccins)
L'origine génétique de l'autisme est suspectée fortement du fait que, dans les cas de vrais jumeaux, le frère jumeau de la personne autiste a aussi un TED (trouble envahissant du développement) dans 90% des cas, alors que pour les faux jumeaux, cela n'arrive pas plus que dans les fratries (quelques %).
Si cette origine génétique est souvent héréditaire (d'où handicap identique dans la famille ou "phénotype élargi"), il y aussi des mutations spontanées de gêne (donc sans hérédité).
Lorsque les spécialistes parlent de facteurs environnementaux, cela veut dire que sur la base de ce terrain génétique, il y a des facteurs qui favorisent l'apparition du handicap. Je crois qu'ils appellent çà l'épigénétique.

Il ne s'agit pas nécessairement d'empoisonnement. Par exemple, la pluviosité aurait une incidence sur un enzyme lors de la grossesse.

En ce qui concerne les vaccins, jusqu'à présent, il s'agit surtout d'apparition des symptômes de l'autisme au moment où la vaccination a lieu (avec ou sans thimesoral).

La différence entre handicap et maladie est variable, à mon avis, suivant l'état de la science. Ainsi, si la schizophrénie apparaît au début de l'âge adulte, elle semble avoir un terrain génétique très fort. Elle ne se guérit, mais elle se soigne. Handicap psychique ?

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#6 Message par maho » mardi 27 janvier 2009 à 23:20

C'est un peu tard pour moi pour discuter géné Jean, mais il me semble normale que dans les jumeaux, les 2 sont atteints (a un different niveau c'est sur, c'est comprehensible)
Mais il me semble aussi normale qu'on a 2 enfants (non jumeaux) un atteint et l'autre non.
Je crois qu'il faut que les Spés devrait depasser la géné, dans le sens qu'a different moment du mois, la femme a des niveaux hormonales differents, ce qui joue sur les vitamines, les apports, ou la perte.
Je demanderais aux femmes du forum si elles savent exactement a quel moment du mois l'enfant a eté concue. Moi je le sais a la minute prés (facile avec un mari en deplacement :lol: ) Loic a eté concu 4 jours aprés ovulation, et ma fille 5 jours avant.
J'entends deja le corps medical masculin qui leve les yeux!! Mais toujours reglé comme une horloge, et toujours un pincement gauche ou droite au 14eme jour.
Cet etalege intime pour dire que meme la génétique n'est pas fiable, il faut toujours prendre en compte qu'il peut avoir un declencheur de la génétique a un moment donné!
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19712
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

#7 Message par Jean » mercredi 28 janvier 2009 à 19:07

Les vrais jumeaux sont génétiquement identiques. Mais, comme tu l'écris, à partir du moment de la conception, l'environnement peut influer sur l'évolution de ce capital génétique de départ.

Pour les jumeaux, l'environnement est le même, mais, à mon avis, il est possible qu'il commence à y avoir une différenciation.

Je me suis intéressé aux jumeaux car j'en suis un (faux jumeau, spécialité de ma mère), et j'ai appris dans les bouquins de René Zazzo que nous n'étions pas une paire, mais un couple (avec des interactions).

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#8 Message par maho » mercredi 28 janvier 2009 à 20:22

Tiens Jean (pour une fois que je te donne de l'info :lol: )

Vrais... mais différents
De plus, les vrais jumeaux, parfois, montrent de légères différences. Deux sœurs jumelles, qui présentent la même altération d'un gène, ne développent pas un cancer du sein en même temps. Ou encore, chez de vrais jumeaux, l'un présente une schizophrénie et pas l'autre.

Depuis 2005, on sait en partie l'expliquer. En fait, les vrais jumeaux ne sont pas identiques. Il existe entre eux des différences "épigénétiques". Des mécanismes (méthylation de l'ADN, acétylation d'histones) activent ou désactivent certains gènes. Ces données génétiques modifiées ont un impact important si le gène désactivé est un gène ayant un effet protecteur contre le cancer.

En savoir plus
Dossier : Sommes-nous gouvernés par nos gènes ?

Qui détermine ces changements épigénétiques ? Difficile à dire. Ce qui est sûr, c'est que les profils épigénétiques de jumeaux ayant eu des vies très différentes diffèrent plus que ceux de jumeaux ayant partagé des expériences similaires. Comme quoi les facteurs environnementaux (habitudes nutritionnelles, maladies, activité physique, consommation de tabac, d'alcool et de médicaments) peuvent affecter l'activité génétique d'une personne.

La compréhension des différences entre vrais jumeaux pourraient donc révéler comment notre environnement conditionne des prédispositions pour de nombreuses maladies. Reste à les identifier et à développer les médicaments adéquats.
Et cette partie aussi qui est interessante!

Entre vrais et faux jumeaux, la frontière est donc nette. A moins que… Lors de la "fabrication" de l'ovule, une cellule, nommée globule polaire et contenant le double du génome de l'ovule, est normalement éjectée. Mais il arrive, c'est rare, qu'elle soit fécondée en même temps que l'ovule, par deux spermatozoïdes différents, ce qui donnera naissance à des jumeaux "semi-monozygotes". Ils partageront le code génétique issu de la mère, alors qu'ils auront un code différent du côté paternel. Ils pourront donc être de sexes différents.
On n'a pas fini d'en discuter :lol:
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
Luna
Forcené
Messages : 4509
Enregistré le : vendredi 17 octobre 2008 à 21:39
Localisation : Dijon
Contact :

#9 Message par Luna » mercredi 28 janvier 2009 à 20:28

... :lol:
Aujourd'hui à la crèche, on a une paire de jumeau de 6 mois. L'un et l'autre ont eu une selle débordante en même temps dans 2 pièces séparées..
je sais, c'est HS, mais c'est étonnant quand même. :lol: Ils sonr marrants, ces p'tits gars.
Luna TMG
http://www.flickr.com/photos/lunatmg/?details=1 / détails
https://www.flickr.com/photos/lunatmg// vue d'ensemble
"Dans la photographie, il y a une réalité si subtile qu'elle devient plus vraie que la réalité" - Alfred Stieglitz

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#10 Message par maho » mercredi 28 janvier 2009 à 21:05

:lol: :lol:
C'est peut etre HS Luna, mais c'est trés drole!!
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19712
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

#11 Message par Jean » mercredi 28 janvier 2009 à 21:42

Ils avaient mangé la même chose au même moment et partagé les mêmes bactéries. Où est le problème ? :twisted: Ces histoires de caca sont HS ! :D Mais l'épigénétique des jumeaux est passionnante. Merci pour ces infos.

Avatar du membre
Luna
Forcené
Messages : 4509
Enregistré le : vendredi 17 octobre 2008 à 21:39
Localisation : Dijon
Contact :

#12 Message par Luna » mercredi 28 janvier 2009 à 22:09

Les 12 enfants de la section avaient tous mangés la même chose, partagé toutes les bactéries possibles et inimaginables (traffic de tétines entre petits copains, ça commence très tôt), mais les deux seuls dont les intestins ont agit de la sorte, exactement en même temps, à 17h et des poussières.
Et je sais très bien que c'est HS mais je trouve aussi que c'est marrant cette synchronocité même si j'ai du passer l'un au karcher (façon de parler) tandis que la collègue s'occupait de son frangin, et comme vous parliez de jumeaux, j'ai juste casé mon histoire entre deux trucs paragénétiques dont je ne comprends absolumment rien, na ! :twisted:
Luna TMG
http://www.flickr.com/photos/lunatmg/?details=1 / détails
https://www.flickr.com/photos/lunatmg// vue d'ensemble
"Dans la photographie, il y a une réalité si subtile qu'elle devient plus vraie que la réalité" - Alfred Stieglitz

Avatar du membre
Mars
Modératrice
Messages : 8315
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 15:02
Localisation : finistère

#13 Message par Mars » mercredi 28 janvier 2009 à 22:22

Très drôle, merci de détendre l'atmosphère (qui n'était pas tendue d'ailleurs mais un peu absconse pour des non avertis).
Atypique sans être aspie. Maman de 2 jeunes filles dont une aspie.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19712
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

caca

#14 Message par Jean » mercredi 28 janvier 2009 à 22:33

Sans prétendre avoir à tout prix l'oscar du "chieur" de service, j'estime que les jumeaux peuvent hériter des bactéries de leurs parents plus rapidement que de celles de leurs confrères de batterie (je veux dire de crèche, les batteries, c'est pour les poules). Na ! 8)

Avatar du membre
Luna
Forcené
Messages : 4509
Enregistré le : vendredi 17 octobre 2008 à 21:39
Localisation : Dijon
Contact :

#15 Message par Luna » mercredi 28 janvier 2009 à 22:44

Je n'ai pas saisi ce que font les poules dans cette histoire, mais le fait que des jumeaux explosent leur couche en même temps, d'une manière aussi similaire jusque dans le haut du dos, dans deux pièces différentes, si c'est pas de la synchronicité, ça... Jusqu'à présent, même les collègues dont certaines avaient 30 ans de crèche n'ont jamais vu ça. Moi j'ai eu droit au spectacle en odorama et en couleur...

Ok, je viens de comprendre pour les poules.
Et sur ce, je file au lit, demain y'a crêche avec mes poussins explosifs.
:D
Luna TMG
http://www.flickr.com/photos/lunatmg/?details=1 / détails
https://www.flickr.com/photos/lunatmg// vue d'ensemble
"Dans la photographie, il y a une réalité si subtile qu'elle devient plus vraie que la réalité" - Alfred Stieglitz

Répondre