Asperger et épuisement

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
daps
Occasionnel
Messages : 10
Enregistré le : lundi 13 octobre 2014 à 12:11
Localisation : Vannes
Contact :

Asperger et épuisement

#1 Message par daps » dimanche 4 octobre 2015 à 11:21

Bonjour,
Je voudrais savoir si certains d'entre vous vivent un état de fatigue permanente et comment vous vous organiser.
Pour ma part, j'en arrive à faire que l'essentiel.
Cet épuisement est seulement psychique car je conserve un certaine force physique et une fois au travail, je l'utilise.
Le problème c'est l'enthousiasme à entreprendre, démarrer quelque chose qui est absent.
Merci de vos réponses.

Avatar du membre
calande
Forcené
Messages : 1000
Enregistré le : samedi 30 août 2014 à 10:56
Localisation : Nantes

Re: Asperger et épuisement

#2 Message par calande » dimanche 4 octobre 2015 à 11:27

Je suis à peu près dans ton cas. J'élimine au maximum les tâches non-essentielles pour ne pas m'épuiser du peu d'énergie que j'ai. Je n'ai pas de recette miracle ! Pas beaucoup de motivation non plus, même pour mes intérêts restreints, toujours hyper fâtigué :innocent:
Il faut se reposer beaucoup, trouver des activités qui sont liées à nos loisirs/intérêts restreints. Et il faut éliminer aussi les stimuli tels que le bruit, les odeurs, les gens (enfin, pas éliminer les gens, mais les garder à distance ;) ). Car ces stimuli génèrent énormément de fatigue...Le week-end et les vacances, isolé, c'est à ce moment que je suis le mieux. Il faut bien manger aussi, et faire des étirements (15min/jour) ou de la marche.
Présentation - Aspie | HPI | TDA/H | TOC | Fibromyalgique (maladie de Lyme, stade 2)

Avatar du membre
daps
Occasionnel
Messages : 10
Enregistré le : lundi 13 octobre 2014 à 12:11
Localisation : Vannes
Contact :

Re: Asperger et épuisement

#3 Message par daps » dimanche 4 octobre 2015 à 11:41

Merci de ta réponse.
Je fais tous ce que tu proposes et dis (sauf bien manger...je cuisine pas, c'est de la malbouffe, par contre la quantité y est)
Mais je panique un peu, j'ai l'impression de diminuer, et malgré mes 53 ans de dégringoler vers la fin (bon j'espère que ce n'est qu'une impression, mais j'ai, peur)
Je suis diagnostiqué depuis 2 ans seulement et j'avoue n'avoir pas eu une vie digne de ce nom.....et cette "sensation" d'être sur le chemin vers la fin ne vient que rajouter de l'amertume.

Avatar du membre
calande
Forcené
Messages : 1000
Enregistré le : samedi 30 août 2014 à 10:56
Localisation : Nantes

Re: Asperger et épuisement

#4 Message par calande » dimanche 4 octobre 2015 à 14:00

Je ressens la même chose depuis tout petit :|
Présentation - Aspie | HPI | TDA/H | TOC | Fibromyalgique (maladie de Lyme, stade 2)

Avatar du membre
Athéna
Forcené
Messages : 1372
Enregistré le : samedi 29 novembre 2014 à 20:17
Localisation : Toulouse

Re: Asperger et épuisement

#5 Message par Athéna » dimanche 4 octobre 2015 à 17:57

pareil. J'essaie de m'organiser mais trop de fatigue.
Quand je mange trop n'importe quoi genre que des pâtes ou du pain beurré pendant plusieurs jours ben je prends des vitamines pour limiter les dégats. Sinon je voudrais essayer de faire du yoga pour reposer le mental. J'ai essayé un cours c'est pas mal :)
Aspie diagnostiquée au CRA de Toulouse

Ma page facebook: https://www.facebook.com/AuVertdelaLune/?fref=ts

Mon blog Vegan, minimaliste et atypique :

https://auvertdelalune.wordpress.com/

Avatar du membre
Mariemento
Passionné
Messages : 454
Enregistré le : samedi 1 novembre 2014 à 18:38

Re: Asperger et épuisement

#6 Message par Mariemento » dimanche 4 octobre 2015 à 18:28

Ah je connais ça... Des moments où j'ai l'impression de ne plus avoir l'énergie psychologique pour bouger le moindre doigts.
A part me réfugier dans mes intérêts restreints, j'ai rien trouvé pour me ressourcer.
"Ils avaient créé leur propre soleil pour combattre la nuit ."
"Simplement, un jour, j'ai pris conscience que, en matière d'humanité, la laideur aussi pouvait être intérieure."

Ayerdhal

Autiste diagnostiquée.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26739
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Asperger et épuisement

#7 Message par freeshost » dimanche 4 octobre 2015 à 19:33

Ça dépend des jours.

Je recherche les facteurs qui m'épuisent.

Et j'essaie de les réduire alors.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
carpediem_etc
Fidèle
Messages : 157
Enregistré le : lundi 7 septembre 2015 à 14:19
Localisation : Région Aix/Marseille
Contact :

Re: Asperger et épuisement

#8 Message par carpediem_etc » dimanche 4 octobre 2015 à 20:57

Idem, fatigue nerveuse très régulièrement.
J'ai constaté que le manque de magnésium y était pour beaucoup en ce qui me concerne (j'en parle ici si ça vous intéresse).
Sinon j'essaie de limiter les éléments perturbateurs (le bruit notamment), le stress, mais ça n'est pas toujours compatible avec une vie normale :(
Compte rendu du CRA le 16/12/2015 : Pas de TSA
Conclusion du psy : Syndrome anxieux, grande réactivité émotionnelle et affectes tristes

Mon topic de présentation, parcours conclusion du diagnostic ( + ma réaction)

Avatar du membre
daps
Occasionnel
Messages : 10
Enregistré le : lundi 13 octobre 2014 à 12:11
Localisation : Vannes
Contact :

Re: Asperger et épuisement

#9 Message par daps » dimanche 4 octobre 2015 à 21:39

C'est rassurant de savoir que je suis pas seul.....

Daenerys
Fidèle
Messages : 103
Enregistré le : samedi 28 mars 2015 à 19:18

Re: Asperger et épuisement

#10 Message par Daenerys » lundi 5 octobre 2015 à 16:17

:arrow: :arrow: :arrow:
Modifié en dernier par Daenerys le jeudi 8 octobre 2015 à 21:45, modifié 1 fois.

Pamplemousse rose
Fidèle
Messages : 111
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 20:51

Re: Asperger et épuisement

#11 Message par Pamplemousse rose » lundi 5 octobre 2015 à 21:38

Bonsoir,

Puis je vous demander lorsque vous parlez fatigue, vous diriez qu'elle est autant physique que "intellectuel" ?

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26739
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Asperger et épuisement

#12 Message par freeshost » lundi 5 octobre 2015 à 22:27

Moi, c'est la fatigue sociale, les interactions sociales. :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Pamplemousse rose
Fidèle
Messages : 111
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 20:51

Re: Asperger et épuisement

#13 Message par Pamplemousse rose » lundi 5 octobre 2015 à 22:34

Coucou,

Tu pourrais m.expliquer comment tu le ressens, comment ça se traduit ? Pour moi j.ai l.impression que c.est différent de la fatigue physique. Je ne sais pas si je suis très claire, j.ai beaucoup de mal à mettre des mots sur ce que je ressens.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26739
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Asperger et épuisement

#14 Message par freeshost » lundi 5 octobre 2015 à 22:57

Ben... quand tu es avec des personnes... cette fatigue sociale devient une fatigue cognitive. Tu te poses plein de questions :

- comment animer la conversation,
- comment interpréter tel clin d’œil et autres signes non verbaux,
- comment se montrer enthousiaste quand ce n'est pas spontané,
- devoir se montrer enthousiaste sur une longue durée,
- montrer à la personne A qu'on a compris ce qu'elle voulait me dire mais sans le montrer à B,
- toujours avoir un œil sur les enfants,
- devoir gérer la discipline quand les enfants sont indisciplinés,
- devoir hausser la voix au bon niveau,
- devoir parler de soi,
- devoir s'intéresser à l'autre,
- ...

(pleins de trucs pas très automatiques chez moi [et chez les personnes avec TSA, je suppose] mais bien automatisés (des automatismes sociaux acquis) chez beaucoup de personnes non autistes)

Faudrait que je réessaie une fois, une fois où la fatigue due au manque de sommeil ne s'ajoute pas et ne vient donc pas biaiser mes observations de mes fatigues. :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10553
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Asperger et épuisement

#15 Message par Lilette » lundi 5 octobre 2015 à 23:01

freeshost a écrit :Moi, c'est la fatigue sociale, les interactions sociales. :lol:
freeshost a écrit :Ben... quand tu es avec des personnes... cette fatigue sociale devient une fatigue cognitive. Tu te poses plein de questions :

- comment animer la conversation,
- comment interpréter tel clin d’œil et autres signes non verbaux,
- comment se montrer enthousiaste quand ce n'est pas spontané,
- devoir se montrer enthousiaste sur une longue durée,
- montrer à la personne A qu'on a compris ce qu'elle voulait me dire
- devoir gérer la discipline quand les enfants sont indisciplinés,
- devoir hausser la voix au bon niveau,
- devoir parler de soi,
- devoir s'intéresser à l'autre,
- ...
C'est exactement ce que je ressens aussi !
TSA.

Répondre