Vaccination

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Loup
Forcené
Messages : 7616
Enregistré le : jeudi 9 août 2012 à 21:11
Localisation : Entre les ombres de la pluie
Contact :

Re: Vaccination

#61 Message par Loup » dimanche 20 juillet 2014 à 14:57

Je viens de trouver ça...

Image
"Si Google était une personne, partie 3"

Image
Les vaccins transmettent(provoquent?) l'autisme?

Image
Eh bien, nous avons 1000 résultats qui disent que NON.

Image
Et UN résultat qui dit qu'ils le font.

Image
JE LE SAVAIS!

Image
JUSTE PARCE QUE JE L'AI, ÇA NE VEUT PAS DIRE QUE C'EST VRAI!

29 ans, autiste cru 2013, Brest. AVS, artiste, diplômé des Beaux-Arts de Lorient. Propriétaire d'un Loup intérieur et dérapeur de réalité. ⚥
"Sire, sire, on en a gros!"

En bordure du bout du monde + La manufacture des loups + BANG! + Ouroboros

Avatar du membre
G.O.B.
Forcené
Messages : 7724
Enregistré le : vendredi 27 décembre 2013 à 22:07

Re: Vaccination

#62 Message par G.O.B. » dimanche 20 juillet 2014 à 20:16

J'avais vu il y a quelques jours une version longue du gif mais sans la dernière image (coupure après "I knew it") qui du coup ne me semble pas utile :bravo:
F84.5 | Things go wrong so that you appreciate them when they're right, you believe lies so you eventually learn to trust no one but yourself, and sometimes good things fall apart so better things can fall together.

Avatar du membre
Loup
Forcené
Messages : 7616
Enregistré le : jeudi 9 août 2012 à 21:11
Localisation : Entre les ombres de la pluie
Contact :

Re: Vaccination

#63 Message par Loup » mardi 12 août 2014 à 13:20

5 opinions mal informées au sujet des vaccins
Le Pharmachien | 03/11/2013


Image
C’est le temps de vous faire vacciner contre la grippe!

Cette année, j’aurais pu tenter de vous convaincre que le vaccin contre la grippe est efficace, sécuritaire et indispensable à la société moderne. Car c’est ce que je pense.

Mais en faisant cela, j’aurais sauté des étapes… car avant de faire confiance au vaccin contre la grippe, il faut d’abord faire confiance aux vaccins en tant que tels.

Vous avez probablement entendu parler de la semi-vedette et playmate Jenny McCarthy et de ses efforts pour faire cesser la vaccination aux États-Unis :

Image

Or, elle n’est pas la seule. Partout à travers la planète, des dizaines de milliers de personnes s’opposent aux vaccins. Plusieurs d’entre eux sont des gens intelligents, très éduqués et qui connaissent le sujet sur le bout de leurs doigts. Certains d’entre eux sont même des professionnels de la santé, dont des médecins.

Alors, qui croire? Je vous comprends d’être confus quand vous entendez des trucs du genre :
  • « Les vaccins causent l’autisme! »
  • « Les vaccins sont mis sur le marché avant même de savoir s’ils sont sécuritaires! »
  • « Les maladies pour lesquelles on vaccine n’existent plus depuis des générations! »
Bref, il y a beaucoup de travail pour remettre les pendules à l’heure. Sinon, on obtient ce genre de nouvelles.

Je garde donc le sujet du vaccin anti-grippe pour l’an prochain. Cette année, je commence par le début…

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Quelques références crédibles et pertinentes :
Aussi, pour les lecteurs/trices du Québec, il n’est pas trop tard pour prendre rendez-vous afin de recevoir le vaccin anti-grippe!

*** MISE À JOUR – 10 juin 2014 ***

J’ai fait une mini-mise à jour de la BD dans le but de la faire correspondre à une nouvelle version que j’ai créé pour un autre médium. Les changements sont essentiellement mineurs; entre autres, j’ai changé le tableau sur les risques perçus par la population et je dis maintenant un mot sur les sels d’aluminium.


http://lepharmachien.com/vaccins/
29 ans, autiste cru 2013, Brest. AVS, artiste, diplômé des Beaux-Arts de Lorient. Propriétaire d'un Loup intérieur et dérapeur de réalité. ⚥
"Sire, sire, on en a gros!"

En bordure du bout du monde + La manufacture des loups + BANG! + Ouroboros

Avatar du membre
Lila
Passionné
Messages : 404
Enregistré le : dimanche 23 octobre 2005 à 17:32
Localisation : Finistère

Re: Vaccination

#64 Message par Lila » jeudi 2 octobre 2014 à 20:39

Message déjà posté ailleurs sur le forum, mais on m'a dit de le re-poster ici :

Vous avez peut-être déjà vu passer ces jours-ci un lien appelé "CNN révèle la fraude du CDC - L'autisme est bien causé par les vaccins".
Il s'agit en fait de la grosse intox de cet été aux USA : l'affaire du "lanceur d'alertes du CDC" (#CDCWhistleblower).

Ci-dessous quelques démentis :
- L'article qui prétend que ça a été révélé par CNN ; si déjà l'auteur n'est pas capable de vérifier cela et de remonter à l'article-source, c'est pas bon pour sa crédibilité...
http://rougeole-epidemiologie.overblog. ... lerte.html
- Une bonne explication des erreurs statistiques dans l'étude : http://lesceptique.ca/2014/09/11/autism ... e-exageree
- Deux récapitulatifs en anglais de ce pataqués, sur des sites pro-vaccins mais qui donnent au moins des liens vers des articles anti :
http://lizditz.typepad.com/i_speak_of_d ... story.html
http://www.harpocratesspeaks.com/2014/0 ... guide.html
Et la discussion chez Franck Ramus (qui préfèrerait qu'on ne poste plus de commentaires) : https://www.facebook.com/franck.ramus/p ... 906416423

Les pro et les anti ont une interprétation radicalement différente des mêmes propos... (par exemple la lettre de Thompson)
Notons la prestation de Wakefield qui achève de saper sa crédibilité en donnant l'identité d'un "lanceur d'alerte" sans son accord et en diffusant à tous vents ses déclarations enregistrées à son insu.

(EDIT 7 octobre : nouveaux articles en français
http://www.h2mw.eu/redactionmedicale/20 ... ions-.html
Commentaires d'Aliboron : http://www.h2mw.eu/redactionmedicale/20 ... publi.html )
(EDIT 9 octobre :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/vac ... et-autisme )
Modifié en dernier par Lila le jeudi 9 octobre 2014 à 13:16, modifié 2 fois.
Bonnes excuses pour échapper à Hadopi : http://www.pcinpact.com/actu/news/58194 ... itime-.htm
"Promis, je laisserai plus mon chat télécharger son mon ordi ... sale bête va !"
Accessoirement, Aspie née en 1983.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19620
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Vaccination

#65 Message par Jean » jeudi 2 octobre 2014 à 21:39

Lila a écrit :Message déjà posté ailleurs sur le forum, mais on m'a dit de le re-poster ici
Je suis peut-être ce "on". Ces informations avaient été postées sur la page Facebook d'Asperansa, où tout le monde ne peut accéder et ne va donc pas.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
KoaKao
Forcené
Messages : 2577
Enregistré le : jeudi 28 août 2014 à 22:53
Localisation : Bretagne
Contact :

Re: Vaccination

#66 Message par KoaKao » jeudi 2 octobre 2014 à 21:47

J'aime bien ce genre de BD c'est très évoquant.
loup autiste

Avatar du membre
Lila
Passionné
Messages : 404
Enregistré le : dimanche 23 octobre 2005 à 17:32
Localisation : Finistère

Re: Vaccination

#67 Message par Lila » lundi 6 octobre 2014 à 10:24

L'étude à l'origine de mon message ci-dessus a d'ailleurs été rétractée vendredi.
(Cette étude : Hooker B: Measles-mumps-rubella vaccination timing and autism among young african american boys: a reanalysis of CDC data. Transl Neurodegener 2014, 3:16.)
http://retractionwatch.com/2014/10/04/j ... ine-paper/
http://scienceblogs.com/insolence/2014/ ... retracted/
Bonnes excuses pour échapper à Hadopi : http://www.pcinpact.com/actu/news/58194 ... itime-.htm
"Promis, je laisserai plus mon chat télécharger son mon ordi ... sale bête va !"
Accessoirement, Aspie née en 1983.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19620
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Vaccination

#68 Message par Jean » vendredi 10 octobre 2014 à 12:42

Hoaxbuster mitraille : Vaccin ROR et autisme :bravo:
http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/vac ... et-autisme

Une longue discussion sur le sujet : L'Autisme, vraiment héréditaire ?
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
G.O.B.
Forcené
Messages : 7724
Enregistré le : vendredi 27 décembre 2013 à 22:07

Re: Vaccination

#69 Message par G.O.B. » samedi 25 octobre 2014 à 0:28

La vaccination : un enjeu de santé publique - Arte (visible jusqu'au vendredi 31 octobre)
A voir d'urgence si vous hésitez à faire vacciner vos enfants !

La vaccination des nourrissons contre la rougeole, la coqueluche ou la poliomyélite a fait ses preuves. Mais la mise en cause de certains des vaccins, combinée à un manque de vigilance de la part des praticiens, voire des autorités sanitaires, a conduit à une baisse du taux de vaccination. La multiplication des échanges et des déplacements internationaux multiplie pourtant les risques d'épidémies à grande échelle. Des affections que l’on croyait éradiquées ont ainsi resurgi, comme la rougeole, dont 23 300 cas ont été recensés en France de 2008 à 2013, faute d'avoir pu atteindre le taux de 95 % au moins de vaccination pour l’ensemble de la population. Les rumeurs – maintenant activement relayées par Internet – entraînent des réactions parfois plus graves. Comme en Inde et au Bhoutan, où la vaccination des jeunes filles contre le papillomavirus provoquant le cancer du col de l’utérus a été suspendue suite au décès de quatre Indiennes après inoculation du vaccin… alors que leur mort n'était pas liée à la vaccination. Dans des cas extrêmement rares, des complications neurologiques et des paralysies surviennent. Mais ces réactions restent statistiquement très faibles au regard des millions de vies préservées ou sauvées par les vaccins. D’autant que les drames recensés peuvent être dus par exemple à des mutations génétiques et pas forcément au vaccin qui est trop rapidement mis en cause.

Récompensée en 2012 par un Emmy Award pour l’ensemble de son travail de vulgarisation scientifique, la réalisatrice australienne Sonya Pemberton signe une enquête approfondie, qui a obtenu une audience record lors de sa diffusion l'année dernière en Australie.
F84.5 | Things go wrong so that you appreciate them when they're right, you believe lies so you eventually learn to trust no one but yourself, and sometimes good things fall apart so better things can fall together.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 25877
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Vaccination

#70 Message par freeshost » samedi 25 octobre 2014 à 0:54

Oui, il paraît qu'ils ont voulu faire accroire que le vaccin ror pouvait être l'une des causes de l'autisme.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 21786
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Vaccination

#71 Message par Tugdual » samedi 25 octobre 2014 à 7:43

G.O.B. a écrit : Comme en Inde et au Bhoutan, où la vaccination des jeunes filles contre le papillomavirus provoquant le cancer du col de l’utérus a été suspendue suite au décès de quatre Indiennes après inoculation du vaccin… alors que leur mort n'était pas liée à la vaccination.
Attention, tous les vaccins ne se valent pas pour autant.
Certains ont largement fait leurs preuves, d'autres non.

À propos de celui contre le cancer du col de l’utérus :
Martin Winckler a écrit :Or, la vaccination contre le papillomavirus n’a non seulement rien d’obligatoire,
mais il n’est pas du tout certain qu’elle réduise la fréquence de survenue des cancers
du col de l’utérus. En effet, à l’heure actuelle, on manque de tout recul pour l’affirmer.
Source : Cancer du col de l’utérus : dois-je me faire vacciner ou faire vacciner ma fille contre le papillomavirus (HPV) ?
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Lila
Passionné
Messages : 404
Enregistré le : dimanche 23 octobre 2005 à 17:32
Localisation : Finistère

Re: Vaccination

#72 Message par Lila » mercredi 29 octobre 2014 à 8:23

Bonjour à tous. Je n'aime pas beaucoup les documentaires pour leur coté "infodump", c'est plus dur de revenir sur des points spécifiques.
J'ai donc fait une semi-transcription pour pouvoir revenir dessus à tête reposée ; je les ai mises sous des balises "spoiler" pour gagner de la place. Dites-moi si il vaudrait mieux poster cela autrement ou pas du tout.
Spoiler :  : 
http://www.arte.tv/guide/fr/050527-000/ ... 00_PLUS7-F
La vaccination : un enjeu de santé publique
Version française de "Jabbed : Love fear and vaccines" de Sonya Pemberton. Le documentaire faisait 90 minutes à l'origine ; je suppose que nous avons eu la même version de 60 minutes que les USA en Septembre dernier, appelée "Vaccines - Calling the shots"

Dès 1 minute 20, admission de l'existence des effets secondaires graves rares.
3:40 : [un bébé atteint de coqueluche est filmé]
6 : épidémie de coqueluche
> niveau record depuis 50 ans en Australie (40 000 en 2011) [sachant qu'un nouveau-né sur 250 en meurt (même si tous les cas ne sont pas des nouveaux-nés))]
> idem dans le reste du monde ?

6:20 : + de 28000 cas de rougeole recensés en Europe en 2011 ; 7000 hospitalisations, 9 décès
Exemple d'une infirmière asthmatique hospitalisée avec la rougeole, sous assistance respiratoire et en isolement.
Bertie Squire, chercheur en épidémiologie ; avant d'arriver dans ce service, n'avait jamais vu un cas de rougeole chez un adulte ; 3 dès son premier jour.
2013 : +2000 cas de rougeole en Angleterre et Pays de Galles ; du jamais vu depuis 20 ans, alors que la maladie semblait éradiquée depuis une génération
Risques de séquelles
L''infirmière hospitalisée n'est pas vaccinée ; plus de 90% des non vaccinés attrapent la rougeole quand ils sont exposés au virus.

9 : présentation de Paul Offit
Epidémie de 1991 venue de deux communautés religieuses anti-vaccination, avec quelques décès

10 : Peter Fisher, homéopathe
Même le fondateur de l'homéopathie était pour la vaccination !

10:45 : histoire de la vaccination. Déjà connu il y a 1000 ans en Inde et Chine avec la variole (variolisation).
1717 en Europe : introduction de la variolisation en Angleterre, à partir de Constantinople et du cas de Lady Montaigu.
La variolisation a fait chuter le nombre de décès de 30 à 2% des cas.
Edward Jenner (innoculation de variole bovine ; apparition du terme "vaccination") ; premières craintes sur les vaccins. Compréhensible car on injecte un corps étranger.

16 : Heidi Larson, anthropologue, qui analyse les raisons de la confiance / défiance envers les vaccins
Vaccination vue comme une norme ; remise en question peut être salutaire ; l'engagement anti-vaccin vient de l'impression de ne pas être bien informé ou entendu. Pro et anti ne constituent que deux extrêmes, avec beaucoup de modérés entre deux.

17 : Brian Zikmund-Fisher, psychologue étudiant la perception du risque. La vaccination présente des risques ; ce n'est pas grave d'avoir peur. Il est important de répondre à la question "Pourquoi faut-il se faire vacciner ?"

18:15 : Gus Nossal, immunologie.
Pour comprendre, il faut comprendre le système immunitaire.
Nous sommes chaque jour confrontés à des millions de microbes (la plupart inoffensifs, utiles ou dangereux).
Le système immunitaire est un merveilleux mécanisme de défense naturel pour le corps humain. Il repose sur les globules blancs. (Ils repèrent un pathogène (ex : la grippe), se multiplient, et libèrent des anticorps. Ils disparaissent ensuite mais laissent derrière des lymphocites à mémoire.
A la naissance, système immunitaire pas encore à maturité. Certains parents estiment superflu de vacciner leurs enfants car ils ont eux-mêmes de bonnes défenses immunitaires. Mais c'est oublier que les microbes qui nous entourent ont évolué avec nous, parfois sur plusieurs millions d'années. Ils ont élaboré des ruses pour contourner le système immunitaire quand il n'est pas assez armé ; les globules blancs ne seront peut-être pas assez rapides ou assez malins si on ne les a pas préparés grâce à l'immunisation.
Un vaccin envoie un "imposteur" (version affaiblie ou morte du virus) que l'organisme identifie. Les cellules immunitaires mettent moins de temps à combattre le virus, mais l'essentiel est que les lymphocites à mémoire ont été créés.

22 : Quand les taux de vaccination baissent, la société dans son ensemble est plus vulnérable. (couverture vaccinale de 95% nécessaire pour prévenir la rougeole)
Il suffit que ce taux baisse et arrive par exemple à 89% comme en France pour que les retombées soient spectaculaires.
2007 : 40 cas de rougeole.
2008 : épidémie de rougeole en Bourgogne (veue d'Autriche), qui a contaminé les années suivantes d'autres régions, contaminant la plupart du temps des non vaccinés.
2011 : 15000 cas, 6 décès.
Heidi Larson : la rougeole est le meilleur exemple contemporain de ce que peut entraîner une couverture immunologique insuffisante.
2012 : épidémie arrive en Ukraine, plus de 10000 cas recensés au 1er semestre. Or, accueil d'1 millions de supporters de foot... Les malades sont contagieux avant même l'apparition des symptômes. Couverture vaccinale en Ukraine : 40% (pénurie de vaccins + méfiance).

24:30 : les histoires et rumeurs sur Internet.
Brian Zikmund : ce qui nous touche le plus sont les histoires dont les victimes sont des enfants.
Exemple du jeune Luke Philbin, nombreuses convulsions depuis une vaccination à 6 mois.
Pr Ingrid Scheffer, pédiatre et neurologue ; étudie ce type de convulsions post-vaccinales
Cas de Luke pris au départ pour une encéphalopathie post-vaccinale. En fait, il s'agit d'une forme rare d'épilepsie, le syndrome de Dravet. La maladie vient d'une mutation génétique ; le vaccin est parfois le déclencheur, mais le manque de sommeil, le stress, la fièvre... peuvent aussi jouer ce rôle. Les parents ont décidé d'arrêter les vaccins, mais savent également qu'une maladie peut aussi déclencher une crise grave ; ils comptent sur une couverture vaccinale suffisante pour protéger leur enfant.

32 : le vaccin contre la polio.
Exposition dans la rue d'un poumon d'acier, avec Paul Offit.
Arrivée triomphale du vaccin contre la polio aux Etats-Unis.
Cependant, deux semaines plus tard, rappel en catastrophe : l'un des fabricants, Cutter Laboratories, a fait une erreur de production. Le vaccin injecté à 120000 enfants contenait un poliovirus vivant ; bilan : 200 paralysés à vie, une dizaine de décès. De nouvelles procédures de contrôle ont été instaurées suite à cela.
[Paul Offit a lui-même écrit là-dessus dans "The Cutter incident"]
Les campagnes de vaccination ont ensuite repris, avec succès cette fois.
34:20 : arrivée du vaccin oral dans les années 60, plus facile à distribuer et moins cher, mais aussi plus risqué (mutation dangereuse chez 1 patient sur 2,4 million). Dans les années 90, les seuls cas de polio aux USA avaient été causés par le vaccin oral.
David Salamone a contracté la polio à cause du vaccin oral, ce qui a atrophié les muscles de sa jambe droite.
Ses parents, en colère après avoir appris que le vaccin injectable était plus sûr, ont milité pendant 10 ans pour faire remplacer le vaccin oral par l'injectable ; cela a été fait en 1999.
La famille reste pour la vaccination, d'autant qu'elle se souvient des milliers de victimes de la poliomyélite.
Offit : la vaccination, comme tout acte médical, présente des risques. Le rapport bénéfices / risques reste cependant en sa faveur.

38:30 : Certaines inquiétudes sont justifiées, mais d'autres rumeurs ont des conséquences plus négatives.
Au Bhoutan, le vaccin a failli ne pas être autorisé.
Pr en immunologie Ian Frazer, qui a participé à l'élaboration du vaccin anti-HPV :
Le vaccin permet d'éviter 70% des cancers du col de l'utérus.
Deux semaines avant sa mise en circulation, 4 jeunes filles sont décédées 6 mois après leur vaccination en Inde, ce qui a entraîné de nombreuses protestations. Cependant, les causes des décès seraient 2 intoxications, 1 noyade, et 1 fièvre d'origine inconnue. L'Inde a annulé son programme de vaccination en 2010 ; cependant, Frazer avance que le vaccin pourrait empêcher 70000 morts / an en Inde.

42 : Heidi Larson insiste sur le fait qu'il faut prendre ces peurs en compte, et réduire au maximum l'incertitude.

Affaire Wakefield (lien ROR / autisme)
> Peter Fisher : "c'est n'importe quoi"
Baisse du taux de vaccination au Royaume-Uni > ré-apparition d'épidémies de rougeole
> Bertie Squire : On ne communique pas suffisamment sur le fait que le vaccin a été mis au point pour protéger les quelques enfants qui risquent la mort ou des séquelles, pas une petite éruption cutanée une maladie bénigne, comme le pensent beaucoup de gens.
Ingrid Scheffer : études de jumeaux et familles > l'autisme est encore plus conditionné par la génétique que l'épilepsie.

44 : Au Bhoutan on a fini par décider de continuer la vaccination anti-HPV, pour lutter contre la maladie.

45 : une famille américaine, qui a perdu sa fille Abigale en 2001 d'une infection à pneumocoques.
[reconstitution très dramatisée]
Son frère a été également infecté et a dû passer 2 jours en soins intensifs.
Les enfants avaient reçu les vaccins obligatoires, mais le vaccin contre la varicelle et le pneumocoque ne l'étaient pas dans leur Etat. La mère avait interrogé le pédiatre, qui avait estimé que c'était inutile car les enfants étaient en bonne santé.

49:40 : Brian Zikmund : Nous ne pouvons pas savoir quand nous allons être exposés à une maladie.
Risque jugé selon deux facteurs :
1) si je croise une personne atteinte de cette maladie, est-ce que je suis protégé ? (intérêt des vaccins)
2) est-ce que j'ai un réel risque de croiser un jour quelqu'un atteint de cette maladie ?
[Retour sur les supporters de foot en Ukraine] Une maladie qui circule ne se repère pas tout de suite. Elle peut se diffuser discrètement, propagée par des sujets qui ignorent qu'ils sont contagieux. Lorsque les taux de vaccination sont bas, la question n'est pas de savoir si une maladie va se répandre, mais dans quelles proportions et avec quelle gravité.
[scènes de la vie quotidienne sur la propagation d'un virus : comment un touriste infecté laisse du virus sur les touches d'un distributeur de banque et entre en contact avec de nombreuses personnes dans une foule]
Zikmund : Plus il y a de gens protégés autour de moi, moins j'ai de chances de croiser quelqu'un qui est effectivement malade. Moins une maladie est présente dans mon entourage direct et indirect, plus je suis en sécurité. Evidemment je n'ai pas le contrôle de ce que font les autres, et les choix que je fais pour moi ont une incidence sur eux. Personne n'est isolé. La seule solution est de faire en sorte que tout le monde soit immunisé dans ma famille, dans mon entourage, dans mon pays et dans le monde pour que la maladie n'ait aucune prise sur nous. On y est arrivé une seule fois dans l'Histoire : avec la variole.

52 : Zikmund : les risques font partie de notre quotidien : quand je traverse la rue, je peux trébucher ou me faire renverser par une voiture. Ma fille de 13 ans est passionnée par les claquettes ; en tant que parent je dois me demander si elle est assez grande pour prendre le risque de prendre le bus toute seule, traverser la ville, et faire peut-être de mauvaises rencontres. Est-ce que c'est absolument sûr ? Est-ce que je peux être certain qu'il ne va rien lui arriver en chemin ? Bien sûr que non. Mais nous avons choisi d'accepter cette incertitude au nom des bénéfices qui sont évidents : elle grandit, elle s'épanouit, elle danse et elle fait ses propres expériences.

53:30 : L'histoire de la vaccination est celle d'une science qui arrive à peine à l'âge adulte. Après l'époque des techniques anciennes et des connaissances limitées, nous voilà prêts à explorer une nouvelle génération de vaccins contre les maladies graves d'aujourd'hui : cancer, diabète, ou maladie d'Alzheimer. Mais tout en continuant les recherches, il peut être bon de nous souvenir d'où nous venons.
Zikmund : En 1955, c'est ici que le Dr Thomas Francis a dévoilé au monde entier le résultat de ses essais sur le vaccin contre la polio, et qu'il a annoncé que ce vaccin était sûr et efficace. Je suis ravi que notre entretien ait lieu dans cette salle, il faut vraiment essayer d'imaginer dans quel état d'esprit se trouvaient les gens présents ici en 1955. Ils ont examiné ses essais et ont décidé que ce vaccin était non pas parfait, mais préférable à l'absence de vaccin.

54 : [Retour sur le bébé du début] Voilà près de trois semaines que ce petit est à l'hôpital avec la coqueluche. [le bébé peut rentrer chez lui] Il a de la chance même si il faudra attendre plusieurs mois pour savoir si il présentera des complications au niveau pulmonaire ou cérébral.
En Ukraine, une fois les championnats d'Europe de football terminés, des milliers de supporters sont repartis vers leur pays d'origine. Peu d'entre eux savaient qu'ils avaient cotoyé une épidémie de rougeole, et peut-être ramené le virus dans leurs bagages.
Brian Zikmund : tant qu'une maladie est présente quelque part dans notre société, nous sommes exposés. Même ceux d'entre nous qui sont vaccinés, car les vaccins ne sont pas parfaits, ils ne peuvent pas protéger tout le monde. Aussi longtemps qu'une maladie existe, cela vaut donc la peine de se faire immuniser.
Paul Offit : Nous sommes tous dans le même bateau. Nous partageons la même planète, et les décisions que nous prenons engagent tout le monde. J'aimerais croire que tout le monde partage ce raisonnement.
Peter Fisher : on le sait, beaucoup d'enfants sont morts, même dans les pays développés, des enfants bien nourris et bien suivis. Il faut se souvenir de notre passé, c'est un message essentiel à diffuser.
Les vaccins ont amélioré notre existence, sans que nous en ayons toujours conscience. Ces millions d'individus vivants et en bonne santé, qui ont évité les maladies grâce à une vaccination sans complications, font rarement la Une des journaux.
Brian Zikmund : j'aimerais entendre parler de cet enfant vacciné pour qui tout s'est bien passé, et qui n'est jamais tombé malade. Mais personne ne le raconte jamais.
Modifié en dernier par Lila le jeudi 30 octobre 2014 à 18:46, modifié 1 fois.
Bonnes excuses pour échapper à Hadopi : http://www.pcinpact.com/actu/news/58194 ... itime-.htm
"Promis, je laisserai plus mon chat télécharger son mon ordi ... sale bête va !"
Accessoirement, Aspie née en 1983.

Avatar du membre
G.O.B.
Forcené
Messages : 7724
Enregistré le : vendredi 27 décembre 2013 à 22:07

Re: Vaccination

#73 Message par G.O.B. » mercredi 29 octobre 2014 à 12:30

Ouaouh, bien sur que c'est utile, sacré boulot :bravo:
F84.5 | Things go wrong so that you appreciate them when they're right, you believe lies so you eventually learn to trust no one but yourself, and sometimes good things fall apart so better things can fall together.

Avatar du membre
G.O.B.
Forcené
Messages : 7724
Enregistré le : vendredi 27 décembre 2013 à 22:07

Re: Vaccination

#74 Message par G.O.B. » mercredi 29 octobre 2014 à 15:16

Image
F84.5 | Things go wrong so that you appreciate them when they're right, you believe lies so you eventually learn to trust no one but yourself, and sometimes good things fall apart so better things can fall together.

Lilette
Forcené
Messages : 10282
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Vaccination

#75 Message par Lilette » mercredi 29 octobre 2014 à 15:22

Mouhaha je connais certaines de mes contacts à qui ça plairait ça tiens :lol:
TSA.

Répondre