Vaccination

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Vaccination

#106 Message par Benoit » jeudi 13 août 2015 à 23:03

Le principe est assez simple, en France on a la chance d'avoir des structures dédiées à la vigilance pharmaceutique raisonnablement indépendantes (cf. la réaction rapide aux cas liés à la vaccination pour l'hépatite B qui activait des cas de sclérose en plaque). D'ailleurs des médicaments sont couramment sortis des grilles pour "inefficacité".

Pour les nouveaux produits sur le marché, on peut raisonnablement se poser la question d'attendre, mais pour des vaccins dont certains sont vieux de 15 ans, on peut se dire que s'il y avait dû y avoir des effets mortels de masse, on s'en serait rendu compte depuis bien longtemps.

Pour ce qui concerne l'aluminium, les vaccins sont loin d'être la seule source d'ingestion, l'alimentation c'est encore pire. Tout est une question de doses.

Dans d'autres domaines (les ondes radio, sujet choisi tout à fait par hasard), le traitement est bien moins sérieux et les études n'en parlons pas (campagnes de mesures réalisées les jours où les antennes sont débranchées, etc...)
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Lila
Passionné
Messages : 404
Enregistré le : dimanche 23 octobre 2005 à 17:32
Localisation : Finistère

Re: Vaccination

#107 Message par Lila » jeudi 13 août 2015 à 23:27

meï a écrit :donc ma puce est vacciné bien sur, mais les obligatoires et même le ror car ma medecin voulait...et me l'a présenté comme "obligatoire" alors que pas du tout (juste conseillé).
(par contre le rappel ne sera sans doute pas fait.)
j'en reviens pas que les médecins mentent à ce point sur les vaccins...ils ont une ligne qui me semble malsaine.on ale droit evidement de penser que c'est mieux de vacciner, c'est évident, et de conseiller fortement, mais de la a mentir..je trouve ca glauque.
Disons quand même qu'il y a un élément qui gêne encore plus les médecins dans leurs conseils : la différence en France entre "vaccin obligatoire" et "recommandé" (et non pas "conseillé"), et la mauvaise compréhension qu'en a le grand public (et pas mal de médecins d'ailleurs).
"recommandé" est souvent interprété comme "facultatif", "on peut s'en passer"... alors que non, les vaccins recommandés sont tout aussi utiles que les obligatoires (particulièrement dans le cas du ROR, car les épidémies qui font rage actuellement en France, c'est la rougeole ! alors qu'elle était en voie d'éradication à un moment)
(Les vaccins "facultatifs" sont ceux qui ne sont ni obligatoires ni recommandés.)
La différence vient tout bêtement d'une différence de mentalité selon les époques de leur introduction.
Rougeole Epidémiologie a écrit :Les obligations vaccinales en France concernent la diphtérie, le tétanos et la polio. Elles sont le résultat de décisions prises il y a des décennies (1938, 1940 et 1964, respectivement). Les vaccinations qui ont été introduites par la suite dans le calendrier vaccinal ont fait l'objet de recommandations (ex : coqueluche, rougeole, ...) car il a été jugé plus pertinent d'obtenir l'adhésion volontaire de la population (autres temps, autres mœurs). L'obligation vaccinale n'est d'ailleurs pas une condition nécessaire pour obtenir l'adhésion de la population, puisque bon nombre de pays atteignent des couvertures vaccinales qui satisfont à leurs objectifs de santé publique.
Vous pouvez lire plus en profondeur ici : http://rougeole-epidemiologie.overblog. ... rance.html
Même si vous l'avez mal vécu, je vous encourage à ré-interpeller votre médecin sur la question, pour savoir si ce n'est pas ce message qu'il avait voulu faire passer.
La deuxième dose de vaccin ROR n'est pas inutile non plus, et peut souvent faire la différence, ça se voit justement dans les épidémies récentes.

Par ailleurs, les médecins généralistes ne sont pas si bien armés que ça pour démonter les arguments anti-vaccination, surtout qu'ils sont en constante évolution, ont souvent l'apparence du bon sens et peuvent être très longs à démonter (surtout à l'oral et si le médecin est pris de court par un argument qu'il ne connaissait pas du tout).
Alors malheureusement oui, certains font du forcing parce qu'ils savent que même si la science est de leur côté, ils n'ont pas la formation pour y répondre.
Si vous voulez discuter en profondeur des vaccins, peut-être pourriez-vous contacter un centre de vaccination plutôt que votre médecin traitant ; comme ils sont plus spécialisés, ils pourraient être plus aptes à en parler.
http://www.ars.bretagne.sante.fr/filead ... on_web.pdf

Côté pro-vaccins, je vous encourage à rester patient tant que vous n'êtes pas face à un gros prosélyte anti-vaccin ; j'ai pu constater que les profils varient énormément et chacun a ses raisons propres, et n'a pas été convaincu par les mêmes arguments.
Cela nécessite une discussion en profondeur plutôt que de balancer le consensus d'un ton péremptoire.

C'est pour cela que je reste toujours intéressée par des détails sur ce qui a convaincu Yuki.
Bonnes excuses pour échapper à Hadopi : http://www.pcinpact.com/actu/news/58194 ... itime-.htm
"Promis, je laisserai plus mon chat télécharger son mon ordi ... sale bête va !"
Accessoirement, Aspie née en 1983.

Avatar du membre
cléa
Passionné
Messages : 380
Enregistré le : samedi 11 juillet 2015 à 14:55

Re: Vaccination

#108 Message par cléa » jeudi 3 décembre 2015 à 10:23

Bonjour. Personnellement mon avis concernant les vaccinations c'est la neutralité car je n'ai aucune compétence pour juger quand à leur innocuité mais malgré cela, je ne fais pas du tout confiance aux statistiques. Un peu comme ce (mangez cinq fruits et légumes par jour) qui à mon sens est fait davantage par publicité que par souci de la santé d'autrui... Ou encore celles des mairies qui viennent réapprendre aux adultes la nécessité d'un petit déjeuner selon la diététique avant les élections.. Par contre, je fais tout à fait confiance à la majorité des généralistes, qui sont soucieux de bien faire leur travail, qui s'actualisent en lisant les dernières recherches, mais qui n'ont certainement pas de temps à consacrer à la recherche avec tout le travail qu'ils accomplissent! Ce sont eux qui nous vaccinent le plus souvent et de toute façon, quoi qu'ils pensent, ils n'ont pas d'autres choix de nous vacciner ou encore de nous donner le traitement adapté à notre cas selon des recommandations officielles bien sûr.
Parent d'enfant diagnostiqué TED.
Aspie

Avatar du membre
cléa
Passionné
Messages : 380
Enregistré le : samedi 11 juillet 2015 à 14:55

Re: Vaccination

#109 Message par cléa » samedi 30 janvier 2016 à 11:52

Je pense sincèrement que la majorité des citoyens lambda comme moi n'ont pas les compétences nécessaires pour juger les vaccins et il est stérile de s'interroger sur un sujet aussi complexe à moins de se décider d'entrer dans la recherche, Les scientifiques le font très bien pour nous.

Il y a bien sûr des cas flagrants comme celui de la grippe h1n1 mais n'es est il pas ainsi depuis que le monde est monde ? Il faut bien que nous nous conformions aux recommandations officielles car celles ci au delà de nous protéger nous-mêmes sont censées oeuvrer pour la protection d'autrui alors protégeons nos voisins en restant réalistes c'est à dire réalisant que toute substance active à des effets secondaires auxquelles nous sommes plus ou moins réactifs selon notre terrain...

Si il y a réellement des améliorations à apporter, il se trouve certainement des chercheurs pour améliorer la tolérance aux traitements.
Parent d'enfant diagnostiqué TED.
Aspie

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22063
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Vaccination

#110 Message par Tugdual » samedi 30 janvier 2016 à 12:12

De la bonne lecture à propos de la vaccination :
-> Documents sur le thème « vaccination » ...
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19712
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Vaccination

#111 Message par Jean » jeudi 24 mars 2016 à 12:09

Commentaires trouvés sur FB au sujet de la page : http://initiativecitoyenne.be/article-l ... 44789.html*

Déjà pour la source, Initiative citoyenne a bien prouvé son incompétence sur le sujet. Cet avis vient moins du fait qu'ils sont anti-vaccins, mais qu'ils le sont de manière maniaque. Ils sautent sur tout ce qui peut de près ou de loin accuser un vaccin, traduisant bêtement des articles anglophones sans vérification complémentaire.
Donc au minimum, il vaut mieux toujours recouper ce qu'ils disent en vérifiant ailleurs.
Par exemple, cet article dont Hoaxbuster et d'autres ont dénoncé les erreurs grossières, dont aucune n'a été corrigée depuis. (annoncé par CNN, 340%...)
http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/vac ... et-autisme

D'ailleurs, si on compare cet article, et l'autre qui fait la publicité du livre de l'ALIS : le premier article se concentre plus sur le thimerosal, le livre lui porte sur le vaccin ROR. Or, il n'y a jamais eu de thimerosal dans le ROR (ça le rendrait inefficace) ; ce qui importe pour IC, c'est de plomber du vaccin, point barre.

Pour ce qui est de l'article lui-même :
"Depuis de nombreuses années, des parents ont été convaincus que les vaccinations multiples ont provoqué l’autisme chez leurs enfants. Mais partout dans le monde, les gouvernements ont catégoriquement nié cette possibilité."
Ce "catégoriquement" passe sous silence les initiatives qui ont pourtant été prises. Par exemple, vers 2000, le thimerosal a été retiré des vaccins pédiatriques aux Etats-Unis et en France, justement par principe de précaution, car à l'époque on manquait de données.
9 ans après, les études pertinentes ayant été faites et ayant conclu à une absence de lien, l'AFSSAPS / ANSM a mis à jour sa fiche : http://www.ansm.sante.fr%2FS-informer%2FPresse-Communiques-Points-presse%2FTHIOMERSAL

(A l'heure actuelle, il n'y en a que dans le vaccin contre la grippe et l'Hépatite B (et encore, pas dans tous) ; pas assez pour que cette hypothèse puisse encore être prise au sérieux. En fait, dans certains Etats des USA comme la Californie, le thimerosal est encore interdit dans tous les vaccins pédiatriques.)
Le reste de l'article continue royalement d'ignorer cela.

"Ils refusent d’effectuer les études pertinentes et ne veulent répondre à aucune question qui pourrait mettre la vérité sur les vaccins en pleine lumière."
Une "étude pertinente" pour IC et le député Posey est une étude comparant des enfants vaccinés à des enfants "vierges de tout vaccin". Ils ignorent copieusement le fait qu'une telle étude serait fusillée par tout comité d'éthique digne de ce nom. C'est pour cela qu'à la place ont été menées des études rétrospectives, qui ont permis de répondre à la question du lien avec les vaccins. C'est après tout grâce à de telles études qu'on a pu démontrer un lien entre tabac et cancer du poumon ; on a pas eu besoin d'obliger des gens à fumer pour répondre à cette question.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Lila
Passionné
Messages : 404
Enregistré le : dimanche 23 octobre 2005 à 17:32
Localisation : Finistère

Re: Vaccination

#112 Message par Lila » lundi 28 mars 2016 à 17:05

Bonjour à tous,
puisqu'en ce lundi de Pâques quelqu'un a posté un article sur cette affaire sur un des mes groupes FB, j'en profite pour poster ce que j'ai répondu en complément.
Un des nombreux articles sur la sélection, avec un coup de pouce de de Niro, du documentaire anti-vaccin "Vaxxed : from cover-up to catastrophe" au festival du film de Tribeca, puis son exclusion suite aux protestations

C'est une continuation du feuilleton du "lanceur d'alertes du CDC", qui dure depuis 2014.
Une intro en français ici :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/vac ... et-autisme
http://lesceptique.ca/2014/09/11/autism ... e-exageree
Un article en anglais actualisé au fur et à mesure des rebondissements : http://www.harpocratesspeaks.com/2014/0 ... guide.html
Je vais essayer de résumer les principaux points.
(Je vous JURE que c'est un résumé !)
- Suite aux inquiétudes (légitimes à l'époque) sur le lien entre vaccin ROR et autisme, diverses études ont été menées. L'une d'elles (négative), sortie en 2004, a été dirigée pour le compte du CDC par Frank de Stefano ; un autre des auteurs est William Thompson.
- Lors de la première analyse, un possible lien apparaissait, chez les garçons noirs vaccinés entre 24 et 36 mois. Mais si on analyse plus précisément, ce lien disparait. Cela n'empêche pas les anti-vaccins de prétendre que ce résultat est généralisable à TOUS les enfants, de tout sexe et de toute race ; par exemple, dans la bande-annonce du documentaire retiré.
- Thompson voulait qu'on mentionne cela dans l'article final, par transparence et pour que l'on puisse mener des études complémentaires pour vérifier. Le reste de l'équipe a décidé de ne pas le mentionner, car il était plus que probable que ce résultat soit purement dû au hasard.
- 10 ans plus tard (pour une raison sur laquelle chacun des deux camps ne cesse de spéculer...), Thompson se confie par téléphone à Brian Hooker, qui a un fils autiste et qui a porté plainte au tribunal de compensation des accidents vaccinaux US.
Hooker enregistre leurs conversations téléphoniques sans l'en informer, et en fait un montage qu'il diffuse sans son accord. Wakefield apparait rapidement et en rajoute en révélant le nom de Thompson, devenu lanceur d'alertes malgré lui.
Thompson sortira un peu plus tard un communiqué de presse de son avocat, où il se montre beaucoup plus mesuré que les anti-vaccins. C'est d'ailleurs la seule fois où il s'exprime directement sur cette affaire ; le reste ne sera que chamaillerie des anti et pro-vaccins sur l'interprétation des enregistrements téléphoniques et les documents suivants.
- Hooker a sorti une "ré-analyse" de l'étude de 2004, où le résultat sur les enfants noirs apparaît, car il a utilisé de mauvais calculs et n'a pas fait les corrections faites par les chercheurs originaux. Notons que même ainsi, il ne parvient à faire apparaître un lien que chez les garçons noirs vaccinés entre 24 et 36 mois.
Suite aux plaintes et vives critiques, et parce que Hooker n'a pas déclaré son conflit d'intérêt (plainte sur un vaccin en cours), le journal retire l'étude. (qui reste cependant accessible)
- Hooker et Wakefield ont prétendu que le protocole de l'étude de 2004 avait été changé en cours de route, afin de faire disparaître les résultats gênants sur les enfants noirs. Le blogueur sceptique et militant pour les autistes Matt Carey a démontré que c'était faux.
- Un livre transcrivant les entretiens Hooker - Thompson a montré que Thompson n'a jamais ouvertement accusé ses collègues de fraude, et que nombre de ses déclarations ont été citées hors contexte.
- Un sénateur, Bill Posey, a déclaré que Thompson lui avait remis des documents, qui prouverait que des documents de l'étude de 2004 ont été détruits par les auteurs. Mais il s'agissait simplement de la destruction des exemplaires PAPIER, alors que la version électronique est toujours accessible sur les serveurs du CDC. Cela a été confirmé quand des blogueurs sceptiques se sont procurés les documents donnés à Posey : rien d'incriminant dedans, et même la preuve que le protocole n'a pas été modifié.
Ces documents ont été mis en ligne par Matt Carey ; notons que Wakefield et Hooker, eux, ne l'ont pas fait et auraient pu le faire bien avant.

Tl;dr : beaucoup de bruit pour rien...
Bonnes excuses pour échapper à Hadopi : http://www.pcinpact.com/actu/news/58194 ... itime-.htm
"Promis, je laisserai plus mon chat télécharger son mon ordi ... sale bête va !"
Accessoirement, Aspie née en 1983.

lili brin d'aspie
Fidèle
Messages : 110
Enregistré le : dimanche 8 novembre 2015 à 21:42

Re: Vaccination

#113 Message par lili brin d'aspie » lundi 28 mars 2016 à 21:59

bon ben je vais mettre les pieds dans le plat, avec le pavé dans la mare, et la cerise sur le gateau par dessus (j'aime bien ces expressions!) car voici :
1 mon temoignage de maman
2 mon avis non scientifiquement prouvé
3 des infos et pistes plus documentés sur ce sujet

1- mon petit garçon était certe un enfant déjà atypique autour de ces un an : peu de babillage, pas de pointage, peu de manipulation des jouets. nous l'avons vacciné autour de ces 18 mois age de son entrée en crèche ou il commançait à marcher (retard). il a réagit fortement à cette première injection : fièvre à 41 pendant 48 h, perte du regard, balançement, perte du sourire réponse et de l'interet pour les personnes autour.

nous avons pas tout de suite fait le lien et deuxième injection : rebelote 41 degrès aux urgences, joues rouges, perte regard, cris, pleurs, balencements.
évidemment nous n'avons pas fait la troisième injection du dtp
notre petit garçon a partir de là a changer du tout au tout (problème digestif, pleurs , grognon,repli sur soi, cri, plus de progrès...)
cet accident sur un terrain fragile (je suis aspie) a été reconnu à mi mot par notre medecin (non homeopathe mais intelligent) qui le pauvre n'avait pas le choix comme tous les medecins français. néanmoins notre petit garçon a actuellement une contre indication absolue à la vaccination.
mon enfant est actuellement autiste sévère et je ne peux m'empêcher de penser que sans ces chocs vaccinaux il ne serait certainement "que"asperger. en tout cas dans le cas de mon enfant , je vois un lien et je constate que certains (pas tous) parents d'enfant autistes font un lien direct (avant/après vaccin).

2 alors les vaccins serait ils LA cause de l'autisme ? je pense que la situation n'est pas aussi simple que cela, il s'agit sutout de terrain , de prédisposition genetiques , de familles à troubles immunitaires (sclerose plaque, myofacite macrophage...)avec problème allergies, de dysbioses... et c'est pour cela que loin d'être CONTRE la vaccination je suis Pour la liberté vaccinale. c'est quand même abberrant d'obliger à vacciner des enfants dont toute la famille souffre de lupus erythémateux , de fybryomyalgie ou autres troubles neuro immunitaires !!!
bref je suis pour une vaccination intelligente au cas par cas avec toutes les données des antecedents familiaux.
et surtout le moins combinés possible. actuellement les labos obligent les parents en organisant la penurie de dtp (seul obligatoire) à sur-vacciner leur enfant avec des supervaccins contenant 6 souches microbienne (dont l'hepatite b), pour des bebes de 2 mois qui n'ont jamais eu un rhume !!! c'est forcemment un choc immunitaire que la grande majorité des enfants encaissent tant bien que mal.
car oui pour moi dans certains cas le vaccin peut être le facteur déclencheur (et non la cause)

3- sur le sujet celle qui s'exprime le mieux, avec le plus d'intelligence et de bon sens est mr campbell, neurologue et maman d'un enfant autiste dans son livre le syndrôme enteropsychologique.

elle donne des pistes sur ce qui pourait etre mis en place par les politiques de santé pour vacciner juste et éviter les accidents et dérives purements mercantiles.

en tout cas dans ma famille, pas de vaccins avant le retour du dtp sans aluminium et c'est tout !

voici une pétition actuelle (un million déjà en france) pour le retour du dtp sans aluminium en attendant un vrai débat démocratique...
[uhttp://petitions.ipsn.eu/penurie-vaccin-dt-polio/index.phprl]
-diagnostiquée tsa léger (asperger) fin 2015, hpi
-maman d'un garçon autiste sévère
ou quand les deux extrêmes se rencontrent..

Avatar du membre
Lila
Passionné
Messages : 404
Enregistré le : dimanche 23 octobre 2005 à 17:32
Localisation : Finistère

Re: Vaccination

#114 Message par Lila » lundi 28 mars 2016 à 22:47

lili brin d'aspie a écrit :3- sur le sujet celle qui s'exprime le mieux, avec le plus d'intelligence et de bon sens est mr campbell, neurologue et maman d'un enfant autiste dans son livre le syndrôme enteropsychologique.
elle donne des pistes sur ce qui pourait etre mis en place par les politiques de santé pour vacciner juste et éviter les accidents et dérives purements mercantiles.
Je me suis déjà intéressée à Mme Campbell et à son régime GAPS sur un autre sujet, il en est ressorti un avis plus que négatif.
Pour le point 1, je ne veux pas donner l'impression de rejeter votre témoignage, qui vous tient bien sûr à coeur. Mais les études déjà menées ont porté sur un nombre bien plus grand de cas, pour vérifier si les autistes étaient véritablement plus nombreux chez les vaccinés que les non-vaccinés. Ce n'est pas le cas, même quand on considère de possibles sous-groupes vulnérables.
Quant à l'IPSN et Joyeux, ils ne font que se greffer n'importe comment sur un débat qui avait déjà lieu avant eux, sans créditer ceux qui l'avaient entamé (l'association E3M par exemple) ; leur seule force et leur seul intérêt est le lobbying démagogue.
Bonnes excuses pour échapper à Hadopi : http://www.pcinpact.com/actu/news/58194 ... itime-.htm
"Promis, je laisserai plus mon chat télécharger son mon ordi ... sale bête va !"
Accessoirement, Aspie née en 1983.

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2322
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Vaccination

#115 Message par olivierfh » lundi 24 juillet 2017 à 8:15

Dans Le Parisien aujourd'hui:
Antivaccins : «Nous allons attaquer en justice quatre laboratoires»
Ces familles entendent « demander réparation des dommages causés par la vaccination pédiatrique », responsable selon elles d'une recrudescence des cas d'autisme chez les jeunes enfants.
On dirait que les controverses artificielles américaines sur le rôle de la vaccination dans l'autisme commencent à se faire connaître en France...
Ma présentation - HQI (11/2016), TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, aucun diagnostic lancé.

123soleil
Occasionnel
Messages : 16
Enregistré le : samedi 15 juillet 2017 à 1:00

Re: Vaccination

#116 Message par 123soleil » lundi 24 juillet 2017 à 10:22

Lila a écrit : Pour le point 1, je ne veux pas donner l'impression de rejeter votre témoignage, qui vous tient bien sûr à coeur. Mais les études déjà menées ont porté sur un nombre bien plus grand de cas, pour vérifier si les autistes étaient véritablement plus nombreux chez les vaccinés que les non-vaccinés. Ce n'est pas le cas, même quand on considère de possibles sous-groupes vulnérables.
Peut être que c'est uniquement un catalyseur ?

Et dans les études dont tu parles, ils comparent également la sévérité de l'autisme entre les deux groupes ou juste le nombre ?
no diag

thiloup
Régulier
Messages : 48
Enregistré le : mardi 18 juillet 2017 à 23:04
Localisation : Paris
Contact :

Re: Vaccination

#117 Message par thiloup » lundi 24 juillet 2017 à 14:12

Cette femme fait partie de la nébuleuse des charlatans sur l'autisme prétendant le soigner. La liste des donateurs faisaient envier big pharma.
https://www.linkedin.com/in/martine-fer ... 843/?ppe=1

Sinon 1) Ca n'a jamais été prouvé la corrélation et par des études indépendantes
2) Ce n'est pas compatible avec l'étiologie de l'autisme vu qu'on peut le diagnostiquer avant, et les dernières études risquent de repousser encore à quasi la naissance la possibilité de diagnostic
03/10/17 : Diagnostiqué Autiste (TSA) en libéral ainsi que dys (langage, coordination).

thiloup
Régulier
Messages : 48
Enregistré le : mardi 18 juillet 2017 à 23:04
Localisation : Paris
Contact :

Re: Vaccination

#118 Message par thiloup » lundi 24 juillet 2017 à 14:14

123soleil a écrit :
Lila a écrit : Pour le point 1, je ne veux pas donner l'impression de rejeter votre témoignage, qui vous tient bien sûr à coeur. Mais les études déjà menées ont porté sur un nombre bien plus grand de cas, pour vérifier si les autistes étaient véritablement plus nombreux chez les vaccinés que les non-vaccinés. Ce n'est pas le cas, même quand on considère de possibles sous-groupes vulnérables.
Peut être que c'est uniquement un catalyseur ?

Et dans les études dont tu parles, ils comparent également la sévérité de l'autisme entre les deux groupes ou juste le nombre ?
Les adjuvants sont en effet un catalyseur car sans eux pas d'immunité plus réactive possible (ca agit comme un cri permettant de rameuter les copains) .
Mais si une corrélation n'est pas prouvée, il ne peut pas avoir de causalité possible.
Et encore une fois l'étiologie, au vu que le diagnostic peut bien se voir avant la vaccination.
03/10/17 : Diagnostiqué Autiste (TSA) en libéral ainsi que dys (langage, coordination).

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Vaccination

#119 Message par Benoit » lundi 24 juillet 2017 à 14:17

Dans ces cas là, autiste est utilisé dans le sens commun et non-génétique.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2322
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Vaccination

#120 Message par olivierfh » mardi 25 juillet 2017 à 15:59

Ma présentation - HQI (11/2016), TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, aucun diagnostic lancé.

Répondre