Asperger et épuisement

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
thiloup
Régulier
Messages : 48
Enregistré le : mardi 18 juillet 2017 à 23:04
Localisation : Paris
Contact :

Re: Asperger et épuisement

#181 Message par thiloup » lundi 7 août 2017 à 21:43

Nanar02 a écrit :Je me retrouve dans vos remarques; je vais essayer un naturopathe, qu'en pensez vous ?
C'est plus de la pseudo médecine sans trop de fondements (et attention à certains qui peuvent aller au délà d'un simple produit), tout dépend ce que tu cherches : te soulager? Moins de stress?
Pour ce dernier il y a la sophrologie qui est plus de la relaxation... Des massages aussi... Tout dépend de tes attentes, mais si tu y crois ça marchera.
03/10/17 : Diagnostiqué Autiste (TSA) en libéral ainsi que dys (langage, coordination).

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4051
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Asperger et épuisement

#182 Message par hazufel » mardi 8 août 2017 à 10:57

Nanar02, un naturopathe pourra t'aider à déterminer les causes physiologiques de la fatigue. Il peut cerner si dans ton alimentation, des habitudes sont fatigantes pour l'organisme et te conseiller de changer certaines choses. Après pour les conseils en phyto, il pourra te donner des remèdes qui pourront aider, mais c'est à toi ensuite d'en faire le tri, car tous ne sont pas efficaces selon les individus, et ça coute un bras, sur le long terme.
Il y a beaucoup de médecines dites alternatives qui donnent des résultats, quand bien même leur efficacité n'a pas été prouvée scientifiquement. Il s'agit du mental du patient qui fait la différence. Et tant que ça marche pour lui et que ce n'est pas dangereux, je ne vois pas pourquoi il ne faudrait pas essayer. Bruno Falissard, pédopsychiatre, étudie la plupart de ces médecines, à travers le monde entier et tente d'ouvrir les esprits de ses collègues sur leurs potentiels d'aide au mieux-être.
La méditation de pleine conscience a été mise en avant par Christophe André en France principalement. Il est psychiatre à St Anne, et voit chaque jour de vraies améliorations chez ses patients grâce à cette méthode bien loin de la médecine allopathique conventionnelle.
Quand il s'agit de fatigue extrême, émotionnelle, je me dis qu'il faut essayer tout ce qui aide, et qui n'est pas dangereux physiologiquement.
Personnellement, j'arrive à me défatiguer uniquement chez moi, la tête plongée dans les arbres, en écoutant les oiseaux, en allant écouter la forêt ou à la mer quand je le peux. Loin des autres. S'il y a d'autres personnes que ma famille (mon mari et mes fils), ça ne marche jamais.
Il est donc bien difficile de se ressourcer souvent, surtout quand on travaille.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Avatar du membre
Nanouille
Adepte
Messages : 280
Enregistré le : lundi 16 janvier 2017 à 14:53

Re: Asperger et épuisement

#183 Message par Nanouille » mardi 8 août 2017 à 15:40

La naturopathie m'aide beaucoup personnellement. Ma naturopathe m'a remise sur pieds plus d'une fois. Ca emmerde les médecins de voir qu'on peut soulager beaucoup de maux rien qu'avec des plantes, sans parler des laboratoires pharmaceutiques qui s'en mettent plein les poches avec des médicaments à moitié efficaces pour qu'on en rachète d'autres (bon, c'est ma théorie).
Je ne saurais que trop conseileller la naturopathie aux gens hypersensibles aux médicaments déjà, ou qui cherchent un moyen plus naturel de se soigner, ou encore ceux qui ne trouvent plus de réponses à leurs soucis dans l'allopathie. Il n'y a qu'un seul truc qui me permet de dormir quand j'ai des crises d'insomnies et c'est une plante.
Diagnostiquée TSA le 5 mai 2017

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4051
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Asperger et épuisement

#184 Message par hazufel » mardi 8 août 2017 à 15:44

Je suis d'accord avec toi Nanouille, je ne tolère quasiment aucun médicament allopathique, et j'ai des remèdes phyto pour plusieurs soucis. Au début mon médecin se fichait de moi, maintenant il note les plantes...
Hier encore pour le SPM.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Avatar du membre
Nanouille
Adepte
Messages : 280
Enregistré le : lundi 16 janvier 2017 à 14:53

Re: Asperger et épuisement

#185 Message par Nanouille » mardi 8 août 2017 à 15:51

Huile d'onagre pour le SPM?
J'avoue que je retire une espèce de petite fierté quand le toubib a l'air très intéressé par les retours positifs des traitements au naturel :mrgreen:. "Le curcuma a complètement soulagé les rhumatismes des mains de votre maman, ah oui? Vraiment??"
Diagnostiquée TSA le 5 mai 2017

Avatar du membre
TimeLady
Passionné
Messages : 383
Enregistré le : mercredi 12 juillet 2017 à 11:20

Re: Asperger et épuisement

#186 Message par TimeLady » mardi 8 août 2017 à 16:02

Nanouille a écrit :La naturopathie m'aide beaucoup personnellement. Ma naturopathe m'a remise sur pieds plus d'une fois. Ca emmerde les médecins de voir qu'on peut soulager beaucoup de maux rien qu'avec des plantes, sans parler des laboratoires pharmaceutiques qui s'en mettent plein les poches avec des médicaments à moitié efficaces pour qu'on en rachète d'autres (bon, c'est ma théorie).
Je ne saurais que trop conseileller la naturopathie aux gens hypersensibles aux médicaments déjà, ou qui cherchent un moyen plus naturel de se soigner, ou encore ceux qui ne trouvent plus de réponses à leurs soucis dans l'allopathie. Il n'y a qu'un seul truc qui me permet de dormir quand j'ai des crises d'insomnies et c'est une plante.
Tout à fait. Perso j'ai pris l'habitude de soigner mes petits maux par les plantes. Huile d'onagre pour la période maudite, propolis pour les maux de gorge, charbon pour les ballonnements, vigne rouge pour les troubles de la circulation, gingembre pour la digestion ou les états nauséeux, et évidemment arnica pour les bobos... Y'a qu'un truc qui me résiste : la migraine. Je n'ai pas encore trouvé THE plante qui me soulagerait vraiment (d'un autre côté aucun médicament ne me soulage à long terme non plus)... Y'a les baumes à base de menthe qui me soulagent beaucoup, mais c'est en local et forcément l'effet ne dure pas.

Je suis hypersensible aux médicaments, du coup quand je peux bifurquer sur les plantes, je le fais sans hésiter.

Et effectivement pour les troubles du sommeil les plantes marchent bien mieux que les somnifères...dans le sens où avec les plantes on ne se sent pas totalement dans les vapes le lendemain... J'ai été sous somnifères pendant une large partie de mon enfance donc plus JAMAIS je ne reprendrais de médicaments pour dormir ! Jamais, jamais, jamais !!!! :sick:
pré-diagnostic établi en 2012 (à 30 ans passés) par une psychologue comportementaliste - pas de démarche d'officialisation auprès du CRA prévue dans l'immédiat

Mafalda
Fidèle
Messages : 108
Enregistré le : samedi 22 juillet 2017 à 14:38

Re: Asperger et épuisement

#187 Message par Mafalda » mardi 8 août 2017 à 16:08

TimeLady a écrit :
Nanouille a écrit :La naturopathie m'aide beaucoup personnellement. Ma naturopathe m'a remise sur pieds plus d'une fois. Ca emmerde les médecins de voir qu'on peut soulager beaucoup de maux rien qu'avec des plantes, sans parler des laboratoires pharmaceutiques qui s'en mettent plein les poches avec des médicaments à moitié efficaces pour qu'on en rachète d'autres (bon, c'est ma théorie).
Je ne saurais que trop conseileller la naturopathie aux gens hypersensibles aux médicaments déjà, ou qui cherchent un moyen plus naturel de se soigner, ou encore ceux qui ne trouvent plus de réponses à leurs soucis dans l'allopathie. Il n'y a qu'un seul truc qui me permet de dormir quand j'ai des crises d'insomnies et c'est une plante.
Tout à fait. Perso j'ai pris l'habitude de soigner mes petits maux par les plantes. Huile d'onagre pour la période maudite, propolis pour les maux de gorge, charbon pour les ballonnements, vigne rouge pour les troubles de la circulation, gingembre pour la digestion ou les états nauséeux, et évidemment arnica pour les bobos... Y'a qu'un truc qui me résiste : la migraine. Je n'ai pas encore trouvé THE plante qui me soulagerait vraiment (d'un autre côté aucun médicament ne me soulage à long terme non plus)... Y'a les baumes à base de menthe qui me soulagent beaucoup, mais c'est en local et forcément l'effet ne dure pas.

Je suis hypersensible aux médicaments, du coup quand je peux bifurquer sur les plantes, je le fais sans hésiter.

Et effectivement pour les troubles du sommeil les plantes marchent bien mieux que les somnifères...dans le sens où avec les plantes on ne se sent pas totalement dans les vapes le lendemain... J'ai été sous somnifères pendant une large partie de mon enfance donc plus JAMAIS je ne reprendrais de médicaments pour dormir ! Jamais, jamais, jamais !!!! :sick:

HE de menthe poivrée pour la migraine en roll-on (un petit coup sur chaque tempe)
Mélatonine pour dormir
Non diagnostiquée SA, en questionnement.
HPI

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4051
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Asperger et épuisement

#188 Message par hazufel » mardi 8 août 2017 à 16:16

Nanouille a écrit :Huile d'onagre pour le SPM?
J'avoue que je retire une espèce de petite fierté quand le toubib a l'air très intéressé par les retours positifs des traitements au naturel :mrgreen:. "Le curcuma a complètement soulagé les rhumatismes des mains de votre maman, ah oui? Vraiment??"
Oui Nanouille, Onagre + gattilier + shatavari (plantes ayurvédique), c'est ce que m'a recommandé la naturopathe.
Pour les inflammations, le macérat de bourgeons de cassis vient à bout des douleurs articulaires, comme des inflammations ORL (j'ai guéri 3 sinusites avec ça.). Le curcuma est bon en anti inflammatoire oui, mais il doit être pris avec du poivre pour passer la barrière des muqueuses en dose suffisante.
TimeLady a écrit :Propolis pour les maux de gorge, charbon pour les ballonnements, [...], gingembre pour la digestion ou les états nauséeux, et évidemment arnica pour les bobos...
J'ai les mêmes remèdes.
TimeLady a écrit :Je suis hypersensible aux médicaments, du coup quand je peux bifurquer sur les plantes, je le fais sans hésiter.
Idem, je ne supporte presque aucun médicament allopathique, et ce, depuis toujours. Je ne suis quasi jamais malade heureusement.
Mafalda a écrit :HE de menthe poivrée pour la migraine en roll-on (un petit coup sur chaque tempe)
Mélatonine pour dormir
Je vais essayer le roll on menthe, parce que je n'ai pas encore trouvé de remèdes à mes céphalées / migraines bien costaudes.
J'avais essayé la mélatonine, parce que je dors très mal, mais ça m'a causé des maux de tête terribles.
Je prends du tilleul bio en infusion, de l'aubépine et de l'escholtzia en gélules.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Mafalda
Fidèle
Messages : 108
Enregistré le : samedi 22 juillet 2017 à 14:38

Re: Asperger et épuisement

#189 Message par Mafalda » mardi 8 août 2017 à 16:20

hazufel a écrit :
Mafalda a écrit :HE de menthe poivrée pour la migraine en roll-on (un petit coup sur chaque tempe)
Mélatonine pour dormir
Je vais essayer le roll on menthe, parce que je n'ai pas encore trouvé de remèdes à mes céphalées / migraines bien costaudes.
J'avais essayé la mélatonine, parce que je dors très mal, mais ça m'a causé des maux de tête terribles.
Je prends du tilleul bio en infusion, de l'aubépine et de l'escholtzia en gélules.
Alors moi la mélatonine seule ne marche pas mais Euphytose nuit marche du tonnerre. C'est mélatonine + une plante (je ne me souviens plus laquelle)
Non diagnostiquée SA, en questionnement.
HPI

Avatar du membre
Nanouille
Adepte
Messages : 280
Enregistré le : lundi 16 janvier 2017 à 14:53

Re: Asperger et épuisement

#190 Message par Nanouille » mardi 8 août 2017 à 16:25

Une goutte d'HE de menthe poivrée sur les tempes pour la migraine, c'est ce que j'allais dire! C'est très utile aussi pour digérer.
La mélatonine en ce qui me concerne ne m'a jamais aidé à dormir.
Diagnostiquée TSA le 5 mai 2017

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4051
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Asperger et épuisement

#191 Message par hazufel » mardi 8 août 2017 à 16:27

l'euphytose normal c'est un combo de valériane, aubépine et passiflore, c'est pas mal. Celle pour la nuit est avec de la passiflore, je vais voir si ça peut marcher alors. Merci
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Avatar du membre
Itaya
Adepte
Messages : 249
Enregistré le : dimanche 11 juin 2017 à 19:29

Re: Asperger et épuisement

#192 Message par Itaya » mardi 8 août 2017 à 18:32

Ça m'intéresse, bien que pour la réaction aux médicaments est aléatoire.
Les anti douleurs je les supporte pas trop, par contre antibiotiques, ils ne fonctionne pas terrible. Mais je sais qu'avec mon allergie à l'amoxycyline, mon généraliste a du mal. Souvent le traitement n'est pas assez efficace.

Pour les PETITS maux de tête, j'ai mon stick de Salva 100% Menthol de Cooper.
Pour les maux de gorges j'ai mes cachets d'homéogène 9 et spray à la Propolis.
Tu le prends comment TimeLady, car la pharmacie où j'avais trouvé a fermé.

Sinon sans indiscrétions, pas obligé de repondre, quel est votre avis sur la pilule ?
J'en ai pris quelques mois, et la grosse merde, depuis je suis 100% contre cette merde et je refuse toutes hormones.
Probablement HP sans tests officiels.
Non diagnostiquée, je pense être aspie et les differents tests internet tendent de ce côté. (En attente CRA pour ~2020)
Ps : dyslexique fâchée avec l'orthogrape et la grammaire (les efforts me demandent beaucoup)

Avatar du membre
Nanar02
Forcené
Messages : 1382
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016 à 17:37

Re: Asperger et épuisement

#193 Message par Nanar02 » mardi 8 août 2017 à 18:35

Existe t'il des études liant autisme et sommeil notamment les problèmes d'inversion de cycle c'est à dire plus de phase légère que profondes ?
Diagnostiqué Asperger 01/04/2019

Avatar du membre
Nanar02
Forcené
Messages : 1382
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016 à 17:37

Re: Asperger et épuisement

#194 Message par Nanar02 » mardi 8 août 2017 à 18:56

La mélatonine ne me fait rien car mes problèmes viennent plus des phases de sommeil que d'endormissement.

Que prenez vous pour faire une nuit compléte et réparatrice ?
Diagnostiqué Asperger 01/04/2019

le jean moulant
Forcené
Messages : 1052
Enregistré le : vendredi 17 février 2017 à 14:14
Localisation : Suisse

Re: Asperger et épuisement

#195 Message par le jean moulant » mardi 8 août 2017 à 19:01

Nanar02 a écrit :La mélatonine ne me fait rien car mes problèmes viennent plus des phases de sommeil que d'endormissement.

Que prenez vous pour faire une nuit compléte et réparatrice ?
Je ne prend rien du tout, mais je vais essayer les tisanes...je ne risque pas grand chose. :D
Diagnostic enfin en cours...

Répondre